AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestions
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2811239685
Éditeur : Milady (22/09/2017)
Résumé :
Lincoln, gentil geek aux faux airs d’Harrison Ford, travaille dans une entreprise où son rôle consiste à contrôler les e-mails des employés. C’est ainsi qu’il parcourt les échanges de Jennifer et Beth, deux copines aussi impayables qu’attachantes. Sans même l’avoir vue, Lincoln va tomber amoureux de Beth. Mais comment lui déclarer sa flamme sans passer pour un fou ? Surtout que la jeune femme semble avoir un faible pour un « inconnu » qui travaille dans le même imme... >Voir plus
Acheter ce livre sur

AmazonFnacPriceministerLeslibraires.frMomox
Critiques, Analyses et Avis (71) Voir plus Ajouter une critique
Archessia
  28 août 2012
Depuis que Milady a lancé sa collection Romance, je voyais la toile s'affoler à propos des titres de celle-ci. J'hésitais à chaque fois, étant un peu froide à l'idée de me lancer dans quelque chose de 100% romantique et ayant tous les clichés de type "vieux Harlequin" en tête.
Quand j'ai lu le résumé de Attachement, je me suis dit que c'était peut-être le moment de me lancer, trouvant mignonne et originale cette histoire de gentil petit geek-mignon-mais-qui-s'ignore.
Qu'est-ce que je suis contente d'avoir sauté le pas !

Bien entendu, en lisant le quatrième de couverture, on SAIT comment tout ça va finir, et certaines lignes du scénario sont grosses comme des maisons. On voit certaines scènes arriver pas mal de temps à l'avance.
Mais vous savez quoi ? On s'en fiche com-plè-te-ment.
Le véritable intérêt ici se situe dans les personnages et surtout dans Lincoln et son évolution. C'est celle-ci qui est un délice à suivre.
Nous rencontrons d'abord un jeune homme de 28 ans, un peu gauche, vivant chez sa mère, ayant traîné des années dans les études, ne sachant pas vraiment quoi faire de sa vie et ruminant sans cesse les blessures d'une ancienne rupture.
Sans être au bord de la dépression, sa vie est quand même bien morne et grise.
Son nouveau boulot le conforte dans cette idée : il doit surveiller les mails que les employés s'envoient au sein d'un Journal. Cette tâche lui prend une vingtaine de minutes ... sur les 8h de la nuit.
Au fil du temps, il remarquera des mails qui se détachent des autres, ceux que deux collègues et amies, Beth et Jennifer, s'envoient régulièrement. Il ne pourra pas s'empêcher de trouver ces échanges drôles, piquants, intelligents et furieusement intéressant. Ces instants finissent par devenir ses seuls petits bonheurs au quotidien.
Alors qu'il se demande comment il pourrait se dépêtrer de cette situation (arrêter de lire ? Aller les trouver ? Continuer ?), Beth raconte à Jennifer qu'elle a vu un homme qui lui plaisait dans les couloirs du Journal ...

À première vue, en commençant ce bouquin, je me disais que j'allais passer un bon p'tit moment qui s'annonçait frais et léger.
Mais de là à ce que cette lecture se transforme en coup de coeur bourré à craquer d'humour, de superbes images et d'une foule d'émotions ? Là, je ne m'y attendais pas.
Car tout est là pour nous faire passer de merveilleux instants :
- de la romance légèrement cliché mais qui fonctionne parfaitement, sans être niaise ou trop sirupeuse. le fait que le héros soit un homme change pas mal, c'est assez déstabilisant d'avoir un point de vue purement masculin sur une histoire d'amour comme ça. Les sentiments ne font que se deviner, au début, et ils évoluent harmonieusement et naturellement au fil du récit, jusqu'à ce qu'ils nous enveloppent entièrement de leur force et leur beauté.
- Des personnages hyper attachants. Lincoln a un peu le profil type du "looser mais pas trop non plus". Il pourrait nous énerver par son inertie, et pourtant il arrive à décrocher notre sympathie en un sourire, en une réplique. Les copines Beth et Jennifer, bien qu'on ne les connaisse uniquement que par leurs échanges de mails, sont hilarantes, pleines d'énergie, de vitalité, elles sont intelligentes et légèrement acides, qui peuvent autant se montrer "langues de pute" que les meilleures amies du monde.
À côté, il y a également la mère de Lincoln, ô combien irritante mais pleine de bons sentiments. La soeur du jeune homme, un peu agressive mais uniquement par amour pour lui. Et les copains de Donjons & Dragons, un peu débiles mais soudés et potes de la première heure.
- Des rebondissements, des vrais. Bien sûr, la plupart, on les voit venir et on ne sera pas vraiment surpris par ceux-ci. Mais certains m'ont réellement étonnée, et il y a même un passage, bouleversant, ou j'ai du arrêter ma lecture, le souffle court, pour pleurer un peu.
En fait, jamais je n'aurais pensé tomber sur un livre si riche, intelligent, pertinent et addictif.

