AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
EAN : 9782070643066
1036 pages
Éditeur : Gallimard Jeunesse (30/11/-1)

Note moyenne : 4.38/5 (sur 11439 notes)
Résumé :
À quinze ans, Harry entre en cinquième année à Poudlard mais il n'a jamais été aussi anxieux. L'adolescence, la perspective des examens et ces étranges cauchemars... Car Celui-Dont-On-Ne-Doit-Pas-Prononcer-Le-Nom est de retour. Le ministère de la Magie ne semble pas prendre cette menace au sérieux, contrairement à Dumbledore, le directeur du collège de Poudlard. La résistance s'organise alors autour de Harry qui va devoir compter sur le courage et la fidélité de ses... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (416) Voir plus Ajouter une critique
Dionysos89
  23 octobre 2012
Est-il dur de reprendre une série en plein milieu sans même en avoir lu les premiers tomes ? Aucunement avec Harry Potter ! Moi qui n'avait lu que le quatrième il y a belle lurette, puis vu et revu tous les films, retrouver le style de J. K. Rowling dans un univers désormais archi-connu m'a tout bonnement comblé !
Au niveau du contexte de la franchise et du scénario en général, l'auteur tape dès le début là où ça fait mal : la crédibilité d'Harry Potter et d'Albus Dumbledore suite aux événements du quatrième tome et la relative mauvaise entente entre les deux. L'année à Poudlard est marquée du sceau d'un nouveau professeur qui va particulièrement donner du fil à retordre à nos héros et donner lieu du même coup à une réponse de la part des étudiants tout à fait singulière (que je tente de ne pas spoiler, au cas où quelqu'un, ô sacrilège, n'aurait eu connaissance ni du livre, ni du film) parfaitement dans l'idée que l'auteur se fait du magicien héroïque et rebelle quand il s'agit de faire triompher le Bien par tous les moyens.
Les affinités envers les personnages sont pour moi toujours les mêmes, quel que soit le tome ou le média envisagés : Harry Potter est nourri de multiples contradictions qui deviennent attachantes au fil du temps, plusieurs personnages ne sont que des faire-valoir dont l'intérêt tente de mûrir sur la longueur, certains horripilent par leur personnalité (et là Ron est pour moi trop souvent usant nerveusement : comment supporter quelqu'un qui n'arrête pas de se plaindre ? heureusement qu'il compense par quelques moments de franche loyauté, mais c'est trop rare pour tout rattraper) tandis que ressort, selon moi, un trio féminin très bien accordé et solidaire composé d'Hermione, Ginny et Luna. Ce sont peut-être elles qui, par leurs rapports dissonants avec Harry Potter (amitié, amour et relations à l'étrange), font le plus progresser la psychologie de l'ensemble des personnages. Dans un tout autre genre, tout en oppositions et contrastes flagrants, le professeur Rogue, malgré l'omniprésence de la nouvelle professeure de Défense contre les forces du Mal, est plutôt bien présent et cela annonce pour les deux derniers tomes un rôle particulièrement conséquent.
Pour finir, même si ce tome-ci est le plus gros de cette heptalogie (avec le septième tout de même), il faut reconnaître que l'auteur maîtrise pleinement son format, et entraîne toujours plus loin ses lecteurs dans un suspense très bien orchestré et des péripéties toujours plus sombres pour ce pauvre Harry Potter. Irrémédiablement, plus il découvre de secrets sur lui, la magie et son monde, plus il a la tentation de perdre pied. Après une première trilogie de l'enfance, puis un tome charnière, ce tome-ci et les suivants sont véritablement synonymes d'une fuite en avant mortelle pour bon nombre de personnages de la saga.

Un cinquième tome particulièrement riche donc, où nous pouvons sentir vraiment la tension monter d'un cran significatif. J. K. Rowling nous dévoile de nouveaux leviers pour aborder la deuxième partie de la saga Harry Potter, plus mature, plus sombre et qui nous emmène irrémédiablement vers l'affrontement tant attendu entre les forces du Bien menées par Harry Potter et celles du Mal menées par lord Voldemort.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          640
Foxfire
  07 février 2020
Beaucoup seront sans doute en désaccord avec moi mais ce 5ème tome de la saga Harry Potter m'est apparu comme un tome de transition. En effet, "Harry Potter et l'ordre du phénix" permet de recenser les forces en présence et pose les enjeux des tomes suivants qui, j'imagine (c'est ma 1ère lecture et je regarde les films après avoir lu les livres), relateront l'affrontement des 2 camps de façon plus frontale. 980 pages pour un tome de transition, voilà qui pourrait être très ennuyeux mais ce serait oublier le talent de J.K. Rowling.
