AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizForum
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2746639521
Éditeur : TheBookEdition.Com (01/01/1900)

Note moyenne : 3.76/5 (sur 34 notes)
Résumé :
Je m'appelle Avril, j'ai dix-sept ans et la vie d'une adolescente normale. J'ai un petit ami qui s'appelle Mickaël et ma meilleure amie Aline est en Terminale avec moi. Chose qui pourrait paraître étrange, j'ai un animal de compagnie qui s'appelle Lux, c'est une luciole. Le jour où je découvre un monstre sous mon lit, je me précipite chez Mickaël mais y découvre un autre garçon du nom de Snow qui me vole un baiser. Qui est-il ? Et comment peut-il savoir tant de chos... >Voir plus
Acheter ce livre sur

AmazonFnacPriceministerLeslibraires.frGoogle
Critiques, Analyses & Avis (34) Voir plus Ajouter une critique
pititecali
29 septembre 2012
Perrine Rousselot a eu l'immense courage de gérer son ouvrage en auto-édition. On ne peut que saluer tout le travail que cela lui a sans aucun doute demandé, sa patience et sa persévérance. On n'oublie pas que auto-édition signifie de ne pas avoir le coup d'oeil ou l'expérience de l'éditeur pour la mise en page, ni les conseils et la relecture d'un correcteur professionnel. Alors non, ce livre n'est pas parfait (et de toute façon, les livres parfaits n'existent pas, même sortis des grandes maisons d'édition !!), il a des défauts, mais on ne peut que constater que Perrine a fait le maximum pour fournir au lecteur quelque chose d'aussi bien fini que possible. Je n'ai donc aucune envie de mettre dans les "points négatifs" les quelques petits problèmes qu'on pourrait relever en cours de lecture et ils n'entrent en aucune façon dans la note globale que je réserve à ce livre.

Ce qui m'a le moins plu dans ce livre:
Un peu trop vite... Dés les premiers évènements, j'ai trouvé que les choses étaient très précipitées. Qu'il s'agisse des premières révélations qui arrivent très vite, ou des réactions des personnages (Avril, pensant être une jeune fille normale, apprend qu'il n'en est rien, et que son monde n'est pas celui qu'elle croit, digère très vite cette information, l'accepte, et change de vie sans aucune autre forme d'hésitation) j'ai eu une impression globale de vivre les choses à l'accéléré.
Cela étant, si cela m'a un peu gênée surtout dans la mise en place des premières pages, une fois qu'on est plongé dans l'histoire et dans l'action, on finit par s'en ficher un peu, complètement pris par les évènements qu'on est :) .

Un léger manque d'approfondissement des personnages également. "Léger" hein, je précise. Je les ai tous appréciés, globalement, mais sans parvenir à m'attacher particulièrement. Avril et Snow sont adorables, on les trouve mimis, courageux, tout ce qu'on veut, mais je n'ai pas vraiment eu l'impression de les connaitre profondément, comme si je ne savais que peu de choses d'eux... Pourtant, Perrine leur a bien construit un caractère, une histoire. Je ne sais pas trop à quoi c'est du... Peut-être simplement trop jeunes pour que je m'identifie à eux? Je l'ignore.


