AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
EAN : 9782210961814
128 pages
Éditeur : Magnard (15/01/2016)

Note moyenne : 3.57/5 (sur 15 notes)
Résumé :
Victor est un garçon de 12 ans, taciturne, solitaire et fâché avec l'école. Alors qu'il s'apprête à redoubler pour la deuxième fois, il croise la route de Sidonie, une petite fille handicapée. Victor se prend immédiatement d'affection pour elle. Hélas, toutes ses bonnes intentions se soldent par des catastrophes. Car Victor ne pense pas souvent aux conséquences de ses actes. Alors que l'avenir semble s'obscurcir, Victor peut compter sur l'aide énergique de sa nouvel... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (7) Voir plus Ajouter une critique
Takalirsa
  17 mars 2017
Une très belle histoire d'amitié sur fond de handicap.
Victor est un garçon terriblement touchant. Se considérant comme "un nul de l'école", "un cas désespéré", il se désole d'avoir "un cerveau tout mou" qui laisse impuissants ses enseignants et rend tristes ses parents. Et l'on se désole avec lui parce qu'au fond c'est un garçon d'une grande gentillesse et sa détresse fait peine à voir. Et puis il est capable de réflexions pertinentes, sur la vie notamment, comme : "Quand on croit que le pire va arriver et qu'il n'arrive pas, tout paraît plus chouette, même ce qui ne l'est pas tant que ça".

Avec Sidonie, Victor commence par relativiser ses propres difficultés : "Je préfère redoubler plein de fois mais pouvoir marcher sur la plage plutôt que d'être dans un fauteuil roulant", même si "moi, c'est mon cerveau qu'est tout mou... mais pour ça, y a pas de fauteuil". Ceci dit, vu son retard intellectuel, on se demande s'il ne serait pas mieux dans un établissement spécialisé. Quoi qu'il en soit, le jeune garçon a un atout : sa taille ! Si celle-ci pose problème à l'école (il est tout de suite identifié comme redoublant), elle va lui permettre de balader Sidonie après l'école. Voir la mer, faire du vélo, manger une glace : ils redécouvrent ensemble les petits bonheurs du quotidien. Sidonie donne envie à Victor de la protéger, de prendre soin d'elle. Il s'évertue à lui redonner le sourire qu'un long séjour à l'hôpital a effacé. de son côté, la fillette l'aide en classe et pour les devoirs, le soutenant et l'encourageant sans cesse, lui redonnant un peu d'estime de soi. Ces deux-là se complètent ("c'est peut-être justement parce qu'on est différents des autres qu'on se comprend tellement") et ressentent l'un pour l'autre des sentiments (amoureux?) de plus en plus forts.

Mais le besoin de surprotection de Victor va l'amener à faire une bêtise... Certes sa réaction face au "monsieur de la cantine" était justifiée, mais il faut apprendre à "réfléchir aux conséquences", lui assène son père ! Cependant l'événement va jouer le rôle de révélateur et lui donner définitivement l'envie de changer. S'améliorer pour "ne pas être bête toute la vie", "espérer autre chose dans la vie que d'être le dernier" : cette fois, Victor est déterminé ! Acculé, il apprend la persévérance ("c'est plus facile d'accepter de ne pas réussir quand on ne fait pas tous les efforts possibles") et au final, même si le résultat n'est pas extraordinaire, Victor peut affirmer que "pour la première fois de ma vie, je suis fier de moi" !
Lien : https://www.takalirsa.fr/ma-..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
Sandram47
  08 décembre 2016
J'ai bien aimé le ton du livre, la façon dont Victor parle de sa relation avec Sidonie. C'est une belle relation au-delà des handicaps physiques pour l'un et des difficultés avec le système éducatif pour l'autre. Ce qui m'a dérangé, c'est que Victor se débrouille finalement seul avec ses problèmes. Même avec la meilleure volonté du monde, je ne crois pas du tout qu'il puisse se relever de 2 années de retard.
Victor aurait du être détecté par les enseignants ou les parents et faire un bilan psy, orthophonique ou de psychomotricité. Son problème d'attention et de calculs qui s'embrouillent ne peuvent pas être résolus par le fait de partir loin de chez soi, d'être séparé de sa famille et de sa seule amie, ni un problème de mauvaise volonté, de fainéantise ou de maturité. Il y a une pathologie dys derrière ces symptômes. Même si la fin est positive (il a l'air , ne pas du tout en parler m'a gâché la fin du livre et finalement le livre en entier alors que jusque là, j'aimais bien et je trouvais le thème intéressant.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
lirado
  01 mai 2016
Ma dernière chance de Ludovic Rosmorduc est un roman dans l'air du temps où on découvre un personnage attachant en proie à l'échec scolaire. Il suffira d'une jolie rencontre avec Sidonie pour que son quotidien se transforme et qu'il retrouve un peu d'optimisme en découvrant chez lui des qualités insoupçonnées. Un texte plein d'espoir, qui met en scène une belle histoire d'amitié autour de thématiques fortes comme la difficulté scolaire et le handicap. La relation entre Victor et Sidonie est touchante. Les ados en difficulté à l'école s'identifieront sans peine dans les sentiments et situations vécues par Victor. Un texte facile à lire grâce à ses chapitres courts, son écriture large et ses quelques illustrations.
Lien : http://www.lirado.fr/dernier..
Commenter  J’apprécie          50
mamzelle-chachaille
  17 janvier 2016
Lecture pour les enfants de 10-12ans.
Les thématiques sont très bien choisies car elles sont et seront toujours d'actualité.
C'est vraiment un livre porteur d'espoir pour tous les enfants en échecs scolaires ou en position d'handicapés. Parfois, il suffit d'un sourire pour que tout change !
Emotion, espoirs, dépassement de soi ... sont les maitres mots de ce court roman =)
Commenter  J’apprécie          10
CharlotteJeunesse
  17 juin 2017
Lecture pour les enfants de 10-12ans.
Les thématiques sont très bien choisies car elles sont et seront toujours d'actualité.
C'est vraiment un livre porteur d'espoir pour tous les enfants en échecs scolaires ou en position d'handicapés. Parfois, il suffit d'un sourire pour que tout change !
Emotion, espoirs, dépassement de soi ... sont les maitres mots de ce court roman =)
Commenter  J’apprécie          00

Citations et extraits (1) Ajouter une citation
TakalirsaTakalirsa   15 mars 2017
Des fois, j'en fais des cauchemars : je me vois rentrer dans la classe de CM2, vieux comme un adulte. Tout le monde croit que je suis le maître, mais non, j'ai juste redoublé pour la vingt-cinquième fois...
Commenter  J’apprécie          40

autres livres classés : échec scolaireVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Et s'il faut commencer par les coups de pied au cul

Dans un film de Jim Jarmush, un tout jeune couple d'adolescents se demande : Y a-t-il encore des anarchistes à -------- à part nous ? Peu de chances. Où çà exactement ?

Paterson
Livingston
Harrison
New York

10 questions
16 lecteurs ont répondu
Thèmes : anarchie , éducation , cinéma americain , histoireCréer un quiz sur ce livre