AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix BabelioRencontresLe Carnet
>

Critique de cardabelle


cardabelle
  02 août 2019
.
Un très beau texte tout frémissant de l'extrême sensibilité de l'artiste .
Valérie Rossignol dans ce court essai va associer le lecteur à son ressenti le plus intime face à la création .
Les mots vont parfois jusqu'à l'extase , quand ses mains font naître l'osmose entre les âmes , les corps et la matière .
Elle nous donne sa définition de l'art , s'étend longuement sur le rapport au corps , sur l'effet miroir , sur le lien qui se crée entre l'artiste et son modèle :

" La sculpture traduit le moment où une épiphanie très éphémère a lieu .
L'observateur saisit en un regard la traduction de ce mystère . " p. 42

La première partie , " Homme de terre " , est celle que je préfère .
Une réflexion aboutie sur l'art et sur l'homme . On se sent interpellé .
Pour appréhender les mystères de la création et du relationnel , les propos oscillent souvent entre poésie et introspection , quand ils ne s'échappent pas du domaine psychanalytique .
Ici , les mots vont dévoiler l'intimité suggérée par les mains .

En revanche , la seconde partie , " Homme de chair " m'a moins intéressée .
Peut-être trop lyrique pour moi , trop grandiloquent mais , cette lettre d'amour à son homme reste un très bel épanchement .

" L'amour n'est pas qu'affaire de désir .
Il naît dans ce moment de retranchement qui dénude l'âme . " ( p.65 )

Ce petit traité , très dense , par le biais de l'art , dévoile un aspect du rapport humain , des ressentis intimes parfois si exacerbés qu'ils frôlent le divin , l'intemporel , une quête d'absolu .
Etude d'une fusion , de la fusion originelle peut-être . Chacun y puise ce qui lui convient .

Belle découverte que je dois à l'équipe de Masse Critique et aux éditions " L'Arbre Hominescent ". Je les en remercie vivement .



Commenter  J’apprécie          567



Ont apprécié cette critique (54)voir plus