AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestions
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2501133560
Éditeur : Marabout (11/04/2018)

Note moyenne : 3.5/5 (sur 2 notes)
Résumé :
Clermont-Ferrand est dominé par les volcans, la place de Jaude et...Aurélien Rougerie, a-t-on l'habitude d'entendre dans les travées du stade Marcel-Michelin.

Dans Ma vie en jaune et bleu, Aurélien Rougerie raconte ses 19 années de carrière. Près de deux décennies à porter haut et fort les couleurs des Jaunards de l'ASM jusqu'au sommet du rugby français. Et presque autant d'année à défendre le maillot bleu du XV de France jusqu'en finale de Coupe du m... >Voir plus
Acheter ce livre sur

AmazonFnacRakutenLeslibraires.frMomox
Critiques, Analyses et Avis (3) Ajouter une critique
Domichel
  22 juillet 2018
Mes premiers souvenirs de rugby sont en noir et blanc, et datent de la fin des années soixante quand mon père suivait avec ferveur le Tournoi des Cinq-Nations, je regardais aussi, sans tout comprendre avec les quelques règles qu'il m'avait apprises… Plus tard, j'ai suivi de loin en loin la carrière du XV de France, avec entre autres la finale perdue de 1987 contre les Blacks en Coupe du Monde, ou la demi-finale héroïque de 1999 contre les mêmes Blacks.
Puis quelques années plus tard, mon fils Pierre, alors à l'école primaire, alla avec sa classe et leur professeur suivre une rencontre France-Canada au stade de la Beaujoire (à Nantes), et il revint absolument emballé par ce qu'il avait vu, d'autant que les Français avaient gagné ! La passion de mon père était passée chez mon fils pour se développer d'une manière fulgurante et devenir incontournable, et contagieuse ! Depuis il n'est pas un tournoi (des Six-Nations), une Coupe du Monde, des rencontres du Top 14 retransmises à la télévision ou encore de matches de Coupe d'Europe qu'il manque, et ses parents avec lui. Il connaît tout, les règles, les clubs, les joueurs, leurs carrières, jusqu'aux vacances que nous avons fini par passer dans des villes de rugby comme Toulouse, Montpellier, Bordeaux ou La Rochelle.
Cette longue introduction prélude au commentaire du livre d'Aurélien Rougerie “Ma Vie en Jaune” que je lui ai obtenu avec chance, grâce à Masse Critique et aux Éditions Marabout que je remercie au passage. C'est donc une critique à quatre mains que nous avons faite, mon fils et moi et que nous vous proposons ici.
« Je ne dois rien à personne et j'ai dû faire beaucoup d'efforts (je n'aime pas parler de sacrifice lorsque l'on évoque une passion) pour parvenir à rester compétitif durant plus de quinze ans ».
Par cette phrase, Aurélien Rougerie résume sa carrière de rugbyman de haut niveau et la réussite qu'il doit à son fort caractère. Compétiteur né, il a grandi dans une famille où le dépassement de soi était légion, forgé par les jeux avec ses frères, dont le seul but était la victoire, le tout sous le regard de parents sportifs eux aussi. Il en a puisé une envie constante de réussir, de faire mieux, à force de travail et d'abnégation. Parfois freiné par de graves blessures, comme tout grand joueur, il est toujours revenu à son meilleur niveau pour défendre ce qui lui tenait à coeur, à savoir le maillot bleu frappé du coq, mais aussi son unique club, l'ASM Clermont-Auvergne, à qui il a voué sa carrière et qu'il a guidé en tant que capitaine.
Tout au long de ces 230 pages, on découvre un homme guidé par des valeurs, apprises parfois durement lorsqu'il était jeune joueur, qui nous raconte sans artifice les trente-et-un ans qu'il a passés à jouer au rugby à Clermont. L'écriture est simple, ce qui laisse toute la place au récit de sa carrière, émaillé d'anecdotes croustillantes dont les troisièmes mi-temps regorgent souvent. Il nous livre ses doutes, notamment lors de ses blessures, ses coups de gueule, sans jamais que cela ne tourne au règlement de compte, et ses projets maintenant que sa carrière de joueur touche à sa fin.
le grand amateur de rugby que je suis a ainsi pu apprécier découvrir l'intérieur d'un vestiaire, les coulisses de compétitions prestigieuses, et revivre ainsi d'une autre manière les nombreuses saisons de ce sportif attachant, et du club auquel il est tant attaché. Je vous recommande donc cette biographie si comme moi vous avez suivi la carrière d'Aurélien Rougerie, le "Jaunard".
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          50
tchii17
  23 juin 2018
