AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
EAN : 9782749924823
460 pages
Éditeur : Michel Lafon (13/11/2014)

Note moyenne : 4.31/5 (sur 67 notes)
Résumé :
Voler le pouvoir... Raviver l'espoir Cléo, la princesse d'Auranos, est prête à tout pour reconquérir son trône. Pour cela, elle doit retrouver les Quatre Sœurs, ces cristaux qui renferment la puissance des éléments. Magnus, le prince limérien, a vu la rébellion organisée par Jonas étouffée dans le sang. Désormais il doit choisir son camp, celui de sa famille, ou celui de la justice. L'empereur kraeshien ne recule devant aucune bassesse pour dominer le continent d... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (26) Voir plus Ajouter une critique
April-the-seven
  15 février 2016
Le Dernier Royaume, ou la saga hautement addictive qui me donne toujours l'impression de trouver le monde moderne beaucoup trop ennuyeux… Dans ce troisième opus, on sombre de plus en plus dans un univers dangereux et on ne peut pas dire que l'auteur rallonge l'histoire inutilement. Chaque chapitre a son importance, chaque information est un élément qui vient ajouter sa pierre à l'édifice. C'est un énorme et retentissant coup de coeur !

Les choses ont beaucoup changé depuis le tout premier tome. Les actions de Jonas ont eu des répercussions dramatiques, mais lui ont permis, à lui et à Magnus, d'être témoins de phénomènes magiques. Les garçons le savent désormais, les Quatre Soeurs existent bel et bien et les desseins du roi Gaius ne sont pas dénués de sens. du côté de Cléo, il se pourrait qu'elle ait une nouvelle alliée, quelqu'un susceptible de lui apporter ce qu'elle a toujours désiré : prendre sa place sur le trône d'Auranos. Lucia peine à maintenir en elle la noirceur de sa magie élémentaire, et dans le Sanctuaire, les manigances vont bon train. Les plans de Mélénia vont-ils se concrétiser, oui ou non ?

Un peu nul, ce résumé, non ? Il est délicat de vous parler de l'histoire sachant qu'elle évolue à toute allure. Mais qu'est-ce que j'ai aimé ça ! C'était comme de se retrouver dans l'oeil du cyclone. le monde part en vrille tout autour de moi et j'y assiste, en simple spectatrice.

Comment vous expliquer à quel point j'ai apprécié, aimé, surkiffé, adoré et raffolé de cette suite ? Les mots me manquent encore à ce stade, mais bon sang… Quelle tuerie ! Je suis passée par un maelstrom de sensations, et je n'ai pas été déçue du voyage. Ce qui fait la force du Dernier Royaume, c'est le tempérament de ses personnages et les choix qui en découlent. C'est la complexité de ce qui les lie et les conséquences de leurs actes qui se répercutent toujours ailleurs, d'une manière ou d'une autre.

Ce que j'aime dans cette saga, c'est qu'aucune situation ne reste figée, tout peut arriver. Morgan Rhodes ne craint pas de démolir des faits qui paraissent immuables, et d'en faire quelque chose de totalement différent. Il faut s'attendre à tout, ne jamais penser qu'elle se repose sur ses lauriers. Car il y a toujours un événement inattendu en préparation.

Chaque personnage mène ses propres croisades. Leurs desseins et leurs rêves sont différents, mais tous tendent vers un but commun et proprement égoïste : mettre la main sur les Quatre Soeurs, s'approprier leur pouvoir.

Le roi Gaius... Ralala, celui-là si je le tenais, il passerait un sale quart d'heure ! J'ai envie de le voir souffrir et périr de façon très, très lente. Je souhaite tellement qu'il ait les deux pieds dans la tombe (ou ses membres éparpillés aux quatre coins de Mytica), qu'à chaque fois qu'il obtient ce qu'il veut, je sens la colère enfler en moi comme une vague. C'est épidermique, je peux plus le sentir, ce bonhomme. Néanmoins, j'adore le haïr et entretenir ma colère à son égard. Il est passé maître dans l'art de la manipulation.

