AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2909797783
Éditeur : Créer (01/01/2002)

Note moyenne : 5/5 (sur 1 notes)
Résumé :
Ils étaient nés le même jour, avaient grandi de concert, connu ensemble les émotions de l'enfance, choisi ce que serait leur destin. La fin de la première guerre les avait réunis, la fin de la suivante les avait séparés. L'enthousiasme de leur jeunesse avait été soumis à la rude école de l'existence. Des années durant, avec le même courage, la même persévérance, la même volonté, ils avaient affronté les tempêtes des mauvais jours. Et aujourd'hui, le miracle qui les ... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Citations et extraits (1) Ajouter une citation
CREERCREER   18 avril 2013
« Il me faudra emprunter !…»
Il a marqué un temps d’arrêt, regardé ses compagnons et pensé qu’ils avaient bien de la chance de ne pas avoir ces soucis. Il a ajouté, presque en baissant la voix :
« Le conseiller du Crédit est venu. Nous avons parlé. Pour lui, tout sera facile !…»
Le Crédit ? C’était le Crédit Agricole qui commençait à s’implanter, jugeait que prêter avec des garanties comme celles qui pouvaient être offertes était une aubaine.
Il a laissé s’installer un silence, courir une évaluation que chacun suivait comme s’il l’avait énoncée tout haut :
« Beaucoup !… »
Et là, alors qu’elle n’avait rien dit depuis la fin du repas, Vivi a douché l’assistance :
« Guillaume ! Ne rêve pas !… Tu rembourseras l’emprunt avec quoi ? Le temps où on se privait une vie pour un pradou est passé ! Il y a plus urgent. Moi présente je ne laisserai personne me ruiner ! »
La voix était sans réplique, comme le moment d’avant avec Liseron. Louis a regardé François entre ses paupières baissées et tous deux ont pensé que les temps avaient changé. La Maria, qui était plus dure que le vieux cuir, dirigeait son monde de main de maîtresse. Jamais elle n’aurait séché le Pimpan devant tous ses amis. elle aurait attendu d’être seule avec lui !…
Quelques secondes ont suivi où on aurait entendu une mouche tomber du haut de la chapelle et Vivi, sans doute pour atténuer sa sortie a glissé à Guillaume :
« Va leur faire voir !»
Depuis le début, ils devaient chercher l’ouverture, pris entre le réflexe de discuter leur aisance et le désir de montrer leurs possibilités. Car ils venaient de céder à la tentation, d’investir dans ce qui était l’exception aujourd'hui mais serait l’ordinaire demain.
Après tout, c’était l’évolution normale de la vie. La génération de leurs pères avait abandonné la faux pour la faucheuse mécanique, eux abandonnaient la faucheuse.
« On a acheté un tracteur !… »
La nouvelle a éclaté dans la cuisine comme une bombe
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
autres livres classés : roman du terroirVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox


Lecteurs (1) Voir plus




Quiz Voir plus

Marseille, son soleil, sa mer, ses écrivains connus

Né à Corfou, cet écrivain évoque son enfance marseillaise dans Le Livre de ma mère. Son nom ?

Elie Cohen
Albert Cohen
Leonard Cohen

10 questions
268 lecteurs ont répondu
Thèmes : provence , littérature régionale , marseilleCréer un quiz sur ce livre