C'est ça qui m'a le plus étonnée, au final.
Ce n'est pas qu'un petit livre mignon, c'est bien plus que ça. Bien sûr c'est adorable, frais et léger. Mais c'est également mouvementé et émouvant, extrêmement touchant.
Plus on apprend à connaître Lincoln, Beth et Jennifer, plus on les aime et on a envie de passer du temps avec eux. Je me suis incroyablement attachée à eux trois, et je n'aurais pas cru qu'un petit livre de romance me touche autant, me fasse à ce point-là autant d'effets.
C'est un énorme coup de coeur, que je ne peux que vous conseiller. Et si ce n'est que le premier livre de l'auteur, alors je réclame à corps et à cris ses titres suivants !
Rainbow Rowell a une écriture colorée et émouvante, visuelle et chantante, qui peut nous arracher tout aussi facilement un éclat de rire qu'un sanglot. C'est beau, tout simplement.
Attachement est définitivement un titre à posséder dans la bibliothèque ! ♥
Lien : http://archessia.over-blog.c..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          140
PiertyM
  07 décembre 2014
Je ne suis pas friande des chick lit, mais il y en a des livres assez intéressants, ceux là qui vous plongent directement dans la réalité sans détours et sans mensonges, c'est le cas de ce livre Attachement, on s'attache aussi simplement à la vie du héros, on s'attache à son travail, à ses sentiment, on s'attache à son quotidien comme s'il était le notre...
En effet, Lincolm est engagé dans une société pour espionner des mails de ses employés, à force de lire leur intimité, il découvre les secret de chaque employé et voilà que deux mails de deux amies attirent son attention, il se familiarise alors à ses deux personnages, il s'attache à leur intimité aussi bien dans le virtuel que dans la réalité où le pousse avec entrain sa curiosité...
Commenter  J’apprécie          210
Melvane
  22 octobre 2017
Il y a des écritures qui font du bien, celles qui allègent les esprits et d'autres qui remuent les coeurs. La plume de Rainbow Rowell est à mes yeux, un feu d'artifice d'émotions en tout genre. Je suis déjà tombée en Amour avec son livre Eleanor & Park ainsi que Carry on, et me voilà de nouveau plongé dans les brumes merveilleuses de Attachment.
Dés le premier chapitre, je l'ai reconnu. Elle a un style bien particulier, celui qui accroche directement. Intelligent et fugace. Un style qui sincèrement, m'impressionne. Dans ce livre, Attachment, j'ai fait la connaissance de deux meilleures amies explosives. Des meufs qui n'en avaient rien à cirer de rien, qui crachaient des vérités incroyablement vraies et humoristiques à travers des mails échangé. Elles s'éclataient dans des échanges verbales qui me maintenaient en haleine jusqu'au milieu de la nuit. Elles se dévoilaient sans pudeur dans leurs bons et mauvais moments, sans se rendre compte que des yeux rieurs lisaient leurs moindres secrets. C'était une lecture incroyablement bonne ! Et puis, sur le côté, plus calme mais dans un style plus innocent et spontané, il y a le Mec mignon que j'ai trouvé super mignon moi aussi. Une innocence touchante, un homme qui est resté bloquer dans une histoire très ancienne, un coeur qui ne s'est pas séparé de son premier amour. Mais son nouveau Job, qui n'est autre que de punir les personnes qui utilisent des mots vilains et méchants sur leur boîte mail, va lui faire rencontrer une jeune femme irréelle dont il s'éprendra éperdument. Irréelle car il tombera sous le charme d'une personnalité robuste et forte, d'une femme fragile et romantique.
C'est vrai que le contexte est assez étrange mais punaise, cette plume rend l'histoire tout simplement géniale. Lorsque MMM ( Mon Mec Mignon) a décidé de quitter son travail, un manque s'est installé dans ma lecture. Plus de mails entre Beth et Jeny, les deux folles amies des mails ... Et c'est à ce moment là que je me suis rendue compte de l'ampleur de l'écriture et de son côté assez hypnotique.
Je ne peux que recommander un tel livre. Certes, il faut apprécier ce genre d'histoire, un peu gnan-gnan, pleines de bisous et d'amour mais parfois, ça fait du bien de rire entre deux lignes et de visualiser des moments de purs bonheur.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          110
ambrarya
  19 janvier 2013
Voilà, j'ai enfin franchi le pas, j'ai lu un roman de chez Milady. Et quel roman ! Même si ce n'est pas un coup de coeur, puisque je préfère de loin tout ce qui touche à l'imaginaire (et oui on ne se refait pas :p), j'ai quand même beaucoup aimé ce roman ! Ça m'a un peu sortie justement de mes mondes fantastiques pour me remettre les pieds sur terre quelques instants, et bah ça fait du bien quand même :)