Ce qui fait ma note positive pour ce roman:
l'originalité: D'abord, j'ai commencé par être soulagée de ne pas faire face à des vampires, comme pour 95% des premiers romans qu'on trouve aujourd'hui ( en tout cas, c'est l'impression que ça donne). Une aventure jeunesse-fantastique plus comme celles qui ont pu me faire vraiment rêver, genre A la croisée des Mondes. D'ailleurs, en faisant connaissance avec Avril et sa luciole, j'ai d'abord pensé à Lyra et son Daemon. Puis je me suis sentie un peu frustrée qu'ils n'aient pas la même relation "fusionnelle" qu'avec les daemons , jusqu'à ce que je m'aperçoive que c'est parce que cette relation intense est plus projetée sur le duo Avril-Snow, que Avril-Lux. du coup, aucune frustration, juste le bonheur d'assister à la vie et aux aventures de tout ce petit monde. En tout cas, on peut dire que Perrine est sortie des sentiers battus, avec les lucioles-animal de compagnie, avec toute la trame de son roman finalement ( dont je ne vous en dit volontairement que très peu, du coup, pas facile d'étayer mes arguments :P )
Beaucoup d'action. Dans La guerre des éléments (Facebook), on n'a vraiment pas le temps de s'ennuyer. Ce qui fait passer complètement à l'arrière plan les points négatifs soulevés en première partie. Ça va vite, les pages s'enchainent, on a envie de savoir ce qui va se passer, ce qui va leur arriver, comment ils vont s'en sortir. Les rebondissements sont légion, et je n'ai vraiment ressenti aucune longueur, au contraire, tellement de choses à faire et à découvrir en si peu de pages, le rythme est mené tambour battant !
Mickael et Snow. Eh oui! Point positif à eux tout seuls. Bien que fort jeunes pour moi, je dois dire qu'ils ont apporté la dose "miam miam" nécessaire ;). Très différents l'un de l'autre, voire des exacts opposés, ils ont pourtant chacun quelque chose qui attire, du bien comme du mal. Avril est un peu ballotée au milieu, mais on peut comprendre que le choix est difficile :)
Pas de frustration en fin de lecture. On sent qu'à la base Perrine ne pensait écrire qu'un seul tome. La fin est une fin. Elle est pourtant en train d'écrire le tome 2, car ses lecteurs le lui ont réclamé :) Mais ce tome 1 peut très bien se lire comme un one-shot, vous ne baverez pas forcément de dépit et de rage en lisant les dernières lignes, prêts à sortir le bazooka et les grenades devant chez l'auteure pour qu'elle accélère le travail d'écriture lol.
Une très jolie couverture. Je ne suis pourtant pas très "couvertures dessinées" mais celle-ci éveille en moi des souvenirs d'adolescence qui ne me laissent pas indifférente. J'ai aimé caresser ce livre et revenir régulièrement sur la couverture en cours de lecture, pour m'imprégner de l'ambiance, du physique d'Avril, pour admirer Lux. Et c'est un sentiment que j'aime avoir lors de mes lectures. L'objet doit être soigné pour me donner vraiment du plaisir.
le caractère très naturel d'Avril. Je l'ai dit dans les points négatifs, j'ai trouvé curieux qu'elle accepte les choses si facilement, mais en dehors de cela, elle a un comportement très cohérent avec son âge. Les relations avec son père, ses sentiments quant au décès de sa mère, ses dialogues avec ses copines ou son chéri. Elle est naturelle, a de l'humour et a du caractère. Dont une jalousie fort compréhensible à l'égard du beau Snow qui amène quelques situations un peu explosives.

