AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
EAN : 9782203214255
420 pages
Éditeur : Casterman (04/03/2020)

Note moyenne : 4.02/5 (sur 26 notes)
Résumé :
Ana, mi-humaine, mi-robot, est l’une des sept hybrides conçues pour divertir les visiteurs du parc d’attractions Kingdom, petits comme grands. Sa vie prend cependant un autre tournant quand elle est accusée d’avoir assassiné Owen, l’un des membres du personnel. Commence alors un procès haletant, où la vérité n’est pas forcément celle que l’on croit…
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (21) Voir plus Ajouter une critique
MadameRatou
  22 mars 2020
Dès l'instant où j'ai vu admiré la première de couverture et lu dévoré le résumé de ce bel ouvrage, j'ai su qu'il finirait dans ma pile à lire. Grâce aux réseaux sociaux, ma wishlist s'est une nouvelle fois agrandie et, après avoir résisté quelques jours en me disant que non, ce bouquin n'était pas indispensable à ma vie, j'ai fini par craquer.. pour finalement le terminer en une unique journée. Vous vous en doutez, si j'ai achevé ma lecture aussi rapidement, c'est parce que le contenu était à la hauteur de mes espérances. Je m'attendais à tomber sur un univers dystopique incroyable, mais croyez-moi, je ne pensais pas être autant charmée.
Cette histoire se déroule dans un parc d'attractions unique et futuriste qui mêle émerveillement, magie, fantasmagorie, divertissement et nouvelles technologies de pointe avec brio : The Kingdom. Tout comme ses six « soeurs » — respectivement dénommées Kaia, Yumi, Ève, Zara, Pania et Zel —, Ana est une Fantasiste qui a été créée afin de divertir et rendre heureux les visiteurs. Elle est une princesse androïde qui ressemble trait pour trait à une fille et dont la beauté, terriblement réaliste, n'a d'égale que la bonté puisqu'elle est programmée pour être douce, gentille, attentionnée, serviable, aimable envers les enfants et adultes qui viendraient la voir et surtout, obéissante. Seulement, les jours passent et se ressemblent tous.. jusqu'à ce que l'intelligence artificielle fasse la rencontre de Owen Chen, un mystérieux agent d'entretien âgé de dix-neuf ans. Dès lors, elle va commencer à penser par elle-même, à s'interroger sur ce qui l'entoure, à réfléchir, à ressentir différentes émotions et à remettre en question la vie qu'elle a toujours connue. Mais, sans trop que l'on ne sache pourquoi, Ana va subitement être accusée d'avoir assassiné le jeune homme.
Ana est un personnage qui m'a profondément touchée. Je me suis rapidement liée et attachée à elle et j'ai réussi à ressentir ses joies, ses peines, ses inquiétudes, ses incertitudes, sa souffrance. Malgré sa naïveté sans limites et ses pensées quelque peu répétitives — après tout, elle a été programmée pour ça —, elle analyse ce qui l'entoure et réfléchit vite. Mine de rien, elle est très intelligente. D'un autre côté, elle ne remet jamais rien en question, elle fait ce qu'on lui dit de faire et elle accorde aveuglément sa confiance à tout le monde ; bref, les Superviseurs ont de quoi être satisfaits de son comportement. Néanmoins, suite à un évènement bien particulier, la « jeune fille » candide et pure va changer de stratégie. Sa curiosité pourra-t-elle l'amener à comprendre ce qu'il se passe réellement au sein de son parc à thème ? Est-il possible qu'on ne lui ait raconté que des mensonges ? Owen, en ce qui le concerne, m'a beaucoup (..) beaucoup plu. Il cache quelque chose, c'est une certitude, et même avec ce détail plutôt louche je l'ai trouvé mignon. Énigmatique, certes, difficile à cerner, d'accord je le concède, mais mignon. Chacune de ses apparitions m'a fait sauter au plafond (je ne sais pas pourquoi je dis ça) et je regrette juste qu'il n'apparaisse pas plus souvent. Quant aux autres protagonistes, il y a bien Pania — autrement appelée « Nia » — et Ève qui sortent du lot, mais les autres auraient quand même pu avoir plus d'importance.
Je le dis, je le redis, je le répète : j'ai adoré ce livre. L'intrigue était originale, dépaysante, et la construction du récit m'a semblé juste géniale. le procès se déroule parallèlement à l'histoire de base et les chapitres alternent entre le moment où Owen était encore en vie et celui où il est mort. Il y a eu un avant, il y a eu un après, et à mon sens, l'autrice a merveilleusement bien amené tout ça. La chronologie, les entretiens post-procès et les témoignages font planer un suspense insoutenable (je n'avais qu'une envie : arriver à la fin) et donnent une ambiance toute particulière à l'ouvrage. On nous lance des miettes par-ci par-là, on nous appâte, et ça marche. The Kingdom serait parfait si la fin n'était pas précipitée et si j'avais eu toutes les réponses à mes questions. Pourtant, ce n'est pas si grave que ça et j'ai frôlé le coup de coeur.