Et il n'est pas le seul ! Il y en a qui se montrent si froids, si profondément mauvais, qu'on se demande comment le désir de conquête peut constituer un leitmotiv suffisant ! Certains personnages jouent sur deux tableaux, rendant l'intrigue encore plus corsée. Les plus malveillants ne sont pas toujours ceux que l'on croit, néanmoins. Il faut bien garder cela en tête lorsque l'on lit ce livre.

De nouveaux protagonistes font leur entrée dans cet univers impitoyable. Ils posent leurs pions et les avancent, en attendant patiemment leur tour (ou pas !). le lecteur oscille donc entre curiosité et méfiance. C'est un éternel jeu des devinettes. Plus l'intrigue avance, plus les objectifs de chacun se dévoilent. C'est le moment de choisir son camp. La limite entre le bien et le mal, l'égoïsme et la cause noble se mélangent. Rien n'est tout blanc ou tout noir et sortir son épingle du jeu n'a rien d'une promenade de santé.

Les alliances se font et se défont, la quête magique est au coeur de tout. Hélas, les enjeux sont tellement grands qu'il n'est pas encore évident à ce stade de poser ses pronostics. Mais quelque part, c'est très agréable de se laisser porter sans chercher à savoir ce qui nous attend dans la scène suivante. Car quoi que l'on s'imagine, Morgan Rhodes trouvera toujours le moyen de nous surprendre. D'une manière ou d'une autre.

Des liens particuliers se créent entre certains personnages. Stratégie ? Amitié ? Ou prémices d'une histoire d'amour ? Je n'ai toujours pas découvert la vérité, toujours est-il que c'est follement amusant de se poser la question et de s'imaginer les futurs possibles.

Je me demande comment l'auteur parvient à s'y retrouver. Il se passe énormément de choses dans ce tome. Les révélations et les enchaînements d'action rendent tout cela tortueux et compliqué, sans que ce soit incompréhensible pour autant, bien au contraire.

Le maître mot dans le Ralliement des ténèbres : manipulation. Ne faites confiance à personne, méfiez-vous de tout le monde sans exception ! Si vous essayez de coller une étiquette aux personnages trop rapidement, vous risquez de vous casser les dents ! Personnellement, je pensais avoir compris beaucoup de choses, je me suis fait balader comme une amatrice. Maintenant, l'idée est de savoir qui va réussir à sortir vivant de tout cela…
En résumé, c'est un immense coup de coeur ! Des retournements de situation en veux-tu en voilà, j'en avais le tournis. Morgan Rhodes joue de nombreuses cartes et cette fabuleuse épopée est rondement bien menée. Les personnages d'aujourd'hui n'ont plus rien à voir avec les petits poussins sortis du nid dans Les Cendres d'Auranos. Un délice !

