AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
EAN : 9782847424775
157 pages
PASSAGE (06/01/2022)
3.78/5   16 notes
Résumé :
Dans ce roman à deux voix, le temps d'une nuit, Sandrine Roudeix raconte la passion de deux jeunes d'aujourd'hui et explore avec subtilité, sensualité mais aussi lucidité, la peur d'aimer et la complexité du " vivre ensemble ".
" Ce foutu feu entre eux.
Sauf que les feux, parfois, brûlent tout sur leur passage. Les feux, parfois, ne laissent derrière eux que des cendres et des paysages dévastés. "
C'est l'histoire d'une fille qui se croit émanci... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (15) Voir plus Ajouter une critique
3,78

sur 16 notes
5
3 avis
4
9 avis
3
2 avis
2
0 avis
1
0 avis

AudreyT
  28 janvier 2022
***,*
Ils sont jeunes, ils s'aiment, ils font confiance à leur couple pour affronter l'avenir. Pourtant un soir, pour un mot maladroit, Assia et Franck vont se déchirer. Entre les silences et le repli de l'un, s'abattent les mots et les cris de l'autre…
Dans le dernier roman de Sandrine Roudeix, généreusement envoyé par Babelio et les Éditions le Passage, c'est une vie à deux qui se joue sous nos yeux, avec tout ce qu'elle comprend de compromis, d'acceptation et de tolérance.
Rien n'est jamais simple dans un couple. Parce qu'unir sa vie à celle de l'autre, même avec le coeur rempli d'amour, avec le corps assoiffé de désir, ce n'est pas comme on le dit souvent, ne former qu'un. On arrive avec son histoire, son éducation, ses rêves et ses blessures. On apporte dans ses valises tout ce en quoi on croit, en quoi on espère et les objectifs qu'on s'est promis d'atteindre. Mais l'autre, cette personne qui nous bouleverse, qui nous écoute et nous encourage, cet autre n'est pas toujours sur la même ligne d'horizon…
A l'image de l'écriture de Sandrine Roudeix, l'amour peut être doux ou tumultueux. Il est incisif, appuie là où la plaie n'est pas encore cicatrisée. Il met hors de soi, ivre de colère et d'incompréhension, mais il apprivoise aussi les blessures et les préjugés.
Pas la guerre est un très joli texte, qui sonne, qui claque, qui explose. Ce sont des mots sur des silences, des cris sur les écorchures du passé, et l'espoir en un avenir commun…
Lien : https://lire-et-vous.fr/2022..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          290
Billie72
  05 février 2022


Sans doute vous est-il arrivé de vous disputer avec l'être aimé ? Un mot en trop, une remarque « de travers », une mauvaise interprétation… et c'est l'escalade, la surenchère de récriminations. La colère, la vexation, l'amertume font déborder les mots. On s'enferre, puis on se mure. Chacun dans son silence, dans son aigreur, dans sa rancune.
De cette situation banale Sandrine Roudeix a écrit un texte pas banal, d'une plume alerte, piquante, moderne. Un huis clos dans un appartement parisien. Ses caractéristiques (unité de temps, de lieu et d'action) et son rythme évoquent une pièce de théâtre. Trois chapitres comme trois actes, dont les titres sont ceux d'une stratégie militaire : le repli, l'approche, l'assaut.