En résumé, vous le voyez, beaucoup plus de points positifs que négatifs, qui nous amènent à une note globale de 3,75/5. Vous allez me dire "3,75" tu chipotes Cali, c'est quoi ces quarts de point? Ben oui mais 3,5 je trouvais que ça faisait sévère, vu le plaisir que j'ai retiré de ma lecture, et 4, je trouvais que ça faisait trop large. Alors faut bien prendre une décision non ? ^^
Je recommande donc ce livre à tous, même si cela n'a pas été "the coup de coeur de l'année" pour moi, il procure beaucoup de plaisir, est très bien mené et fait passer un très bon moment!! Donc, hors de question de s'en priver n'est-il pas? D'autant qu'il a été vraiment adoré par d'autres copinautes de la blogosphère littéraire (peut-être plus jeunes que moi, et qui ont peut-être donc mieux réussi à s'identifier aux personnages?)
Lien : http://calidoscope.canalblog..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          70
Myiuki
14 mai 2013
Que j'avais hâte de lire ce roman ! Des mois qu'il me faisait de l'oeil sans que je puisse mettre la main dessus et hop ! Miracle. Son auteur me le fait parvenir. Ah la la, autant vous dire que j'étais trop contente et que je me suis de suite jetée dessus. Là où je suis ravie c'est que mon enthousiasme a perduré tout au long de ma lecture, signe qu'elle a été plutôt bonne (^^). Je vais vous raconter ça en détails, suivez le guide !
Commençons par le commencement, le fond du roman. Alors, tout d'abord, je dois dire que j'ai été séduite par la touche fantastique que l'auteur apporte au texte et qui l'éclaire comme un lampadaire aux 100 000 volts. Elle nous présente un monde où les représentants des ténèbres et de la lumière se mènent une guerre sans merci … ouh la, ralentissons un moment voulez-vous. Oui, ça fait « cliché » à mort, le noir et le blanc, les bons et les méchants, blablabla, c'est clair. Au début je me suis dit, non, pas encore ! Faut dire que je venais de lire un livre sur le même concept, ce qui n'aide pas vraiment … Bref. J'ai décidé malgré tout d'aller au-delà de ça, pourquoi ? Parce que l'auteur ajoute sa petite touche d'originalité à ce concept séculaire et usé par tous les bouts, les lucioles ! Que viennent-elles faire là-dedans ces petites bêtes me demanderez-vous ? Je ne vous le dirai pas, ce serait gâcher la surprise, mais j'ai adoré l'idée, malgré le fait que, finalement, on en sait peu sur elles, ce qui est dommage. La mythologie aurait pu être plus poussée m'est avis, mais c'est un point de détail et ça prouve juste que ma curiosité a été attisée, un bon point pour l'auteur.
Ensuite, ce qui m'a accrochée, c'est l'idée des âmes soeurs, des tandems que ça créé dans ce monde où tout bascule soudainement. J'ai apprécié son côté non réducteur qui ouvre tout un champ de possibles à cette définition et surtout, le côté « puissant » qui s'en dégage. C'est fort, c'est beau, en gros, ça vous donne envie de vous aussi la trouver votre âme soeur ! Ensuite, il y a les secrets et les ramifications qui se dévoilent au fur et à mesure que l'on avance dans le texte et qui ont un rapport avec cette opposition basique. Bon, le coup des agents secrets, ok, j'adhère, mais le nom ? J'ai eu du mal à prononcer SCISCO dans ma tête tout du long et ça veut dire quoi exactement ? Je ne sais pas, j'ai trouvé le concept super mais la mise en place un peu … « too much ». Il m'a manqué une petite touche de crédibilité dans cette partie-là pour que vraiment j'y croie. Un contraste saisissant d'ailleurs avec le réalisme du texte pour tout le reste, comme une dissonance qui ne m'a pas lâchée durant toute ma lecture … Malgré tout, l'univers présenté est accrocheur, on se prend au jeu et on se lance dans la bataille pour faire régner la lumière sur Terre avec passion, c'est tout ce qui compte !
L'histoire en elle-même nous raconte comment Avril (que j'aime ce prénom !!!), une jeune lycéenne de 17 ans, apprend du jour au lendemain, après s'être fait attaquée par un monstre sous son lit, qu'elle n'est pas aussi ordinaire qu'elle voulait bien le croire. S'ensuit tout un parcours initiatique qui vise à l'amener à maîtriser ses « pouvoirs » et ce qu'elle est vraiment. Bon, toute cette partie-là est celle qui pose l'action, en filigrane, la jeune fille évolue, sa relation avec Snow et ses amis aussi, le côté fantastique s'intégrant dans sa vie de tous les jours. C'est intéressant sans pour autant être forcément passionnant. Non, ce qui passionne dans ce roman, ce sont les moments de tension, d'action, de danger, nombreux et qui semblent toujours surgir quand on ne les attend pas. Ils remettent tout en question et ça m'a plu ! Même si parfois j'ai trouvé ça un peu … pas vraiment simple mais « tiré par les cheveux », dans l'ensemble, ça colle et ça permet au lecteur de ne pas s'ennuyer pendant la lecture. Il faut dire que les combats, les coups tordus et les manipulations, ce n'est pas ce qui manque ici pour pimenter le fond du récit !
