AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2234070295
Éditeur : Stock (11/01/2012)

Note moyenne : 3.41/5 (sur 16 notes)
Résumé :
Khadija a grandi dans la petite épicerie que tenaient ses parents à Puteaux.
À la mort de sa mère, son père Tareq est reparti vivre au Maroc. À vingt ans, la jeune femme mène une vie simple et solitaire jusqu’au jour où elle rencontre Virgile, un garçon un peu frustre, mais sociable et au charme certain. Deux ans plus tard, parents d’un petit garçon, Virgile et Khadija s’installent dans un mas des environs de Cahors, où ils ne tardent pas à se marier. La jeun... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (5) Ajouter une critique
denisarnoud
  11 décembre 2014
Khadija, jeune fille d'origine marocaine a grandi en banlieue parisienne dans l'atmosphère de l'épicerie familiale. Elle a aimé son enfance choyée, rythmée par le contact de la clientèle. Khadija a grandi, sa mère est morte et son père a décidé de retourner au pays tenter sa chance. La jeune femme se retrouve donc seule et doit prendre sa vie en main. Un jour à la laverie automatique, elle rencontre un jeune homme. Elle tombe sous son charme, attirée par cette impression de force et de solidité qui se dégage de lui. Très vite les deux jeunes gens tombent amoureux et décident de se marier.

Pour fonder leur famille, les deux tourtereaux décident de déménager dans la région de Cahors, région d'origine de Virgile. Ils se rapprochent de la famille de Virgile. La vie de Khadija tombe très vite dans l'horreur. Elle découvre rapidement le vrai caractère de son mari, violent et pervers. Ils vivent dans une maison isolée et elle sait qu'elle ne peut attendre aucune aide de ses beaux-parents qui n'on jamais accepté le mariage de leur fils avec une étrangère. Virgile frappe sa femme à la moindre occasion et contrôle complètement son existence.

"Virgile avait isolé sa femme, à qui il ne concédait que deux espaces libres : le mas et le Vival Casino.
Il contrôlait sa vie, bornée par deux bourgs engourdis."

Dans ce roman, la violence conjugale est analysée, avec précision, froideur. L'auteur rapporte les faits, il les dissèque. On assiste à l'évolution des réactions de la jeune femme à la violence physique et morale que lui fait endurer à son mari. D'abord elle l'excuse, puis elle accepte son sort sans savoir quoi faire, enfin c'est quand elle sent son fils en danger qu'elle décide de réagir. Les noces de verres est un roman passionnant qui se lit d'une traite. le style précis, sans fioritures de l'auteur donne au roman un réalisme qui donne froid dans le dos. Un roman efficace, sans pathos, la description d'une situation malheureusement assez courante.