Lien : http://april-the-seven.weebl..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
EnjoyBooks
  06 décembre 2014
Le Dernier Royaume – Acte 3 : le Ralliement des Ténèbres de Morgan Rhodes. (Genre : Jeunesse, Fantasy).
Editions : Michel Lafon
Prix : 15,95€ (Partenariat)
Année de parution française : 2014
Année de parution originale : 2014
Titre version originale : Falling Kingdoms, Book 3 : Gathering Darkness.
.Résumé (SPOILERS SUR LES AUTRES TOMES !) : Mytica a été unifiée dans le fer et le sang. Ce nouveau royaume est gouverné d'une main impitoyable par Gaius. le roi machiavélique n'a qu'un objectif : s'emparer des Quatre Soeurs, et détourner leur pouvoir pour anéantir ses ennemis. Plus que jamais, celui qui s'appropriera la magie décidera du destin du monde. Pour le meilleur… ou pour le pire.
.Une série de fantasy que j'affectionne particulièrement. Pourtant, ce genre n'est pas ma tasse de thé, mais Morgan Rhodes a toujours su m'embarquer dans ses récits. Ce que j'aime par-dessus tout dans cette série ce sont les couvertures. Michel Lafon a toujours repris les couvertures originales en les retravaillant et le rendu est juste sublime. Félicitations pour ça ! Je ne peux que vous inciter à lire le résumé du tome 1 parce que c'est une histoire à découvrir. En tout cas avec ce tome 3, j'ai passé un très bon moment malgré un petit défaut.
.Le prologue est très accrocheur. Il permet au lecteur de rentrer dans le récit. L'auteure nous percute et nous rend curieux. En ce sens qu'on se pose des questions en voulant toujours en savoir davantage. C'est une particularité de Morgan Rhodes qui, avec sa plume ne laisse pas le lecteur indifférent. Elle lui permet de rentrer dans le récit avec une facilité déconcertante et c'est un point à ne pas négliger. Ce qui est aussi bien, ce sont tous les rappels des tomes précédents qui aident à la mémoire.
.Les personnages sont toujours autant travaillés psychologiquement et chacun va avancer et évoluer dans ce tome 3. On retrouve nos quatre personnages principaux qui sont là depuis le tome 1. Lucia l'enchanteresse, Cléo la reine déchue, Magnus l'héritier du roi du sang et Jonas le rebelle. Chacun amène sa patte, chacun a sa particularité. Avec ses protagonistes, l'auteure apporte un récit riche. Elle les connaît parfaitement bien de telle sorte qu'on peut être surpris par tel retournement de situation. On croit un fait acquis et pourtant, les surprises sont au rendez-vous. D'autres personnages tout comme dans le tome 2 vont faire leur apparition. Lysandra, Alexius, Gaius ou encore Nic. Ces différents points de vue apportent une richesse au récit incontournable. Et même les personnages secondaires sont assez travaillés pour qu'on puisse s'y attacher. Je reste assez discret sur qui a fait quoi, parce qu'on est dans un tome 3.
.Le rythme est lui très bon. Même si l'histoire en elle-même n'avance pas vite à cause des différents points de vue, les chapitres sont courts. Mais le fait de changer de protagoniste au cours de l'histoire permet de nous rendre davantage curieux. Voir un évènement qui s'est passé mais d'une autre manière est quelque chose de fort. Cela permet de voir ce que pensent les personnages entre eux. Cependant, le manque d'action s'est réellement fait ressentir à part sur la fin. C'est un tome de transition qui est plus axé sur la psychologie des personnages, des coups bas, des alliances qui se font et se défont. Même si j'ai adoré ce côté, l'action qui était présente dans les autres tomes m'a manqué.
.L'univers en lui-même est ce qui me charme le plus. On sent que l'auteure sait où elle va et qu'elle connaît sa prophétie. L'histoire des Quatre Soeurs, de l'enchanteresse Lucia capable de miracles. L'histoire des peuples et celle des mères de la magie est très aboutie. J'ai trouvé ce tome plus noir, plus sombre, mais ce n'est pas pour me déplaire, bien au contraire. Ce qui est aussi judicieux c'est que l'auteure nous permet d'être derrière tel ou tel personnage. Elle écrit son histoire de telle sorte qu'on se méfie de tout le monde. A qui accorder réellement sa confiance ? Je vous le demande !
.L'écriture de l'auteure est très représentative de son univers et ses descriptions sont très imagées. J'ai parfaitement su me représenter les lieux, les personnages et tout ce qui va avec. Son style permet à ce que son univers soit représenté dans notre esprit. Et ici, la narration à la troisième personne amène une richesse incroyable au roman. Plus on en sait, mieux on se porte. La fin est tout bonnement géniale. Même si plusieurs retournements de situation sont présents dans le livre, ceux de la fin sont… aahhhh ! J'ai vraiment hâte de lire la suite parce que je sens que ça va être de la bombe. J'espère cependant plus d'actions. Je vous recommande fortement ce tome, ou bien sur le tome 1, pour ceux n'ayant pas encore commencé la série.
.Ma note : 8/10
