AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
EAN : 9791026236894
Éditeur : Librinova (18/10/2019)

Note moyenne : 4.39/5 (sur 22 notes)
Résumé :
Lorsque Julius Quidam débarque à New York pour une année sabbatique, tout le champ des possibles s’ouvre à lui ! Mais sa vie en Amérique n’est pas aussi facile qu’il l’avait imaginée. Alors, quand on lui propose un emploi au Grand Théâtre sur Broadway, le jeune homme se lance avec enthousiasme dans l’aventure.
Doté d’une empathie singulière envers les animaux, Julius tente de trouver sa place au théâtre et de mettre à profit son talent. Peu importe l’hostilit... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (22) Voir plus Ajouter une critique
mcd30
  29 avril 2020
Lire le Cabotin Galant dans le Café Sombre tout en observant les artistes. Croiser Julius, Estéban et Azadée dans les allées du Grand Théâtre. Quelle histoire merveilleuse, magique ! Et me voilà retombée en enfance grâce à MariStef Rouchy.
Julius, un orphelin, parle aux animaux et les soigne, grâce à ce don bien particulier , il va se retrouver embarqué dans une incroyable aventure.
C'est une histoire d'une grande originalité où l'auteure a fignolé les détails. Un livre qui fait appel à notre imaginaire car on y découvre le monde du théâtre mais pas que...
En effet, le Grand Théâtre sur Broadway est un microcosme, tout le monde y vit, y travaille. Il y a des règles, des secrets enfouis dont ils ne sont pas fiers. c Chez eux les spectateurs, les circussiens ne sont pas bien vus et pendant la guerre une organisation secrète le Quatrième Mur a perpétré des actes répréhensibles.
L'arrivée de Julius va bouleverser ce petit monde et il va se trouver entraîné dans une drôle d'aventure qui se terminera de façon très énigmatique et donne à penser qu'il reste beaucoup de non-dits à découvrir.
C'est bien écrit, agréable à lire avec un peu de fantastique. Je verrais bien cette histoire en film d'animation tant les descriptions sont visuelles. Même si j'y ai retrouvé mon âme d'enfant, c'est aussi une immense réflexion sur la société et ses travers : ici, l'autre c'est le spectateur mais il y a beaucoup plus à trouver.
Je n'ai qu'une hâte lire la suite du Grand Théâtre sur Broadway et retrouver tous ses personnages. Merci à MariStef Rouchy pour ce SP que je conseille à tous.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          301
coquinnette1974
  14 février 2020
Je remercie énormément Librinova pour l'envoi, via net galley, du tome un de la série le Grand Théâtre sur Broadway de MariStef Rouchy.
Direction New York, et plus précisément Broadway où nous allons suivre Julius, un jeune orphelin venu passer une année sabbatique en Amérique.
Les débuts ne sont pas si faciles que ça, jusqu'à ce qu'on lui propose un emploi au Grand Théâtre sur Broadway. S'ouvre à lui un monde extraordinaire, le théâtre étant un endroit riche, véritable ville dans la ville.
Julius est doté d'une empathie singulière envers les animaux, il va tenter de trouver sa place au théâtre et de mettre à profit son talent. Et ce, malgré l'hostilité du directeur musical Alberich Wagner. Au fur et à mesure que le temps passe, le jeune garçon comprend que le théâtre est la cible de trafiquants du Quatrième-Mur, une menace imminente pour les artistes…
Les talents maudits est un premier tome, il pose les bases de la série sans qu'il n'y ai pour autant trop de descriptions, ni même de longueurs. J'ai adoré plonger avec Julius et ses nouveaux amis dans ce théâtre. L'univers crée par l'autrice est très riche. C'est complexe mais pas trop, il y a énormément de surprises, de magie et que j'aimerais aller un jour dans un tel endroit :) Cela fait rêver l'adulte qui a su garder son âme d'enfant que je suis :)
J'ai adoré le personnage de Julius. Il a un don avec les animaux. Il les aime, souhaite les aider et il va essayer de mettre à profit son don pour s'intégrer dans ce théâtre très spécial, avec une ambiance particulière. Cela ne sera pas toujours évident, mais il va s'accrocher et tenter de percer quelques mystères de ce lieu remplit de magie. Il sera épaulé et aidé par Esteban et Azadée pour mon plus grand plaisir de lectrice car ce trio est très attachant et extrêmement sympathique.
Vous l'aurez compris, j'ai adoré ma lecture.Je ne vais pas en dire plus car il serait dommage de trop en dévoiler sur ce roman jeunesse très réussit.
Je lui mets un énorme cinq étoiles :)
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          210
Marie-Nel
  04 janvier 2020
Lorsque MariStef Rouchy m'a proposé son roman via le site Simplement Pro, j'ai été attirée par le titre et le résumé qui parlait de théâtre, Broadway et ensuite d'empathie. Trois thèmes qui m'intéressaient, je me demandais comment ils pouvaient être liés, et j'ai eu donc envie de découvrir ce livre et cette histoire, et en même temps, lire une nouvelle auteure.
