AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
EAN : 9782368482889
160 pages
Éditeur : Tertium éditions (16/11/2018)

Note moyenne : 4.33/5 (sur 3 notes)
Résumé :
La guerre de Cent Ans sévit : une guerre de chevaliers et de bandits de grands chemins ravagent les campagnes. Pourtant la vie de cour se mène autour des seigneuries. Une noblesse se livre avec gourmandise aux jeux de l'amour courtois, mais dont la guerre est la raison d'être. Un monde où religieux et religieuses prient, soignent, aident, instruisent, et où la foi multiplie les pèlerinages. Voici le destin de deux familles, celle des Maleterre, et celle des de Vassa... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (4) Ajouter une critique
cardabelle
  29 janvier 2019

Il faut que je vous dise ... je reviens tout juste de la Guerre de Cent ans !
Au XIIème siècle , le Quercy est envahi par l'anglais . Chaque seigneur doit défendre son fief par des places fortes avec ou sans armées mais mettant toujours à contribution ses sujets , épuisant les populations .
Le roi , Jean II le Bon , avait déjà compris les bienfaits de la décentralisation se contentant de prélever l'impôt avec l'aide assidue du clergé !
Ainsi , certaines bourgades , livrées à elles-mêmes , vaincues , succombaient-elles plus vite que d'autres aux assauts de l'envahisseur si elles avaient survécu à la peste .
C'est dans les années 60 que l 'auteure , Marie-Apollonie Rouquet-Claval , institutrice de son état a écrit une saga historique médiévale se situant de 1343 à 1381 .
Dans ce premier tome , elle nous conte le sort de la bonne ville de Martel , et entre autres , de la famille des Stéphani de Valon .
Le roman s'articule autour du palais de la Raymondie et du destin de Jude , enfant du peuple .
En suivant son évolution , chaque étape donne prétexte à revoir L Histoire , la politique , les moeurs ainsi que la vie quotidienne des différentes classes sociales .
Au milieu des querelles intestines , les disettes font rage , les biens sont confisqués ou brûlés , on assassine ...bref , une époque lointaine ?
Un texte à visée didactique qui n'en offre pas moins une
intrigue intéressante et certainement captivante si j'en crois mon désir de lire les autres tomes !
Le vocabulaire est riche , précis .
Le roman est écrit dans un style académique savoureusement ponctué d'accents médiévaux .
L'évocation des faits historiques révèlent à l'évidence une recherche passionnée .
Mais , n'étant pas une médiéviste distinguée , la subtile alliance de l'Histoire et de la fiction m'a parfois un peu déroutée .
De petits efforts bien récompensés cependant par les balades en Quercy au coeur des forteresses ou au bord de la Dordogne .
Voilà , je retrouve mon époque un peu étourdie par ce beau voyage .
Je remercie grandement les Éditions Tertium pour le livre ,
le petit mot sympa et la belle photo de draille en pierres sèches et , sans oublier bien sûr l'équipe de Masse Critique .

* Une pensée émue aussi pour la gente dame qui a écrit ce livre et remerciements à son fils Paul Claval pour nous avoir permis d'avoir accès à cette oeuvre .