Lien : http://enjoybooksaddict.blog..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
Sev59283
  07 février 2015
N'arrivant pas à dormir et comme c'est tout frais dans ma tête et que cela me fait cogiter, je vous écris, donc, enfin, je vais essayer de vous écrire, la chronique de ce troisième tome.
Comme je l'avais dit, ce troisième tome était décisif pour cette saga. Et à la fin de cette chronique, vous saurez, si oui, ou non, je compte lire le quatrième tome.
Comme c'est un troisième tome et que j'ai besoin d'expliquer, je vais forcément spolier donc je vous invite à lire comme d'habitude à partir des ** pour savoir mon avis général sur ce tome.
C'est le bordel dans ma tête pour vous expliquer ce que j'ai ressenti pendant ce tome en même temps, j'avoue que ce tome-là et tout aussi bordélique. Oui, en même temps, il aurait du mal à en être autrement quand vous avez les points de vue de 6 personnages. J'apprécie le multi point de vue 2 et je dirais maxi 3, mais 6! Tant qu'elle y est l'auteure, elle aurait pu mettre le point de vue de tous les personnages aussi hein au point où elle en est !
Bref, on va donc retrouver nos 4 personnages principaux Cléo Magnus Lucia et Jonas. On va rencontrer la princesse Amara qui vient rejoindre son frère que j'ai direct mis dans les personnages que je n'aime pas, mais surtout que l'on voit clair dans son jeu malgré les faux-semblants. Argggg, je ne l'aime vraiment pas celle-là ! On a aussi Alexius qui va débarquer en chair et en os. Brève attention, il faut suivre !
Cléo et Lucia vont se rapprocher ce qui ne va pas trop convenir à Magnus qui ne fait aucune confiance à sa femme Cléo. Cléo quant à elle aide Jonas dans diverses missions. Ce qui va la mettre très en danger ! Tous sont toujours à la recherche des quatre soeurs, tous ont quelques éléments et moi qui me demander comment ils allaient faire, je n'ai pas été déçue par ce côté-là !
En parlant de danger, notre Jonas lui c'est le roi ! le mec se met toujours dans la merde jusqu'au cou, mais il arrive toujours à s'en sortir, c'est limite crédible..
Nic quant à lui virevolte entre Ashur, Cléo et Jonas. Je vous dis un vrai bordel.
Rajouter à cela Felix (un nouvel arrivant) qui est très bizarre, des sentinelles qui se tirent dans les pattes. Alexius qui ne s'exile pas forcément de son plein gré. Des alliances se font et se défont à une vitesse incroyable. Ceux qui avaient toute leur chance se font doubler. Pas la peine de parier, vous allez perdre.
Côté coeur, ce n'est pas un triangle, c'est une horreur déjà, on a Magnus qui aime Lucia, mais qui est marié à Cléo, mais il n'est pas contre le fricotage avec Amara. de son côté Cléo est bien tentée par Jonas et y a Nic, tu ne sais pas trop de quel bord, il est lui, il aime Cléo, mais bon Ashur n'est pas mal non plus. Jonas lui Cléo l'attire même s'il ne veut pas se l'avouer quoi que Lysandra n'est pas mal non plus.
Je vous jure, ça vous donne le tournis. Bon, y a peut-être un début de solution vers la fin et j'avoue que ce n'est pas plus mal parce que certains rapprochements entre les personnages, je les voyais arrivés plus tôt !
Comme je le disais un vrai bordel, mais. Ben ouais, je me suis fait avoir.
** le truc avec ce troisième tome, c'est malgré, les relations bizarres entre les personnages malgré le fait qu'il y a trop de points de vue que certaines choses sont un peu tirées par les cheveux au final, c'est addictif.
Enfiiiin oui, je vous jure. Cela bouge en vous donnant le tournis. Les événements s'accélèrent dans ce troisième tome et cela fait du bien. On en sait plus sur les envies de tous, même si c'est vrai que notre cher toi du sang n'est plus si présent. (ce qui ne me dérange pas plus que cela !)
Les pièces du puzzle s'emboîtent, une course contre la montre et contre les autres aussi est lancée. Tous vont s'en prendre un peu dans la gueule.
Et maintenant j'aimerais savoir ce qui va bien se passer. Parce que bon, c'est bien sympathique tout cela, mais la fin, c'est limite l'apocalypse-là. Tout le monde quasi est dans la merde. On ne s'est pas trop où ils en sont nos personnages donc vous l'aurez compris y aura un tome 4. J'espère juste que la conclusion de cette saga ne va pas s'étaler sur 3 tomes hein. Parce que non dans celui-là le rythme est effréné et j'ai adoré alors je n'ai pas envie que cela retombe, car bon, le dernier personnage qui pointe son nez m'intrigue énormément !
Bref, vous l'avez compris, il compte de nombreux petits défauts, mais je ne sais pas, le côté « personne n'est sûr de gagner », le rythme de fou que l'on vit est génial m'a fait réaliser que je ne suis pas déçue d'avoir persévéré dans cette saga. Maintenant à voir la suite. J'espère ne pas avoir de faux espoirs comme avec le premier et deuxième tome.
Je me suis éclatée dans ma lecture. J'avais du mal à le lâcher, l'écriture de l'auteure y est pour beaucoup également.

