AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
EAN : 9782228897440
190 pages
Éditeur : Payot et Rivages (19/04/2003)
3.05/5   10 notes
Résumé :

Ce n'est pas parce que Marie Rouanet vit aujourd'hui en pleine campagne que les saveurs propres aux cités des hommes échappent à sa gourmandise. Déjà ses Balades des jours ordinaires, dans la même collection, faisaient la part belle aux joies que l'univers urbain offrent à qui veut bien s'en saisir. Dans le présent livre, elle compose, au nez et à la barbe des sociologues urbanistes à la triste figure, un... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (1) Ajouter une critique
Mimimelie
  27 janvier 2016
Combien j'aime la pensée et la sensibilité de cette femme ! Les livres de Marie Rouanet sont pour moi des cadeaux, cadeaux des traces de ma vie, de mes bonheurs, de page en page.
Ma première découverte fut son « Petit traité romanesque de cuisine ». A cause des beignets d'acacia ? Pas seulement. le pauvre depuis le temps que je le triture il ne tient plus guère debout !
Puis ce fut « du côté des petites filles », un enchantement !
Depuis ces deux-là, j'ai su que je les lirai tous. Puis, j'ai eu la bonne surprise de la rencontrer il y a deux ans, à la foire aux livres de Brive, petite femme frêle et douce, et non moins vive et malicieuse, telle que je l'imaginais (j'ai choisi sur son stand ce jour-là « Murmure pour Jean-Hugo ») ….
« Dans la douce chair des villes » Marie Rouanet, une fois n'est pas coutume, nous partage sa vision de l'urbain, pas celle des architectes, mais celle des hommes qui vivent leur ville, dévoilement de leur intimité dans leur environnement.
Marie Rouanet, c'est le coeur, et l'intelligence, et la chair qui se livrent en concert : « Il suffit d'appréhender le monde où l'on vit avec la totalité de ses sens et de son intelligence pour y trouver le reste de l'univers. Tout ce qui est ailleurs est forcément ici. Ce qui n'est pas ici n'existe nulle part. »
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          233

Citations et extraits (4) Ajouter une citation
MimimelieMimimelie   21 janvier 2016
A marcher dans la ville, librement, un pas après l'autre, sans que rien sinon son propre gré interrompe le mouvement, l'on prend possession de ce qui porte un si beau nom : l'espace public. Celui qui appartient à tous, habitants ou étrangers, à vous donc, à moi, celui où il n'y a jamais de barrière fermée, ni de jour ni de nuit, le lieu du mélange, de la rencontre, de l'accélération ou de la flânerie, de l'arrêt à sa convenance, du défilé, de la manifestation, de la fête.
...
Les rues, les trottoirs, les places, les halles, les monuments, les emplacements des fontaines, la statuaire appartiennent à ceux qui en usent au moment où ils en usent. Mendiants, errants, étudiants, gens modestes qui ne peuvent s'offrir le café ou le restaurant les investissent pour se reposer ou casser la croûte.
...
A côté de la régularité des feux, des sens de la circulation, de la perspective des rues, de la verticalité immobile des murs, leur déambulation aventureuse crée la vie. C'est les hommes qui justifient la cité.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          60
MimimelieMimimelie   21 janvier 2016
Au-delà de MIllau, il y a Montpellier. Oui, mais, lorsque des Parisiens s'y installent et parlent de douceur d'y vivre, on se dit que ces embouteillages, ce bruit, ne sont pas encore le fait d'une "grande" ville ; alors on se dit Toulouse, Marseille, Lyon, Paris et puis New York. Une ville a toujours dans son horizon une ville plus grande qui est plus ville qu'elle.
Commenter  J’apprécie          30
fbalestasfbalestas   07 juin 2020
Pour Molière, Pézenas l'a emporté sur Béziers. C'est pourtant au théâtre bitterois des Caritats que l'on doit certains canevas des pièces de Molière, c'est à Béziers qu'eut lieu la première de l'Amour médecin. Mais Pézenas a commandé la statue. C'est assez pour que l'appropriation soit entérinée. Sur l'autoroute, un panneau laconique mais suffisant annonce "Pézenas-Molière". Béziers est officiellement spoliée. En dépit de ce vol, la statue de Pézenas est un joli piège à l'imaginaire.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
MimimelieMimimelie   23 janvier 2016
....souvent l'abandon des jardinets est venu peu à peu. Si petit que soit un espace il vient un moment où il est trop grand pour l'âge.
Commenter  J’apprécie          20

Videos de Marie Rouanet (8) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Marie Rouanet
La bèla Marion
autres livres classés : villesVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Charade-constat

Première saison d'une épopée

Iliade
Bible
Saga
Genji

6 questions
49 lecteurs ont répondu
Thèmes : sociologie , météorologie , vacancesCréer un quiz sur ce livre