AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
Critiques sur Le dernier royaume, tome 1 : Les cendres d'Auranos (64)
Classer par :   Date   Les plus appréciées  



Ajouter une critique
domisylzen
  17 octobre 2018
Megadonut lui a attribué cinq étoiles, et si Valentin estime que c'est un bon bouquin je n'hésite pas une seule seconde, direct dans ma liste de livre à trouver rapidement.
Malgré cela je suis resté un peu sur ma faim, certes l'intrigue, le scénario, l'histoire en générale tiennent bien la route, l'univers créé ainsi que les relations des différents peuples sont particulièrement réussis, mais il manque un petit quelque chose pour achever de me convaincre. Désolé Méga je ne suis pas aussi enthousiaste que toi.
Pourtant ce livre fantastique se lit à une vitesse vertigineuse, les rebondissements, les changements de direction sont particulièrement nombreux, à tel point que s'en est difficile de prévoir les événements futurs et j'ai toujours été surpris de la tournure des différentes actions.
En fait c'est peut-être ça qui m'a perturbé : un bouquin de fantasy qui n'est pas écrit en droite ligne mais qui utilise des méandres pour arriver à ses fins.
Cléonia s'en veut de n'avoir pas su empêcher son fiancé Aron Lagaris de tuer Tomas Agallon, fils d'un viticulteur qu'Aron tentait d'exploiter, d'inférioriser. Tomas a tenté de résister à ce personnage arrogant mais il est mort, une dague en travers la gorge. Jonas, le frère de Tomas ne pense plus qu'à se venger.
L'épaisseur du livre pourrait arrêter quelques jeunes lecteurs, n'hésitez pas, je pense que vous ne le regretterez pas.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          280
Megadonut
  06 décembre 2015
Un livre de Michelle Rowen qui m'a attiré par sa couverture dont je ne suis pas déçu !
Dans cette série, Michelle Rowen met en place un univers qu'elle a inventée de toutes pièces où trois royaumes vivent en paix...
Vient d'abord le royaume d'Auranos, ne comptant que des habitants heureux, possédant une richesse inouïe, avec assez de nourriture pour nourrir les deux autres royaumes. Ce royaume est en quelque sorte une utopie de la réalité, qui nous fait rêver, mais que l'on sait irréalisable.
Ensuite, nous découvrons le royaume de Paelsia, qui vit dans une extrême pauvreté, dont la terre ne rapporte que quelques provisions qui ne doit sa survie qu'à ses vignobles, car son vin est réputé dans les autres royaumes. Ce royaume représente la pauvreté mais la liberté de ses habitants nous le rend assez attrayant.
Enfin vient le royaume de Limeros, dont les habitants vivent dans un climat glacial, assez riche au début de l'histoire mais qui tombe rapidement en déclin, qui est gouvernée strictement par le roi Gaius, surnommé le roi du sang.
Dans ce monde, une ancienne prophétie prédit que naîtra une enchanteresse capable de maîtriser les éléments, et sui à l'aide de quatre pierres enchantée, les Quatre Soeurs, réussira à faire vivre les trois royaumes dans une harmonie parfaite.
Et cette enchanteresse a un nom : Lucia, qui vit dans la famille royale de Limeros. Elle va prendre connaissance de ses pouvoirs rapidement, mais n'arrive pas à les contrôler.
Son "frère", Magnus, se rend compte qu'il est victime de sentiments inhabituels pour sa soeur, mais préfère se concentrer sur sa tâche, qui est de suivre les traces de son père.
Cléonia, la princesse gâtée d'Auranos, va se rendre à Paelsia avec son fiancé Aron pour acheter du vin, mais les événements vont se précipiter, et Aron va assassiner un jeune Paelsien. Cela va conduire a une révolte de Paelsia et de Limeros qui pourrais bien conduire à la perte du royaume d'Auranos.
Jonas lui, frère du Paelsien assassiné, va se retrouver à la tête de la révolte qui sommeillait depuis plusieurs années.
Ce livre est très bien écrit, et je vous conseille de le lire !
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          260
Hyelana
  04 septembre 2017
Tout commence par le meurtre de Tomas Agallon, au sein du Royaume de Paelsia, commis par un représentant même du prospère Royaume d'Auranos. Ce meurtre va être utilisé comme prétexte par le Roi du Royaume de Limeros et le chef du Royaume de Paelsia, afin de s'en prendre à leur voisin auranien.