Dans ce roman (dont j'adore la couverture, faut bien l'avouer), nous suivons Lincoln, un homme de 28 ans, célibataire, qui vit encore chez sa mère, et geek sur les bords qui adore passer ses vendredi soirs en compagnie d'amis pour une séance de jeu de rôle sur Donjons & Dragons. Il vient de trouver un travail dans ce qui semble être de la "sécurité informatique" et qui n'est ni plus ni moins que de l'espionnage de l'activité de travailleurs dans un journal. En effet, depuis l'installation d'internet dans ses locaux, le journal estime que ses employés passent plus de temps à s'égarer sur le net plutôt qu'à travailler. Et Lincoln est embauché afin de les remettre sur le droit chemin.
Un job qui va réellement le faire hésiter et qui va remettre en question ses principes moraux lorsqu'il tombe sur les conversations quotidiennes de deux amies : Beth et Jennifer. Ce qui est un passe-temps au début pour lui devient le centre de son travail, puisqu'il trouve son réconfort d'une vie personnelle inexistante dans la lecture des mails des deux jeunes femmes. Et quelle surprise quand le jeune homme commence à s'attacher malgré tout à Beth.
Dès lors, nous avons le droit à un florilège de mails des deux jeunes femmes. J'ai trouvé leurs échanges très enrichissants et très bien menés par l'auteur. On apprend à les connaitre uniquement de cette manière là puisque l'histoire est toujours du point de vue de Lincoln. La lecture des mails de Beth et Jennifer était toujours un moment hilarant, ces deux copines me faisaient rire par leur complicité ! J'ai passé de très bons moments en leur compagnie, et heureusement qu'il y avait leurs mails pour égayer un peu le récit.
En effet, outre les échanges de mails des deux jeunes femmes, le reste de la vie de Lincoln n'est franchement pas hyper passionnant. On passe souvent du début de dépression du célibataire endurci, aux souvenirs de son passé amoureux avec Sam (plus très sûre du nom par contre -_- ). Ce point m'a franchement déplu, l'histoire est vraiment trop tournée sur la tristesse de la condition de Lincoln ... à un tel point que le lecteur en vient à avoir pitié de lui, et sincèrement, les personnages pitoyables c'est pas ma tasse de thé !
Je passe sur ce point négatif et en vient sur un autre : j'ai vraiment détesté la fin ... je n'ai vraiment pas compris le fameux jeu de mots et trouve qu'elle aurait pu être plus peaufinée qu'elle ne l'était. Je l'ai trouvé bâclée et sans réel intérêt, juste une scène banale pour cloturer l'histoire et c'est vraiment dommage !
Néanmoins ce fut une jolie romance, avec un coup de foudre très particulier pour ce type d'histoire il faut l'avouer. On est tellement habitué au "et au premier coup d'oeil, il/elle sut que c'était l'homme/la femme de sa vie" qu'avoir une autre forme de coup de coeur apporte un peu de fraicheur au genre. En tout cas, j'ai beaucoup aimé et je retenterais l'aventure des romances, ça c'est sûr ;)
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          50
LesMotsPourRever
  03 septembre 2016
J'ai dévoré Eléanor & Park et plus encore Fangirl, je me suis donc jetée sur Attachement sans aucune arrière pensée et surtout sans crainte, ne prêtant même pas attention à l'éditeur. Peut-être que j'aurais dû être plus méfiante. Ça ne va pas être facile de vous expliquer ce que j'ai ressenti en lisant ce livre mais on va essayer.
Tout commence avec Lincoln, un jeune homme un peu gauche qui va sur ses trente ans et qui ne sait pas vraiment quoi faire de sa vie (et qui habite toujours chez sa mère, chose que le monde entier semble considérée comme aberrante pour une raison qui m'échappe …). Il ne s'est jamais remis de sa rupture avec Sam et pense encore à elle même dix ans après. Indécis, il a multiplié les diplômes dans divers domaines et se retrouve désormais avec un poste de maintenance informatique de nuit dans un journal local. Il doit bien entendu gérer tout ce qui est panne informatique dans les différents services mais aussi et surtout veiller à ce que les employés n'abusent pas des échanges de mails personnels. Certains mots ont été proscrit et déclenchent une alerte, et ce sont justement ces mails que Lincoln doit lire afin de juger s'ils sont ou non hors propos et envoyer des investissements aux personnes concernées le cas échéant. On ne peut pas dire qu'il soit dépressif mais il attend clairement que les jours défilent, tous mornes et gris, s'enchaînant sans jamais apporter un peu de couleur dans sa vie. En plus de ça son travail ne lui plait pas du tout, le fait de devoir lire la correspondance des employés lui pose un problème d'éthique moral. Bien obligé de s'acquitter de sa tache malgré tout, il finit par tomber sur des échanges personnels entre Jennifer et Beth, deux jeunes femmes qui parviennent à capter son attention et surtout à éveiller sa curiosité. Il va ainsi suivre leurs histoires au fil de ses lectures et apprendre à les connaître alors qu'il ne les a jamais rencontrées.