Pour chaque livre sur Simplement Pro, il y a des étiquettes classant le livre dans un genre. J'avoue ne pas m'être arrêtée dessus. Il est classé dans le style aventure, mais également en fantaisie. C'est ce côté fantastique qui m'a surpris dans ma lecture. Je ne m'attendais pas à en rencontrer au vu du début de l'histoire. Je ne suis pas une fan de ce genre, mais là, il se mêle si bien à la réalité qu'il ne m'a pas dérangée du tout. Il apporte même une touche supplémentaire à l'histoire, il l'étoffe et lui donne plus de substance. Et, franchement, si un tel théâtre existait, j'aimerais beaucoup le visiter !
Mais commençons par le début, j'ai fait la connaissance de Julius. C'est un jeune garçon très grand et intelligent, il vit dans un orphelinat. Il a un don d'une extrême empathie envers les animaux, il les comprend, sa simple présence permet de les calmer. Il assiste bien souvent le vétérinaire de son village. Son intelligence lui a permis d'obtenir haut la main une place dans une école de vétérinaire. Il va lui être permis de prendre une année sabbatique avant de rentrer dans cette école et de passer une année à New York. La vie ne va pas être facile pour lui, il va vite se rendre compte que ses maigres économies s'amenuisent. Il va s'essayer à divers petits boulots, mais ce sera un échec à chaque fois. Une offre d'emploi va ainsi lui être proposé dans le grand théâtre de Broadway. Il va ainsi avoir la charge de s'occuper des animaux qui interviennent lors d'une pièce de théâtre. Il va vite se nouer d'amitié avec Esteban, un jeune machiniste et Azadée pour qui il soignera son chat, Monsieur Gustave. Mais certains ne voient pas d'un bon oeil l'arrivée de ce grand garçon, surtout quand il est le témoin d'échanges plus que douteux. Il va ainsi chercher à comprendre ce qu'il se passe et surtout ce qu'est le Quatrième-Mur, un groupe de personnes qui ont fait un massacre au moment de la seconde guerre mondiale et qui continuent d'être une menace pour les artistes.. Julius va alors avoir fort à faire...
Jusqu'à l'entrée dans le théâtre, tout semble réel, on rencontre Julius, on apprend qui il est, je me suis très vite attachée à ce jeune garçon qui a des facultés de grande compréhension pour les animaux. Je sais que cette faculté de communiquer et de calmer les animaux existe, j'ai une fille, adulte maintenant, qui arrive justement à soigner et calmer ses compagnons à quatre pattes ou à plumes avec des mots rassurants, sa voix douce et ses paroles. C'est assez impressionnant à voir, elle est arrivée, grâce à sa patience, à soigner des animaux récalcitrants à l'homme. Mais, revenons au roman. Je faisais juste cette parenthèse pour expliquer combien j'ai pu comprendre Julius.
Le côté fantasy de l'histoire débute quand Julius rentre dans le théâtre. C'est un monde dans un monde. Il y a des galeries, des voies qui mènent sur des marchés, des commerces, mais aussi dans la nature, sur des jardins ou dans une forêt. Tout un monde imaginaire où les personnages évoluent. Plein de décors qui font rêver que l'auteure a très bien su décrire sans pour autant apporter de lourdeurs au texte. Tous les artistes qui vivent dans ce Théâtre n'en sortent jamais, ils vivent en parfaite autonomie à l'intérieur. J'ai trouvé amusant de retrouver d'ailleurs à l'intérieur des manières de vivre que nous connaissons, et l'auteure y a rajouté tous les petits problèmes de la vie courante que nous rencontrons tous, je pense notamment au tumulte administratif pour avoir des papiers. le réalisme de la vie et le côté fantastique des décors se mêlent étroitement.
L'histoire véhicule également plein de beaux messages humains, comme l'amitié, la solidarité, l'acceptation des différences et des autres, l'exclusion, les croyances. Des valeurs humaines importantes qu'il est toujours bon de retrouver dans un roman. Les événements liés au Quatrième-Mur font énormément penser à tous les problèmes de racisme que nous pouvons connaître dans notre monde, à notre époque ou au moment plus grave de la seconde guerre mondiale. On retrouve également à travers les différents artistes ou corporations de métiers du théâtre des symboles importants sur l'art et l'homme. Quand on lit entre les lignes cette histoire, quand on réfléchit au second degré des faits et gestes des personnages, on se rend compte que ce roman transmet plein de valeurs importantes sur la vie.