Dans cette histoire, on suit quatre personnages principaux : Cléo, la Princesse d'Auranos ; Jonas, le frère de Tomas ; Magnus, le Prince de Limeros ; et Lucia, soeur de Magnus et enchanteresse.

En général dans mes critiques je commence par ce qui m'a plu, ce que je trouve positif dans l'histoire et dans sa forme, mais ici je vais plutôt faire l'inverse.

Tout d'abord, l'histoire n'est pas très originale, je n'ai pas franchement été emballée par le début du récit. Je pense que la raison principal de cette réserve vient de l'écriture, que j'ai trouvé particulièrement enfantine. Alors certes c'est un roman pour ados, mais pour en avoir lu beaucoup, je trouve tout de même qu'ici les phrases sont un peu simplettes. Pour ce qui est des personnages, ils sont encore un peu plats, ils manquent de relief et de charisme et on ne les différencie pas suffisamment. Cependant, s'agissant d'un tome d'introduction puisque le premier d'une saga, il est possible que ce sentiment se résorbe au fil des tomes.

Malgré cela, le roman se lit plutôt très bien. Il y a quelques rebondissements, certains très attendus, d'autres un peu moins. Il y a également quelques éléments qui retiennent notre curiosité et qui font que l'on a envie de tourner les pages pour savoir ce qu'il va se passer.

En bref, à mon sens, c'est un roman à mettre dans de jeunes mains qui ne sont pas effrayées par les gros livres.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          231
Saiwhisper
  02 octobre 2016
Même après quelques jours pour prendre du recul, je ne saurais dire si le premier tome de la saga "Le Dernier Royaume" m'a plu ou non... Je suis trop partagée pour trancher. le plus agaçant a été ce début très lent, assez moyen et difficile à suivre en raison des nombreux protagonistes. Bien que le lieu soit systématiquement indiqué en début de chapitre, il me fallait régulièrement aller au début du livre afin de voir à quelle faction appartenait chaque personnage et quels étaient leurs liens. Il y a tellement de noms d'un coup que c'est très fastidieux avant de tous les connaître. de plus, la narration changeant souvent n'aide pas : à chaque chapitre, on passe soit d'un camp à un autre, soit à un groupe de personnages du même camp mais complotant contre les personnages du chapitre précédent. J'étais donc souvent perdue, surtout en ne lisant que le soir. Pour réellement rentrer dans l'intrigue, il a fallu que je lise plus d'une heure sans poser mon roman. Par ailleurs, j'ai relevé quelques incohérences, notamment celle liée à la magie : on interdit, voire tue, les êtres capables de lancer des sorts, mais l'un des rois a une sorcière pour maîtresse et conseillère...

Il faut également avouer que j'ai mis du temps avant d'apprécier les personnages. Je les trouvais assez stéréotypés, survolés et peu convaincants... Ajoutons à cela que les rares personnages me plaisant ont rendu l'âme au fil du récit ! Frustrée, j'avais l'impression de me retrouver face à un "Game of Thrones" pour ados. Cela y ressemble beaucoup : traîtrises pour avoir le pouvoir, mariages arrangés, coucheries, meurtres, enlèvements, magie, etc. C'est assez perturbant, car les faits ont beau être destinés à des adolescents ou des adultes, j'ai tout de même trouvé les dialogues ou certains comportements hyper enfantins. Cela nuit à l'histoire. À la fois jeunesse et adulte, je ne savais pas toujours sur quel pied danser avec cet ouvrage...

