AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestions
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2226219919
Éditeur : Albin Michel Jeunesse (04/05/2011)

Note moyenne : 4.06/5 (sur 16 notes)
Résumé :
Un tigre solitaire et mal en point voit la chance lui sourire le jour où il aperçoit un serviteur du rajah battre les tapis dans les jardins du palais. Afin de mener la vie de château, le fauve décide alors de se faire passer pour un tapis, un tapis en peau de tigre…
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr
Critiques, Analyses et Avis (6) Voir plus Ajouter une critique
Nastasia-B
  04 mars 2013
Attirée vers cet album par le type de ses illustrations, un petit côté vintage, façon panthère rose de ma jeunesse ou même, Quentin Blake, quelle ne fut pas ma surprise de découvrir qu'il s'agissait bel et bien d'un album vintage (de 1979) mais seulement publié en français maintenant.
Cette histoire me rappelle également un fort vieil album de ma jeunesse, lui aussi transfuge du Royaume-Uni, parut à l'époque aux vénérables éditions des Deux Coqs D'Or et qui s'intitulait Un Chat Très Très Étourdi, désormais introuvable.
Nous voici donc transporté au coeur de l'Inde de notre imaginaire, ou un tigre étique et décati n'en peut plus de chasser et d'être la risée des singes qui lui jettent des noix de coco. Notre brave tigre, donc, d'une maigreur affreuse, se rend un jour compte que dans les appartements du Rajah, l'on mange bien, et que l'on discute sur une vieille peau de tigre.
Ce faisant, un jour qu'un serviteur battait les tapis, notre famélique félin soustrait la vieille peau de tigre et s'intercale à sa place.
Ainsi frauduleusement introduit dans les appartements du Rajah, le tigre occupe sans broncher la place tenue naguère par la peau et, sitôt les invités partis, se goinfre des restes.
Voilà qui pourrait parfaire à son bonheur, s'il n'était un petit inconvénient : à force de s'empiffrer, le tigre ressemble de moins en moins à une peau plate et sans rondeur…
Un album vraiment sympa, avec un clin d'oeil au début à un tableau du Douanier Rousseau, que je recommande bien volontiers, mais ce n'est là que mon avis, c'est-à-dire, pas grand-chose.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          490
Eden_Zorjunn
  23 décembre 2017
Je ne trouve pas les illustrations de cet album particulièrement belles. Il s'en dégage tout de même une atmosphère particulière. Cela ne ressemble pas aux dessins des mangas, ni aux enluminures… Il y a des cadres autour de chaque illustration. Cela donne une certaine solennité au récit. Je dirais même une certaine préciosité. Ce n'est pas pour me déplaire.
Le texte est assez long. Il n'est pas lourd. Il est facile de se laisser porter par le rythme des mots.
Le tigre est touchant. Il accepte de n'être qu'un tapis pour pouvoir manger. Il subit les coups, les bains… Face à la violence dont est victime celui qui le loge et le nourrit, le tigre ne peut rester indifférent. Par son acte, il sauve une vie et en est récompensé.
Cet album est léger. Il est intéressant par plusieurs aspects. J'aime son originalité. Il transporte le lecteur en Inde au temps des rajahs. C'est assez peu abordé dans le monde de l'édition jeunesse pour le souligner.
Commenter  J’apprécie          20
bdelhausse
  15 septembre 2018
Un excellent conte indien, illustré de manière ad hoc, qui met en scène un tigre qui cherche à se la couler douce... du moins, au départ.
Le tigre est miteux, faible et malingre. Mais il est plutôt finaud. Alors il prend la place du tapis en peau de tigre sur lequel le rajah et sa famille prend son déjeuner. Au fil du temps, le tigre se remplume, ce qui donne lieu à des scènes cocasses sur le poids du "tapis"...
Mais quand des voleurs s'introduisent dans le palais et prennent le rajah en otage, le tigre rugit pour le plus grand plaisir de tout le monde.
Très très bonne lecture du soir.
Commenter  J’apprécie          20
Gwendo
  09 juin 2013
"Il était une fois un tigre tout maigre, tout miteux, qui vivait à l'orée de la forêt."
Maigre et miteux, du moins jusqu'au jour où il a l'idée lumineuse de prendre la place du tapis dans la salle à manger du rajah... Terminée alors la famine mais bonjour les mésaventures. Car voici notre fauve battu et étrillé comme une vulgaire carpette !!!
Mais faute de pouvoir toujours passer inaperçu, il va finalement gagner honnêtement sa place en sauvant la vie du rajah attaqué par des voleurs ; obtenant ainsi le droit de couler des jours paisibles au coeur du palais.
Un album léger et très amusant !
Commenter  J’apprécie          10
Jumax
  25 août 2011
Une histoire très drôle et des dessins originaux et colorés, un régal.
Il ne faut pas vendre la peau du tigre avant d'en avoir fait un tapis!
Lien : http://latetedelart2.blogspo..
Commenter  J’apprécie          80
Citations et extraits (1) Ajouter une citation
Nastasia-BNastasia-B   04 mars 2013
Souvent, le soir, le tigre contemplait le palais du rajah. (...) Un jour, il vit un serviteur battre les tapis dans les jardins du palais. L'un des tapis était une peau de tigre. Alors, il eut une idée. Pendant que le serviteur avait le dos tourné, il sauta par-dessus le mur, décrocha la vieille peau de tigre, la cacha sous un buisson et prit sa place sur le fil à linge.
Commenter  J’apprécie          124
autres livres classés : indeVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr

Autres livres de Gerald Rose (2) Voir plus




Quiz Voir plus

Littérature jeunesse

Comment s'appelle le héros créé par Neil Gailman ?

Somebody Owens
Dead Owens
Nobody Owens
Baby Owens

10 questions
1029 lecteurs ont répondu
Thèmes : jeunesse , littérature jeunesse , enfantsCréer un quiz sur ce livre