AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix BabelioRencontresLe Carnet
>

Critique de Nkoussou


L'autre moitié du monde de Laurine Roux est un excellent livre, et une surprise pour moi, n'étant pas habituée à ce style. C'est l'histoire d'une jeune fille, Toya, qui grandit dans la campagne du delta de l'Ebre en Espagne au début des années 30's. Elle y vit avec sa famille qui travaille au service de riches propriétaires, vivant sur une colline, « au château ». La mère de Toya, Pilar, y travaille en tant que cuisinière, et le père de Toya, Juan, est paysan dans les rizières. le début du roman est très léger, et on suit la jeune Toya à travers la campagne, dans la nature, où elle hume le parfum des fleurs, se baigne dans la rivière, dans un bonheur familial. Puis, le romain devient de plus en plus sombre. Un événement tragique déclenche la révolte des paysans contre la famille du « château ». Cette révolte conduit à la création par les paysans d'une collectivité auto-gérée, avec en toile de fond, la révolution sociale espagnole de 1936 et la guerre civile.
L'intérêt de ce livre ? D'abord, une sensation de conte. Alors que l'histoire est historiquement datée et géographiquement située, la narration demeure peu avare de réalisme. On reste dans une atmosphère très « planante » avec de nombreuses références à la lumière, la couleur, des phrases courtes et des scènes suggérées. Ensuite, une histoire qui reste très féministe, où la transmission du savoir se fait selon un schéma « Grand-mère – mère – enfant (fille) ». D'ailleurs, les femmes sont les figures fortes de ce récit, source d'ingéniosité, de savoir, et de secret, guidant les hommes dans leur quête. Enfin, la force du tragique. Les thèmes comme celui de l'avortement, de la révolte du « pauvre » face au despote et de la recherche d'un idéal anarchiste et collectiviste sont évoqués avec force. le livre, court, se lit très facilement. Je recommande vivement.
Commenter  J’apprécie          00







{* *}