Dieu sait pourtant que j'ai une sainte horreur des bio, mais l'ASM et moi c'est une grande et vielle histoire d'amour. J'ai du commencer a m'interresser au rugby plus ou moins a la meme periode ou Roro a fait ses debut en equipe premiere, alors fatalement oui je suis tres accrochée a l'ASM - mais comme beaucoup de mes confreres supporters on a vraiment toutes et tous une affinité particuliere avec ce grand monsieur qui aura passé sa vie rugbystique fidele a son club. Parce qu'il nous aura tout fait vivre, les deboires de ces fameuses 3 dernieres minutes, les matchs regrets, la montée en puissance au top 14 sous l'epoque Vern, les coupes d'europes, les finales du top 14, encore et toujours eternellement deuxieme, jusqu'a ce fameux 7 juin 2010 et enfin ce put** de Brennus.. sans oublier son parcours exemplaire sous le maillot bleu entre les coupes du monde et les grands chelem et meme si les reussites n'ont pas toujours été au rendez vous, force est de reconnaitre qu'Aurelien a toujours si amener quelque chose au jeu, a son equipe...
Avec ce livre, je me suis surprise a découvrir beaucoup de choses, sur cet homme, ce "petit con" formé a la dure par les ancien mais emplit de rage et d'envie, d'envie de monter haut toujours plus haut, pour lui pour ses coequipiers qu'il a toujours soutenus en tant que joueur mais surtout en tant que capitaine, role qu'il lui a fallut endosser et surtout apprendre a tenir, cette envie de transmettre ses valeurs, transmettre sa fierté aux jeunes joueurs en les prenant sous son aile et en les pourrissant pour qu'ils donnent le meilleur d'eux meme... cet homme qui a l'instar de la vieille generation jouait par amour de son sport certes, par envie de gagner, sans pour autant se laisser gangrener par le professionnalisme et la course au pognon qui a gagné le noble sport ces dernieres années. Qui voulait faire honneur aux maillots qu'il portait et qui n'hesitait pas a aller au charbon pour proteger ses collegues . Et qui a coté de ça n'etait pas le derniere pour aller faire la tournée des bars et autres franches déconnades entre potes entre deux entrainements... je me suis tapée de sacrées barres de rire a ma lecture !
Et puis surtout voila au fil de ma lecture enormément de souvenirs et de sentiments sont revenus a l'evocation des finales ratée, des matchs de coupe du monde en Australie, de ce foutu accident qui avait failli lui couter la vie qui m'avaient serré le coeur, de cette agression a Millau apprise au reveil sans un gramme de café dans le sang et qui m'avait laissé completement pantoise, et de cette cheville explosé a 3 mois du mondial, ou tout mes espoires s'emiettaient pour finalement halluciner et hurler de bonheur de le voir retablie pour le premier match..
voila vous l'aurez comprit cette lecture a été assez intense pour moi, pour ce qu'elle represente, et je ne saurais que la conseiller a tout fana de rugby, parce qu'au dela du caractere particulier de l'ASM il y a une tres belle leçon de vie, beaucoup de choses tres interressantes a découvrir et a apprendre et je trouve que beaucoup de joueurs devraient en prendre de la graine plutot que de courrir apres leur salaire..... merci pour tout Roro
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
dom007
  14 juillet 2018
J'ai reçu ce livre dans la cadre de masse critique et je remercie Babelio et les éditions Marabout .
Je ne suis pas habituée aux livres de témoignages et pas vraiment fan de rugby. Mais je suis auvergnate et mon père, à qui je vais offrir ce livre ( mais qui, dommage, n'aura pas le temps de donner son avis) est supporter de l'ASM.
Ceci dit j'avoue n'avoir été que partiellement intéressée.
J'ai bien aimé en fait tout ce qui parlait de l'homme, du sportif : ses états d'âmes, son éducation, ses combats, ses échecs…
Mais comme je ne suis ce sport que de loin je n'ai pas été passionnée par les défaites et les victoires racontées.
Par contre je retiens la formidable force et le courage d'Aurélien qui après chacune de ses blessures est revenu dans la compétition : un bel exemple.
Des anecdotes, ses copains, son club de l'ASM, les matchs difficiles, son rôle en tant que capitaine : un témoignage qui intéressera à coups sûrs les fans de rugby
Commenter  J’apprécie          10
Livres les plus populaires de la semaine Voir plus
Acheter ce livre sur

AmazonFnacRakutenLeslibraires.frMomox




Quiz Voir plus

Musique et littérature

Quel grand philosophe des Lumières s'est essayé à la musique, sans succès ?

Voltaire
Jean-Jacques Rousseau
Denis Diderot
D'Alembert

10 questions
285 lecteurs ont répondu
Thèmes : musiqueCréer un quiz sur ce livre