AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
>

Critique de nadiouchka


nadiouchka
  07 juin 2018
Quand on a lu le premier tome de Harry Potter (« à l'école des sorciers ») de J.K. Rowling, en principe on n'a qu'une hâte, c'est de lire la suite. J'avais attendu car voulais un Livre de Poche et, enfin, je l'avais eu pour me plonger à nouveau dans cet univers magique et ensorcelant, bien différent des mes autres lectures.

Cette fois l'histoire commence par « Un très mauvais anniversaire.
Ce n'était pas la première fois qu'une dispute éclatait au petit déjeuner dans la maison du 4, Privet Drive. Mr Vernon Dursley avait été réveillé à l'aube par un hululement sonore qui provenait de la chambre de son neveu Harry. » Celui-ci était revenu pour des vacances après son séjour à Poudlard. Mais l'école lui manquait terriblement. En fait, TOUT lui manquait : les cours, les fantômes, ses amis, le Quidditch (où il excellait sur son manche à balai).
Et en ce jour qui était celui de son anniversaire, tout ce que trouve à dire son oncle, c'est que c'est un jour particulier…. Certes, mais ? Eh bien : « C'est peut-être le jour où je conclurai la plus belle affaire de ma carrière. » Patatras ! de l'anniversaire de Harry, rien de rien. Profond désappointement mais celui-ci n'en est plus à compter ses déceptions.
Toutefois dépité, Harry retourne dans sa chambre où, My God, quelqu'un est déjà assis sur son lit : une petite créature, un elfe, Dobby…

Je passe sur les détails. « Trois ans après, le climat familial » étant toujours aussi désagréable, Harry s'endort et se réveille en voyant un visage bien connu, celui de Ron Weasley ! Ils se trouvent dans « une vieille voiture vert turquoise dans les airs . » A l'avant, Fred et George les frères jumeaux de Ron.  What a surprise ! En fait, ils l'emmènent dans « Le Terrier », leur domicile où Harry aura un peu plus d'affection. Là aussi je passe car autrement je raconterais tout le livre (ou presque).

Le principal est qu'enfin on les retrouve sur le chemin de l'école Poudlard, chargés de leurs valises, perchés sur leurs chariots (moyen de locomotion) et : SHPLÂÂÂÂANNNGGG !!! les chariots se heurtent. Mais ils arrivent à continuer et : BOOOOOOÏÏÏÏNNNNNG !!!!

C'est donc une entrée fracassante et pendant cette seconde année scolaire, une étrange malédiction s'abat sur les élèves – apprentis sorciers et ce ne sera vraiment pas de tout repos.
Avec le professeur de potions Severus Rogue (toujours aussi détestable) et tous les autres personnages, les incidents qui se multiplient, les gentils et les méchants, il y a fort à faire. Surtout avec un nouveau mystère (ça y est on y arrive enfin), celui de la Chambre des Secrets où, paraît-il, se trouve un monstre. Mais qui a ouvert la porte ?
« - La Chambre des Secrets aurait déjà été ouverte dans le passé ? Dit Hermione, abasourdie.
- Tout devient clair, maintenant, déclara Ron d'un ton triomphant. Lucius Malefoy a dû ouvrir la Chambre quand il était à l'école et maintenant, il a expliqué à ce cher Drago comment faire. ». (p.198)
That is the question et les suspects sont nombreux : entre autres Celui-Dont-On-Ne-Doit-Pas-Prononcer-Le-Nom ? Drago Malefoy un autre ennemi de Harry ?

Encore une intrigue bien palpitante, rythmée, de nouveaux personnages tels que Gilderoy Lockart (d'un ridicule !), des fantômes (par exemple Peeves), Lucius Malefoy, Angus Rusard (concierge), Miss Teigne, Minerva McGonagall, Pomona Chourave, Filius Flitwick, Poppy Pomfresh, Quirell…. Bon j'arrête car une vraie sarabande. Bien entendu on n'oublie pas le Quidditch avec un cogneur qui devient fou et la Forêt Interdite.

On ne risque pas de s'ennuyer car on n'en a pas le temps et c'est tout juste si on peut reprendre son souffle.
Ah oui, un chapitre amusant (si l'on peut dire), le chapitre N° 7 : « Sang-de-Bourbe et drôle de voix ». Pendant un entraînement de Quidditch, une dispute a lieu entre les Griffondor et les Serpentard, Drago Malefoy traite Hermione de « sang-de-bourbe » pour la bonne et simple raison que ses parents ne sont pas des sorciers. C'est donc une insulte.
Au fil des chapitres qui s'enchaînent, de nombreux événements se déroulent mais ici, je laisse planer l'imagination du lecteur qui ne l'aurait pas encore lu. Harry se rend compte qu'il est le seul à parler Fourchelang. Tiens, tiens…

Mais à présent et avec tous ces tours de sorcellerie, on arrive à la fin de cet ouvrage.« Ta tante et ton oncle vont être fiers de toi quand ils sauront ce que tu as fait, dit Hermione tandis qu'ils descendaient du train et suivaient la foule des élèves en direction de la barrière magique.
- Fiers ? s'exclama Harry. Tu es folle ? Ils vont être furieux, au contraire : j'ai eu plein d'occasions de mourir et au lieu d'en profiter, je me suis débrouillé pour survivre.
Tous ensemble ils franchirent alors la barrière magique qui s'ouvrait sur le monde des Moldus ». (p.358).

C'est ainsi qu'après les dix-huit chapitres de ce livre que s'achève cette histoire mais… TO BE CONTINUED !

Désolée si ma chronique est un peu longue mais c'est toute la magie de ce monde qui m'avait ensorcelée.
Commenter  J’apprécie          340



Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Ont apprécié cette critique (33)voir plus