AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
>

Critique de mara


mara
  03 février 2015
Retour à Shelter Bay avec ce second tome consacré à Gabriel St James, un ami de Cole Douglas. On le découvrait brièvement à travers les yeux de Kara dans le tome précédent, au moment du mariage de Cole et Kelli. Ancien photographe de guerre, il accepte de jouer les photographes de mariage pour son ami, mais il n'a pas l'intention de s'attarder à Shelter. Il entend repartir sur les routes au plus vite avec sa caravane. C'est sans compter sur deux petits détails: un chien abandonné et une charmante vétérinaire rencontrée au mariage...

Si dans le tome précédent, l'histoire d'amour se doublait d'une enquête policière, ici dans ce tome il est question d'animaux et d'enfants. D'animaux tout d'abord car Charity est vétérinaire à Shelter Bay et en plus de soigner les animaux avec amour elle essaye de faire les animaux dans les bonnes familles. Et d'enfants enfin car Charity s'investit dans un camp de vacances pour enfants placés en famille d'accueil non loin de Shelter Bay. le principe est de réunir le temps d'un été les frères et soeurs séparés en famille d'accueil. Outre l'été de Gabe et Charity, nous suivons donc l'été d'un frère et de sa soeur qui se retrouvent après des mois de séparation.

J'ai préféré ce tome 2 au précédent. J'ai été plus touchée par l'histoire. le tome 1 mettait plus l'action sur l'action (avec l'enquête de police), alors qu'ici on est beaucoup plus dans l'émotion. J'ai trouvé la psychologie des personnages plus travaillée, les adultes comme les enfants. La thématique des enfants placés en famille d'accueil est bien traitée (j'ignore tout par contre du système de placement français et je ne peux donc pas comparé avec celui américain décrit par JoAnn Ross) et on ne peut que s'attacher à Johnny et Angel. La petite Angel est d'ailleurs un rayon de soleil. Son frère au contraire a du mûrir trop vite et assumer trop de choses, il est amer et prêt à tout pour sa soeur. Pourtant malgré tout ce que sa mère lui a fait subir, il a toujours envie de croire en elle au fond de lui même. Sa rencontre avec Gabe sera déterminante pour lui, ainsi que pour Gabe.

Gabe n'a pas eu une enfance facile et a été “sauvé” par la photographie. Depuis son retour de la guerre, il ne reste jamais longtemps au même endroit. Son travail de photographe lui donne l'occasion de sillonner les Etat-Unis, pourtant on sent très vite qu'il lui suffira de trouver le bon endroit et la bonne personne pour enfin trouver sa maison. Et cette bonne personne n'est autre que Charity qui a quitté la ville pour s'installer à Shelter Bay, endroit où elle a passé des vacances autrefois. Si elle est moins meurtri que Gabe, son passé n'est pas exempte de mauvais souvenirs. Elle est vive, joyeuse, solaire, positive,... tout ce qui faut à Gabe. Mais alors qu'ils entament une relation estivale, il ne sera pas facile de faire comprendre au jeune homme que chance de bonheur passe par Charity.

Relation touchante entre les deux personnages qui apporte beaucoup d'émotions dans ce roman. J'ai été touchée à la fois par leur relation et à la fois par l'histoire des enfants. Comme dans le tome 1 où l'on suivait l'histoire d'amour de la mère de Kara, ici dans ce tome 2 c'est la mère de Charity qui a droit à son histoire en arrière plan. J'ai été agréablement surprise par Amanda. Au début du roman, je pensais qu'elle était superficielle et qu'elle ne pensait qu'à elle même. Mais au fil des pages, JoAnn Ross a su modifier l'avis que j'avais sur elle.



Ce second tome est donc une lecture que j'ai beaucoup apprécié, encore plus que le tome 1. Et il me tarde désormais de lire le tome 3 consacré à Lucas, le demi-frère de Charity...

Lien : http://mondedemara.canalblog..
Commenter  J’apprécie          00



Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox