AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
EAN : 9782020961660
230 pages
Éditeur : Seuil (03/09/2009)
4/5   1 notes
Résumé :
" Je n'écris pas de "commentaires divertissants". Je dessine le visage de notre époque. " Telle est l'ambition maintes fois proclamée par Joseph Roth, qui refusait que l'on considérât son activité de journaliste et de chroniqueur comme celle d'un aimable causeur et ne l'estimait pas inférieure à sa prose romanesque. Les esquisses et portraits ici réunis confirment la validité de cette exigence. Observateur minutieux de la surface chatoyante du monde, qu'il sait rend... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (1) Ajouter une critique
Bellonzo
  09 janvier 2014
On connaît le Viennois Joseph Roth surtout pour "La marche de Radetzky" et "La légende du saint buveur". On sait sa fin parisienne et alcoolique juste avant le déluge en 1939. Encore sous-estimé par rapport à ses amis Zweig ou Musil par exemple on sait moins ses débuts dans le journalisme et c'est l'objet de ce passionnant recueil de quelques-uns de ses textes parus pour "Images viennoises" dans der neue tag en Autriche vers 1920 et pour "Cabinet des figures de cire" dans Die Frankfürte Zeitung en 1929 en Allemagne. Bien sûr on retrouve les accents de cette Mitteleuropa qu'on aime tant d'autant plus qu'entre les deux horreurs ce monde a déjà opéré une première bascule qui ne sera pas la dernière. Mais ces textes très brefs permettent aussi à Roth de savoureuses digressions sur le temps par exemple: le très curieux Voile qui recouvre une horloge d'une feuille de journal. Ou ses interrogations sur L'avenir des théâtres impériaux en cette époque où L'Autriche-Hongrie a vécu et ne se doute pas encore de ce qui l'attend.

Mais je suis surtout ébloui par la prose de Joseph Roth, Juif Galicien, quand il dépeint en quelques pages le portier d'un grand hôtel. L'hôtel où Roth a beaucoup vécu est un personnage important dans ce "Cabinet des figures de cire" et cet homme aux clefs d'or nous fait irrémédiablement penser au "Dernier des hommes" de Murnau, quasi contemporain. Journaliste, Roth nous entraîne aussi dans les coulisses de la presse avec le portrait du Rédacteur de nuit, oiseau nocturne appréhendant l'actualité de toute sa foi en ce métier et "rangeant" les nouvelles dans l'intérêt de ses lecteurs. En ces heures ultra-matinales l'odeur d'imprimerie se mêle là celle des cafés et le rédacteur de nuit se prend à rêver, pas longtemps, à cette nouvelle Europe Centrale.

le futur n'est pas sûr mais ses lignes sur une "Arrivée en Albanie" sonnent pourtant comme le kafkaïen destin de ce pays. Et vous saluerez "Le congrès" qui m'a paru comme mis en scène par Lubitsch, avec petits délégués nerveux et grégaires dansant sur un volcan mais l'ignorant encore. Joseph Roth publierait "La marche de Radetzky" en 32 avant de quitter l'Allemagne comme beaucoup d'autres
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00


Videos de Joseph Roth (8) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Joseph Roth
Émission “Répliques” animée par Alain Finkielkraut. L'amitié de Stefan Zweig et Joseph Roth : diffusion sur France Culture le 08 février 2014. Invités : Pierre Deshusses, traducteur et écrivain Philippe Lançon, journaliste à Libération (critique littéraire) et écrivain
Thème(s) : Idées| Littérature Etrangère| Stefan Zweig| Joseph Roth
Source : France Culture
autres livres classés : journalismeVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Si c'est un homme

Quelle est la forme ce texte ?

C'est un roman.
C'est un recueil de nouvelles.
C'est un récit autobiographique.

10 questions
1098 lecteurs ont répondu
Thème : Si c'est un homme de Primo LeviCréer un quiz sur ce livre