En revanche, la seconde moitié m'a comblée ! Ça bougeait énormément, les masques tombaient, les morts augmentaient, une bataille sanglante se préparait (assez décevante, car je m'attendais à plus de descriptions des combats), chacun faisait preuve de stratégie, ... Il y avait énormément de rebondissements. Non pas que je sois sadique, mais je me réjouissais de certaines trahisons, désillusions ou morts. Certes, le scénario est très classique, cependant j'étais tellement contente que les actions s'enchaînent enfin ! La conclusion est vraiment mouvementée et fait assez "cliffhanger", néanmoins j'étais ravie de voir que l'intrigue en arrivait là. Étant donné le début trop long à mettre en place, je craignais qu'il en soit ainsi jusqu'au bout.

J'ai acquis ce roman grâce à ma Kube mensuelle et avais pas mal d'attentes sur ce premier tome, car je trouvais l'illustration en couverture très jolie et le résumé plutôt alléchant. Finalement, je suis trop partagée : certaines choses m'ont déplu alors que d'autres ont su m'intéresser. L_Bookine m'a informée qu'elle possédait la saga complète. Je pense lui emprunter le second tome plus tard, afin d'avoir un avis plus tranché.

Lien : https://lespagesquitournent...
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          120
basileusa
  08 janvier 2016
Le dernier royaume est une bonne surprise . L'intrigue tourne autour de 3 royaumes voisins . le plus riche est convoité par ses deux voisins qui voient leurs terres se dégrader ,car la magie semble avoir disparue. Dans chaque royaume on suit un ou deux héros . ET bien sûr ils seront amenés à se rencontrer car la guerre est inévitable .
C'est une trilogie plutôt à destination de la jeunesse mais j'ai trouvé ça assez sombre par certains aspects ,les personnages ne sont pas épargnés !! Et c'est aussi ce qui m'a plu ...de même que cet univers médiéval où la magie est la source de la prospérité . La cruauté ,la perfidie et la trahison sont au coeur de l'intrigue ,qui promet encore de bons moments dans le second tome .
Commenter  J’apprécie          100
Phooka
  06 septembre 2013
Morgan Rhodes est le pseudo de Michelle Rowen. Voilà ça c'est dit, on passe au coeur du sujet ! ;)

Sur Mytica, le monde est séparé en trois pays du nord au sud.
Tout au Nord, Limeros, un pays froid, glacial même. C'est l'hiver toute l'année. A l'image de son pays, le roi Gaïus est froid et cruel. Il traque les sorcières et la magie sans pitié. Il est aussi d'une dureté extrême vis à vis de son fils Magnus et de sa fille Lucia. La jeune princesse est d'une beauté extraordinaire, tandis que son frère est plutôt d'un genre effacé et ne s'intéresse pas au pouvoir.

A la frontière sud de Limeros, se trouve Paelsia, un tout petit royaume, très pauvre, spécialisé depuis peu dans la production d'un vin capiteux. Toutes les ressources du pays sont utilisées pour produire ce vin, au dépend même des céréales qui pourraient éviter la famine au peuple. le vin est vendu au pays voisin d'Auranos, et que le chef de Limeros prélève de lourds impôts sur ces ventes. Mais son peuple croit en lui et voit dans ce chef, le sorcier qui saura les sauver de la pauvreté.

Et puis il y a Auranos, Auranos la privilégiée, avec son climat doux et ses champs fertiles. ses habitants ne manquent de rien et le roi Corvin et sa famille y vivent dans l'opulence.


(la suite sur le blog)
Lien : http://bookenstock.blogspot...
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          100
Meylleen
  27 avril 2016
Les Cendres d'Auranos est le premier tome de la saga de Fantasy Jeunesse ‘Le dernier Royaume' avec laquelle je ne savais pas trop à quoi m'attendre. C'est l'histoire de Mytica, découpée en trois Royaumes : Auranos au Sud, un royaume riche et prospère, Paelsia au centre qui est tout l'opposé, une terre pauvre qui vit difficilement de ces vignobles, et Limeros au Nord, un royaume froid et sur le déclin.

