AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
EAN : 9782280385749
Éditeur : Harlequin (01/02/2018)

Note moyenne : 4.07/5 (sur 14 notes)
Résumé :
En s'installant à Harrington pour remplacer l'institutrice de la petite ville, Bea ne s'attendait pas à un accueil en grande pompe  ; mais, entre le tapis rouge et la franche hostilité, il y a un juste milieu, tout de même. Certes, elle est la fille du richissime homme d'affaires Sean Newel, qui menace de racheter la chocolaterie qui fait vivre la ville, mais sa venue n'a rien à voir avec ces histoires d'acquisition. Elle a bien essayé de l'expliquer à Tomas Harper,... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (13) Voir plus Ajouter une critique
coquinnette1974
  04 mars 2018
Un peu, beaucoup, à la folie ! de Romane Rose est un roman sympathique découvert grâce à net galley et les éditions Harlequin.
Comme souvent le dimanche, j'avais envie d'un roman léger et Un peu, beaucoup, à la folie ! à rempli sa fonction de me changer les idées :)
Béatrice est la fille du richissime homme d'affaires Sean Newel. Elle décide de s'émanciper et accepte un poste d'institutrice dans la petite ville de Harrington. Malheureusement, les débuts sont très compliqués et la jeune femme ne comprend pas pourquoi tout le monde ou presque la déteste ! En fait, les gens imaginent que sa venue vient du fait que son père veut racheter la chocolaterie de la ville, alors qu'il ne s'agit que d'une simple coïncidence ! Mais le faire comprendre au beau Tomas, le maire, risque d'être compliqué...
C'est une petite comédie romantique sympathique, amusante, et qui m'a plu de la première à la dernière page.
Béatrice est une enfant gâtée, elle m'a parfois fait rire car elle ne sait vraiment rien faire et n'hésite pas à mettre une boîte de conserve... dans le micro onde :)
Prévisible certes car j'avais devinée la fin, mais je suis ravie de la découverte et je mets quatre étoiles :)
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          110
TheLovelyTeacherAddictions
  16 février 2018
Si vous avez envie d'un roman sympa sans prise de tête avec un peu d'humour et d'amour, alors vous passerez un bon moment de lecture avec ce titre de Romane Rose. Les personnages nous font rire, l'héroine est fun et sympa et le héros va lui donner du fil à retordre.
Bea Newell est une fille à papa qui n'a jamais bougé le moindre de ses petits doigts pour gagner sa vie . L'oisiveté , la richesse, les passe temps luxueux, elle connait par coeur mais elle n'a plus envie d'être cette jeune femme et après avoir suivi une formation d'institutrice, elle va prendre la route pour se perdre dans Harrington. Ce trou perdu sera le nouveau terrain de jeu de Bea qui a envie de faire ses preuves et de montrer qu'au delà des apparences, elle n'est pas une jeune femme creuse et insipide. Même sa meilleure amie Nell ne croit pas en elle et tente de la persuader de revenir à la raison. Mais le défi sera de taille et lui permettra d'évoluer un peu car le moins que l'on puisse dire c'est que l'accueil ne sera pas des plus chaleureux. Tomas , le maire, ne veut pas d'elle car elle est la fille de Sean Newell, un homme qu'il déteste par dessus tout. le sherif Lewis va s'acharner sur elle avec des contraventions des plus contestables et seule Nancy, la directrice de la chocolaterie semble être contente de sa présence . Ses débuts d'institutrice se feront donc dans les tensions et les enfants ne vont pas non plus lui faciliter la tâche.
Mais elle n'a pas dit son dernier mot et Bea a du répondant, ce qui donne une touche humour au roman. Les mauvais coups vont s'enchaîner sans jamais vraiment dépasser la limite de l'acceptable ( bon ok le coup des fleurs est un peu too much mais bon) . Dès lors , on s'amuse à compter les points et à voir la jeune femme prendre son destin en main et se faire une petite place dans le coeur de certains habitants. Elle va devoir dompter celui d'Alan , qui est en lien avec Tomas . Ce dernier aurait il eu l'audace de débaucher ce jeune garçon à des fins de vengeance? C'est dans ces scènes que nous découvrons qu'elle n'est pas si futile que cela et que ses idées ne sont pas aussi stupides qu'il n'y paraît. J'ai aimé sa pédagogie en classe car elle va rendre vivant l'enseignement et elle permettra de tirer de vraies leçons de vie. Elle ne reculera pas devant l'adversité et saura rebondir sur ses pattes au fur et à mesure de l'intrigue. J'ai vraiment apprécié cette jeune femme qui veut changer et qui veut donner un nouvel élan à cette ville. La question sera de savoir si elle parviendra à mener sa mission à terme.
Tomas Harper a plus d'une flèche à son arc, sauf celle de Cupidon apparemment. Il est donc maire de la petite ville d'Harrington et donc il connaît tout sur tout le monde. Il est également à la tête de la menuiserie locale même si c'est pour dépanner son frère Stewart mais il a aussi été chef d'entreprise. Autant vous dire qu'il ne va pas laisser une étrangère saboter sa petite vie bien tranquille . Il est persuadé que l'arrivée de Béa n'est pas inopportune et va s'inventer des histoires d'espionnage industriel pour se convaincre du côté maléfique de cette jeune femme. Il a évidemment tout faux mais aveuglé par une vengeance il en perd toute sa jujeotte et s'acharne contre Bea. Ca pourrait en devenir ridicule si au final ça n'était pas mignon. On n'a pas son point de vue donc on ne sait pas ce qu'il pense et c'est d'autant plus appréciable qu'on découvre à la dernière minute ses coups fourrés.
Bref, si vous avez envie d'une bonne comédie romantique, je vous conseille de lire ce roman qui vous fera rire du début à la fin. Bea est une femme attachante qu'on apprend à découvrir et à apprécier et Tomas est un héros qu'on aimerait voir se décoincer un peu. Entre joutes verbales, mauvais coups et questionnements, l'amour pourrait peut être pointer le bout de son nez.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
Sami33
  06 février 2018
Dès les premières lignes de ce livre, je savais que j'allais passer un bon moment livresque et cela n'a pas loupé car cela a failli être un coup de coeur pour tout vous dire mais j'ai trouvé la fin un peu trop brutal pour mon coeur guimauve. Un épilogue n'aurait pas été de trop ou quelques pages supplémentaires auraient suffit à faire mon bonheur.