Parc d'attractions, contes de fées, hybrides, découverte de soi, hypocrisie, meurtre. Si vous souhaitez découvrir une oeuvre dont les décors pourraient aisément faire penser à une sorte de Disneyland sombre, sachez qu'il est inutile d'hésiter un instant de plus. Il vous faut ce livre.
Lien : http://madameratou.com/the-k..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
FreiheitDR
  27 mai 2020
Ana est un personnage qui m'a paru un peu fade au départ. Ses pensées étaient en boucle et on nous répète plusieurs fois la même chose. Cependant, j'ai pu noter une réelle évolution dans son personnage durant l'histoire, ce qui n'est pas le cas de tout le monde. Si l'intrigue se concentre sur la jeune hybride, certaines choses m'ont fait dresser les cheveux sur la tête et je suis peu satisfaite du fait que cela ne soit pas réglé à la fin. En effet, puisque le parc utilise des hybrides pour tout et n'importe quoi, il n'y a plus de respect de l'être vivant, qu'il soit moitié humain ou moitié animal. C'est quelque chose qui m'a particulièrement agacé et qui colle évidemment à l'ambiance qu'on veut donner, mais j'aurais aimé quelques pages supplémentaires à ce sujet.
En effet, la fin est assez … ouverte. Elle est comme je l'espérais et exactement comme je l'attendais. J'avais deviné certains éléments avant de terminer le livre et, même si j'ai gardé la surprise pour d'autres, l'histoire était assez facile à suivre et donc à cerner dès le départ. Comme c'est un tome unique (enfin je crois), tout doit tenir dans 400 pages et certaines choses sont sans doute passées à la trappe. Aussi, j'imagine que c'est au lecteur de se faire sa propre idée et c'est exactement ce que j'ai fait et qui me paraitrait le plus logique dans le découlé au vu de ce qu'il se passe.
J'ai bien aimé l'idée globale et l'intrigue et j'ai trouvé le livre assez addictif. En dehors des quelques points qui m'ont titillé et qui ne sont pas réellement de gros problèmes pour l'histoire, tout est limpide. J'imagine qu'un lecteur qui n'est pas tatillon ou qui n'a pas lu beaucoup de livres dans le genre sera davantage surpris, mais je pense que c'est un livre qui peut convenir à tout le monde. On passe un bon moment et ce n'est pas vraiment prise de tête. J'imagine qu'on ne serait pas perdu si on sautait quelques passages.
Je recommande donc ce livre dans son ensemble, j'ai été très contente de pouvoir le lire d'une traite.
Lien : https://voyagelitteraire.wor..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
LesLecturesdHatchi
  28 mai 2020
Une ambiance à la Westworld avec une touche de princesses, The Kingdom est un roman à lire pour se plonger dans un univers incroyablement…enivrant.
The Kingdom est une société du futur. Ils connaissent tout sur tout. Et surtout, ils ont inventé de toutes pièces de nouveaux hybrides. Des jeunes filles mi-humaines, mi-robots considérée comme les princesses de leur petit monde. Elles incarnent la nouvelle figure de leur pays, Elles incarnent le futur. Et elles sont surtout l'attraction du peuple. Élevées comme des soeurs, elles ont aussi chacune leur personnalité. Et ça, c'est ce qui les rend si humaines. Parmi elles, il y a Ana. Elle est merveilleuse, intelligente et terriblement innocente aussi. Son quotidien tournait à la perfection jusqu'à aujourd'hui. Jusqu'à ce jour où tout bascule. Ana découvre cette sombre facette en rencontrant Owen. Sa vie va prendre un tournant à 360 degrés lorsqu'on l'accuse du meurtre d'Owen. C'est alors tout son quotidien qui s'effondre.
« Ici, la phrase « Ils vécurent heureux à jamais » n'est pas une simple promesse : c'est une règle… »
Ana va alors de voir se battre. Contre cette société qui a inventée et créée sa vie de A à Z, mais aussi contre ceux qu'elle aime. Parce qu'elle va prendre conscience que tout ce qui tourne autour de The Kingdom n'est pas tout beau, tout rose. Et sa rencontre avec Owen ne va pas être le fruit du hasard. Entre mensonges et secrets, Ana va devoir faire face à la vraie vie et elle va vite déchanter en découvrant tout ce qui se trame.
The Kingdom est une histoire prenante du début à la fin. Si le personnage d'Ana m'a un peu énervé par moments, j'ai malgré tout aimé son histoire. Elle est courageuse et n'a pas froid aux yeux. J'ai également bien aimé le format de l'histoire. Entre interviews, histoire, interrogatoire, etc. L'univers de The Kingdom est enivrant et carrément flippant par moments même. Mais ce fut une très bonne lecture avec une fin ouverte qui donne tout un tas d'idées !
Lien : https://leslecturesdhatchi.w..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
Booksbookmarks
  22 mai 2020
8/10

