AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
EAN : 9782021382587
272 pages
Éditeur : Seuil (03/05/2018)
3.31/5   8 notes
Résumé :
Un rapport sexuel entre un adulte et une enfant de 13 ans est-il un viol ? Quelle attitude adoptons-nous vis-à-vis de la violence qu’exercent les enfants comme de celle qu’ils subissent ? Leur emprisonnement est-il justifié ou est-il une erreur ? Comment comprendre notre comportement face aux enfants de migrants ? Mais aussi, faut-il légaliser la GPA ? Comment s’y retrouver dans la grande mutation des filiations ?

Jean-Pierre Rosenczveig a vu passer d... >Voir plus
Acheter ce livre sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura
Critiques, Analyses et Avis (6) Voir plus Ajouter une critique
rickiss
  01 juillet 2018
Jean-Pierre Rosenczveig m'est apparu comme le Marcel Rufo de la justice : profondément engagé et investi dans son métier, plaçant l'enfant et ses droits au coeur de sa pratique, très présent sur une scène médiatique qu'il n'hésite pas à envahir pour défendre ses idées.
Dans cet essai/témoignage de sa pratique en tant que juge pour enfants, le ton est forcément virulent, enflammé, enthousiaste. Cela correspond à la personnalité de son auteur, et cela aidera à interpeller le lecteur.
Si je n'ai pu qu'admirer l'engagement et le parcours de cet homme (tout en lui regrettant parfois une petite absence d'humilité), j'ai parfois été un peu rebutée par la subjectivité des propos et du ton. Car si dans l'ensemble j'adhère à la plupart de ses idées ou visions des choses, j'ai aussi été en profond désaccord avec l'auteur (notamment sur la question du mariage pour tous, qui semble être un véritable point de crispation pour lui, et pour lequel il assène l'argument indéfendable à mes yeux : "Il y avait plus urgent comme chantier que d'accorder ces droits aux personnes homosexuelles ; il aurait mieux valu d'abord légiférer sur des questions sur la famille comme la place des beaux-parents..." Alors non, M. Rosenczveig, il n'y a pas plus urgent que d'accorder des droits à des personnes qui n'en ont pas et pour qui il y a là une véritable injustice, et surtout, on peut très bien s'occuper de plusieurs chantiers législatifs à la fois. Heureusement !).
Malgré ces quelques réticences, j'ai trouvé toutes les informations factuelles, légales et statistiques absolument passionnantes, et nul doute que certaines me seront à l'avenir utiles dans ma pratique de psychologue auprès d'enfants et d'adolescents.
Un ouvrage à aborder avec curiosité mais également regard critique, et qui, bien que prêchant pour des convaincus, ne manque pas d'intérêt.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          40
Yorick_CDI
  19 juillet 2018
Cette lecture m'a laissée quelque peu mitigée.
Tout d'abord, le contenu objectif, informatif, m'a semblé vraiment intéressant et éclairant. L'auteur livre un panorama très documenté, à la fois historique et actuel, de la justice et du droit des mineurs. Il donne les grandes dates, les événements qui ont marqué l'évolution du statut des mineurs, il explique la prise en compte et la reconnaissance progressive de leur parole, et de leur individualité.
Ainsi, il aborde successivement la place des enfants au sein de la famille, les maltraitances sexuelles, la question des enfants migrants, la délinquance (dont il souligne la relativité), la prison pour mineurs, et l'évolution moderne de la famille (adoption, PMA…), tout en questionnant la notion d'autorité.
Grâce à ces explications éclairantes, ainsi que de nombreux chiffres récents, on perçoit bien l'évolution du statut des mineurs durant les dernières décennies, et on peut conclure avec l'auteur qu'il reste du chemin à parcourir.
J'eusse néanmoins aimé lire davantage de « cas concrets » car si les exemples ne manquent pas, ils sont un peu succincts, rarement développés, purement illustratifs.
En revanche, ce que j'ai moins aimé dans cette lecture est l'omniprésence du point de vue personnel de l'auteur. Certes, il s'agit d'un essai où il donne son avis personnel sur beaucoup de sujets (notamment à la fin, sur la PMA), mais il le donne tout en ayant l'air de se mettre continuellement en scène dans les progrès qu'il décrit. Il fait également très souvent référence à ses propres livres précédents, ou aux différents rapports auxquels il a participé comme expert. de ce point de vue, ce livre consiste plutôt en un bilan (positif à ses yeux) de la carrière personnelle de l'auteur. Evidemment, libre à l'auteur d'écrire un tel livre, mais j'avoue que cette tonalité m'a parfois un peu surprise.
Etant totalement profane dans le domaine juridique, ce livre m'a beaucoup appris, m'a permis de mettre en perspective et d'interroger certaines notions, mais il m'a semblé parfois un peu lourd dans l'autocélébration de son auteur (peut-être celui-ci a effectivement énormément contribué à faire avancer la justice des mineurs, mais peut-être aurait-il pu l'établir alors de manière plus subtile).
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
Lecoindeslivres
  24 juillet 2018
Avec ce livre, il est vrai que je sors de mes sentiers battus. Pour autant, j'ai pris plaisir à me replonger dans l'univers du droit et de ses branches. Non pas que je n'ai pas eu ma dose après cinq années d'études en ce domaine mais ça m'a agréablement rappelé à mes bons souvenirs.
J'ai apprécié la mise en place de l'argumentaire de l'auteur, que j'ai trouvé excellemment bien pensé. Tout tourne principalement autour des enfants mais il sait manier sa plume avec brio en amenant d'autres sujets sur la table, qui sont, somme toute, liés à la problématique. Ils apportent davantage d'intérêt au livre puisque l'on vogue à travers l'histoire de la famille avec tout ce qui l'entoure comme évolution, des enfants migrants et de leurs conditions, de la détention juvénile, tout en passant par les violences de quelque nature que ce soit, dont peuvent être victimes les enfants. C'est réellement passionnant !
En outre, il divise son ouvrage en huit parties, toutes plus ou moins intéressantes mais dans lesquelles il a le don de taper en plein coeur des thèmes sujets à débat. Son écriture est un condensé d'informations évolutives, de dates et d'événements, étayés ici et là de quelques exemples insérés pour illustrer ses propos. Dès son introduction, on sent que le mineur a été le mot d'ordre de sa carrière, et qu'il a construite cette dernière en se vouant corps et âme aux enfants et à leur bien être. C'est un livre qui vous fait réfléchir sur les fondements de notre société et ses lois parfois désuètes, qui travaillent sur nos pensées et de temps à autre, ébranlent nos convictions. En somme, cet ouvrage va vous plonger au coeur de notre droit français et vous permettre de comprendre un tant soit mieux le fonctionnement de notre justice et la difficulté qu'ont les juges de concilier la loi et leurs convictions personnelles.
Néanmoins, si je ressors plutôt satisfaite de cette lecture, il n'en reste pas moins que j'y décèle un certain nombre de défauts qui m'ont fait levé les yeux au ciel plus d'une fois. En effet, à mes yeux, le plus gros point noir tient de l'omniprésence du point de vue personnel de l'auteur. Il est vrai que le registre dans lequel s'inscrit le roman permet à l'auteur ce genre d'écart, pour autant, j'ai eu la désagréable impression qu'il essayait d'imposer son avis comme étant celui à définitivement prendre en compte et non pas seulement de nous l'exposer. Par la suite, j'ai réellement peiné à adhérer à certaines de ses idées, pour le moins directives, notamment à celles qui découlent du sujet si sensible qu'est encore la GPA. de même, je l'ai trouvé peu enclin à se remettre en question sur le mariage homosexuel. Ses nombreuses idées arrêtées m'ont quelque peu refroidie. Egalement, j'ai eu du mal à trouver ma place parmi ses pensées puisque je n'ai jamais cessé de me sentir en proie à un dilemme. En effet, à de nombreuses reprises, je me suis demandée comment il était possible d'être partisan d'une justice évolutive tout en conservant des idées, sinon archaïques, bien trop catégoriques pour notre société actuelle.
De plus, je l'ai trouvé un tantinet trop orgueilleux quant à ce qu'il a pu accomplir, que ce soit dans la justice ou par les livres qu'il a précédemment écrits. Impossible de passer outre sa constante auto-congratulation. Pour finir, je pense que plus d'exemples concrets issus des propres cas qu'il a eu traité, aurait été un plus non négligeable.
Il n'en reste pas moins, que ce livre reste parmi de ceux qui offrent au lecteur, qu'il soit profane ou maitre en la matière, la possibilité de comprendre le fonctionnement tant de notre justice que de notre société, au gré d'une parfaite description de l'évolution qu'à connu le droit des enfants tout au long de l'histoire Française.