Les personnages principaux – issues des trois royaumes – sont assez jeunes, comme on peut s'y attendre avec ce type de roman Jeunesse. C'est un peu ce qui me faisait peur, mais au final l'histoire est parfois assez sombre et si les personnages sont un peu caricaturaux, ils ne m'ont pas déplu, même si je ne m'y suis pas non plus vraiment attaché. Mais je les retrouverais tout de même avec plaisir dans les prochains tomes.

Côté intrigue, je ne vais pas en dire plus, c'est un classique mélange de conflit entre les royaumes, d'intrigues politiques et de trahison (enfin c'est assez léger, ce n'est pas non plus le trône de fer) et de prophéties. Un petit bémol par contre sur la 4ème de couverture, qui en dévoile tout de même pas mal sur Lucia… Dommage ! Mais globalement une histoire sympathique dont j'irais découvrir bientôt les tomes suivants.

Lien : http://raconte-moi.net/2016/..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          90
mauriceandre
  08 octobre 2018
Voila le tome 1 d'une pentalogie que j'ai emprunté a ma médiathèque un peu par hasard.
Nous sommes dans un univers standard de la fantasy, trois Royaumes ayant des frontières communes mais qui dans le passé n'en faisait qu'un.
La magie est bien présentes mais elle tend a disparaître depuis la disparition des quatre Soeurs.
Nous suivons plusieurs personnages clefs dans chacun des Royaumes, Cléo en Auranos, Magnus en Limeros et Jonas,en Paelsia.
Comme dans beaucoup de romans, il y est question d'une prophétie prédisant la naissance d'une enchanteresse, seule capable de redonner vie a la magie.
Bien entendue, la guerre va se déclencher sous un prétexte quelconque, et nous apprendront qui est l'enchanteresse.
Mais il y a un quatrième clan, le Sanctuaire, hors du monde et du temps, ou résident Les Sentinelles, Ils cherchent les Quatre Soeurs qui ramèneront la magie et sauveront le monde et le Sanctuaire.
C'est de la Fantasy pour Ado, mais ça se laisse lire, et le final de ce premier tome augure une suite un peu plus intéressante.
Merci a Marianne Roumy pour la traduction.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          83
bunnyem
  13 janvier 2016
Je pense que ce tome 1 du Dernier Royaume devait être l'un des plus vieux livres de ma PAL. J'ai décidé de l'en sortir, tout d'abord parce que j'en avais assez de voir passer cette série sur les chaînes booktube anglophones sans savoir de quoi elle parle et ensuite parce que cela faisait une éternité (plus d'un an...) que je n'avais pas lu de Fantasy et il était grand temps d'y remédier ! Et bien, on peut dire que je n'ai pas été déçue du voyage puisqu'il s'agit là d'un beau coup de coeur !

Nous suivons l'histoire de quatre personnages principaux : la jeune et fraîche princesse Cléo du royaume d'Auranos, le froid et mystérieux prince Magnus du royaume de Liméros, sa jeune et magnifique soeur Lucia et enfin le courageux et rebelle Jonas du royaume de Paelsia. En effet, si le royaume de Mytica était autrefois unifié, il est aujourd'hui divisé en trois royaumes bien distincts, que ce soit sur le plan politique, religieux mais aussi économique et culturel.

Au sud, nous trouvons Auranos, un royaume luxuriant, magnifique, riche et prospère dont Cléo est la princesse cadette. Elle décide un jour d'accompagner son futur époux au royaume de Paelsia afin d'acheter du vin. En effet, si le royaume est connu pour sa grande pauvreté, il semblerait que c'est le seul endroit de Mytica où les vignes donnent de grands crus. Au cours de cette banale expédition, Cléo va se rendre compte que la prospérité d'Auranos fait bien des envieux et que la paix pourtant installée depuis des siècles commence à s'ébranler. Pendant ce temps, à Liméros, le royaume le plus au nord où sévit un froid glacial presque toute l'année, le prince Magnus tente de satisfaire les exigences parfois terribles de son père, "le roi de Sang" tout en essayent de vivre avec un terrible secret qui pèse chaque jour un peu plus sur ses épaules...

