AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix BabelioRencontresLe Carnet
EAN : 9782824610283
City Editions (02/08/2017)
3.57/5   37 notes
Résumé :
À trente ans passés, Jeanne vit surtout sa vie par procuration. En allant à son travail chaque matin, elle invente des histoires mettant en scène les inconnus qu’elle croise dans le métro, entre Belleville et Opéra. Enfermée dans un quotidien trop réglé et organisé, ses rares amis lui affirment qu’elle passe à côté du bonheur. Pourtant, quatre ans plus tôt, le temps de quelques jours fugaces, Jeanne a été heureuse, vraiment. Charles, rencontré à la terrasse d’un caf... >Voir plus
Critiques, Analyses et Avis (10) Voir plus Ajouter une critique
3,57

sur 37 notes
5
2 avis
4
6 avis
3
1 avis
2
0 avis
1
0 avis

sld09
  02 juin 2021
L'atmosphère chaleureuse que Céline Rouillé instaure dans son roman m'a beaucoup plu. L'héroïne est très attachante. Fragile et victime des événements dans un premier temps, on la voit sortir du cocon qu'elle s'était créé pour faire face aux fantômes du passé qui ressurgissent soudain. Elle est entourée d'une galerie de personnages secondaires également très attachants qui forment comme une seconde famille autour d'elle et j'ai beaucoup aimé les voir évoluer tous ensemble.
Par contre certains aspects de l'intrigue m'ont semblé excessivement compliqués par rapport à ce que cela apportait réellement à l'histoire, notamment les imbroglios juridico-professionnels qui s'entremêlent à une situation de famille des plus complexes. J'avoue que l'auteur m'a un peu perdue dans ces moments-là.
Malgré une tendance à tirer un peu trop à mon goût sur la corde sensible, ce roman m'a permis de passer un bien agréable moment et de découvrir en plus un nouvel auteur que je relirai sûrement très vite...
Commenter  J’apprécie          200
TheLovelyTeacherAddictions
  05 janvier 2018
J'ai découvert la plume de Céline Rouillé avec son roman Demain n'attend pas et j'avais aimé le style de l'auteur qui est toujours très poétique et dans un certain sens lyrique. Une fois de plus, nous découvrons une pléiade de personnages dont le destin est lié et Jeanne sera le fil d'Ariane de cette histoire où il sera question de second chance dans le sens large du terme.
Jeanne est donc une jeune trentenaire dont nous découvrons la vie assez tragique au fil des pages. Quatre ans auparavant, une journée a suffi à tout faire basculer dans sa vie , à se remettre en question et à affronter l'effroyable comme le sublime. Les événements se sont enchaînés telle une tempête mais ce n'est que quatre années plus tard qu'elle fera de nouveau face à son destin. Sera t-il temps de solder les comptes? J'ai vraiment pris un grand plaisir à découvrir la vie de cette jeune femme hors du commun qui saura rassembler autour d'elle une flopée de personnages tout aussi intéressants les uns que les autres. Comme je vous le disais au début de ma chronique, la jeune femme a connu un bouleversement sans nom. Elle n'avait plus que trois mois à faire pour finir son stage et devenir avocat mais le destin semble s'en être mêlé et le mauvais tour qui lui est joué , lui permettra d'avoir une seconde chance pour choisir une carrière qui lui plaira vraiment. Jeanne est une femme émotive qui sera souvent submergé par ses émotions et son corps lui dira souvent stop. Malgré une certaines fragilité, elle ne renoncera jamais.
Charles est un jeune homme qu'on ne voit qu'au final peu dans le roman mais qui tiendra une place de la plus haute importance dans l'intrigue. Dès son apparition , quelques suspicions sont apparues et ces doutes ont été vite confirmés mais je n'avais pas saisi tout l'enjeu de sa présence. J'ai bien aimé ce personnage car son passage ne se fera pas sans laisser de traces. Je ne vous parlerai pas des ramifications qu'il va entretenir avec certains personnages car cela vous dévoilerait l'intrigue mais j'ai aimé sa présence et ce qu'il apporte à l'histoire.
Dans la vie de Jeanne, nous trouverons celles qui se rapprocheront le plus de la figure maternelle avec Carmen et Maryline. Si la première serait plus une grand mère, la deuxième saura effectivement épauler Jeanne dans des périodes de doute intenses et douloureuses . Maryline sera donc la "patronne" de Jeanne lors de la seconde partie de sa vie professionnelle. Même si elle travaille effectivement en tant qu'assistante du célèbre coiffeur visagiste Paul, c'est grâce à la jeune femme qu'elle va pouvoir se relever de ses chutes. Maryline saura trouver en retour une oreille attentive qui saura la pousser dans ses retranchements en cas de besoin. Par ailleurs, j'ai adoré le personnage de Carmen car elle apporte la douceur nécessaire au développement de l'histoire. Il ne s'agit pas simplement de la gardienne d'immeuble, de la concierge car cette femme aime prendre soin des autres et elle saura aussi écouter Jeanne quand elle en aura le plus besoin. Les actes qu'elle va accomplir pour faire avancer notre héroïne font vraiment chaud au coeur.