Lincoln est un personnage vraiment attachant. Timide, peu sûr de lui et brisé par sa rupture avec celle qu'il considérait comme la femme de sa vie, on ne peut que se prendre d'affection pour lui. Notre attachement à ce personnage se renforce lorsqu'on réalise qu'il est drôle et extrêmement gentil. On ne peut pas ne pas aimer Beth et Jennifer tant elles sont drôles et sincères. On ne les connait pas vraiment et pourtant on se surprend à s'attendrir de leurs bêtises et surtout à vouloir les consoler lorsque le malheur les frappe à tour de rôle. Tout comme Lincoln on se sent très vite attiré par ce qui se passe dans leur quotidien. D'une façon étrange et pourtant logique, ce qui ce se passe dans la vie de Beth et Jennifer a une incidence sur celle de Lincoln. Sans le savoir elles vont l'influencer et lui apporter la maturité qui lui manquait. Grâce à elles Lincoln réalise qu'il ne peut pas se contenter d'attendre que les jours passent, qu'il doit faire quelque chose s'il veut que son quotidien change. Il y a une véritable évolution de ce personnage, on le voit sortir de sa coquille, s'affirmer, reprendre goût à la vie.
Ce n'est pas que je n'ai pas aimé ce livre. La lecture est fluide, l'histoire mignonne et l'humour bien présent. Et puis l'auteur casse les clichés et démontre qu'on peut être tout à fait normal et sociable et aimer jouer à Donjon & Dragons. Pourtant en refermant ce livre je n'ai rien ressenti de particulier. Je suis une grande romantique mais il faut croire que la collection romance de Milady n'est pas faite pour moi. Un peu trop « cul-cul la praline » peut-être. Ça traîne parfois en longueur et paradoxalement la fin est vraiment précipitée. Sans oublier tous ces éléments qu'on voit venir de loin. Mais ce qui m'a le plus déçu c'est Lincoln lui-même pas. Je m'explique : au début nous n'avons droit qu'à une brève description de lui. Et il est tellement effacé, tellement introverti que je me suis imaginé un jeune homme non pas frêle mais pas à la carrure imposante pour autant, pas un homme petit mais pas grand non plus, pas moche mais pas pour autant le genre qui vous fait vous retourner sur son passage. Je voyais un jeune homme normal, passe partout, ordinaire. Au lieu de ça on réalise au bout d'une soixantaine de pages (plus précisément au chapitre 38) qu'il est grand, qu'il est musclé, qu'il est beau. Et je me suis sentie trahie. Je ne voulais pas d'un héros parfait, je voulais un héros crédible. A partir de là c'était fichue pour moi, Lincoln ne m'intéressait plus du tout autant. Surtout que sérieusement ? Comme si un type comme lui n'avait jamais retrouvé de petite amie après une rupture difficile ! Ok il peut être toujours en plein chagrin d'amour, penser toujours à Sam et ne pas être prêt à se lancer dans une nouvelle romance mais une fille l'aurait forcément abordé une fois ou deux ! Alors que là non, il n'intéresse soi-disant personne. Alors à moins qu'il se trimballe avec un panneau « attention dépressif » je ne vois pas comment c'est possible. Pour moi ça n'est juste pas crédible.
Certes Attachement sort un peu du lot parce que contrairement aux habitudes le narrateur est un homme, les deux protagonistes ne se rencontrent pas par hasard et ce n'est pas l'amour au premier regard, l'amour nait d'une façon peu conventionnelle et on en vient même à douter brièvement qu'ils finissent un jour réellement ensemble. L'histoire est rythmée grâce à l'alternance des chapitres entre la narration de Lincoln et les échanges de Beth et Jennifer. On sent que Rainbow Rowell connait bien l'univers du journalisme, le décor est bien planté et développé. Mais tout ça ne suffit pas. Il m'a manqué quelque chose, la petite étincelle qui aurait fait que ce roman puisse être vraiment génial. La fin est plus que précipitée et la rencontre tant attendue entre Beth et Lincoln tombe à plat. On attendait de la magie, des étincelles, mais on se retrouve avec un pétard mouillé, donc qui ne prend pas.

