AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : B0000DWLWT
Éditeur : Gallimard (30/11/-1)

Note moyenne : 3.81/5 (sur 29 notes)
Résumé :
Les Confessions
«Je forme une entreprise qui n'eut jamais d'exemple et dont l'exécution n'aura point d'imitateur. Je veux montrer à mes semblables un homme dans toute la vérité de la nature ; et cet homme ce sera moi.Moi, seul. Je sens mon cœur et je connais les hommes. Je ne suis fait comme aucun de ceux que j'ai vus ; j'ose croire n'être fait comme aucun de ceux qui existent. Si je ne vaux pas mieux, au moins je suis autre. Si la nature a bien ou mal fait ... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (1) Ajouter une critique
Zinzinette
  16 février 2014
Bon, lecture pour les cours, un certain ennuis, je n'ai jamais été fan de Rousseau, mais bon, rien que pour son triturage de neurones aux sujets des hommes, il est correct...
Commenter  J’apprécie          50
Citations et extraits (8) Voir plus Ajouter une citation
LaForceduTempsLaForceduTemps   24 août 2013
Quand le soir approchait, je descendais des cimes de l'île et j'allais volontiers m'asseoir au bord du lac, sur la grève, dans quelque asile caché ;
là, le bruits des vagues et l'agitation de l'eau fixait mes sens et chassant de mon âme toute autre agitation, la plongeaient dans une rêverie délicieuse où la nuit me surprenait souvent sans que je m'en fus aperçu.
Le flux et le reflux de cette eau, son bruit continu mais renflé par intervalles frappant sans relâche mon oreille et mes yeux, suppléaient aux mouvements internes que la rêverie éteignait en moi et suffisaient pour me faire sentir avec plaisir mon existence, sans prendre la peine de penser.
De temps à autre naissaient quelque faible et courte réflexion sur l'instabilité des choses de ce monde dont la surface des eaux, m'offrait l'image ;

mais bientôt ces impressions légères s'effaçaient dans l'uniformité du mouvement continu qui me berçait, et qui, sans aucun concours actif de mon âme, ne laissait pas de m'arracher au point qu'appelé pas l'heure et par le signal convenue, je ne pouvais m'arracher de là sans efforts.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          50
EtrangesHistoiresEtrangesHistoires   20 décembre 2013
Tout est fini pour moi sur la terre. On ne peut plus m'y faire ni bien ni mal. Il ne me reste plus rien à espérer ni à craindre en ce monde, et m'y voilà tranquille au fond de l'abîme, pauvre mortel infortuné, mais impassible comme Dieu même.
Tout ce qui m'est extérieur m'est étranger désormais.
Je n'ai plus en ce monde ni prochain, ni semblables, ni frères. Je suis sur la terre comme dans une planète étrangère, où je serais tombé de celle que j'habitais. Si je reconnais autour de moi quelque chose ce ne sont que des objets affligeants et déchirants pour mon coeur, et je ne peux jeter les yeux sur ce qui me touche et m'entoure sans y trouver toujours quelque sujet de dédain qui m'indigne, ou de douleur qui m'afflige.

--Les rêveries du promeneur solitaire--
----première promenade----
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
EtrangesHistoiresEtrangesHistoires   21 décembre 2013
Que sert d'apprendre à mieux conduire son char quand on est au bout de la carrière ? Il ne reste plus à penser alors que comment on en sortira. L'étude d'un vieillard, s'il lui en reste encore à faire, est uniquement d'apprendre à mourir, et c'est précisément celle qu'on fait le moins à mon âge, on y pense à tout, hormis à cela. Tous les vieillards tiennent plus à la vie que les enfants et en sortent de plus mauvaise grâce que les jeunes gens. C'est que tous leurs travaux ayant été pour cette même vie, ils voient à sa fin leurs biens, tous les fruits de leurs laborieuses veilles, ils quittent tout quand ils s'en vont. Ils n'ont songé à rien acquérir durant leur vie qu'ils pussent emporter à leur mort.

--Les rêveries du promeneur solitaire--
----troisième promenade----
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
EtrangesHistoiresEtrangesHistoires   20 décembre 2013
Je m'imagine toujours qu'une indigestion me tourmente, que je dors d'un mauvais sommeil, et que je vais me réveiller bien soulagé de ma peine en me retrouvant avec mes amis. Oui, sans doute, il faut que j'aie fait sans que je m'en aperçusse un saut de la veille au sommeil, ou plutôt de la vie à la mort. Tiré je ne sais comment de l'ordre deschoses, je me suis vu précipité dans un chaos incompréhensible où je n'aperçois rien du tout ; et plus je pense à ma situation présente et moins je puis comprendre où je suis.
Eh ! comment aurais-je pu prévoir le destin qui m'attendait ? Comment le puis-je concevoir encore aujourd'hui que j'y suis livré ?

-- Les rêveries du promeneur solitaire--
----première promenade---
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
EtrangesHistoiresEtrangesHistoires   20 décembre 2013
Ces feuilles ne seront proprement qu'un informe journal de mes rêveries. Il y sera beaucoup question de moi parce qu'un solitaire qui réfléchit s'occupe nécessairement beaucoup de lui-même. Du reste toutes les idées étrangères qui me passent par la tête en me promenant y trouveront également leur place. Je dirai ce que j'ai pensé tout comme il m'est venu et avec aussi peu de liaison que les idées de la veille en ont d'ordinaire avec celles du lendemain.

--Les rêveries du promeneur solitaire--
----première promenade----
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
Videos de Jean-Jacques Rousseau (27) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Jean-Jacques Rousseau
Pour les 2 ans de l'élection d'Emmanuel Macron, le député François Ruffin appelle à une "reconquête des ronds-points par le barbecue". Justement, en chaussant les lunettes du philosophe Jean-Jacques Rousseau, on comprend mieux en quoi les ronds-points peuvent être un lieu de ferment du politique. L'une des deux raisons pour lesquelles il faut lire Rousseau aujourd'hui, théoricien de l'égalité, analysées par deux grands spécialistes de son oeuvre : Céline Spector et Bruno Bernardi.
Abonnez-vous pour retrouver toutes nos vidéos : https://www.youtube.com/channel/¤££¤15Abonnez-vous6¤££¤6khzewww2g/?sub_confirmation=1
Et retrouvez-nous sur... Facebook : https://fr-fr.facebook.com/franceculture Twitter : https://twitter.com/franceculture Instagram : https://www.instagram.com/franceculture/
+ Lire la suite
autres livres classés : Genève (Suisse)Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Les Chefs-d'oeuvre de la littérature

Quel écrivain est l'auteur de Madame Bovary ?

Honoré de Balzac
Stendhal
Gustave Flaubert
Guy de Maupassant

8 questions
7823 lecteurs ont répondu
Thèmes : chef d'oeuvre intemporels , classiqueCréer un quiz sur ce livre