Il se passe plein de choses dans ce volet très généreux, très nourrissant. L'auteure a l'intelligence de renouveler sans cesse son récit, notamment en sortant de Poudlard. Ainsi, après le traditionnel début de roman chez les affreux Dursley, Rowling déroge ici à son schéma habituel en n'emmenant pas tout de suite Harry à Poudlard. Une 1ère partie du roman prend place dans la demeure des Black, un changement de décor salutaire qui surprend agréablement. Tout comme le climax dans le département des mystères du ministère de la magie qui réserve son lot de sensations. Entre les deux, si le récit retrouve son cadre poudlardien traditionnel, pour autant le lecteur ne verra pas de redondances avec les tomes précédents. L'auteure imagine des péripéties et des développements inattendus tout au long du bouquin.
La réussite de la saga ne tient pas seulement à l'univers et aux histoires trépidantes imaginés par Rowling, les personnages y sont aussi pour beaucoup. Les 3 héros sont décidément très attachants et sympathiques, les voir grandir et mûrir a quelque chose d'émouvant. Et là on entre dans l'adolescence, période pas facile. Harry est assez tourmenté et se monter souvent exécrable. Un vrai ado ! Dans le registre du personnage principal qui découvre la vie, j'ai particulièrement apprécié ce passage où
Les personnages qui gravitent autour des 3 héros sont très réussis aussi. Certains gagnent en épaisseur à l'image de Dumbledore qui apparait comme moins lisse ou encore Neville, plus actif qu'auparavant. D'autres, tels les jumeaux Weasley, restent égaux à eux-mêmes mais leurs facéties sont ici particulièrement réjouissantes. Ce 5ème tome est aussi l'occasion de mettre en scène de nouveaux personnages, tous plus chouettes les uns que les autres, que ce soit l'excentrique Luna Lovegood ou l'elfe de maison Kreattur, bien différent de Dooby, la palme revenant à Dolorès Ombrage qu'on adore détester.
J'ai tout de même un petit reproche à faire à ce tome, c'est le côté un peu bavard de la fin. Certes, il y a pas mal de choses à expliquer, de révélations à faire mais cette longue discussion qui intervient après le climax tire tout de même trop^en longueur et aurait mérité d'être plus resserrée.
Mais trêve de pinailleries, "Harry Potter et l'ordre du phénix" démontre une nouvelle fois l'inventivité, la générosité et la sincérité de J.K Rowling. Son univers est toujours passionnant à parcourir.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          522
missmolko1
  06 décembre 2013
Depuis deux semaines, j'ai souffert d'un mal que beaucoup d'entre vous ont deja connue : la panne de lecture. Pas de motivation, pas envie de lire la moindre ligne, bref il fallait remédier a ça au plus vite. J'ai donc sortie le tome 5 d'Harry Potter. Précédemment j'avais relu les quatre premiers tomes dans le but de découvrir le 5, 6 et 7eme. Harry potter est une lecture facile puisqu'il s'agit d'un livre jeunesse avec du suspense que j'espérais accrocheur pour me sortir de mon état et me redonner le gout de la lecture.
Eh bien mission réussie. Ce tome cinq en plus et de loin mon préféré!
Ici, l'ambiance est plus noire, on quitte un peu l'univers jeunesse, nos trois héros ont maintenant 15 ans. J K Rowlink ménage donc un peu moins ses lecteurs et nous livre ici un suspense jusqu'à la dernière page. Conspiration, Ordre secret, manipulations tout est très bien réussi.
Un personnage m'intrigue toujours autant : Rogue que j'adore. Oui bon je sais pas mal le déteste mais je le trouve juste parfait. C'est un personnage complexe, ambiguë, difficile a cerner, prêchant le faux pour savoir le vrai. de plus l'auteure nous en apprend que très peu a chaque fois, chaque livre nous livrant quelque détails mais pas suffisamment pour se faire une idée.
Harry m'a aussi beaucoup plu. J'ai lu pas mal de critiques qui disaient qu'il était énervant dans ce tome. Au contraire, il commence enfin a s'affirmer, a prendre lui même des décisions, a ne plus se faire marcher sur le pied. Alors oui il râle beaucoup, oui il est parfois injuste avec ses amis mais ça le rend un peu plus humain.
