AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestions
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2280248506
Éditeur : Harlequin (01/05/2012)

Note moyenne : 3.96/5 (sur 46 notes)
Résumé :
Par une froide nuit de mars, à Chicago, une jeune fille se jette du vingt-deuxième étage. Chez elle, telle une signature macabre, la police découvre le sol jonché de lys.
Quand il arrive sur les lieux, et qu'il y croise Tess Ciccotelli, psychiatre de la victime, l'inspecteur Aidan est sur la défensive, car des indices laissent penser que la jeune fille a été poussée au suicide par sa thérapeute.
Soupçonnée de meurtre, Tess est interrogée par les poli... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr
Critiques, Analyses et Avis (19) Voir plus Ajouter une critique
cecile13
  25 mai 2017
L'intrigue policière est plutôt bien ficelée, je n'aurais jamais deviné le/la coupable (même si j'ai trouvé la fin expédiée). Mais plusieurs choses m'ont pas mal irritée dans ce roman :
Les deux personnages principaux sont beaux/belles comme des dieux/déesses avec un corps parfait auquel l'auteure fait sans cesse allusion.
Les fantasmes puis les scènes de sexe qui n'apportent rien (l' héroïne a une vie qui est en train de s'écrouler et elle pense qu'à coucher avec le flic sexy).
Certaines tournures de phrases sont d'une niaiserie à pleurer.
Tous les clichés possibles sur la famille italienne (un patriarche
omniprésent et le frère hyper-protecteur vis à vis de sa soeur ) et une fin digne d'un conte de fées. Mais après avoir remarqué dans la page de couverture que c'était un roman Arlequin, tout s'explique.
J'ai un autre roman de Karen Rose dans ma PAL, je peux vous dire qu'il n'est pas en tête de liste ! ! !
Commenter  J’apprécie          150
Khalya
  15 mars 2017
Ce livre m'a menée par le bout du nez. Impossible de découvrir qui se cachait derrière les meurtres et le piège qui est tendu à Tess. A un moment, vers les deux tiers du livre, j'ai compris un élément important relatif au tueur, mais sans que cela me permette de mettre un nom sur sa silhouette.
D'ailleurs, les parties écrites du point de vue du tueur le sont de manière à ce que jamais un accord ou un pronom ne permette d'avoir des indices sur ce personnage, avec un recours quasi systématique à la voix passive. Par exemple, au lieu de dire : « Il avait placé les preuves là où la police ne pouvait pas les rater », l'auteur va écrire : « Les preuves avaient été placées là où la police ne pouvait pas les rater ».
Je n'ai pas été étonnée que Tess ne reste pas suspecte bien longtemps. Même si Aidan a, au début, de la rancoeur contre elle, à cause d'une ancienne affaire, c'est un bon flic, et les preuves contre Tess étaient si nombreuses que soit elle était coupable et voulait que ça se sache, soit c'était un coup monté.
Les personnages, qu'ils soient principaux ou secondaires, sont bien présentés et assez fouillés. Que ce soit leur passé, leurs aspirations, leurs problèmes, rien n'est laissé au hasard. Ils ne sont pas non plus là pour remplir des pages. Chacun de leurs problèmes peut être rattaché d'une manière ou une autre à l'enquête principale, que ce soit directement ou indirectement (en permettant à l'inspecteur de comprendre quelque chose par exemple).
Il y a un bon rythme, avec beaucoup d'action, entrecoupé de moment plus calmes qui permettent de faire retomber la tension. Tout s'emboîte avec beaucoup de logique. A aucun moment on n'a l'impression que l'histoire n'est pas crédible.
J'ai encore passé une nuit blanche car je n'arrivais pas à poser ce livre, il fallait absolument que je connaisse la suite.
J'ai lu ce livre en un temps record, et je n'ai pas du tout vu passer les 631 pages.
Encore un excellent thriller de Karen Rose. Mais il est rare que je sois déçue avec cet auteur.