J'ai beaucoup aimé ce livre dans la même veine que l'excellente série : Westworld.
J'ai vraiment adoré l'univers décrit, le format du livre (sous coupures de presse, interviews, compte-rendu de procès..), les robots, le fait que cela se passe dans un parc qui s'apparente à un zoo, l'héroïne, les animaux (qui m'ont parfois brisée le coeur quand on voit le destin de certains), et l'enquête surtout !
Ana, notre héroïne, est une « Fantasiste », c'est-à-dire que c'est un robot à proprement parler mais on s'aperçoit très vite qu'elle est dysfonctionnelle car elle agit beaucoup plus comme une humaine que comme un robot (qui est pourtant sa nature). En effet, elle s'aperçoit qu'elle arrive à ressentir certaines émotions telles que l'amour et elle se questionne sur la société et ses méthodes.
J'avais peur au début de la relation amoureuse robot/humain car je me demande comment ça peut exister étant donné que les robots ne sont pas censés ressentir une quelconque émotion mais soit, j'ai compris peu à peu au fur et à mesure du récit même si ce n'est pas le type de relation que j'affectionne le plus… du coup j'ai eu un peu de mal à m'investir dans la relation amoureuse et à la trouver crédible. Cependant, l'histoire autour était tellement bien que j'ai réussi à passer outre et j'ai passé un super moment.
L'originalité du récit tient surtout à la façon dont il est construit avec les extraits de journaux et transcriptions de caméras de surveillance illustrées d'images etc. Les chapitres étant courts, cela rendait le récit d'autant plus haletant et addictif, ce que j'ai beaucoup apprécié. Je n'ai clairement pas vu les pages tourner.
le bémol de l'histoire a pour moi été la romance dont le schéma est vu et revu, pas assez approfondie et qui reste donc en surface. On tombe sur les mêmes clichés (comment un robot peut trouver soudainement un humain sexy ? Ca a des hormones ? xD) Pour ce qui est de la fin, j'aurais souhaité être un peu plus surprise car le dénouement du roman semblait cousu de fil blanc.
Néanmoins, j'ai tout de même passé un excellent moment en compagnie de Owen et de Ana et je ne serais pas contre un tome 2 si seulement cela n'avait pas été un standalone !
Lien : https://booksbookmarks.wordp..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
theannashaw
  20 mars 2020
La littérature, comme beaucoup de chose dans ma vie, fonctionne par cycle. Je lis donc des ouvrages d'une même thématique ou d'un même genre jusqu'à avoir envie d'autre chose. Aussi après une très longue période a ne lire que de la romance et des romans contemporains j'ai eu envie de me plonger dans des romans des genres de l'imaginaire. Et c'est ainsi que j'ai lu The Kingdom, à mi-chemin entre le thriller et la science-fiction.
Dans le parc d'attraction Kingdom vit Ana, l'une des sept hybrides humanoïdes conçus pour le divertissement du public. Mais alors que toute sa vie est réglée comme du papier à musique une série d'événement va bien évidemment tout bouleverser. Commence alors un procès haletant où les menteurs et les coupables ne sont pas toujours ceux que l'on croit.
Wahou ! Quelle claque ! J'ai vraiment adoré ce roman qui m'a tenu en haleine du tout début à la toute fin de l'histoire. Il n'y a pas de temps mort dans la narration qui alterne les chapitres au passé du point de vue d'Ana, les comptes-rendus d'audience, les discutions entre Ana et son psychologue et bien d'autres chapitres encore qui rythment le roman et nous donnent petit à petit des indices sur ce qui s'est réellement passé.
On est touché et ému par Ana dont on voit l'évolution de robot docile à être humain doté de sa propre capacité de raisonnement. Et l'on est d'autant plus frustré pour elle dans les chapitres où d'autres viennent à parler d'elle comme si elle était une coquille vide alors qu'elle se révèle bien plus humaine et bien moins cruelle et monstrueuse que les êtres humains qui croisent sa route.