J'ai aimé aussi avoir plus de détails sur Neville, il ne faisait que de rares apparitions ou il était question de ses maladresses hors ici, il prend une vraie place et lui aussi s'affirme et c'est tant mieux.
J'ai trouvé chouette aussi de visiter au travers des lignes du livres, le ministère de la magie ou encore l'hôpital Ste Mangouste.
Bref je suis conquise par cette lecture qui m'a enchanté et soigné en même temps et il me tarde de découvrir les deux derniers tomes.
Lien : http://missmolko1.blogspot.i..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          495
Megadonut
  20 janvier 2016
Dans ce cinquième tome, la lutte contre Celui-Dont-On-Ne-Doit-Pas-Prononcer-Le-Nom devient difficile et prend une autre forme car nos amis ne peuvent plus compter sur le soutien du ministère. Une association secrète, fondée lors de la première lutte contre Lord Voldemort, renaquis de ses cendres (d'où selon moi l'appellation "L'ordre du Phénix") et fonde son quartier générale chez le parrain de Harry, le très recherché Sirius Black.
Parlons personnages maintenant. Côté "méchant", j'ai absolument détesté Ombrage (en même temps, je pense que c'est fait pour...), son arrogance et sa persuasion m'ont absolument Dé-goû-té !
Sinon, j'ai encore beaucoup apprécié Rogue, qui joue son jeu d'agent-triple à la perfection, qui lors des cours d'occlumancie malgré l'attitude peu appréciable de Harry, parvient presque à garder son calme, et qui ne fait "que" (oui, j'ai trouvé cela une bien faible punition) renvoyer Harry pour avoir regardé dans la pensine un de ses souvenirs très dérangeants.
Commenter  J’apprécie          462
nadiouchka
  01 juillet 2018
CRITIQUE N° 403 – 403ème livre lu.
Comme il fallait s'y attendre, quand on commence une saga, il vaut mieux aller jusqu'au bout. C'est ce que j'avais fait avec Harry Potter et aujourd'hui il s'agit du Tome 5 : « Harry Potter et l'Ordre du Phénix » (de J.K. Rowling of course).
Un numéro 5 encore plus dense que les précédents et que j'attendais avec impatience en rongeant mon frein puisque je voulais l'édition en Livre de poche : grrrr ! Mais mon attente avait finalement été récompensée et j'avais enfin pu me jeter dans cette lecture devenue un phénomène littéraire.
J'avais aimé le titre : un Phénix, cet oiseau de feu légendaire qui renaît de ses cendres et qui symbolise donc les cycles de mort, de résurrection ainsi que de noblesse.
A présent, on connaît bien les personnages, leur univers : celui des élèves apprentis sorciers à l'école Poudlard où Harry revient et il a quinze ans.
Mais il est très anxieux à la pensée de ses examens et ce qui n'arrange pas les choses c'est qu'il est sujet à de mauvais cauchemars (mais il n'existe pas de bons cauchemars sinon ce sont des rêves…). Il faut dire que Celui-Dont-On-Ne-Doit-Pas-Prononcer-Le-Nom est de retour et l'ennui, c'est que le Ministère de la Magie ne semble pas prendre cette menace au sérieux contrairement à Dumbledore.
Heureusement que les amis de Harry lui prêtent main forte et montent la garde, un précieux soutien.
Quand j'ai vu que mon livre comportait 1.031 pages (exactly!), j'étais perplexe quant à savoir ce qu'avait trouvé J.K. Rowling pour tenir le lecteur en haleine si longtemps.
On démarre bien avec quelques révélations – un Harry qui a déjà du mal avec sa baguette magique car elle ne semble pas agir contre un Détraqueur malgré les injonctions de « Spero Patronum ! ». Dans le chapitre « Crises de bec », on apprend que Mrs Figg est une Cracmol ce que sait bien Mondingus qui suivait Harry mais qui est parti en transplanant. de plus, Hedwige a disparu..
On voit que Maugrey tend un parchemin à Harry où l'on peut lire : « Le quartier général de l'Ordre du Phénix se trouve au 12, square Grimmaurd, Londres. ». Ah, on commence à approcher et il serait temps mais déception quand Harry apprend que Ron, Hermione et Hedwige lui ont fait faux-bond :
« - DONC, VOUS N'ASSISTEZ PAS AUX RÉUNIONS, ET ALORS ? VOUS ÊTES QUAND MÊME ICI , NON ? ET ENSEMBLE ! MOI, J'AI ÉTÉ COINCE CHEZ LES DURSLEY PENDANT TOUT UN MOIS ET J'AI DU AFFRONTER DES SITUATIONS DONT VOUS N'AVEZ JAMAIS EU L'IDÉE. DUMBLEDORE LE SAIT ! QUI A RECUPERE LA PIERRE PHILOSOPHALE ? QUI S'EST DÉBARRASSE DE JEDUSOR ? QUI VOUS A SAUVES TOUS LES DEUX DES DETRAQUEURS ? » (p.84). Donc une grosse colère.
