AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestions
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2280315513
Éditeur : Harlequin (01/10/2014)

Note moyenne : 3.5/5 (sur 21 notes)
Résumé :
Quand elle apprend que son fils de vingt ans a été enlevé, Daphné Montgomery, folle d’angoisse, pense aussitôt à une vengeance orchestrée par le criminel qu'en sa qualité de procureur de Baltimore elle vient de faire inculper pour meurtre.
Une conviction qu’est loin de partager Joseph Carter, l’agent spécial du FBI chargé de l’enquête. Aux yeux de celui-ci, cette piste est trop simple, trop évidente. Tous deux se lancent alors dans une enquête complexe, terr... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr
Critiques, Analyses et Avis (11) Voir plus Ajouter une critique
Aelynah
  16 octobre 2014
Pour ceux qui ont déjà lu d'autres romans de Karen Rose ce livre est un rendez-vous avec des personnages connus. Personnellement je n'en ai lu qu'un , Personne pour t'entendre et je suis ravie de retrouver dans celui-ci la famille Carter mais surtout Joseph, le frère de Zoé, Lisa et Holly la jeune trisomique si sympathique.
Souvenez-vous! Joseph est le fils et frère taciturne au premier abord mais avec un humour décapant quand il veut. Il est aussi celui qui s'est dédié à la justice á l'instar son "demi-frère" affectif, Grayson, procureur de son état.
C'est donc avec un sentiment de retrouvailles que j'ai entamé ma lecture et que je m'y suis plongée.
Ford Elkhart est un jeune homme de 20 ans, sérieux et amoureux. A l'occasion d'une sortie au cinéma avec sa petite amie, il va se retrouver agressé et enlevé.
Joseph Carter, agent du FBI va être celui chargé de l'enquête. Tout d'abord de façon personnelle par son père qui est aussi le patron de Ford puis ensuite de façon officielle.
Car sa disparition est accompagnée du meurtre d'un officier de police.
Reste à savoir si tout cela est lié à l'affaire dont s'occupe la mère de Ford,Daphné Montgomery, en tant que procureur et qui voit son terme avec le verdict des jurés ou une histoire plus sombre et machiavélique.
Je n'aurai lu que 2 livres de Karen Rose jusqu'à présent, mais ce qui m'a marqué chez elle et ses romans c'est cette propension à nous faire un scénario complexe et bien ficelé.
Au départ plusieurs affaires sans lien semble-t'il. Puis au fur et à mesure de l'enquête nous découvrons des événements qui ont l'air de poindre vers une même et unique cible: la vengeance le plus souvent.
Cette fois encore il est question de faits divers qui peuvent toucher personne et tout le monde.
Les personnages de Karen Rose savent se faire apprécier assez rapidement.
Joseph, agent du FBI, est un homme un peu bourru et taciturne, plutôt peu démonstratif dans ses sentiments mais surtout fidèle à ses convictions. Derrière ses phrases parfois un peu brusques se cachent un coeur sensible et compatissant. Dans cette enquête nous le découvrons et l'apprécions de plus en plus.
Avec "Personne pour t'entendre" j'avais déjà apprécié le personnage au travers de ces petites piques et pointes d'humour envers Paige et son "frère" Grayson. Ce roman ci n'a fait que me confirmer dans mon sentiment qu'il est un homme bien et qui mérite d'être connu.
De même pour Daphné. Elle m'était apparue comme une mère courage qui avait élevé seule son fils et un peu excentrique avec ses tenues flashies et sa coiffure choucroute. Je la découvre plus profonde et avec une fêlure qui la rend encore plus touchante dans sa volonté de survie et de combat pour son fils.
Á leurs côtés, Grayson et sa fiancée Paige, Clay le détective privé, mais aussi toute la famille Carter et les quelques policiers et scientifiques dont nous avions déjà fait connaissance.
En fait retrouver tous ces personnages attachants et les voir toujours aussi soudés dans leur amitié et dans la lutte contre le crime est génial.
C'est un peu comme suivre des amis. Alors du coup j'étais vraiment à fond dans mon roman pour suivre les événements au fil du temps. Fil qui reste rapide puisque l'enquête et tout le livre en lui même ne couvre que 3 jours. 3 petits jours qui vous paraîtront les plus longs du monde grâce à la plume de l'auteure.
Tous les événements s'enchaînent et ne se ressemblent pas. Car chaque chapitre va suivre un de nos personnages du gentil ou de l'assassin. Nous avons ainsi une vision d'ensemble des faits et gestes de chacun et plutôt que de nous perdre cela nous amène à chercher de quelle manière tout cela va se compliquer ou au contraire trouver un chemin vers la solution.
Karen Rose sait mettre en exergue les émotions exacerbées comme la haine, la vengeance mais aussi les peurs les plus profondes .
