AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : B00CMHBOH2
Éditeur : Éditions Tut-tut (10/05/2013)

Note moyenne : 3.75/5 (sur 4 notes)
Résumé :
• L’enfant roi qui hurle dans le TGV ;
• La petite vieille qui veut passer avant toi à la caisse du supermarché ;
• La féministe obsessionnelle ;
• Le N+1 qui tire toujours la couverture à lui…

Les emmerdeurs, les cons et les importuns sont partout. En famille, au travail, en voyage, ils n’ont qu’un but : vous faire chier. Avec ce guide indispensable, apprenez à les repérer et à les neutraliser. Et si ça ne marche pas, assomme... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (4) Ajouter une critique
antihuman
  05 novembre 2014

Avant la féministe obsessionnelle, il y a ce pignouf que vous croisez au quotidien et qui vous demande "ce que tu fais ?" comme si on devrait faire quelque chose pour être intéressant et qui vous fait regretter cette révolution bourgeoise de 1789 puisque par ailleurs et auparavant, l'idéal aristocrate (avec aussi la poudre de riz) était justement de ne rien faire, au contraire d'un existentialisme vulgaire surtout digne d'un roturier besogneux ou d'un vendeur de jeans parvenu et calculateur ! A cette époque le travail c'était pour les gueux ou les curés; et c'était pas plus mal, non ? de toute façon, on le sait aujourd'hui, Sartre et Malraux étaient tout d'abord de gros menteurs et, loin de leurs pseudo-idéaux, s'arrangeaient plutôt bien avec la morale capitaliste...
Eloigné de toute croyance fallacieuse, ensuite je dirais que se place avec brio le petit chef; qui pour sa part engage essentiellement des gens aussi crétins que lui ou alors des petits esprits. Puis vient, devant même le bureaucrate obtus et le fonctionnaire zélé ou non qui est en fait en congé payé, le plouc typique qui vient chercher un truc dans une queue et qui vous bouscule sans s'excuser après obtention de la chose, ensuite la buraliste frustrée et même pas capable d'un "Bonjour" ou d'un autre "au revoir", puis le bêcheur prétentieux en réalité complètement stupide tout comme son copain adoré le génie des mass-médias, ensuite le beauf à la masse et danger public pas capable de faire 3 pas à pieds qui, de plus, n'aime absolument pas les vélos (avant d'ailleurs toute femme pressée au volant, je suis formel) et un peu pour terminer l'hystérique traditionnel de gare bondé; dont le boulot premier est de marcher au pas de l'oie comme si il était pris d'une très forte envie, son second étant de vous bousculer si possible sans dire pardon et en vous accusant, vous. Je dirais même qu'il dépasse en puissance l'écolo humanitaire toujours très éloigné (de préférence) de chez vous et même la gaucho-bobo forcenée qui vit dans un parfait cocon sans rien connaître de la vie. (Je ne parle pas de cette infirmière qui veut toujours vous piquer quelque part et avec sa seringue pour une raison pas de votre entendement et sûrement extraterrestre, je ne la connais pas.)
Vous voyez, ce guide n'est pas parfait et mériterait une réécriture sinon plusieurs modifications essentielles avec 2, 3, 4 tomes ajoutés. Pour cette raison je serais ferme: 4 étoiles et pas une de plus.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          40
Tatooa
  11 juin 2013
Tout d'abord merci à Babelio et aux Editions Tût-tût pour la réception de ce livre.
Déjà on le devine au titre, c'est un livre à prendre au énième degré. Ce n'est effectivement pas de la grande littérature, mais on s'amuse bien en le lisant, en reconnaissant nos emmerdeurs favoris, et pour une fois que cela me fait rire au lieu de me faire râler, c'est tout à fait réjouissant !
J'ai plusieurs fois éclaté de rire (les emmerdeurs des transports en commun, notamment, sont fort bien dépeints !).
Je me suis également reconnue dans certains, et ai pu noter l'oubli de certains autres : notamment le voisin qui, après une semaine de pluie, fait du feu le seul jour où il fait beau et où on voudrait pouvoir vivre toutes fenêtres ouvertes, nous obligeant ainsi à vivre tout fermé en ce jour béni et surtout ne pas étendre le linge dehors sous peine de sentir le fumé toute la semaine suivante !!! Merci le voisin, grmblmbl !!!
