AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
EAN : 9782369902430
200 pages
Éditeur : Editions Ca et Là (01/09/2017)

Note moyenne : 3.56/5 (sur 8 notes)
Résumé :
Avec Filmo Graphique, Edward Ross combine ses deux passions, le cinéma et la bande dessinée et nous fait (re)découvrir des pans entiers de l’histoire du cinéma.

Edward Ross a fait des études de littérature et de cinéma avant de travailler pendant six ans au Festival International du Film d’Édimbourg, où il a vu des centaines de films. Dans son livre, il traverse toute l’histoire du cinéma, de sa création à la fin du XIXe siècle jusqu’à l’avènement de... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (4) Ajouter une critique
cvd64
  10 février 2020
pour les cinéphiles ou ceux qui n'ont pas le temps de voir les films de référence. chapitres délimités selon les recherches scientifiques de l'auteur.
Dessins assez retro qui restent sobres et vont à l'essentiel
Commenter  J’apprécie          110
Radwan74
  25 avril 2020
Edward Ross revient sur l'art cinématographique à travers son histoire, sa culture, son apport à la société, aux technologies auxquelles elle fait appelle, aux films qui ont façonné le cinéma.
Pour les férus de cinémas, c'est un très bon ouvrage ; pour ma part, j'ai été un peu déçu car je m'attendais plutôt à une rétrospective des films qui ont marqués le cinéma. Certes, Edward présente de nombreux films (Citizen Kane, The Truman Show, le voyage dans la Lune, Jurassic Park...) mais de façon extrêmement succincte, ne s'appuyant sur eux que pour donner sa vision du cinéma : représentation de la femme, usage de la caméra, développement de la technologie, représentation de la société...
En somme, plutôt un essai presque philosophique qu'une simple rétrospective cinématographie. Certes interessante mais que je ne recherchais pas du tout et dont la préface m'avait induit en erreur.
On peut malgré tout s'amuser avec toutes les références imagées qui parsème la BD avec la correction en fin d'ouvrage ; Chaque vignette est étiquetée par le film qu'elle représente.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
Flaubauski
  11 janvier 2020
Par l'intermédiaire du genre de la BD, Edward Ross nous conte l'histoire du cinéma, enfin plutôt de son cinéma : certes, il nous présente, par l'intermédiaire de plusieurs thématiques (le corps, l'architecture, la vue…) des grands classiques pour illustrer son propos, de Metropolis à Fenêtre sur cour, en passant par Alien, ou encore Taxi Driver, mais l'on sent qu'il a fait le choix de ceux qui l'ont le plus touché, de quelque manière que ce soit.
Cette histoire, racontée de manière simple, fluide, et agréable, sans pour autant être simpliste, puisque narrée par un passionné, qui plus est diplômé dans ce domaine, est servie par un style graphique qui colle bien, je trouve, au sujet. Etant moi-même cinéphile, je n'ai pas appris grand chose, mais j'ai apprécié lire une BD sur le sujet.
Lien : https://lartetletreblog.com/..
Commenter  J’apprécie          70
Erik_
  12 décembre 2020
Filmo Graphique est un ouvrage complet consacré au cinéma. Il est destiné à des intellectuels intéressés par une certaine conceptualisation à travers l'analyse de certains films marquants ou pas du cinéma mondial. On commence par le début du cinéma avec l'arrivée de l'entrée en gare d'un train dans la gare de la Ciotat pour terminer sur Matrix ou le Seigneur des Anneaux.
On pourrait penser que l'on va s'amuser en lisant cette oeuvre mais ce n'est pas du tout le cas. Il va falloir se creuser les méninges et très sérieusement. C'est parfois intéressant pour peu qu'on s'accroche mais parfois, c'est un peu ennuyeux dans le propos. Il est clair que c'est presque un sujet d'étude pour des étudiants en option cinéma.
Commenter  J’apprécie          20


critiques presse (1)
BoDoi   10 janvier 2018
Cinéphile novice ou aficionado confirmé, Filmo Graphique est l’ouvrage BD documentaire incontournable sur le cinéma.
Lire la critique sur le site : BoDoi
Citations et extraits (4) Ajouter une citation
deuxquatredeuxdeuxquatredeux   13 mai 2018
Si des films comme La machine à explorer le temps (1960) ou Terminator (1984) sont basés sur notre compréhension du voyage temporel cinématographique et sa "capacité à manipuler l'illusion du temps" ["Chris Marker and The Cinema as Time Machine", Paul Coates, Science Fiction Studies], le cinéma lui-même peut être vu comme une forme de voyage dans le temps.

Le temps, p. 98
Commenter  J’apprécie          90
Radwan74Radwan74   25 avril 2020
Comme le démontre Robb, les producteurs cherchant à réduire leurs coûts se tournent fréquemment vers l’armée pour se voir fournir du matériel, des jeeps et uniformes jusqu’aux hélicoptères, troupes et porte-avions.
Pour bénéficier de cette aide, les producteurs doivent « soumettre au Pentagone cinq copies du scénario pour approbation ; faire tous les changements suggérés par le Pantagone ; filmer le scénario exactement comme approuvé par les Pentagone ; et projeter le produit fini aux officiels du Pentagone avant de le montrer au public. »
Ce processus rigoureux garantit que l’aide militaire bénéficie aux films qui présentent l’armée sous un jour purement positif.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
deuxquatredeuxdeuxquatredeux   13 mai 2018
Mais là réside la contradiction ultime du cinéma. C'est un médium né de la technologie, effrayé par la technologie et qui évolue vers le futur de fait de la technologie.

Technologie et technophobie, p. 176
Commenter  J’apprécie          00
Erik_Erik_   12 décembre 2020
La caméra peut filmer mon visage mais jusqu'à ce qu'elle capture mon âme, vous n'avez pas de film.
Commenter  J’apprécie          00

Lire un extrait
autres livres classés : cinemaVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox

Autres livres de Edward Ross (1) Voir plus




Quiz Voir plus

Livres et Films

Quel livre a inspiré le film "La piel que habito" de Pedro Almodovar ?

'Double peau'
'La mygale'
'La mue du serpent'
'Peau à peau'

10 questions
5968 lecteurs ont répondu
Thèmes : Cinéma et littérature , films , adaptation , littérature , cinemaCréer un quiz sur ce livre