Chacun de ces personnages a connu ou va connaître des émotions fortes et parfois traumatisantes. Elle met aussi en avant dans ces livres les plus sombres sentiments humains pour faire ressortir leurs contraires. Car les ténèbres ne peuvent exister sans leur pendant, la lumière, et donc ici des personnages sobres, fidèles à leurs principes, pleins de compassion et d'altruisme pour leurs prochains.
De plus, pour ne rien gâcher et parce que la vie est faite aussi d'amour, un brin de romance est là pour adoucir les angles.
C'est donc avec émotion que je m'attache aux mots et les dévorent les uns á la suite des autres pour me plonger dans ces livres.
Si vous ne connaissez pas cette auteure, si vous aimez les thrillers bien ficelés et les sentiments vrais, alors ce livre est pour vous.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          40
Yumiko
  26 octobre 2014
J'avais très envie de découvrir un roman de cet auteur, car depuis toujours ses titres m'intriguent et me font de l'oeil. Malheureusement, je crains n'être pas faite pour son style, la partie "romance" prenant à mon avis bien trop de place au milieu de l'intrigue policière et la reléguant bien derrière. Quand on s'attend à lire un roman policier, je dois admettre que c'est quelque peu déstabilisant...
Une fois ma lecture commencée, j'ai découvert que les romans de l'auteur étaient reliés par les personnages. Mais pas d'inquiétude, ils peuvent être lus indépendamment les uns des autres. L'intrigue au centre de cette affaire est l'enlèvement du fils de Daphné. Pourquoi? Comment? Par qui? Tout est dévoilé dès le début du livre, donc pas de mystère (à part quelques petits points qui sont dévoilés plus tard). le suspense réside dans l'évolution du récit et dans la recherche de la vérité par les protagonistes.
Le lecteur connaît donc la majorité des faits dès le début du livre et je dois admettre que cela ma désappointée. J'espérais du coup avoir des révélations chocs en pagaille, cela n'a malheureusement pas été le cas. le récit révèle beaucoup de son intrigue bien avant la fin, ce qui rend l'histoire longue et un peu ennuyeuse à force puisque certaines surprises n'en sont plus... Je n'ai pas vraiment compris la ligne de conduite suivie par l'auteur et les raisons de certains choix scénaristiques car ils gâchent clairement le récit, du moins à mon goût.
Pourtant tout partait sur de bonnes bases et je dois admettre que le fil rouge en lui-même est intéressant. C'est là qu'on remarque à quel point la façon dont les faits sont présentés peut soutenir ou non l'intrigue et l'améliorer ou la gâcher. J'ai aussi eu de la peine à m'attacher aux personnages et j'ai trouvé que leurs relations personnelles prenaient trop de place dans le récit, parfois on en venait presque à oublier qu'une personne avait disparu et que quelqu'un voulait du mal à Daphné...
En bref, je ressors vraiment mitigée de cette lecture. Je n'ai pas détesté ce roman car j'ai trouvé les idées très intéressantes; malheureusement leur traitement ne m'a pas convaincue et ne m'a pas permis d'y trouver mon compte. Peut-être est-ce un roman qui plaira plus aux fans de romance qui cherchent un roman de ce genre avec une intrigue policière en toile de fond...
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          90
Moonshine
  27 septembre 2014
Aujourd'hui je vous parle du prochain pavé de Karen Rose qui sera publié mercredi chez Harlequin Mosaïc. Car oui, une fois de plus c'est bon gros romans de plus de 600 pages. 617 pages, pour être précise, que j'ai dévorées en un après-midi au soleil tellement j'ai été entraînée dans l'histoire. Vous l'avez compris c'est encore une réussite.
La dernière fois, lorsque je vous ai parlé de Personne pour t'entendre, je vous ai dit qu'il s'agissait du x-ième tome d'une de ses séries. Sauf qu'après quelques recherches sur son site internet je me suis aperçue que c'était bien plus simple (ou compliqué) que ça. Il n'y a pas vraiment une série à proprement parlé mais c'est plutôt que tous ses livres sont liés grâce à leurs personnages (pour plus de renseignements voici la page de Karen Rose qui montre dans quels tomes apparaissent les personnages en précisant celui duquel il est le héros, c'est vraiment énorme et cela montre le talent de l'auteure !). Pour faire simple, ils sont classés par ville mais certains héros se rencontrent d'une ville à l'autre, bref ils sont tous liés.
Ce qui rend d'ailleurs le début de lecture de chaque roman un peu comique vu qu'il faut rapidement refaire le lien de qui est qui et je peux avouer qu'après avoir fermé son dernier roman il y a 5 mois, j'ai eu un peu de mal lors des premières pages puis après tout revient en mémoire et c'est tout simplement génial ! Cela nous permet de retrouver d'anciens personnages auxquels on s'était attaché et de voir ce qu'ils deviennent. On prolonge le plaisir de les suivre un peu plus longtemps et c'est là une véritable famille que créait Karen Rose.