Au-delà du côté purement « physique » du texte, ce qui m'a donné envie de continuer ce sont les personnages. Enfin, surtout un personnage … J'avoue Avril, elle est sympa, on s'attache à elle parce qu'elle est tiraillée entre plusieurs choses en même temps et reste combattive mais, tout de même, faut reconnaître qu'à certains moments j'avais clairement envie de lui mettre des baffes, son côté girouette crédule m'a agacée à de nombreuses reprises. Sans doute aussi parce qu'en face d'elle, il y a une constante qui a fait succomber mon petit coeur de midinette, Snow. Ah la la, que dire de lui ? le blondinet romantique à l'accent venu du froid qui vous fait fondre alors que … vous ne l'entendez pas puisque c'est un livre ! C'est dire à quel point l'auteur a réussi à le faire se matérialiser dans mon esprit ^^ Oui, j'ai craqué pour Snow, le chevalier servant, l'amoureux transi, l'orphelin au passé douloureux, l'âme soeur … qui n'en ferait pas autant ? J'ai trouvé que la dynamique entre lui & Avril apportait beaucoup au texte, de tendresse, d'humour et de force, magique !
Quant au style de l'auteur, il est plutôt bon. Il est évident qu'on pourrait le taxer d'enfantin, ça m'a sauté aux yeux à certains moments mais j'ai aimé penser qu'en fait c'était parce que l'auteur adaptait son discours à son public, les « djeuns ». Sinon, rien à dire, ça coule tout seul, ça se lit en accéléré. Justement, ce côté « en vitesse » est ce qui m'a taraudée le plus. Autant j'apprécie parce qu'on est de suite dans l'action et qu'on en sort pas ou peu, autant j'ai trouvé que ça enlevait aux détails et à la profondeur du texte, comme si on restait en surface avec beaucoup de choses. Et puis, surtout, cette « envie » d'aller droit au but fait qu'en lisant uniquement le chapitre 1 on découvre tout ou presque du bouquin. J'ai dû le poser d'ailleurs après avoir lu ces quelques pages en me demandant pourquoi l'auteur avait voulu en dire autant dans ce premier chapitre ? Ça gâche un peu le suspense et ça rend encore plus suspect le fait qu'Avril accepte tout ce qui en découle si facilement … Bref, ce ne sont que des détails que la vieille que je suis ont trouvé « incohérents » par rapport au reste, rien de grave !
Et je termine en vous disant qu'en lisant ce livre j'ai eu l'impression de me retrouver devant « Buffy contre les vampires ». Non, je ne suis pas folle, je sais qu'il n'y a pas de vampires dans ce roman-ci :P Pourquoi je vous parle de Buffy ? Tout simplement parce que j'ai eu ce sentiment d'être plongée dans la même métaphore du passage à la vie adulte. La jeune fille qui tente tant bien que mal de concilier sa vie « hors du commun » et sa vie de tous les jours, qui se fait de nouveaux amis qui vont la rejoindre dans son combat, qui a un papa un peu à la Giles, un amoureux à la Angel mais qui rencontre un Spike (^^), bref, le parallèle m'a paru évident ! Avril c'est l'archétype de la jeune fille qui découvre la vie, ses embuches, ses galères, le sens de l'amitié et l'amour, le vrai. J'ai vu ce livre comme un roman initiatique, qui apprend à devenir grand en quelque sorte. Et je pense que c'est comme ça qu'il faut le prendre, un roman qui vous divertit le temps d'une agréable lecture et qui vous fait, comme pour l'adulte que je suis, replonger pour quelques heures dans votre jeunesse adolescente …
En conclusion, un bon premier roman, original et passionnant que je vous conseille de découvrir ne serait-ce que pour rendre hommage au travail de son auteur (qui l'auto-édite). J'ai maintenant hâte de découvrir le tome 2 même si ce premier tome se suffit à lui-même. En tout cas, si vous avez l'occasion, n'hésitez pas !
Lien : http://coeurdelibraire.over-..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
Aelynah
27 octobre 2015
Avril est une adolescente ordinaire, avec un petit ami, Mickaël ; et comme animal de compagnie Lux, une luciole.
Jusqu'à ce soir-là, elle vivait la vie normale de tous adolescents. Cours, sorties, examens et petit ami... avec quelques soirées solitaires à la maison lors des voyages à l'étranger de son père.
C'est lors d'un de ces soirs-là que pour elle, le cauchemar de tout enfant va se révéler réalité : il y a un monstre sombre sous le lit qui tente de l'attirer et que seule la lumière peut faire fuir.
Alors quand, remise de sa terreur, elle va chercher du réconfort auprès de son chéri, elle ne s'attend ni à tomber sur un mystérieux Snow ni aux révélations de son père qui s'ensuivent, alors qu'il revient précipitamment de voyage.