Je ne pourrais pas terminer mon avis sans vous parler d'un autre personnage essentiel , à savoir Diego, le garçon de café. Ce dernier sera en quelque sorte un phare dans la tempête car il saura écouter la jeune femme, prendre le temps de la découvrir , de l'apprécier mais aussi de lui venir en aide. Diego a de la suite dans les idées et il fera avancer l'intrigue à de nombreuses reprises. Chaque personnage peut compter sur lui et on sent qu'il fait aussi partie de la vie de chaque personnage. Il sera présent pour venir en aide à Jeanne, pour lui donner le petit coup de pouce nécessaire pour qu'elle ne baisse pas les bras mais qu'attendra t-il en retour?
Bref, j'ai passé un bon moment de lecture avec Il suffira d'un signe qui nous colle un sourire aux lèvres face aux liens que tous ces personnages vont tisser entre eux. Il ne s'agit pas d'un simple roman sur la seconde chance amoureuse mais Céline Rouillé nous a montré qu'avec une main tendue, on peut aller loin, qu'on peut chercher à comprendre le piège dans lequel on est tombé. Il ne s'agit pas uniquement d'un roman feel good car nous avons aussi du suspense au fil des pages et une sorte d'enquête à mener et à résoudre. Une belle lecture qu'on ne va pas oublier avec tous ces destins croisés.
Lien : http://thelovelyteacheraddic..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
bbpoussy
  01 avril 2020
Troisième roman que je lis de Céline Rouillé, auteure que j'apprécie de plus en plus.
J'y retrouve à chaque fois une véritable histoire avec des personnages attachants, un suspense agréable à suivre
(attention ce n'est pas le suspense d'un thriller non plus). Un roman facile à lire car prenant.
Dans celui-ci, c'est Jeanne, l'héroïne de ce roman qui va voir sa vie remise en question en l'espace d'une semaine. Elle est passée à la machine, Jeanne, mais elle va savoir rebondir malgré tout et s'entourer pour avoir une vie différente mais belle.
On retrouve Diego, le serveur, ami toujours présent pour l'écouter et lui servir un bon café crème.
Carmen, la gardienne d'immeuble et de secrets, capable de tout et surtout de faire de bons petits plats ou de belles surprises.
Maryline, collègue et amie qui résiste à tout sauf aux examens.
Paul, the Big Boss, intouchable, à la poigne de fer en ce qui concerne sa passion.
Maëlle, jolie poupée sage comme une image.
Je n'en dis pas plus sur les autres personnages pour ne pas spoiler.
J'ai particulièrement aimé ce que fait Carmen pour Jeanne en fin de roman.
Céline Rouillé nous fait de très bonnes descriptions qui permettent d'être rapidement dans l'histoire et surtout dans l'ambiance.
Je vous recommande vivement ses romans.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          80
Livresque78
  02 janvier 2018
Céline Rouillé, vous connaissez? Je vous ai parlé de son livre: Demain n'attend pas, en septembre 2016. Voici ce que je vous en disais à l'époque:
https://livresque78.wordpress.com/2016/09/13/demain-nattend-pas-de-celine-rouille/
Ce nouveau roman de l'auteure: Il suffira d'un signe, est tout aussi passionnant, Céline Rouillé a l'art de créer des personnages passionnants, de mettre en scène des vies, qui tout en étant simples , parviennent à être délicieuses à suivre.
Ici, nous découvrons principalement Jeanne, une trentenaire, de caractère simple et plutôt effacé, qui va montrer une détermination incroyable à mener sa vie, à répondre aux difficultés de celle-ci et à suivre son destin.
Lien : https://livresque78.wordpres..
Commenter  J’apprécie          160
SophieSonge
  28 décembre 2017
Jeanne a la trentaine, une petite fille, un job... Elle s'est créé un cocon à elle, cherchant à s'éloigner des drames intérieures qui se sont abattus sur elle, il y a quatre ans. Elle écrit, elle s'évade, s'inventant la vie de parfaits inconnus dans le métro, sans réaliser vraiment que la vie, le bonheur l'attend aussi quelque part..
Ce roman est celui de la magie, parce que sans vous en rendre compte, il vous entraîne dans son tourbillon et vous désarme. Jeanne a une personnalité discrète, effacée, sensible qui nous intrigue et nous retient.
À ses côtés, on se rapproche de son passé, on effleure du doigt ses douleurs, on maintient ses rêves à distance. Profondément, en elle-même, elle n'est pourtant pas seule. Les collègues, des amis sont devenus pour elle, une vraie famille imparfaite et présente comme on les conçoit et les aime. L'intensité du roman se dévoile à travers les secrets libérés, les failles, la force et l'authenticité des personnages.
L'écriture est poignante, elle révèle la tendresse, ouvre les coeurs. Ensemble, ces hommes, ces femmes cabossés par la vie et ses dissonances, vont s'écouter, se répondre en silence et créer une symphonie nouvelle, celle de la confiance. Ce qui touche et ce qui donne une vraie dimension à ce récit, c'est le caractère intime des voix qui se susurrent les sentiments. Parce qu'il faut trois fois rien pour s'égarer, il faut parfois plus de temps pour retrouver son chemin. Digérer, comprendre, ressentir, se libérer et se donner la chance d'écouter ce qui se joue à l'intérieur.
Ce roman nous délivre le plus beau des messages d'espoir, de réconciliation avec soi-même et de revanche sur la vie. Les contrastes nous font virevolter, on éprouve, on est chamboulé et on chavire inévitablement.
Lien : http://www.sophiesonge.com/a..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30

