AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio

Jacques Sivan (Préfacier, etc.)
EAN : 9782847610451
359 pages
Éditeur : Al Dante (17/03/2004)
3.5/5   8 notes
Résumé :

Nouvelles Impressions d’Afrique : un long poème en alexandrins, publié chez J.-J. Pauvert en 1932. Une description imaginaire, procédant d’un travail systématique sur les signes de la langue. Le jeu des glissements de forme et de sens, les rapprochements forcés (par homonymie, calembours...) président à l’élaboration d’un mécanisme producteur de discours poétique.

Au terme de longues années de recherche, Jacques Sivan propose cette édition de... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (1) Ajouter une critique
JeffreyLeePierre
  12 décembre 2020
Constat d'échec : là, c'est trop obscur, trop dur à lire pour moi.
Et pourtant, ça faisait des lustres que je voulais lire quelque chose de ce Raymond Roussel, admiré des surréalistes entre autres. du coup, tombé sur ce petit livre, je me suis dit que ce serait une bonne entrée en matière. Raté.
Ce long poème en quatre partie n'est qu'une suite de notations que je trouve maladroites, comme des alexandrins pondus par un émule malhabile de Maitre Yoda. Oui, oui, celui qui place systématiquement les composantes de la phrase dans le mauvais ordre. Et là, je trouve que ça fait balourd à la recherche de la rime. Quand ça s'égrenne comme ça sur des pages et des pages, sans qu'on y décèle la moindre suite dans les idées, et ben c'est trop pour moi.
Il semblerait que tout ce fatras obéisse à une logique implacable, longuement composée. Il y a passé sept ans de sa vie, plus quelques années de correction des épreuves. Mais comme je ne lis pas pour reconstituer des rébus à la limite de l'indéchiffrable, très peu pour moi.
Je me suis dit un moment que j'y trouverais quand même, de temps à autre, quelques fulgurances. de celles qui ont ému les surréalistes. Et bien non : rien ne m'y a vraiment plu.
Je me demande si ses deux romans sont plus lisibles, du simple point de vue grammatical...
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          152

Citations et extraits (1) Ajouter une citation
stekasteka   14 mars 2019
En violettes, pour une croix en poussière
D'améthystes à noir écrin; - une brassière
De wagon, pour le bout culotté d'un vieux stick;
- Pour les boulettes dont, à table, un gris loustic
Bombarde un bec d'ami, les sphères choquant, lourdes,
Un passe-boule; - un mur à béquilles, à Lourdes .........
Commenter  J’apprécie          00

Videos de Raymond Roussel (4) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Raymond Roussel
Jean Echenoz (quelques pages de) La Vue, de Raymond Roussel : où Jean Echenoz lit quelques pages de "La Vue", de Raymond Roussel le 5 juin 2009 au couvent des Recollets, à Paris, à l'occasion du festival "Paris en toutes lettres", à l'invitation de Frédéric Boyer, en compagnie de Florence Delay, Jacques Roubaud et Olivier Cadiot.
"La Vue", de Raymond Roussel est publié aux éditions Pauvert
"Quelquefois un reflet momentané s'allume Dans la vue enchâssée au fond du porte-plume Contre lequel mon oeil bien ouvert est collé À très peu de distance, à peine reculé ; La vue est mise dans une boule de verre Petite et cependant visible qui s'enserre
Dans le haut, presque au bout du porte-plume blanc Où l'encre rouge a fait des taches, comme en sang. La vue est une très fine photographie Imperceptible, sans doute, si l'on se fie À la grosseur de son verre dont le morceau Est dépoli sur un des côtés, au verso ; Mais tout enfle quand l'oeil plus curieux s'approche Suffisamment pour qu'un cil par moments s'accroche. Je tiens le porte-plume assez horizontal Avec trois doigts par son armature en métal (...)"
+ Lire la suite
autres livres classés : illustrationsVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Compléter les titres

Orgueil et ..., de Jane Austen ?

Modestie
Vantardise
Innocence
Préjugé

10 questions
17154 lecteurs ont répondu
Thèmes : humourCréer un quiz sur ce livre