Pour ceux qui comme moi étaient un peu déçus par le second, je pense que ce troisième tome vous donnera comme à moi l'envie d'avoir la suite (et rapidement si possible !)
Lien : http://toutelalecturedesev.b..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
LesPetitsMotsDeCi
  18 mai 2016
Le dernier royaume est une série que j'affectionne beaucoup et je n'ai encore jamais été déçu, je suis au contraire plutôt surprise à chaque tome.
Petit rappel : Mytica est maintenant dirigé par le roi Gaius surnommé le roi de du sang qui dirigeait autrefois seulement Liméros. Il souhaite à tout prix prendre possession des quatre soeurs pour pouvoir dominer et pour cela, il est près à tout ce vil roi Gaius.
L'histoire reprend 1 semaine après que les rebelles ont attaqués le camp de Magnus chez Xantos. Durant cette attaque, Jonas a perdu quasiment tous ces alliés. Il va essayer de retrouver les rebelles ayants survécu à cette bataille. Durant sa quête, Jonas va faire la connaissance de Félix et je dois dire que cela fait du bien de voir de nouvelles têtes. En parlant de nouvelles têtes, la famille Liméros avait reçu la visite du prince Kraeshiens dans le tome précédent. Dans ce tome, nous faisait la rencontre de sa soeur. La famille Liméros doit donc affronter ces nouveaux arrivants et découvrir le pourquoi du comment de ces visites inattendues.
Ce troisième tome, comparé au deux premiers est plutôt calme, il y a moins d'actions. Il est plus basé sur les personnages et leurs psychologies, mais ce n'est pas moins attrayant car manipulation, complot, sauvetage, mystère, révélation et retournement de situation sont toujours au rendez-vous. L'histoire avance tout de même grandement, certains vont vouloir se trouver des alliés, mais à qui pouvoir donner sa confiance ? Car oui, il est difficile de déterminer ses amis de ses ennemies dans ce monde. La quête de pouvoir est beaucoup plus intense dans ce tome, mais le pire reste à venir.
Concernant les personnages, ils sont tous en quête de quelque chose. J'aime le fait que la princesse Cléo ne lâche rien pour récupérer ce qui lui revient de droit, son trône. J'aime toujours autant le petit caractère bien trempé de Lysandra qui va malheureusement devoir faire face à de terrible épreuve dans ce tome. Jonas, lui est près à tout pour retrouver ses amis et venger ceux qu'il a perdu. Lucia l'enchanteresse, est mis plus en avant dans ce tome, on l'a découvre davantage, mais je dois dire que j'ai toujours un peu de mal à apprécier vraiment son personnage. Elle a énormément de mal à contrôler sa magie, ce qui la rend dangereuse et fait ressortir un côté beaucoup plus sombre de sa personnalité. Magnus qui reste mon chouchou dans cette saga m'a énormément plu dans ce tome, mais je ne peux pas vous expliquer pourquoi malheureusement.
Malgré le nombre de points de vue, l'auteure me surprend toujours. Elle manie extrêmement bien son histoire et on n'est jamais perdu. Ses fins de chapitres nous titillent toujours un peu et on a du coup mal à décrocher de ce livre avant de connaître la fin de ce tome.
En bref, j'ai adoré ce troisième tome, peut-être même un peu plus que les autres et pourtant c'est étrange, car il y a moins d'actions, mais il se passe énormément de choses tout de même. Je n'ai pas vraiment besoin de le dire, je pense que vous l'avez compris, j'ai très très hâte de me jeter sur ce quatrième tome qui nous réserve bien d'autres surprises, car oui, Morgan Rhodes nous surprend à chaque tome. On se fait tout bonnement avoir à chaque fois, mais c'est ça qui est génial justement.
Lien : http://lespetitsmotsdeci.blo..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          40
Lire-une-passion
  28 novembre 2014
RISQUES DE SPOILERS DES TOMES PRECEDENTS !!
Comme vous le savez, j'ai lu le second tome le mois dernier et j'étais vraiment pressée d'avoir cette suite, qui promettait nombre de rebondissements. Même si ça n'a pas été ceux que j'attendais, j'ai tout de même apprécié cette lecture, avec quelques réserves. Moi qui suis de plus en plus fan de l'action prépondérante et présente, j'ai été un chouïa triste de voir que ce troisième opus était plus du côté psychologie des personnages et quête des quatre soeurs.