"Il se mit à penser à la gifle qu'il avait donnée à sa femme. Il comprenait mal pourquoi il s'était laissé aller à ce geste et se demandait s'il devait en éprouver du remords. Il avait entendu dire dans une émission de télévision q'un homme sur dix frappait sa compagne. C'était donc une multitude, et la multitude ne pouvait pas être composée que de sales types."
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          112
Seraphita
  21 avril 2012
Peu après la mort de sa femme, Tareq décide de fermer son épicerie de Puteaux pour partir à Essaouira tenter de nouvelles affaires. Sa fille, Khadija, 19 ans, se retrouve seule dans un studio exigu. Un jour, sa route croise celle de Virgile, un étudiant de son âge. La jeune fille, naïve, se laisse séduire par cet homme en qui elle voit un compagnon prometteur, une épaule solide sur laquelle appuyer sa vie à venir. Si Tareq ne parviendra jamais à faire fortune, Khadija va également voir ses espoirs anéantis, sa vie conjugale réduite à subir les coups d'un homme dont elle découvre, progressivement, l'incroyable potentiel de perversité.
Si ma lecture de "Noces de verre" a été très rapide (une journée m'a suffi), elle m'a semblé une épreuve, un véritable chemin de croix, à l'image (atténuée cependant) du calvaire que Virgile a infligé à sa femme.
« Noces de verre » se veut la chronique réaliste d'une brisure d'un couple, marquée par la violence conjugale, en 5 actes, 5 parties nommées chacune par un titre bref et simple. Les chapitres sont courts, aussi tranchants que des éclats de verre. L'auteur déroule l'intrigue d'une manière implacable et glaciale, comme une mécanique froide qui se met en route et ne pourra plus faire marche arrière.
A travers des mots simples, l'auteur sait rendre le calvaire que vit Khadija, jours après jours, dans l'indifférence et le silence mortifère de ceux qui l'entourent. Sa belle-famille ne l'a jamais acceptée, ne voyant en elle qu'une étrangère. Ce n'est que lorsque son fils, Valentin, est menacé, qu'elle décide d'agir.
Oeuvre réaliste donc, qui coupe le souffle. Pour autant, certains passages m'ont semblé caricaturaux, à l'image de la première tentative de plainte de la jeune femme à la gendarmerie ou encore du quatrième acte : « le trotteur », dans lequel Valentin va tendre, sans le savoir, un piège redoutable à sa maman, et offrir ainsi une occasion à son père de se racheter.
Néanmoins, le final s'ouvre en une respiration, une espérance que le lecteur est invité à formuler, avec Khadija, « peut-être jusqu'au dernier craquement du temps ».
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
choumette
  04 janvier 2013
Après avoir lu "Pour une vie plus douce" que j'ai bien aimé, je me suis dis pourquoi pas un autre roman du même auteur. et là hop de nouveau lu en une soirée (et çà ne m'arrive pas souvent !).
Par petites touches, Philippe Routier nous emmène dans l'horreur avec réalisme. C'est la banalité de l'horreur. le quotidien devient un enfer où le plus petit détail, comme un jouet d'enfant, peut créer le danger le plus bouleversant. Je me suis surprise à plusieurs reprises à réagir à haute voix avec des "han, pfff, noon, quel s....."
Je me suis retrouvée maintes fois comme Khadija, peu à peu enfermée dans le livre, si bien qu'il m'a été difficile d'en sortir. Ce n'est pas un thriller au sens classique du terme (avec meurtres, enquêtes, etc) mais l'histoire tient en haleine et devient un véritable page-turner (je viens de connaître ce nouveau mot alors je le ressort ;-) ! )
Comme il est noté dans la 4eme de couverture (çà aussi il n'y a pas longtemps que je connais cette expression ! ) : "Construit sur une mécanique implacable, Noces de verre marie avec brio tension psychologique et suspense dramatique. Après Pour une vie plus douce, Philippe Routier confirme son talent à raconter la vie de gens ordinaires à travers une histoire forte."
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
lailasamburu
  04 octobre 2012
Un livre qui se lit très rapidement, l'écriture est sans recherche et le sujet banal. Les caractères des personnages ne sont pas très approfondis, je suis restée sur ma faim. Peut-être est-ce la banalité des faits rapportés dans ce roman qui contribue à cette impression générale… la banalité de la vie quotidienne, qui, à mon sens, fait de ce livre plus un simple fait divers qu'un roman qui accroche.
Commenter  J’apprécie          10
la_fleur_des_mots
  07 janvier 2013
Je suis tombée par hasard sur ce livre. Je ne connaissais pas l'auteur, mais les premières lignes m'ont plu, et je me suis laissé prendre assez rapidement pas cette histoire d'amour qui vire au cauchemar.
Khadija vit seule en banlieue parisienne. Elle rencontre Virgile. Il s'aiment, se marient et partent s'installer dans une vieille bâtisse du Tarn pour y élever leur petit garçon. La violence s'insinue lentement, insidieusement dans le couple.
Philippe Routier nous offre un récit qui se lit comme un polar. La tension est palpable tout au long du livre et la fin est très réussie. Même si certains éléments m'ont déplu, notamment le côté beauf un peu trop appuyé du mari adepte de tuning, j'ai globalement trouvé ce livre assez prenant. Un bémol cependant, je ne suis pas parvenue à m'identifier au personnage de Khadija et je suis restée totalement spectatrice du drame qu'elle vivait. Une écriture plus personnelle aurait probablement fait gagner en intensité dramatique. Un roman à découvrir, éventuellement.
Lien : http://bloglavieestbelle.ove..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20

critiques presse (1)
Lhumanite   07 mai 2012
L’écriture est fluide, sans recherche visible. Mine de rien, ce roman délibérément figuratif explore les sous-sols de la société contemporaine. C’est ainsi qu’apparaît la monstruosité le plus souvent tapie sous la banalité journalière.
Lire la critique sur le site : Lhumanite
Citations et extraits (2) Ajouter une citation
lailasamburulailasamburu   04 octobre 2012
Elle se demandait sans amertume si une femme pouvait découvrir quelque avantage à partager sa vie avec un homme. Et son expérience calamiteuse l’inclinait à répondre par la négative. Les deux sexes lui apparaissaient, dans l’espace globalement glacé des relations humaines, comme deux astres qui n’ont que leur face éteinte pour se regarder.
Commenter  J’apprécie          130
MireilMireil   20 janvier 2012
Le début, c'est l'histoire insupportable d'une femme maltraitée par son mari, on s'attend à ce que le récit ne tourne qu'atour de cela mais non... et là c'est vraiment inattendu. On réfléchit alors sur tous ces petits riens quotidiens qui nous paraissent sans importance et pourtant...
Commenter  J’apprécie          140
Videos de Philippe Routier (3) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Philippe Routier
Vincent Platini - Lire, s'évader, résister, essai sur la culture de masse sous le IIIe Reich .Philippe Routier vous présente son ouvrage "L'enfant du parc" aux éditions Stock. http://www.mollat.com/livres/routier-philippe-enfant-parc-9782234077928.html Notes de Musique : "I'm Letting Go (Instrumental) by Josh Woodward. Free Music Archive.
autres livres classés : violences conjugalesVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

La Princesse de Clèves

De quoi traite principalement "La princesse de Clèves" ?

d'un complot
de la guerre entre catholiques et protestants
de la passion amoureuse
du libertinage

12 questions
452 lecteurs ont répondu
Créer un quiz sur ce livre