Lien : http://lecoindeslivres.blogs..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
letempsperdupourtarose
  13 octobre 2020
Au travers d'affaires qu'il a jugé, cet ancien président du tribunal pour enfants de Bobigny nous livre une réflexion sur notre justice des enfants nourrie par son expérience.
Témoignage ou essai ? Les deux. Et c'est tant mieux !
Au-delà des anecdotes, il y a un véritable argumentaire qui est construit par l'auteur. Il veut défendre cette justice en laquelle il croît encore. Pour autant, ses idées restent concrètes, ancrées dans les réalités qu'il a eu à connaître. Si l'on pourrait ne pas adhérer aux idées, les faits sont là et ce livre demeure une mine d'informations et d'expériences.
Il s'agit évidemment d'un livre pour initiés. Je l'ai très certainement autant apprécié parce qu'il traite de mon domaine de prédilection, parce que pour moi il n'y a pas de justice qu'il faille plus défendre que celle des enfants. Elle est difficile, mais elle en vaut la peine. Elle donne la parole à des acteurs de la société bien trop souvent négligés alors même que ce sont eux qui portent notre avenir. Plus qu'un miroir de la société actuelle, la justice des enfants reflète notre société à venir. Et il est grand temps d'en reconnaître les enjeux. C'est ce que Jean-Pierre Rosenczveig fait dans ce livre.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
sasha2311
  21 juillet 2019

Véritable plaidoyer pour une prise en compte de la parole de l'enfant en droit de la famille, ce juge expérimenté nous livre une expérience riche. Je conseille ce livre à toute personne qui souhaite en connaitre davantage sur les droits de l'enfant et sur les enjeux qui régissent cette matière si riche, afin qu'à l'avenir, nos enfants aient la parole.
Commenter  J’apprécie          40

Citations et extraits (2) Ajouter une citation
sasha2311sasha2311   21 juillet 2019
Le combat continue dans l'intérêt même de la société et de la démocratie.
Commenter  J’apprécie          10
letempsperdupourtaroseletempsperdupourtarose   13 octobre 2020
Les enfants ont des droits, certes, mais ils n’en savent rien, et la plupart des adultes non plus.
Commenter  J’apprécie          00

Videos de Jean-Pierre Rosenczveig (5) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Jean-Pierre Rosenczveig
Jean-Pierre Rosenczveig - loi sur les récidives
autres livres classés : JugesVoir plus
Acheter ce livre sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura





Quiz Voir plus

QUIZ LIBRE (titres à compléter)

John Irving : "Liberté pour les ......................"

ours
buveurs d'eau

12 questions
214 lecteurs ont répondu
Thèmes : roman , littérature , témoignageCréer un quiz sur ce livre