Précédemment, nous quittions nos personnages avec beaucoup de doutes pour certains, une quête qui ouvrait d'autres horizons pour d'autres, ou encore des choix certains pour les derniers. Tout s'accélère dans ce tome, et beaucoup sont prêts à tout pour mettre la main sur le secret des quatre soeurs, afin d'avoir les pleins pouvoirs et asseoir leur autorité sur les autres, ou bien sauver ce royaume, qui commence à être en perdition.
Comme les précédents opus, nous suivons plusieurs personnages récurrents de la série dans leur quête d'eux mêmes. Magnus, tout d'abord, que nous pensions être du côté de son père, mais qu'à cause (ou grâce) à un événement, ne sait plus trop où il en est et ce qu'il doit faire. Suivre son père ? Changer sa destinée ? Se ranger auprès des rebelles ? Autant de questions qui vont le tirailler durant tout le roman, d'autant plus que quand il pense avoir pris sa décision, la princesse Cléo lui en fait voir de toutes les couleurs. Leur relation est très plaisant et leur « je t'aime, moi non plus » m'a bien fait rire à plusieurs reprises. On sent que malgré les différents qui les opposent, ils ont malgré tout certaines mêmes pensées qui les rapprochent sans qu'on ait pu le sentir.
Cléo, elle, est bien décidé à récupérer son trône, volé par le roi Gaïus. Pour cela, elle doit mettre la main sur les quatre soeurs avant que ce dernier ne le fasse. Elle va devoir prendre des décisions qui peuvent parfois aller à l'encontre de ce qu'elle imaginait, créer des liens avec des personnes qu'elle n'apprécie pas forcément. J'ai beaucoup aimé son personnage, elle ne change pas de tome en tome et malgré le malheur qu'elle a vécu, elle reste forte et grandit de plus en plus en maturité. Elle est prête à tout pour gagner, sans pour autant faire verser le sang. Elle noue aussi des relations avec Lucia, la fille du roi et l'Enchanteresse qui aidera Gaïus à devenir le seul souverain du royaume.
Lucia, quant à elle, est difficile à cerner. Ses pouvoirs prennent beaucoup sur son tempérament, et elle est assez lunatique comme fille. J'ai beaucoup de mal avec elle, et la trouve aussi assez gamine. Elle fait beaucoup de crises pour rien, ce qui dénigre son grand potentiel. Elle a du mal à contrôler sa magie, et son côté noir ressort bien plus souvent qu'elle le voudrait. Cependant, elle est déterminée, et peut-être un peu trop à mon goût...
Et on finit par Jonas (même s'il y a encore toute une panoplie de personnages). Touché personnellement par les récents événements, sa haine et sa colère contre Gaïus ne cessent d'augmenter et il souhaite par-dessus tout occire ce petit roi de pacotilles. Il est prêt à tout pour venger les pertes de ceux qu'il aime, et même s'il reste assez en retrait dans ce troisième opus, je n'ai aucun doute qu'il reviendra en fanfare dans le prochain. C'est l'un des personnages que j'aime le plus, car son caractère de battant me plaît beaucoup. Cléo et lui on des points communs qui m'intéressent beaucoup.
Concernant l'action, comme je vous le disais, ce n'est elle qui est le plus présente. En effet, ce tome 3 se concentre surtout sur la recherche des quatre soeurs pour plusieurs des personnages principaux. Évidemment, il y a quand même de l'action, mais le côté psychologique est plus mis en avant que d'habitude. Ce qui n'est pas non plus pour me déplaire, mais la lecture a été plus longue (et non pas hasardeuse, ne pas confondre) que les précédents opus. J'espère vraiment que la suite sera à la hauteur de mes attentes, et que l'action sera le maître principal de l'intrigue.
En résumé, un troisième tome qui m'a plu, même si l'action que j'attendais n'est presque pas présente. Des complots naissent, des amitiés se forment, des liens inattendus arrivent. Une quête des quatre soeurs intéressante, surtout qu'elle est vue de plusieurs points de vue. le fait que les chapitres soient consacrés à plusieurs personnages est toujours une très bonne idée, car cela nous permet d'entrer plus facilement dans leur intimité et de mieux les connaître ! Une suite que j'attends donc avec grande impatience !
* Merci aux éditions Michel Lafon et à Camille pour leur confiance ! *
Justine P.
Lien : http://lireunepassion.blogsp..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00