Comme la dernière fois, je ne vous parlerai pas de l'intrigue en détail parce que ce serait un peu tuer tout le plaisir de lire une romance policière (ce qui, reconnaissons-le, serait un peu bête quand même). Surtout qu'ici nous sommes, comme souvent avec Karen Rose, dans la tête du « méchant » et nous savons même qui il est. Enfin, qui il est, il faut vite le dire, nous savons sans savoir. Et je dis « du » mais je devrais plutôt dire « des »… Puis en avançant dans notre lecture nous découvrons que finalement nous ne savons pas grand-chose « du tueur » et surtout du pourquoi. Nous allons de découvertes en découvertes, nous tombons tout droit dans les pièges que nous tend l'auteure. Comme pour le précédent roman, tout est parfaitement chronométré avec les lieux, les dates et les heures qui apparaissent régulièrement, ce qui ajoute un peu d'adrénaline à l'histoire (surtout qu'il s'agit ici de kidnapping…).
Bien sûr nous ne sommes pas que dans la tête de nos cruels personnages. Les points de vus sont continuellement alternés entre nos deux héros, Daphné et Joseph, mais aussi avec Clay, détective et ami (héro du prochain roman), ou encore Ford, le fils de 20 ans de Daphné qui a été kidnappé et qui va tout faire pour s'échapper (j'ai vraiment adoré son personnage !). Daphné qui vit un véritable enfer ayant été elle-même kidnappée avec sa cousine 23 ans plus tôt alors qu'elle n'avait que 8 ans et qui sait le calvaire que traverse son fils. Une histoire qui fait remonter en elle d'atroces souvenirs qu'elle pensait avoir réussi à vaincre. Mais Daphné est forte, très forte, la vie l'a déjà malmenée par le passé et elle s'en est toujours sortie et ce n'est pas maintenant qu'elle va baisser les bras alors que la vie de son fils, la prunelle de ses yeux, est en jeu. Et elle a un soutient de taille avec Joseph (« demi-frère » de Grayson) et de toute sa famille et ses amis. Joseph qui a complètement changé après sa rencontre avec Daphné dans le livre précédent. Elle a illuminé sa vie et en est tombé de suite amoureux et a décidé de changer de vie, de revenir chez lui, proche de sa famille et de… Daphné. Malheureusement pour lui, c'était trop tard: il est persuadé qu'elle a trouvé quelqu'un durant son absence. Mais cela ne l'empêchera pas de tout faire pour être près d'elle, pour la protéger et sauver son fils. Car en plus, qui sait, peut-être s'est-il trompé ?
Une fois encore Karen Rose nous offre une romance policière bien ficelée, avec de retournements de situations qui nous surprennent toujours sans que ce soit pour autant tiré par les cheveux, tout est lié. Les personnages sont attachants, leur romance touchante mais pas omniprésente (c'est l'intrigue policière avant tout). Et comme je le disais plus haut, on retrouve avec plaisir les héros et personnages secondaires des tomes précédents (mais pas d'inquiétude, les romans se lisent indépendamment les uns des autres). Une petite dose d'humour est également présente, pile poil comme il faut pour nous faire sourire de temps en temps. Encore un très bon moment de passé et maintenant, j'ai hâte qu'Harlequin traduise le tome suivant sur Clay et Stevie (je sens que cela va faire des belles étincelles vu qu'il y en a déjà un paquet entre eux ! :) ) et j'ai encore plus hâte de découvrir l'histoire de l'agent Deacon Novak (qui sera la premier d'une nouvelle « série » à Cincinnati) qui sort en VO en février (bon je pense que je vais devoir attendre minimum un an ^^).
Lien : http://lune-et-plume.fr/pour..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          60
bbpoussy
  04 juin 2016
Daphné est procureur et mère de Ford. Alors que le jury va rendre le verdict concernant le procès sur lequel elle a durement travaillé, son fils est enlevé. Son ravisseur a monté tout un piège car il l'a hait plus que tout. Une histoire qui traîne un peu en longueur, mais le complexe de celle-ci avec ses nombreux personnages et nombreux rebondissements, passe quand même facilement. Pas le meilleur Karen Rose pour ma part.
Commenter  J’apprécie          110
zorrajess
  03 janvier 2015
Le dernier de la saga Don't Tell et toujours aussi attirant, comme un aimant tous les romans de cette série sont écrit d'une main de maitre, avec une plume fluide et tout en douceur.
Toujours ce suspens qui jusqu'au bout vous tiens en haleine sur le dénouement.
Vraiment j'ai adoré, j'ai finalement découvert l'auteur par hasard et j'ai lu tous les bouquins les uns a la suite des autres (ce qui je l'avoue est plus simple pour comprendre qui est famille et amis avec qui !)
Parce que j'ai galèré pour trouver la chronologie exacte de la série, en voici vite fait les titre dans le bon ordre ;)
- le silence de la peur
- Dors bien cette nuit
- Elles etaient jeunes et belles
- Implacable Vengeance
- le Lys Rouge
- Et tu périras par le feu
- Les roses ecarlates
- La proie du silence
- Tout près du tueur
- Personne pour t entendre
- Pour que tu n'oublies pas