+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          562
mimi5751
  24 janvier 2019
Je remercie Tertium Editions et Babélio pour m'avoir fait découvrir un livre formidable.
Une écriture très fluide, une belle description de la vie du temps de la guerre de Cent Ans, des ravages que la guerre de Cent Ans a faite dans les campagnes mais dans les esprits.
Ce livre nous raconte l'histoire d'une famille pauvre, je dirais même très pauvre. le père est sabotier très artiste et la mère qui est une paysanne va dans la campagne autour de la ville pour nourrir sa nombreuse famille et après la mort du père elle ira travailler faire des ménages tout en continuant à aller dans la campagne chercher à manger pour ses enfants. Jude est l'ainé, c'est un garçon réfléchit qui veut une meilleure vie pour ses parents et ses frères et soeurs. Une première fois il est placé mais rendu au bout de 2 ans, le bonhomme l'a bien exploité ensuite à la mort du père il est placé chez un charpentier, il apprend le métier qui lui plait et se fait un ami, Amalvin qui échappera à la mort à cause d'une lettre que son maitre lui fait porter à un capitaine anglais et qui vaudra procès et mort pour Bertrand de Pibiès et sa femme jolie comme une fleur se fera Recluse dans l'église. La mère de Jude va faire des ménages gratuits chez leur logeuse, une vieille demoiselle noble et très radine mais elle s'entend bien avec la servante appelée Canette et cette dernière connaissant leur situation de pauvreté s'arrange pour les aider à sa manière en leur donnant à manger sans que sa maitresse s'en aperçoit. Comme sa maitresse ne la paie pas, elle fera un bon geste et la couchera sur son testament et cela fera d'elle une femme riche pour l'époque mais elle épousera Jude et les Malletterre de Four Bas connaitront une vie un peu plus aisée.
Je vous raconte l'histoire un peu en gros mais je vous assure c'est un livre qu'il faut lire, si vous le rencontrez n'hésiter pas vous ne serez pas déçu et vous attendrez avec impatience le tome 2. Les Maletterre du Four-BasMarie-Apollonie Rouquet-Clavaltous les livres sur Babelio.com
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
Etoilesonore
  12 février 2019
Ah quelle joie de mettre l'étiquette "Littérature française" sur un livre qui ne doit pas ce nom uniquement au fait que l'auteur soit de cette nationalité. Car oui, il s'agit réellement de littérature, tant la langue est belle et peaufinée. En passant, je remercie les éditions Tertium pour m'avoir fait découvrir ce livre et son auteur via l'opération "Masse critique".
C'est une plongée dans le moyen-âge qui nous est proposée, à une époque fort troublée puisqu'elle sera appelée Guerre de Cent ans. Nous sommes dans le Quercy et tout de suite, nous sommes immergé dans un décor très réaliste et bien documenté de la vie d'une petite ville: Martel, de cette époque. Nous suivons le destin d'un jeune garçon, Jude Maleterre jusqu'à son mariage. Il est né dans une famille de miséreux, mais il a l'envie de se sortir de sa condition dès son jeune âge. Parallèlement, la situation de la ville inquiète avec la proximité des troupes anglaises. A qui faire allégeance? le roi de France ou celui d'Angleterre? Ce qu'on désire en fait c'est que la guerre cesse avec son lot d'insécurité et de famine. Est-ce trahir que de désirer la paix?
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          50
miraterre
  15 mars 2019
Beaucoup aimé - une description minutieuse - un moyen-âge vivant !
Commenter  J’apprécie          10

Citations et extraits (1) Ajouter une citation
cardabellecardabelle   28 janvier 2019
[...] Sa tâche de gouverneur (*) était difficile .
Il y avait une telle misère dans le peuple que celui-ci était bien près de l'exaspération . Et les nobles de la ville donnaient du fil à retordre .

[...] ces personnages ne voulaient ni payer la taille , ni curer les fossés , ni travailler aux murailles , ni assurer la garde à son commandement .

[...] Cordieu !

[...] Pour les réduire , il fallait un coup venu comme la foudre sans les lenteurs et tergiversations de la justice seigneuriale , un coup tombant sur l'un d'entre eux , qui les fit tous trembler !


(*) Guillaume de Vassal , gouverneur à Martel vers 1348
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          220

autres livres classés : FéodalitéVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox

Autres livres de Marie-Apollonie Rouquet-Claval (2) Voir plus




Quiz Voir plus

Quelle guerre ?

Autant en emporte le vent, de Margaret Mitchell

la guerre hispano américaine
la guerre d'indépendance américaine
la guerre de sécession
la guerre des pâtissiers

12 questions
1992 lecteurs ont répondu
Thèmes : guerre , histoire militaire , histoireCréer un quiz sur ce livre