critiques presse (1)
Elbakin.net   17 décembre 2014
Vite lu, vite oublié, Falling Kingdoms et ses deux suites ne doit surtout pas être pris pour ce qu’il n’est pas : un Trône de Fer destiné aux ados, concept quoi qu’il en soit aberrant en tant que tel. Dans l’absolu, Megan Rhodes n’offre là rien de honteux et semble avoir bien choisi sa cible, vu la réaction de nombre de lectrices et lecteurs.
Lire la critique sur le site : Elbakin.net
Citations et extraits (14) Voir plus Ajouter une citation
bunnyembunnyem   28 mai 2017
Vous êtes la seule lumière qui brille dans les ténèbres, où je suis condamné à avancer dans l'ombre de mon père. Quel que soit le prix à payer, je refuse de laisser cette lumière s'éteindre.
Commenter  J’apprécie          30
enerys4enerys4   04 février 2017
-Croyez-moi, prince Magnus, je me fiche complètement de savoir avec qui vous couchez, que ce soit une servante, une courtisane ou une chèvre. Cela n'a aucune importance à mes yeux.
-Je doute de m'enticher un jour d'une chèvre.
Commenter  J’apprécie          10
enerys4enerys4   04 février 2017
-Tu veux dire que le prince Ashur Cortas, célibataire le plus puissant et le plus courtisé de l'Empire kraeshien t'a embrassé, toi?
-C'est fou! Je sais!
-Cela expliquerait pourquoi il n'est pas encore marié, déclara Cléo d'une voix posée. Il préfère...
-Il préfère quoi? l'interrompit Nic en faisant volte-face avant de baisser le ton. Il préfère les gardes de dix-sept ans chargés de ramasser les crottes de chiens du roi?
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
fantasybooksaddictfantasybooksaddict   01 mai 2020
C'était un baiser brutal,désespéré.

Une telle violence n'était pas surprenante. La tension n'avait cessé de monter en elle, telle une vague, tandis que des sentiments contradictoires se livraient bataille dans son cœur au sujet de ce jeune homme qui avait détruit sa vie, puis qui l'avait sauvait à plusieurs reprises. Ce garçon qui savait être à la fois cruel et doux, fort et vulnérable, égoïste et généreux.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
enerys4enerys4   04 février 2017
-Oh, épargnez-moi vos airs fâchés, dit Magnus en levant les yeux au ciel. Je ne vous ai jamais vue faire preuve de la moindre dévotion. Vous êtes tous les mêmes, dans ce royaume égoïste et hédoniste. Votre religion ne constitue qu'une excuse pour ériger de jolies statues dan des endroits au luxe déjà ostentatoire.
Commenter  J’apprécie          00

Videos de Michelle Rowen (2) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Michelle Rowen

Le Dernier Royaume - Morgan Rhodes - CANADA
autres livres classés : fantasyVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

La fantasy pour les nuls

Tolkien, le seigneur des ....

anneaux
agneaux
mouches

9 questions
1568 lecteurs ont répondu
Thèmes : fantasy , sfff , heroic fantasyCréer un quiz sur ce livre

.. ..