Avec "Un peu, beaucoup, à la folie !" attendez-vous à avoir de nombreuses crises de fou rire, l'humour est omniprésent ainsi que les coups bas et la vengeance.

Beatrix (il n'y a qu'à moi que cela fait penser à Harry Potter ?) Newel est l'une des héritières de Sean Newel. Issue d'une fratrie de trois enfants, Bea n'a pas eu de chance car étant petite il a fallu qu'elle se batte contre la mort de toutes ses forces et c'est un petit garçon qui, remplie de courage lui sauvera la vie. A la suite de ce don ils sont devenus très proches, bien plus que de simples amis ou de frères et soeurs, leur lien est spécial et indestructible.

De ce fait, les parents de Bea l'ont mise dans un cocon de peur qu'elle se fasse mal, qu'elle se casse, qu'elle se brise. Ils font tout pour elle ; elle n'a jamais rien fait de ses dix doigts. Elle ne sait faire que des caprices et la fête avec sa meilleure amie...

Suite à une déception sentimentale... En fait son fiancé a cru bon d'aller voir ailleurs si elle y était à plusieurs reprises avec sa prof de danse donc elle l'a quitté, normal ! Elle a entrepris de prendre des cours pour devenir institutrice. Au départ, c'était pour noyer son chagrin et aussi pour approcher le prof enseignant. Une fois son diplôme en poche, elle a voulu voler de ses propres ailes quoi de plus normal mais sa famille, ses amis ne la prennent pas au sérieux, ils pensent qu'elle va se casser la figure et qu'elle va vite retourner auprès de papa, maman. Mais ça, c'était l'ancienne Bea !

Elle postule pour un poste d'institutrice dans une petite bourgade qu'elle ne connaissait absolument et que même son GPS ne connaît pas ! Pour trouver le chemin jusqu'à Harrington, la route ne sera pas de tout repos et sera loooongue avant d'intégrer son poste d'enseignant mais une fois sur place, cela ne sera pas de tout repos !

En effet, la belle devra composer avec l'humeur du maire qui ne peut même pas la voir en peinture ! Alors pourquoi l'avoir embauchée ? En réalité, ce n'est pas lui mais Nancy, une amie à lui qui tient la chocolaterie de la ville. Elle l'a embauché et ne compte pas la renvoyer mais au contraire, elle compte l'aider à se faire ses marques rapidement dans la ville ! Croyez-moi, cela ne sera pas de tout repos.