Le monde tel qu'elle le connaît n'est pas celui que l'on croit. Un combat se tient entre l'Obscurité et la Lumière. Leurs représentants sont des entités appartenant à différents éléments. Chaque élémentaire qu'il soit d'Air, d'Eau ou de Feu, a besoin d'un humain qui leur sert de catalyseur de pouvoir. Avril est une de ces humains et Lux son élémentaire, apprend-elle. Elle entre en période d'éveil et va devoir travailler dur, car la guerre s'amplifie.
De nombreux autres secrets vont lui être dévoilés et vont changer sa vision des derniers événements et son futur.
Entre Snow, cet étranger devenu son frère adoptif et Mickaël, son petit ami mais aussi ennemi, sa vie n'est définitivement plus la même...
Perrine Rousselot nous offre un délicieux moment de lecture avec ce livre. Outre le sujet qui sort des sentier battus, les personnages eux-mêmes sont touchants et, quel que soit leur bord, on ne peut s'empêcher de vouloir comprendre leur motivation quitte à être déçu de les voir pencher de l'autre côté.
Avril est une jeune fille de 18 ans et ses réactions malgré le contexte particulier des élémentaires sont bien des réactions correspondantes à son âge. Les premiers émois, les jalousies, les sentiments exacerbés tout y est pour nous rappeler (enfin dans mon cas de "vieille") notre adolescence, cette période faste en événements mêmes sans histoire extraordinaire à y rajouter.
Le style est agréable et l'on n'a aucun mal à se glisser dans la peau des personnages et à les suivre dans leurs aventures. Tout semble couler de source et même les révélations semblent acceptables. Contrairement à d'autres romans où après lecture j'entrevoyais quelques lacunes ou oublis, ici cela ne m'a pas marqué. Les actions s'enchaînent et ne se ressemblent pas. Il arrive que l'on s'attende à leur conclusion ou du moins à une partie de celle-ci, mais même ainsi cela ne gâche absolument pas la lecture et emmène d'autant plus vers la suite.
Je l'ai lu en une soirée et si ce n'est pas un coup de coeur, ce n'en est pas loin du tout. J'ai hâte d'attaquer le tome 2 pour conforter cette impression et alors confirmer le coup de coeur.
Snow m'a beaucoup plu. La vie ne l'a pas épargné et malgré cela il reste simple même si de prime il peut énerver. L'auteure ne met pas en exergue cette fragilité que tout orphelin peut avoir. Elle est sous-entendue, mais peu exploitée pour les actions à venir. Il découvre l'amour et la famille et cela semble lui convenir pour faire table rase du passé.
Cependant, un événement particulier va laisser apercevoir le coeur à nu sous la cuirasse, mais sans s'y attarder. Cette pudeur m'a touchée et fait apprécier d'autant plus ma lecture.
Les autres personnages sont tous aussi attachants. Que ce soit notre héroïne Avril et les révélations qui vont bouleverser sa vision de son passé, mais surtout son avenir ou ses amis : Aline, fantasque et délirante, Edna et Vincent, complémentaires et si liés...
Même les ennemis vont nous toucher, car tout n'est pas toujours sombre dans l'Obscurité tandis que la Lumière n'est pas non plus que pureté. J'y ai donc trouvé une petite leçon de vie. Il faut savoir accepter sa part de ténèbres et de lumière et, quel que soit son choix, se dire qu'il n'est pas mauvais, mais fait pour nous.
Après bien entendu c'est une vision personnelle de ma compréhension et de ma lecture.
J'aime donc d'autant plus ce livre qu'il amène une certaine évasion de par sa lecture, mais aussi un besoin de réfléchir sur soi même. Certains n'y verront peut-être pas tout ça et ce n'est peut-être qu'une digression de ma part, mais c'est l'effet qu'il m'a fait. J'attends beaucoup de la suite et ai hâte de m'y mettre.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
Aelynah
12 mars 2014
Chronique la guerre des éléments tome 1, Avril
Avril est une adolescente ordinaire, avec un petit ami Michael et comme animal de compagnie, une luciole, Lux.
Jusqu'à ce soir-là, elle vivait la vie normale de tous adolescents, cours, sorties, exams et petit ami...avec quelques soirées solitaires à la maison lors des voyages à l'étranger de son père.
C'est lors d'un de ces soirs-là que pour elle, le cauchemar de tout enfant va se révéler réalité : il y a un monstre sombre sous le lit qui tente de l'attirer et que seul fait fuir la lumière.
Alors quand remise de sa terreur elle va chercher réconfort auprès de son chéri, elle ne s'attend pas à tomber sur un autre que lui ni aux révélations de son père, revenu précipitamment de voyage,qui vont s'ensuivre.