Citations et extraits (9) Voir plus Ajouter une citation
sld09sld09   02 juin 2021
Je n’ai jamais écrit pour être lue. Je prends plaisirs à imaginer, à inventer, à faire virevolter les histoires et les personnages, ça me vide la tête, j’oublie les soucis et je réalise une partie de mes rêves impossibles en empruntant ce chemin-là…
Commenter  J’apprécie          90
rkhettaouirkhettaoui   28 octobre 2018
Un métier pour lequel elle doit déployer des ressources invraisemblables sans jamais sourciller ni se mettre en valeur. Un drôle de métier à défaut de ne pas être vraiment un métier drôle.
Autant dire que sa licence de droit, son diplôme supérieur de comptabilité et de gestion et son master « pratique contractuelle et contentieux des affaires », avec leurs cortèges respectifs de stages accumulés ces dernières années, ne la destinaient pas à travailler dans un salon de beauté. De haute coiffure, pardon.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
rkhettaouirkhettaoui   28 octobre 2018
Décortiquer les contrats de travail, les baux, les échéanciers de remboursements, les bulletins de paye, les contrats d’assurance, les factures, les avoirs, les déclarations en tout genre, sociales, fiscales, commerciales, immobilières, de cette société, n’avait rien de plus compliqué que tout ce que l’on avait pu lui confier tout au long de ses dix mois de stage. Compliqué n’était donc pas le mot. Sensible était plus juste.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
sld09sld09   20 juin 2021
Et elle va la faire chanter, parce qu’elle s’élève quand elle chante, elle a une voix enchanteresse, qui attrape les idées noires et les transforme en bulles de champagne.
Commenter  J’apprécie          50
rkhettaouirkhettaoui   28 octobre 2018
L’histoire de la femme du métro refait irruption, chatouille ses pensées comme un serpentin, s’enroule autour d’elle. Elle a déjà beaucoup de personnages, toute une galerie même, il vaudrait mieux qu’elle cesse d’agrandir le cercle, mais la « femme-opéra » insiste, frappe encore à la porte, doucement, alors elle décide de la laisser entrer.
Commenter  J’apprécie          20

autres livres classés : Normandie (France)Voir plus
Notre sélection Littérature française Voir plus





Quiz Voir plus

Quiz sur "La tresse" par Dorian M.

Combien y a-t-il de personnages principaux ?

1
2
3
4

10 questions
107 lecteurs ont répondu
Thème : La tresse de Laetitia ColombaniCréer un quiz sur ce livre