Nancy est la seule allier de la ville. Elle est douce, gentille, taquine et sera un allier de poids pour Bea. Nancy sait parfaitement qui est Bea mais ne se laisse pas impressionnée plus que ça, bien au contraire, elle la considère comme une personne lambda. Cela fera du bien au moral de Bea qui pour la première fois de sa vie, aura à faire à une personne qui l'apprécie pour ce qu'elle est réellement.

Tomas, le maire de la ville ne démord pas, ne décolère pas et il a bien l'intention de pourrir la vie de cette Newel. Pour se faire, toute la ville le soutient ; que ce soit le shérif qui lui colle des pv à tous les coins de rue et pour n'importe qu'elle excuse (bidon), l'hôtesse d'accueil de la mairie qui est aussi aimable qu'un croque-mort... Bref, toutes les conditions sont réunies pour que Bea quitte le navire le plus rapidement possible mais toutes leurs tentatives ne marcheront pas même lorsque les enfants essaieront de l'empoisonner...

Bea en institutrice c'est assez folklo. Comment va-t-elle faire pour gérer une bonne de gnomes de tous les âges qui ne fait que brailler, qui ne lui montre aucun respect et qui la fait tourner en bourrique toute la journée ? Elle a trouvé une solution pour le moins incongru qui ne sera pas au goût du maire...
Bea lui tiendra tête coûte que coûte ! Elle ne démissionnera pas. Il n'aime pas sa façon de travailler, il n'a qu'à la virer ! Mais qui du beau gosse têtu et de la petite héritière gagnera à ce jeu ? Je vous laisse le soin de le découvrir par vous-même 😉.

L'histoire est super sympa, elle est drôle, simple, très agréable à lire ! J'ai lu ce livre très rapidement, on se laisse vite happer par la plume de Romane Rose que je ne connaissais absolument pas. Cela a été une superbe découverte que je ne peux que vous recommander ! Entre amour, humour, sabotage et chocolat, ce livre est parfait pour cette période de l'année !

Si vous êtes à la recherche d'un livre doudou, pour vous réchauffer tout en gourmandise, ce livre est fait pour vous !