Le monde tel qu'elle le connaît n'est pas celui que l'on croit. Un combat se tient lieu entre l'Obscurité et la Lumière. Leurs représentants sont des entités appartenant à différents éléments. Chaque élémentaire qu'il soit d'Air,d'Eau ou de Feu, a besoin d'un humain qui leur sert de catalyseur de pouvoir. Avril est un de ces humains et Lux son élémentaire, apprend-t-elle. Elle entre en période d'éveil et va devoir travailler dur car la guerre s'amplifie.
De nombreux autres secrets vont lui être dévoilés qui vont changer sa vision des derniers événements et son futur.
Entre Snow, cet étranger devenu son frère adoptif entre autre et Mickael son petit ami mais aussi ennemi sa vie n'est vraiment plus ordinaires.
Perrine Rousselot nous offre un délicieux moment de lecture avec ce livre. Outre le sujet qui sort de l'ordinaire, les personnages eux mêmes sont touchants et quelque soit leur bord on ne peut s'empêcher de vouloir comprendre leur motivation quitte à être déçu de les voir pencher de l'autre côté.
Avril est une jeune fille de 18 ans et ses réactions malgré le contexte particulier des élémentaires sont bien des réactions de jeune fille de son âge. Les premiers émois, les jalousies, les sentiments exacerbés tout y est pour nous rappeler (enfin dans mon cas de "vieille") notre adolescence, cette période faste en événements même sans histoire extraordinaire à y rajouter.
Le style est agréable et on n'a aucun mal à se glisser dans la peaux des personnages et à les suivre dans leurs aventures. Tout semble couler de source et même les révélations semblent acceptables. Contrairement à d'autres romans où après lecture j'entrevoyais quelque lacune ou oubli, ici cela ne m'a pas marqué. Les actions s'enchaînent et ne se ressemblent pas. Il arrive que l'on s'attende à leur conclusion ou du moins à une parties de celle-ci mais même ainsi cela ne gâche absolument pas la lecture et emmène d'autant plus vers la suite.
Je l'ai lu en une soirée et si ce n'est pas un coup de coeur ce n'en est pas loin du tout. J'ai hâte d'attaquer le tome 2 pour conforter cette impression et alors le déclarer coup de coeur.
Snow m'a beaucoup plu. La vie ne l'a pas épargné et malgré cela il reste simple même si de prime à abord il peut énerver . L'auteure ne met pas en exergue cette fragilité que tout orphelin peut avoir. Elle est sous entendue mais peu exploitée pour les actions à venir. Il découvre l'amour et la famille et cela semble lui convenir pour faire table rase du passé.
Cependant un événement particulier va laisser apercevoir le coeur à nu sous la cuirasse mais sans s'y attarder. Cette pudeur m'a touchée et fait apprécier d'autant plus ma lecture.
Les autres personnages sont tous aussi attachants. Que ce soit notre héroïne Avril et les révélations qui vont bouleverser sa vision de son passé mais surtout son avenir ou ses amis: Aline, fantasque et délirante, Edna et Vincent, complémentaires et si liés...
Même les ennemis vont nous toucher car tout n'est pas toujours sombre dans l'Obscurité tandis que la Lumière n'est pas non plus que pureté. J'y ai donc trouvé une petite leçon de vie. Il faut savoir accepter sa part de ténèbres et de lumière et quelque soit son choix se dire qu'il n'est pas mauvais mais fait pour nous.
Après bien entendu c'est une vision personnelle de ma compréhension et de ma lecture.
J'aime donc d'autant plus ce live qu'il amène une certaine évasion de par sa lecture mais aussi un besoin de réfléchir sur soi même. Certain n'y verront peut être pas tout ça et ce n'est peut être qu'une digression de ma part mais c'est l'effet qu'il m'a fait. J'attends beaucoup de la suite et ai hâte de m'y mettre.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
HermantM
04 janvier 2013
Maintenant, on en est sûr : il y a de drôles d'apprentissages dans nos établissements scolaires... et des étudiants dont la destiné n'est pas de tout repos, sans que les études y soient pour grand chose. Et c'est tant mieux ! On découvre toujours avec plaisir ces mondes que l'imagination des auteurs - mais est-ce bien de l'imagination ? ;-) - met en parallèle avec la vie de nos jeunes héros. Perrine Rousselot, dans la Guerre des Éléments, en a tiré un roman très distrayant où l'action ne manque pas, où les intrigues sentimentales sont difficiles à souhait, avec les atermoiements de l'adolescence, et où la jeune Avril se révèle attachante. Il y a quelques jolies trouvailles, quelques clins d'oeil aux ambiances des séries américaines car, pas de doute, on est bien dans l'air du temps ! J'aurais juste eu le regret que l'existence de cette société secrète, le SCISCO, ne soit pas plus développée... Mais cela sera peut-être pour le prochain tome ?
Commenter  J’apprécie          120
Citations & extraits (4) Ajouter une citation
AelynahAelynah14 mars 2014
Chronique la guerre des éléments tome 2, Katia