D'ailleurs ce livre n'est pas le seul dans lequel on a affaire à la famille Reagan et leur entourage : A plusieurs reprises, Kristen, la belle-soeur d'Aidan, et Tess font allusion au fait que Kristen a également été victime d'un meurtrier ; et bien dans « Dors bien la nuit », on découvre ce qui lui est exactement arrivé. Et dans «Et tu périras par le feu », c'est la coéquipière d'Abe (le frère d'Aidan et époux de Kristen), Mia Mitchell, qu'on va suivre d'un peu plus près.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
paleoliticgirl
  12 mars 2018
Une fois de plus un très bon livre, j ai adore me plonger dans cette enquête et dans cette histoire d amour bien évidemment. Oui, j adore les thrillers mais je suis loin d être contre une belle romance en même temps.
Même si le titre finalement n est peut être pas représentatif de l'histoire, j ai apprécié la plume de l'autzur, avec tjs des descriptions très justes et très ... imagee!! Peut être un peu trop de détail par moment mais bon, j étais tellement passionnée par l'histoire que ça ne m'a trop'derangee...
Soyons honnête, karen rose a su exploiter un bon filon, des livres avec de l'ction Et de l amour, pas de psychologie ni de grandes réflexions, ce n est pas ce qu on recherche ici. C est un style que j appellépasse partout mais que j apprécié grandement...
Si vous n aimez que les livres à réflexion passez votre chemin pour les autres, pas d hésitation
Commenter  J’apprécie          40
NatachaEN
  27 décembre 2016
Un roman très bien construit. On ne s'ennuie pas un seul instant tellement il est riche en rebondissements. Captivant! Des doutes, des certitudes qui se revelent inexacte! Un dénouement auquel je ne m'attendais pas!
Commenter  J’apprécie          90
LaetiV13
  11 août 2014
En bref, par une froide nuit de mars, à Chicago, une jeune femme se jette du vingt-deuxième étage. Tout porte à croire que Tess Ciccotelli, la psychiatre de la victime, est impliqué. Quand un second patient de Tess se suicide à son tour, puis un troisième les preuves se font accablantes, peut être même trop. L'inspecteur Reagan en charge de l'enquête va se trouver devant une affaire des plus sordide.
Il s'agit ici, pour moi, d'une relecture. J'avais effectivement découvert ce livre deux ans auparavant à la bibliothèque d'un hôtel de vacances. Ne l'ayant retrouver il y a seulement un mois je me suis empresser de le relire ne me souvenant plus exactement du dénouement de l'histoire. C'est avec une grande joie que je l'ai finis, il est très bien écrit, l'intrigue et l'histoire bien fisseler ne plonge très rapidement dans l'histoire. On se s'attendrais presque pas a ce que le meurtrier soit cette personne. Cinq étoile pour ce livre à mes yeux, il est je crois bien mon livre préférer ... Pour l'instant.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
Citations et extraits (3) Ajouter une citation
NatachaENNatachaEN   20 septembre 2016
Un cadavre, ce n'est jamais beau à voir, mais après une chute de vingt-deux étages, il atteint un niveau d'horreur insoupçonné.
Commenter  J’apprécie          60
AubazaardeslivrAubazaardeslivr   12 novembre 2015
La confiance, c'était quelque chose de précieux, que l'on n'accordait qu'avec précaution, à moins d'être imbécile. Et à moins d'être encore plus imbécile, on n'essayait pas de la rafistoler une fois qu'elle avait été piétinée et brisée.
Commenter  J’apprécie          10
FelicityFelicity   13 juin 2014
-Elle est libre. Elle a été fiancée mais c'est fini.
Laisse tomber, Reagan, l'avertit la partie lucide de son cerveau. La partie stupide, elle, n'était pas d'accord.
Commenter  J’apprécie          10
autres livres classés : thrillerVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr





Quiz Voir plus

Retrouvez le bon adjectif dans le titre - (6 - polars et thrillers )

Roger-Jon Ellory : " **** le silence"

seul
profond
terrible
intense

20 questions
1644 lecteurs ont répondu
Thèmes : littérature , thriller , romans policiers et polarsCréer un quiz sur ce livre
.. ..