Et puis il y a tous les autres personnages de l'histoire. Les « soeurs » d'Ana : Kaia l'optimiste, Ève l'aînée, Nia par qui tout commence. Il y a aussi le Dr Foster dont on ne comprend la véritable identité que plus tard, l'immonde Cameron Casey qui représente ce que l'humanité connait de pire et bien d'autres encore parmi lesquels Owen, le déclencheur de toute l'histoire. Autant de personnages qui nous font nous interroger sur ce qui fait de nous des êtres humains ou non.
Aussi au-delà de l'histoire en elle-même, Jess Rothenberg soulève des questions éthiques très intéressantes et assez actuelles au vu des évolutions technologiques toujours plus poussées qui fleurissent chaque jour dans notre société. L'autrice nous interroge sur les limites de la science, les modifications génétiques et les dangers qu'elles apportent, le mépris toujours plus grands et la cruauté dont nous faisons peuvent en ce qui concerne la nature et les animaux. Mentions spéciales aux scènes de l'ours polaire et de la tigresse, particulièrement déchirantes.
Enfin bien sûr il y a l'enquête. Ou plutôt les enquêtes, car autour de l'arc narratif principal qui concerne Ana se trouvent d'autres arcs narratifs secondaires tout aussi mystérieux. Jess Rothenberg réussi l'exploit de répondre à toutes nos questions et malgré tout de parvenir encore jusqu'à la toute dernière page ou presque à nous surprendre et à nous étonner avec des retournements de situation aussi spectaculaires que brillants.
The Kingdom est donc à la fois un excellent roman d'enquête mais également un véritable pamphlet sur l'humanité, ses qualités et ses défauts mais également son manque de respect par rapport aux autres espèces et au monde qui l'entoure. le tout porté par une ambiance à la fois hypnotisante et glaçante. Nul doute que vous ne sortirez pas indemne de cette histoire.
Lien : http://mabibliothequerose.bl..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
Citations et extraits (11) Voir plus Ajouter une citation
ReveursEtMangeursDePapierReveursEtMangeursDePapier   19 mars 2020
Nous sommes belles, douces et gentilles. Nous sommes de toutes les couleurs de l'arc-en-ciel, conçues pour célébrer l'union par delà les frontières et refléter le monde dans lequel nous vivons. Nous aimons chanter, sourire et offrir. Nous n'élevons jamais la voix. Nous avons pour seul but de faire plaisir aux autres. Nous ne disons jamais non, à moins que ce ne soit ce que vous désirez entendre. Votre bonheur est notre bonheur. Vos désirs sont des ordres...
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
MadameRatouMadameRatou   22 mars 2020
Nous sommes assis au sommet du Géant de Métal, mais l'attraction est éteinte pour la nuit. Sous nos pieds, le parc est parfaitement silencieux. Tout un monde dédié au bonheur éternel.
Un monde qui nous appartient.
Commenter  J’apprécie          00
MadameRatouMadameRatou   22 mars 2020
Il est si près de moi que je ne sens plus que son parfum unique — le sel, les agrumes, et comme une odeur de fumée lointaine. La fumée d’une fusée de détresse.
Commenter  J’apprécie          00
MadameRatouMadameRatou   22 mars 2020
Parle-moi de tout ce que tu veux, de tout ce qui te fait plaisir, et grâce à moi tes rêves deviendront réalité !
Commenter  J’apprécie          00
ReveursEtMangeursDePapierReveursEtMangeursDePapier   19 mars 2020
Ici, la phrase "Ils vécurent heureux à jamais" n'est pas une simple promesse : c'est une règle...
Commenter  J’apprécie          00
Video de Jess Rothenberg (1) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Jess Rothenberg
Ana, mi-humaine, mi-robot, est l’une des sept hybrides conçues pour divertir les visiteurs du parc d’attractions Kingdom, petits comme grands. Sa vie prend cependant un autre tournant quand elle est accusée d’avoir assassiné Owen, l’un des membres du personnel. Commence alors un procès haletant, où la vérité n’est pas forcément celle que l’on croit…
autres livres classés : parc d'attractionsVoir plus
Notre sélection Roman d'amour Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox

Autres livres de Jess Rothenberg (1) Voir plus




Quiz Voir plus

Les plus grands classiques de la science-fiction

Qui a écrit 1984

George Orwell
Aldous Huxley
H.G. Wells
Pierre Boulle

10 questions
3086 lecteurs ont répondu
Thèmes : science-fictionCréer un quiz sur ce livre
.. ..