Après avoir ouvert le premier tome de la guerre des éléments et l'avoir littéralement dévoré je ne pouvais attendre pour en connaître la suite.

Nous retrouvons donc nos principaux personnages avec quelques années de plus.
J'avais que je m'en doutais même si le fait que Mickael n'ait rien tenté en 10 ans me paraissait plutôt surprenant.
Katia est donc devenue une jeune fille de 15 ans et tout comme Avril, elle expérimente les émois et désespoirs adolescents.
Il y a certaine similitude entre les deux jeunes femmes, leur meilleure amie, leur relation complice et cette propension à réagir de manière totalement irresponsable dans les émotions fortes.
On retrouve avec Katia, les affres de l'adolescence rebelle. Elle veut ce qu'elle ne peut avoir et égoïstement serait prête à tout pour, sans se soucier des autres ou plutôt en omettant d'y penser pour ne pas se sentir coupable de cet égoïsme.
Au vu de ce que devient sa vie et ses envies de bonheur on est assez tenté de la soutenir dans ses projets fous. Nous avons tous été un brin rebelle pendant notre adolescence et nous nous retrouvons donc un peu en elle. Là où nous n'avons peut être rien tenté nous même à cette période, nous louons son courage de le faire. Puis notre vision adulte prend le dessus et l'on voit alors les risques inutiles et parfois stupides que cela entraîne pour elle. Nous ne frissonnons plus d'anticipation devant ses actions et son courage mais de terreur devant sa témérité et son inconscience. Qu'elle que soit donc l'âge du lecteur elle ne peut laisser indifférent.
D'un autre côté, les autres personnages concernés par les actions inconsidérées de Katia, tel Neil nous marque eux aussi et cela nous rend indécis de la conduite à tenir tout comme elle.
Avril et Snow sont devenus adultes et leur amour est quelque part une constante dans la vie de Katia mais aussi une souffrance de ne pouvoir la partager.
Le destin semble la tourmenter à dessein et on va se demander longtemps si c'est pour forger son caractère , un mauvais karma tout simplement ou une machination de l'Obscurité.
Le retour sur le devant de la scène de personnages tel Matthieu, plutôt effacé dans le premier tome mais beaucoup plus mature et sournois dans celui-ci nous donne un bout de réponse.