J'ai aimé suivre tout ce petit monde. J'ai été surprise au début par ce côté fantastique, comme je le disais plus haut, je ne suis pas une fan du genre, mais il est habilement mêlé à des faits réels qui font que tout passe normalement dans le récit. J'ai lu assez rapidement ce livre. Après la mise en place du personnage principal qu'est Julius, sa présentation, l'action se met vite en place une fois que l'on arrive dans le théâtre. Et les péripéties vont ainsi s'enchainer sans pour autant qu'elles ne soient trop redondantes. Il y a plusieurs petits suspenses, entre ce que Julius va devenir au bout de son année au théatre, entre ses péripéties avec les animaux, entre les problèmes que lui causent certains artistes et enfin entre trouver ce qu'est le Quatrième-Mur.. Tout cela donne du rythme à la lecture et pousse à en savoir plus. le récit se fait à la troisième personne du singulier, ce n'est pas le choix narratif que je préfère, mais je dois dire que je me suis tout de même très vite attachée à Julius et que j'ai réussi à ressentir tout ce qu'il vivait. Et ce grâce au style de MariStef Rouchy qui a réussi à décrire les sentiments de ses personnages sans jamais alourdir le texte. C'est toujours ce que je crains avec ce genre de narration.
Ce livre est donc une très belle découverte pour moi, j'ai réussi à oublier le côté fantastique et à imaginer les lieux et les protagonistes sans difficulté. Tout n'est pas entièrement résolu à la fin, l'épilogue nous laisse penser qu'il pourrait y avoir une suite. Et seulement après, je me suis rendue compte qu'il y avait un 1 dans le titre avec un sous-titre. Ça promet donc une nouvelle aventure avec un personnage que l'on n'a pas encore réussi à démasquer. Je me pose un tas de questions sur son identité, et cela donne envie de lire la suite. J'ai vu dans la biographie de MariStef Rouchy qu'elle avait écrit trois autres romans qui se classent plus dans le style du thriller, je vais les noter dans ma liste d'envies. En tout cas, une chose est sûre, je vais suivre cette auteure de près rien que pour lire la suite des aventures de Julius.
Je ne peux que vous recommander la lecture de ce roman si vous aimez le suspense mêlé au fantastique. C'est d'ailleurs un livre qui peut être lu également par les jeunes, il leur apportera plein de belles valeurs.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
Yumiko
  13 mai 2020
L'autrice nous propose une histoire étonnante, une espèce d'envers du décor du monde du spectacle, mais un envers du décor qui va bien au-delà de ce que nous pourrions imaginer et qui nous conduit à plonger carrément dans un autre monde. Ce monde qui appartient aux artistes et leur est dédié n'est pas accessible aux spectateurs. Mais Julius va montrer certaines capacités et il va découvrir ce qui se cache derrière la scène et plonger dans un fonctionnement et dans une société qui le dépassent totalement.
Mais cette "nouvelle" vie qui aurait dû être totalement tranquille et lui permettre de s'épanouir pleinement, va s'avérer bien plus sombre et plus instable que ce qu'il n'aurait pu le croire... Pris au coeur d'une tourmente qui le déstabilise, Julius va mettre son nez dans des affaires qu'il aurait mieux valu qu'il ignore... Son quotidien va donc basculer bien plus qu'il ne l'aurait pensé...
L'autrice nous propose un récit original avec la façon de vivre des artistes. Découvrir cette société est passionnant et nous avons envie d'en apprendre encore plus sur son fonctionnement et sur les rôles des uns et des autres. Certains éléments restent bien mystérieux après la lecture de ce premier opus, surtout en ce qui concerne les événements passés. J'espère que le tout sera davantage développé dans le tome suivant, car ce côté sombre donne plus de profondeur à cette histoire.
Au niveau des personnages, j'ai adoré notre petit groupe qui est très attachant et qui forme un trio de choc. Mention spéciale à Monsieur Gustave qui est clairement mon chouchou, il est trop drôle et trop craquant. Il apporte clairement un petit quelque chose en plus à l'histoire. le lecteur passe donc un excellent moment avec ce récit original et ses personnages attachants, mais j'aurais aimé aller encore plus au fond des choses et que le tout soit davantage développé pour que cet univers nous dévoile encore plus toute sa complexité et son originalité.
En bref, j'ai passé un super moment avec cette histoire surprenante et passionnante. Si j'aurais aimé en apprendre encore plus, je n'ai pas boudé mon plaisir pour autant et je me réjouis de découvrir ce qui attend encore nos héros dans le tome suivant.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          70
Livrinaa17
  24 mai 2020
🌕🌕🌕🌑🌑
Lorsque Julius Quidam débarque à New York pour une année sabbatique, tout le champ des possibles s'ouvre à lui ! Mais sa vie en Amérique n'est pas aussi facile qu'il l'avait imaginée. Alors, quand on lui propose un emploi au Grand Théâtre sur Broadway, le jeune homme se lance avec enthousiasme dans l'aventure.