J'ai tout simplement adoré ce premier tome d'une série qui s'annonce des plus palpitantes ! Je pourrais résumer cette histoire à un genre de Game Of Thrones version Young Adult. On nous propose en effet un contexte d'un pays divisé, de magouilles politiques, de différences de classe et de complots en tout genre dignes de la série de HBO. J'ai eu un peu peur à la lecture des premiers chapitres d'être perdue car on rencontre de nombreux personnages secondaires, en plus de nos quatre protagonistes mais au final, l'auteure ne nous perd pas une seule seconde en nous offrant suffisamment de détails sur chacun et sur leur mode de vie pour que l'on sache toujours qui est qui, qui est où et qui est avec qui. Morgan Rhodes - alias Michelle Rowen - nous propose ici beaucoup plus qu'un tome d'introduction mais une véritable intrigue pleine de rebondissements, de péripéties, d'aventure, de suspense le tout dans un rythme parfois lent, parfois haletant (passé les 50%, impossible de s'arrêter), le tout saupoudré d'un brin de magie et d'amour.

Le récit nous est proposé à la troisième personne et chaque chapitre passe d'un royaume à l'autre, équivalent d'un chapitre par personnage afin que l'on puisse suivre l'évolution de tout le monde en même temps. Habituellement, dans ce genre de situation, on a toujours un personnage préféré et un dont on se fiche éperdument. Pour ma part, je dois dire que si oui j'ai eu un personnage / royaume préféré, je les ai tous aimé et il me tardait de savoir ce qui leur arrivait. Cléo se révèle au début du tome comme une princesse riche, un peu enfant gâtée avec des comportements assez puériles. Au fil des pages, on lui découvre un grand coeur, beaucoup de courage et une détermination à toute épreuve, je l'ai beaucoup aimée. Nous avons ensuite Magnus, le prince héritier de Liméros qui est mon personnage préféré. Il se montre froid, arrogant, prétentieux, cache ses émotions à tous sauf à sa soeur adorée Lucia. Cela cache bien sûr bien des choses et j'ai adoré découvrir son histoire. Enfin, Jonas le paysan, pour lequel je n'avais que peu d'intérêt dans les premiers chapitres, s'est révélé être des plus intéressants à suivre dans sa quête de vengeance et de liberté.

☆ ☆ ☆ ☆ ☆

En résumé, Les cendres d'Auranos a su me captiver à tous les égards et c'est pourquoi c'est un beau coup de coeur. L'auteure canadienne nous propose un premier tome d'une saga Fantasy riche en action et en émotion. On ne s'ennuie pas une seule seconde et on savoure chaque détail que l'on apprend sur l'univers, chaque scène d'action, chaque évènement, chaque révélation et on vit avec les personnages toutes leurs émotions. Je lirai la suite très, très bientôt.
Lien : http://bunnyem.blogspot.ca/2..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          60
Ewylyn
  23 février 2017
Une série que je rêvais de lire depuis sa sortie et que j'étais impatiente de découvrir. Je ne savais rien de l'univers dans lequel j'allais me plonger et ce fut une très belle surprise, un petit coup de coeur. Il son charme, ses particularités, il peut apparaître comme classique en terme de fantasy, néanmoins, je suis restée captivée du début à la fin. de plus, la fin est géniale et donne super envie de lire le prochain.

J'avoue qu'au début, j'ai eu du mal à me repérer. Il n'y a pas d'introduction pour expliquer le pourquoi du comment, le monde en général. On trouve deux soeurs cherchant un bébé mystérieux, avant de se retrouver des années plus tard avec un royaume au bord de la guerre civile, des meurtres, des alliances politiques, des voeux de mariage et de vengeance... L'histoire nous plonge dès le départ dans l'action et tous les événements s'enchaînent, les révélations se succèdent, les relations se forment. Il n'y a pas véritablement de temps mort, j'ai toujours eu de quoi m'occuper l'esprit, des théories, des idées. Les informations sur l'univers sont donc distillés au fur et à mesure qu'on avance dans le récit, même si on peut avoir un rapide aperçu des personnages en début de roman.