Quelle phrase, prononcée par Assia, a mis le feu aux poudres ?
Il y a quelques mois que la jeune marocaine a traversé le périph' pour emménager chez Franck, son amoureux parisien. Assia et Franck forment ce que l'on appelle un « couple mixte », même si Assia revendique son intégration et son émancipation. Deux cultures, deux éducations, deux tempéraments. Des ajustements nécessaires, des concessions, quelques serrements de dents. Peur d'aimer, de céder trop de terrain, de sacrifier leur indépendance et leur liberté.
Les chapitres alternent les points de vue des deux belligérants. On assiste à un duel. Les mots claquent, les pensées se bousculent, l'orage gronde, la tension monte.
Au final que veut Assia ?
Make love. Not war.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          210
SophieWag
  23 février 2022
Un homme, une femme. Assia aime Franck et Franck l'aime. Mais un soir, alors qu'ils viennent d'emménager ensemble, ça dérape. Elle dit des mots qu'elle va regretter. Il est blessé et s'enferme dans sa tristesse et ne veut plus l'entendre.
Il m'a manqué un petit quelque chose pour que j'adhère totalement. L'écriture est néanmoins belle et percutante. J'ai retrouvé la belle plume de Sandrine Roudeix que j'avais adoré dans Ce qu'il faut d'air pour voler.
Commenter  J’apprécie          210
Lexx54000
  18 janvier 2022
Paris, une fille, un garçon, un appartement. Assia et Franck viennent de se disputer pendant l'amour, un mot de trop ! Assia, jeune femme née en France de parents marocains, libre, intelligente, émancipé. Franck, 25 ans est un vrai parisien, élevé à la dure avec un père militaire.
La vie, la jeunesse, une rencontre, l'insouciance, le désir, l'amour naissant puis le déménagement, la vie à deux, la vie de couple, un bouleversement dans une vie. Mais, quand deux corps se décident à ne faire qu'un, chacun débarque avec sa propre histoire, ses habitudes, ses manies, son éducation ; et il faut faire de la place à l'autre et cohabiter.
Après cette dispute, Assia est dans la chambre à se poser mille questions, à écouter les bruits venant du salon. Franck dans le salon à repenser à ce qui vient de se passer tout en jouant à la console. Chaque chapitre alternatif entre le couple comme une sorte de duel auquel le lecteur assiste.
Roman a deux voix, le temps d'une nuit, Sandrine Roudeix nous plonge dans un huis clos percutant à l'aspect théâtral, jusqu'au moment où la difficulté d'aimer s'affronte et éclate. Comme dans son précèdent roman, Sandrine livre un récit très contemporain, ancré dans notre époque, vivant et féministe.
Sandrine Roudeix a un talent particulier pour parler de l'intime, pour parler de deux jeunes êtres qui ont du mal à accepter de s'aimer, car ils se croient émancipé et libre de tout, mais quand l'amour frappe à leur porte, doivent-ils perdre leur liberté, leur propre histoire et leur indépendance ?
Repli, approche, assaut : trois mots, trois chapitres, trois actes, tel est le nouveau roman de Sandrine Roudeix !
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          120
Idl
  17 février 2022
Tout d'abord, je tiens à remercier Babelio et sa Masse Critique, ainsi que les Editions le Passage, qui m'ont permis de découvrir « Pas la guerre » de Sandrine Roudeix.
J'ai beaucoup aimé ce huit clos, mais plus que l'histoire, ce que j'ai aimé c'est la plume de l'autrice, une plume vivante, comme je ne me souviens pas en avoir lue ! L'écriture de Sandrine Roudeix est vive, rythmée et totalement contemporaine.
L'histoire est celle d'une dispute au sein d'un couple que l'on dit « mixte », Assia étant d'origine marocaine. Un couple, très amoureux, qui rencontre des problèmes comme tant d'autres en rencontre, à savoir apprendre à vivre à deux, à faire les concessions nécessaires au bon fonctionnement de cette nouvelle entité constituée de deux personnes et non plus d'une seule.
Mais, le temps d'une nuit, cette dispute prend des dimensions hors normes, ponctuée de colère, de cris, d'explosion consécutives à nombre de non-dits … chacun des protagonistes s'exprime, tour à tour, par chapitres alternés.
Il faut ABSOLUMENT lire Sandrine Roudeix !
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          112

Citations et extraits (4) Ajouter une citation
ChristlbouquineChristlbouquine   07 février 2022
Avec Franck aussi, ils étaient excités le week-end où elle avait emménagé après avoir parlé à sa mère. Des mois qu'elle attendait ça. Mélanger ses vêtements à ceux de Franck. Mixer leurs envies et leurs projets dans ce deux-pièces de trente-huit mètres carrés suspendus au quatrième étage d'un vieil immeuble de l'avenue de Clichy. Et tracer les contours d'une nouvelle vie.
Commenter  J’apprécie          00
IdlIdl   12 février 2022
Il avait tout aimé d’elle. Même ce qu’il ne connaissait pas encore.
Commenter  J’apprécie          40
HaroldetmaudHaroldetmaud   03 avril 2022
Et soudain son corps chaud contre l’air froid. La cuisse de Franck détachée de la sienne. La bouche de Franck écartée de son cou. Et soudain, le lit vide dans la nuit épaisse. Un souffle glacé
Commenter  J’apprécie          00
audeLOUISETROSSATaudeLOUISETROSSAT   13 janvier 2022
[Il ne veut plus discuter avec une fille comme elle.
Il veut qu'elle parte.
Qu'elle dégage.
Qu'elle retourne d'où elle vient.
Horrifiée, elle se laisse tomber à ses pieds
Commenter  J’apprécie          00

Videos de Sandrine Roudeix (4) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Sandrine Roudeix
Comment faire famille, comment tisser des liens solides avec sa lignée et s'enraciner dans celle-ci ? C'est avec un texte marqué par la quête des origines, La mer Noire dans les Grands Lacs (Julliard) que la primo-romancière Annie Lulu s'empare du sujet. Sandrine Roudeix, photographe et romancière qui, avec Ce qu'il faut d'air pour voler (Le Passage), livre son quatrième roman, explore les relations souvent difficiles entre une mère et son fils, et peint la fusion et la défusion maternelle. Deux textes qui sont aussi deux portraits de femmes, deux tentatives de cerner la maternité.
Une rencontre proposée dans le cadre de la Foire du Livre de Bruxelles 2021.
+ Lire la suite
autres livres classés : crisVoir plus
Notre sélection Littérature française Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Le joueur d'échec de Zweig

Quel est le nom du champion du monde d'échecs ?

Santovik
Czentovick
Czentovic
Zenovic

9 questions
1601 lecteurs ont répondu
Thème : Le Joueur d'échecs de Stefan ZweigCréer un quiz sur ce livre

.. ..