Et pour ce qui est de la "Trilogie" (ou saga suivante ?!)
- Je te volerai ta mort
- le cercle du mal
- le sceau du Silence
Bonne lecture
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          51
Citations et extraits (1) Ajouter une citation
EzzoxEzzox   22 octobre 2014
— Rien n’a changé, n’est-ce pas ?
Elle détourna les yeux.
— Je ne t’ai jamais crue lâche, Stevie, dit-il.
Le regard furieux de la jeune femme revint brusquement se poser sur lui.
— Je t’ai mise en colère ? Tant mieux. Je suis content. Parce que toi aussi, tu me mets en pétard. Si cette journée n’a rien changé pour toi, c’est que tu es une menteuse ou une sotte. Et je ne t’ai jamais prise pour l’une ou l’autre.
Il se pencha encore un peu, jusqu’à ce qu’il puisse distinguer chacun de ses cils noirs.
— Je ne suis ni un lâche ni un menteur, mais il se peut bien que je sois un crétin parce que je refuse de renoncer à toi. Et je ne t’abandonnerai pas non plus. Alors, considère ceci comme une mise en demeure, inspecteur Mazzetti. Les choses seront différentes quand tu sortiras d’ici. Je ne vais pas attendre éternellement, parce que je n’ai pas l’éternité devant moi. Si ça s’était passé autrement, ce matin, nous n’aurions peut-être jamais eu cette occasion. Alors, si tu n’es pas « prête », tu ferais bien de profiter de ton séjour ici pour te « préparer ».

+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          60
autres livres classés : thrillerVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr





Quiz Voir plus

Retrouvez le bon adjectif dans le titre - (6 - polars et thrillers )

Roger-Jon Ellory : " **** le silence"

seul
profond
terrible
intense

20 questions
1622 lecteurs ont répondu
Thèmes : littérature , thriller , romans policiers et polarsCréer un quiz sur ce livre
.. ..