Passé ce petit laps de temps nécessaire à appréhender tous les protagonistes, j'ai apprécié l'intrigue. Elle possède tout ce que j'aime, des royaumes en pleine crise qui rapidement tombent dans la guerre. Il est question d'esclavage, de peuple opprimée, d'amour et de premier amour, de troubles, d'identité et de famille, de vengeance et de magie, de mariage... J'ai vraiment adorer découvrir toutes les histoires que présentent l'auteure pour ce premier tome qui est loin d'être un tome introductif. J'ai pris mon temps pour le découvrir, parce que j'étais très fan de l'atmosphère dégagée et de l'ambiance générale. le final est explosif et captivant, je suis curieuse de voir comment tout ceci va évoluer par la suite.

La plume de Morgan Rhodes est fluide, sympathique à lire et simple. Les descriptions sont très chouettes et m'ont plongées dans ces royaumes, leurs crises, dans les relations complexes qu'entretiennent certains personnages. Les émotions sont bien présentes et l'auteure n'épargne absolument rien à ses personnages, je me suis souvent sentie bien triste pour eux. Elle n'épargne pas la violence et la mort à ses personnages, elle n'hésite pas à les faire changer parfois durement. L'univers est très riche, travaillé et soigné ; j'attends d'en apprendre plus sur la mythologie et la magie — parce que c'est un volet ultra-intéressant et bien intégré à ce monde.

Les personnages, je les ai hautement apprécié. Ils sont géniaux, complexes et fascinants. Même les plus mauvais comme Aron ou Gaius demeurent passionnants à comprendre et à voir, surtout le dernier qui est assurément terrifiant. Et ambigu, j'ai hâte de le voir davantage, il fait un antagoniste de qualité. Emilia et Cléo sont très touchantes, j'ai aimé leur relation ; par ailleurs, Cléo est une jeune femme vraiment attachante. Au départ, j'avais un jugement plutôt négatif, mais avec le temps, elle est devenue sympathique, forte, elle est spontanée et les événements de ce tome vont la marquer. Je ne me suis pas sentie proche de Lucia, je la trouve effacée et timorée, en revanche, son histoire me plaît, elle un petit truc qui la rend spéciale. J'ai adoré Théon et Nicolo, Eirene ou encore Jana ainsi que les Sentinelles. Chaque personnage apporte un petit plus au récit, ils ont un rôle bien définis et je serais ravie de les revoir dans le prochain opus (pour les survivants, j'entends). Magnus m'a entièrement scotchée. Je l'aimais beaucoup au début et ma déconvenue à grandi avec ma fascination ; il est unique, compliqué, à la fois froid et chaleureux, je me demande ce qu'il va devenir. Autre coup de coeur pour Jonas, c'est un personnage merveilleux, en colère, intelligent, qui se pose les bonnes questions, humain et touchant.

En conclusion, je pourrais parler pendant des heures de chaque détail m'ayant enthousiasmée dans ce premier tome. Il va me falloir trouver la suite en grand format ou en poche, parce que ce fut un bon coup de coeur. La lecture est agréable, prenante grâce à une plume soignée et un univers bluffant. Magie, guerre, amour, il y a des dizaines de bons ingrédients qui le rendent charmant et fantastique à découvrir. Il possède ses défauts notamment certains événements prévisibles, beaucoup de personnages et une intrigue qui s'avère complexe avec ses différents points de vue. Toutefois, le résultat est dynamique, les personnages sont surprenants, je suis très heureuse de cette découverte.
Lien : https://la-citadelle-d-ewyly..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          50


Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Une ville, un état

Los Angeles se trouve ....

en Californie
au Texas
en Floride
Je n'en sais rien...

8 questions
544 lecteurs ont répondu
Thèmes : américain , amérique , états-unis , état , villes , villes américainesCréer un quiz sur ce livre