Comment vivre dans la peau d'une adolescente de 15 ans , frustrée de liberté et de sentiment tout ça parce que le monde croit que vous êtes CELLE de la prophétie.?Tout semble tourner autour de cela pour les autres et l'on ressent bien en Katia ce rejet de cette situation qui la met à part. Elle souhaite une vie normale, entourée de ses amis et d'un petit ami avec qui elle peut partager des choses. Ce destin que l'on lui prédit semble la condamner à une certaine solitude intérieure malgré des amis fidèles et sensibles qui l'entourent.
L'arrivée dans sa vie de son âme sœur aurait du être le summum du bonheur. Et là encore cette prophétie semble tout chambouler. On comprend alors ce côté un peu rebelle et rétif (normal pour un élémentaire équidé me direz-vous) qu'elle affiche.
Là encore j'ai plongé dans ce livre comme dans une piscine un jour de canicule. Il m'appelait, semblait vouloir être lu sans attendre.
Tout comme le premier tome les personnages sont attachants, drôles et sincères même dans leurs erreurs.
Chacun a dans son pannel de traits de caractère quelque chose pour vous inclure toujours plus dans le livre, vous identifier à eux.
J'ai ri, ressenti de l'injustice et de la colère tout comme eux, voulu en secouer certains et en embrasser d'autres, les cajoler ou les comprendre.
En fait, j'ai tout simplement vécu avec eux cette aventure de l'intérieur. Tel un petit élémentaire virtuel ou invisible.
L'action est là encore bien présente et on ne peut s'ennuyer un seul instant. Les passages plus calmes semblent là pour nous laisser reprendre notre souffle mais aussi essayer de solutionner les problèmes rencontrés . Tout cela avant de repartir sur des chapeaux de roue à la suite des émotions de Katia et de leurs conséquences et répercussions sur elle et ses amis.
C'est donc un coup de cœur qui se profilait déjà avec le premier tome mais que je confirme avec celui-ci.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
ElyssandreElyssandre17 mai 2012
[...] Je sentis son souffle chaud sur ma nuque. Il passa ses doigts dans mes cheveux, et posa ses lèvres dans mon cou. Je n'avais plus aucune volonté. Je le laissais faire. Je ne pouvais plus bouger. Il ne tenait en son pouvoir. Il me murmurait dans l'oreille, me disant de me détendre, qu'il n'allait pas me faire de mal, que j'allais aimer ça. C'était lui, qui m'ensorcelait [...]
Commenter  J’apprécie          30
SijiSiji16 octobre 2014
"La Lumière n'est pas le bon côté et l'Obscurité le mauvais. Il y a du bien et du mal de chaque côté. Le feu qui te réchauffe l'hiver est bon, l'air qui se transforme en vent violent qui détruit les maisons peut être mauvais."
Commenter  J’apprécie          40
LeManegeDePsylookLeManegeDePsylook22 novembre 2015
Le Feu et la Terre appartiennent au domaine des Ombres. L'Air et la Foudre à celui de la Lumière. Quant à l'Eau, c'est un peu compliqué, elle est changeante et sournoise.
Commenter  J’apprécie          00
Video de Perrine Rousselot (1) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Perrine Rousselot
Va chercher bonheur plus bas :D - La vidéo en HD c'est encore mieux.
------------------------------------------------------------------
Le book haul sur mon blog : http://bloggalleane.blogspot.fr/2016/02/book-haul-janvier-2016.html
------------------------------------------------------------------
Récapitulatif des livres cités GRAPHIQUE : ? The Art of Tangled de Jeff Kurtti ? Rêves de princesses de Disney ? Gisèle Alain, tome 5 de Sui Kasai ? Arte, tome 3 de Kei Okhubo ? A Silent Voice, tome 5 et 6 de Yoshitoki Oima ? Bride Stories, tome 3 et 7 de Kaoru Mori ? 20 histoires de fées des neiges
ROMANS : (6.43) ? La perle rare de Laura Lee Guhrke ? La belle héritière de Liz Carlyle ? Les traversées de Solange Delhomme ? Personne d'autre que lui d'Erin Butler ? Hors limites, tome 4 : Pour survivre de Katie McGarry ? Dans la peau d'Erica de Michelle Painchaud ? Kayla Marchal, tome 1 : L'exil d'Estelle Vagner ? Tant qu'on rêve encore de Chris Killen ? Les filles au chocolat, tome 5-3/4 : Coeur poivré de Cathy Cassidy ? L'atelier des poisons de Sylvie Gibert ? Jusqu'à l'aube, tome 1 : La hyène de Perrine Rousselot ? Eldorado d'Hina Corel ? Des romances et des mots de Collectif ? Nouvelles Do Brasil de Collectif ? Colocs (et plus) d'Emily Blaine ? Les héritières, tome 1 : Il était une fois un duc de Tessa Dare ? Partir de Tina Selkis ? Entre mes mains le bonheur se faufile d'Agnès Martin-Lugand ? La ronde des désirs impossibles de Paola Calvetti ? L'agence de Madame Evensong, tome 1 : Dans les bras d'une héritière de Maggie Robinson ? Immaculée de Robin Detweiler ? Angelfall, tome 3 : L'ultime espoir de Susan Ee ? le silence de Mélodie de Sharon M. Draper ? André retrouvée de Sophie Kinsella ? Let the storm break de Shannon Messanger ? Grotesque, tome 1 : La belle et le maudit de Page Morgan
------------------------------------------------------------------
Mon blog : http://bloggalleane.blogspot.fr/ Ma page FB : https://www.facebook.com/pages/Le-blog-de-Galleane/137798319627169?ref=hl Twitter : https://twitter.com/GalleaneL Ins
+ Lire la suite
autres livres classés : fantastiqueVoir plus
Acheter ce livre sur

AmazonFnacPriceministerLeslibraires.frGoogle





Quiz Voir plus

Littérature jeunesse

Comment s'appelle le héros créé par Neil Gailman ?

Somebody Owens
Dead Owens
Nobody Owens
Baby Owens

10 questions
867 lecteurs ont répondu
Thèmes : jeunesse , littérature jeunesse , enfantsCréer un quiz sur ce livre
. .