Lien : http://lesmotspourrever.com/..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
Citations et extraits (26) Voir plus Ajouter une citation
Milka2bMilka2b   27 janvier 2013
J'ai des bras de grand-mere Sicilienne. Ils sont faits pour cueillir des olives et remuer une bonne sauce tomate. Et des épaules faites pour porter des seaux d'eau de la riviere jusqu'à la ferme.
Commenter  J’apprécie          130
Stef62Stef62   11 octobre 2017
Jennifer à Beth : La salle de pause… ça a quelque chose à voir avec Ton Mec Mignon ?

Beth à Jennifer : Euh… ouais. Tu te souviens quand j’ai dit que si jamais je croisais MMM, je ne lui adresserais pas la parole ? Je pensais que ça me ferait passer pour une nympho.

Jennifer à Beth : Je m’en souviens comme si c’était hier.

Beth à Jennifer : Ouais… je me suis trompée. Si je devais un jour le croiser, je lui parlerais. Peut-être même que je resterais là, à lui adresser mon sourire le plus engageant en espérant qu’il ne s’aperçoive pas que je rentre le ventre.

Jennifer à Beth : Nympho ! Tu l’as encore suivi ?

Beth à Jennifer : Seulement jusqu’à la salle de pause. Je l’ai vu sortir d’un bureau du rez-de-chaussée, ce pour lequel il faut une carte magnétique spéciale. Il doit vraiment être dans la sécurité, finalement. Ce qui expliquerait qu’il travaille de nuit et que je l’ai vu dans différents services, ainsi que sa taille extraordinaire.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
MelvaneMelvane   19 octobre 2017
Jennifer à Beth : Tu es fêlée.
Beth à Jennifer : Comme un fruit à coque. Une noisette. Octobre, baptise-moi de tes feuilles! Enveloppe moi de velours côtelé et nourris-moi de soupe de pois cassés! Octobre, emplis mes poches de sucre d'orge et grave mon sourire sur mille Citrouilles !
Ô automne ! Ô bouilloire ! Ô grâce !
Jennifer à Beth : C'est vrai que c'est bon, les sucres d'orge.
Beth à Jennifer : Joyeux mois d'octobre !
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
anyasmithanyasmith   16 septembre 2012
Ce n'est pas si compliqué d'être enceinte. Le guide de la grossesse ne mérite pas d'être un livre. Un Post-It suffirait : "Prends tes vitamines. Ne bois pas de vodka. Investis dans des robes Empire".
Commenter  J’apprécie          50
Milka2bMilka2b   27 janvier 2013
Au lycée, l'entraineur de football americain voulait toujours le recruter, mais sa mere le lui avait interdit. " Non, tu n'entreras pas dans l'équipe des traumatisés craniens", avait-elle decreté.
Commenter  J’apprécie          40
Videos de Rainbow Rowell (16) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Rainbow Rowell
Vidéo de Rainbow Rowell
autres livres classés : romanceVoir plus
Acheter ce livre sur

AmazonFnacPriceministerLeslibraires.frMomox





Quiz Voir plus

Eleanor and Park

Comment s'appelle le beau-père de Eleanor ?

Mouse
Richie
Ben

10 questions
127 lecteurs ont répondu
Thème : Eleanor and Park de Rainbow RowellCréer un quiz sur ce livre
. .