Lien : http://leslecturesdeladiablo..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
Yunali
  18 février 2018
Ce roman m'a fait beaucoup de bien au moral! Avec le temps gris, froid de dehors, j'ai été tout bonnement réchauffée de l'intérieur!
Le titre laisse déjà présager du contenu, il va y avoir de la romance dans l'air, et la couverture printanière est très jolie et donne envie de prendre le livre, ce qui est déjà un bon point!
On va suivre les déboires de Beatrix Newel, dite Bea, une fille à papa habituée à avoir des serviteurs, à ne rien faire par elle-même, lorsqu'elle va débarquer dans la petite ville de Harrington, qu'elle aura mis plus de quatre heures à trouver avec (ou plutôt sans) l'aide de son GPS...
Car Bea n'a plus envie de n'être qu'une gosse de riche, et elle veut prouver à tous (sa famille et ses amis), qu'elle peut réussir dans la vie.
D'autant qu'elle a un diplôme d'institutrice, ce qui n'est pas rien!
La jeune demoiselle va donc débarquer dans un monde totalement inconnu pour elle: la ruralité.
Et elle va se heurter à une galerie de personnages du coin, qui ne vont pas lui faciliter son intégration sur place, à commencer par le Maire de la ville (qui est au passage un beau gosse qui ne la laisse pas indifférente), et encore pire, les enfants de sa classe!
J'ai vraiment beaucoup ri à de très nombreux moments car il y a beaucoup de situations cocasses dans ce livre!
Je n'ai pas forcément beaucoup accroché à la personnalité de Bea, qui se plaint beaucoup, qui est vraiment dans l'exagération, mais elle a des bons côtés qui se dévoilent petit à petit, et au final on se rend compte qu'elle est une jeune femme qui a un bon coeur et qui a beaucoup à donner aux autres.
Et la relation qu'il va y avoir entre elle et les autres habitants de la ville va petit à petit évoluer aussi.
Ce n'est peut être pas le meilleur livre du genre, mais il fait son petit effet: j'ai rigolé, j'ai souri, il m'a mise de bonne humeur... Bref! tout ce que j'attends d'un livre tel que celui-ci! le contrat est plus que rempli!
A dévorer le soir avec quelques bons chocolats, car après tout on parle aussi de chocolats dans le livre, et j'avoue que la lecture a titillé ma gourmandise!
Merci encore aux éditions Harlequin et à Babelio pour l'édition de Masse Critique qui m'aura fait passer un très bon moment de lecture!
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
PandoLivresavie
  24 mars 2018
Un peu, beaucoup, à la folie ! est une lecture qui m'aura vraiment fait passer un bon moment, c'est le genre de livre qui peut se lire à tout moment et qui permet de s'évader durant quelques heures.
Béa est une jeune femme née avec une cuillère en argent dans la bouche, elle n'a jamais eu besoin de trimer pour avoir quoi que ce soit. Mais bien que sa vie soit confortable et sans soucis elle a envie de plus, envie de se prouver qu'elle peut s'en sortir par elle-même et montrer à ses parents qu'elle n'est pas juste une petite fille de riche. C'est ainsi qu'elle va se retrouver dans la petite ville de Harrington afin de devenir institutrice.
Son arrivée bien que nécessaire pour cette petite ville car elle est pratiquement abandonnée de ses habitants, ne sera pourtant pas bien vue. C'est avec beaucoup de préjugés et de malveillance qu'elle sera accueillie. Au départ rien ne se passera comme elle l'avait prévu, tous se retournent contre elle, même les enfants à qui elle doit faire la classe. le maire lui-même se montrera très hostile en sa présence, Sean Newel sera des plus blessants, la rabaissant et lui faisant bien voir son mécontentement de la voir débarquer dans sa ville. Certes cet homme est beau avec son look de bucheron ronchon, mais il n'en reste pas moins désagréable et déstabilisant.
Si au fil des jours que sa situation d'intégration s'améliore, certaines personnes continueront à la persécuter, mais Béa n'a pas pour habitude de baisser les bras et compte bien leur prouver qu'elle est forte et déterminée. Elle jouera parfois de ses contacts et de son intelligence pour ce sortir des mauvais traitements de ceux qui font désormais partie de sa vie. Ses relations avec Sean restant toujours distantes et froides, elle découvrira tout de même que celui-ci peut néanmoins se montrer attentif et bienveillant, sans pour autant devenir aimable mais pas aussi méchant qu'à leur première rencontre. Il découvrira petit à petit lui aussi que l'idée qu'il s'était fait d'elle avant son arrivée n'est pas réelle, qu'elle est bienveillante et surtout prêt à aider les habitants de cette petite ville.
Béa est un personnage très attachant, pleine de vie et de bonnes résolutions, elle a grandi dans un cocon familiale confortable mais parfois étouffant. Elle a évolué, entourée de papier bulle et de la trop bienveillance de son entourage. Cette « émancipation » lui permettra de grandir et de voir les aspects difficiles de la vie. Sa maladresse et ses manières de se débrouiller seule sont parfois très amusantes, à ses dépends, elle rend cette lecture drôle et pétillante. Ses déboires avec les habitant de la ville nous apportent un côté d'indignation qui donne envie de la voir se démener pour leur prouver sa bonne foi et ses capacités à être accepter et surtout à s'en sortir sans eux.
C'est une lecture toute douce, remplie de petites victoires qui font du bien. Sean apporte la touche masculine qui vous fait vibrer et vous donne envie de partir nous aussi à l'autre bout du pays afin de recommencer sa vie à zéro. C'est une romance appréciable car sans précipitation, les relations que va nouer Béa arrive avec douceur ce qui rend vraiment le récit plus proche de la réalité. La lecture se fait vraiment sans difficulté, ce livre se lit très rapidement, l'histoire est assez addictive, on tourne les pages pour en découvrir plus sur Béa mais aussi voir comment sa relation avec Sean va évoluer. C'est plein d'entrain, de mauvaises interprétions qui amèneront des quiproquos qui viendront donner un peu de fil à retordre aux personnages et viendront ajouter un peu de tension et de bouleversement. Ce qui permettra de donner un peu plus d'émotions et nous faire douter à certains moments, apportant ainsi un peu plus de poids et de piment à l'histoire.
Lien : http://www.livresavie.com/un..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00


autres livres classés : comédie romantiqueVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Les Amants de la Littérature

Grâce à Shakespeare, ils sont certainement les plus célèbres, les plus appréciés et les plus ancrés dans les mémoires depuis des siècles...

Hercule Poirot & Miss Marple
Pyrame & Thisbé
Roméo & Juliette
Sherlock Holmes & John Watson

10 questions
3877 lecteurs ont répondu
Thèmes : amants , amour , littératureCréer un quiz sur ce livre