;o)
En bref, c'est un excellent moment de détente, voire un livre à offrir. (Soit à de très bons amis qui ne se froisseront pas, soit à un de ceux à qui on aimerait fiche un coup de poêle à frire !)
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          80
Anju
  05 juin 2013
A peine reçu, déjà lu !
Bon restons honnête, ce n'est pas de la grande littérature, en même temps ce n'est pas vraiment l'objectif de ce livre. Toutefois, ça ne m'a pas empêché de retenir un éclat de rire dans le tramway dès les premiers chapitres. L'auteur nous donne des astuces pour nous débarrasser des emmerdeurs, aussi différents soient-ils, et alors que certains pourraient paraître outrés de ses techniques, je les ai prise avec une franche rigolade ! Notamment sa technique secrète du bon coup de poêle à frire dans la tronche !!
Il se peut qu'on se retrouve parfois dans les descriptions qu'il fait des emmerdeurs, et pourtant ça ne donne pas envie de s'indigner, mais plutôt de rire, et de passer outre.
Peut-être même que certains se reconnaîtront dans certaines descriptions, et feront attention après. Peut-être est-ce un moyen comme un autre de nous débarrasser de quelques emmerdeurs.
Enfin bon, la conclusion que j'ai eu à la fin du livre, après avoir lu de l'auteur que l'emmerdeur est PARTOUT... Et bien... Au final, nous sommes TOUS des emmerdeurs. Il n'y a pas de doute là dessus ! Même si on ne s'en rend pas compte, tous les jours, on est l'emmerdeur de quelqu'un, et quelqu'un d'autre sera notre emmerdeur. Il faut vivre avec, il n'y a pas d'autres solutions !
Enfin bref, pour conclure, ça reste un bon livre pour se détendre et rigoler !
(P.S: Je HAIS les coqs...)
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
SNT59
  11 juin 2013
Considérez ce livre comme un guide spirituel à efficacité immédiate. Même si vous ne suivez pas ses conseils, vous vous serez quand même défoulés !
Ce livre nous permet de découvrir sous un autre jour le train-train quotidien. Il nous aide à repérer les emmerdeurs potentiels mais SURTOUT à nous en défaire efficacement. Je vous conseille, avant lecture, d'aller vous acheter une poêle à frire ...
Commenter  J’apprécie          00
Citations et extraits (2) Ajouter une citation
AnjuAnju   05 juin 2013
Cet animal, c'est le coq, et ne croyez surtout pas pouvoir y échapper: son cocorico strident a spécialement été conçu par Dieu-tout-puissant pour traverser les murs les plus épais et les bouchons auditifs les plus perfectionnés, car Dieu-tout-puissant ne veut pas que vous fassiez la grasse matinée, il veut une "France qui se lève tôt" asservie au "travailler plus pour gagner plus", c'est un dangereux sarkoziste, et cette enflure de coq est son bras armé. Malheureusement, on ne le fait pas disparaître en votant. Pour faire taire le coq, une seule solution: un bon coup de fusil dans la gueule, et 45 minutes au four avec du thym et du laurier pour savourer votre vengeance dans tous les sens du terme.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          40
TatooaTatooa   09 juin 2013
Tous les gens qui comme moi étudient l'emmerdeur vous le diront : le plus fascinant, chez l'emmerdeur, est son inépuisable capacité à repousser les limites de la bêtise. Au point que certains emmerdeurs en deviennent presque, paradoxalement, des génies de connerie.
Commenter  J’apprécie          20
Videos de Stéphane Rose (2) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Stéphane Rose

misere-sexuelle.com chroniqué sur Radio Sun (Nantes)
Alice Chaillou, chroniqueuse livres sur Radio Sun à Nantes, présente misere-sexuelle.com de Stéphane Rose (éditions La Musardine) avec un certain enthousiasme.
autres livres classés : existentialismeVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Philo pour tous

Jostein Gaarder fut au hit-parade des écrits philosophiques rendus accessibles au plus grand nombre avec un livre paru en 1995. Lequel?

Les Mystères de la patience
Le Monde de Sophie
Maya
Vita brevis

10 questions
295 lecteurs ont répondu
Thèmes : spiritualité , philosophieCréer un quiz sur ce livre