Doté d'une empathie singulière envers les animaux, Julius tente de trouver sa place au théâtre et de mettre à profit son talent.
Suite du résumé en commentaire !
J'ai beaucoup apprécié le début du roman et la plume si particulière de l'auteure.
On s'attache facilement à Julius, un jeune orphelin qui va faire sa vie et tenter de s'en sortir. Il va se rendre compte que la vie n'est pas simple bien au contraire ! Si elle point de rentrer chez lui, il va se rendre à unndernir spectacle.
Il va montrer ses capacités avec les animaux et impressionner les personnes du théâtre. C'était assez intéressant de le voir évoluer dans cet univers.
Une fois passé la moitié du roman, j'ai un peu décroché... Je ne sais pas pourquoi mais je n'arrivais plus à assimiler les éléments.
Ça n'en reste pas moins une bonne lecture même si j'aurais vraiment aimé l'apprécier dans toute sa globalité !
J'ai également beaucoup aimé l'ami de Julius.
Je recommande tout de même grandement ce roman qui pourra être apprécié par grand nombre de personnes je n'en doute pas !
📚 En bref : J'ai beaucoup apprécié le début du roman. On y suit Julius, jeune orphelin qui va faire la rencontre de personnes travaillant dans un théâtre. Par la suite j'ai commencé à décrocher... Je n'arrivais plus à voir où l'auteure voulait en venir. Je me suis totalement perdue et je trouve ça dommage ayant apprécié le début. Je pense que ce roman ne me correspond pas, peut-être trop jeunesse ! 📚
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
Citations et extraits (12) Voir plus Ajouter une citation
Livrinaa17Livrinaa17   24 mai 2020
Un talent est un objet particulier, qui permet à l'artiste d'exercer son art. Sans lui, il n'est rien. Sans lui, il est dépourvu de virtuosité. Sans lui, il perd tous ses moyens. Les talents sont la richesse du théâtre. Sans eux, nous ne sommes pas capables d'être des artistes.
Commenter  J’apprécie          10
mcd30mcd30   30 avril 2020
Julius fit disparaître son sac de livres et cahiers dans le bureau de la fraternité. Puis, il gagna l'allée Jardin pour prendre le pater noster et rejoindre l'étage de l'administration Sur son chemin, il constata que les artistes avaient troqué leurs costumes bariolés de carnavaleux pourleurs costumes de scène, tout aussi surprenants. Une sorcière au nez crochu faisait des emplettes avec une princesse de contes de fées, un garde spartiate s'entretenait avec un roi viking, et un page de Richard Cœur de Lion poussait un chariot de pièces d'or issues d'un trésor factice de conquistadors.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          90
mcd30mcd30   29 avril 2020
Le serpent géant avait fini par capituler ; il s'était effondré lourdement sur le sol avant de se retirer discètement.
_ Dis donc, tu ne serais pas un peu frimeur, toi ? demanda Julius au reptile en le raccompagnant jusqu'à l'antre.
La dernière fois, le jeune homme avait senti l'amusement du serpent Il le sentait de nouveau assorti d'une pointe d'impertinence et même d'arrogance. Une fois dans son box, la bête se lova en exhibant sa blessure;
Mal !
_ Évidemment que tu as mal ! Tu t'es roulé n'importe où ! Regarde-moi ça ! C'est de nouveau très enflammé, râla Julius...
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          80
mcd30mcd30   29 avril 2020
Ce jour-là, ils avaient décidé de se retrouver à la taverne du Hollandais Volant pour déjeuner. La Cambuse demeurait une cantinz acceptable. Elle proposait des plats simples et très bon marché que confectionnait le cuisinier ou plutôt le cambusier comme l'appelaient les artistes. Cependant, la taverne avait un menu original qui changeait tous les jours suivant l'humeur de la de la cuisinière derrière ses fourneaux. Ce jour-là,, ils avaient le choix entre la "tourte du pirate" et le "mijoté du Boiteux-Borgne". Les narines de Julius frémissaient sous les effluves du mijoté.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          80
mcd30mcd30   29 avril 2020
À l'âge de onze ans, Julius mesurait déjà deux mètres. Et ça croissance ne s'était pas arrêtée là. On l'avait affublé de toutes sortes de qualificatifs plus inventifs les une que les autres, même si ,entre tous, "Grande Tige" demeurait le plus accroché à ses pas.
Commenter  J’apprécie          140
autres livres classés : théâtreVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Titres d'oeuvres célèbres à compléter

Ce conte philosophique de Voltaire, paru à Genève en 1759, s'intitule : "Candide ou --------"

L'Ardeur
L'Optimisme

10 questions
627 lecteurs ont répondu
Thèmes : littérature française , roman , culture générale , théâtre , littérature , livresCréer un quiz sur ce livre
.. ..