Enfin, au bout de deux cents pages, c'est le retour à Poudlard, toujours avec le même train et de la même façon. Retrouvailles avec les autres élèves dont les affectations aux écoles sont choisies par le Choixpeau…
Au cours d'une leçon du professeur Ombrage qui tapote le tableau noir, les mots suivants apparaissent :
« Défense contre les forces du Mal
Retour aux principes de base ; » (p.286)
Ce serait le sujet du cours et peut-être une approche des derniers tomes ? Wait and see et de toute façon, il faudra bien lire la suite.
En attendant, on continue avec les événements multiples et les rebondissements qui se succèdent – les séances de Quidditch – l'amitié très solide avec Hermione, Ginny et Luna (des filles), sans oublier les garçons.
On voit même de mauvaises actions de la part de Rogue, Kreattur, Fudge, pour ne citer qu'eux.
Inquiétude avec des silhouettes noires qui surgissent de partout – le Seigneur des Ténèbres – les Mangemorts – une prophétie pour laquelle, apparemment, Harry n'est pas au courant – des globes de verre qui volent en éclats – des sortilèges, etc.
Par contre, Harry découvre les premiers émois de l'amour avec Cho. Eh oui, il a quinze ans mais ils ne font que s'embrasser. L'auteure n'est pas allée plus loin. Il fat dire qu'au départ, cette saga était plutôt destinée à des adolescents et voilà que de nombreux adultes se sont passionnés !
J'ai donné quelques indices mais ceux qui ont lu cette oeuvre doivent bien rigoler ou alors ils ont peur que j'en dise trop ? Remarquez, moi aussi ça m'amuse car je voulais en dire seulement un peu et je vois que je cours le risque de trop m'emballer.
Alors je donne l'ordre de s'arrêter à mon stylo qui n'est pas magique et voudrait aller jusqu'au bout de son encre. Mais je vais noter seulement ces quelques mots en fin de ce livre :
« - A bientôt, mon vieux, dit Ron d'un ton anxieux en lui serrant la main.
- A très bientôt, Harry, ajouta Hermione avec gravité. On te le promet. »
Donc, en effet, à très bientôt au même endroit pour la suite de ces aventures ensorcelantes.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          320
Citations et extraits (318) Voir plus Ajouter une citation
lemillefeuilleslemillefeuilles   27 mai 2020
- Tu te souviens de cette bonne vieille Fleur Delacour ? répondit George. Elle a trouvé un travail chez Gringotts pour speaker un better Anglish...
- Et Bill lui donne beaucoup de leçons particulières, ricana Fred.
Commenter  J’apprécie          173
lemillefeuilleslemillefeuilles   25 mai 2020
- Ne mets pas ta baguette là, mon garçon ! rugit Maugrey. Imagine qu'elle s'enflamme toute seule. Des sorciers plus expérimentés que toi se sont retrouvés avec une fesse en moins !
- Tu as déjà vu quelqu'un qui a perdu une fesse ? demanda d'un air intéressé la sorcière aux cheveux violets.
- Peu importe, ne mets pas ta baguette dans ta poche arrière, c'est tout ! grogna Fol Œil. Question de sécurité élémentaire, mais personne ne s'en soucie plus.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          150
lemillefeuilleslemillefeuilles   23 mai 2020
- Le ministère de la Magie ? beugla l'oncle Vernon. Des gens comme toi au gouvernement ? Oh mais ça explique tout, je comprends maintenant, pas étonnant que le pays soit en pleine dégringolade !
Commenter  J’apprécie          140
lemillefeuilleslemillefeuilles   22 mai 2020
- Tu ne fais pas autant le fier la nuit, lança Dudley d'un ton railleur.
- Mais la nuit, on y est déjà, Dudlynouchet. C'est comme ça que ça s'appelle quand il fait tout noir.
Commenter  J’apprécie          140
lemillefeuilleslemillefeuilles   22 mai 2020
- Tu écoutais les informations ! Encore ?
- Elles changent tous les jours, vous savez ? dit Harry.
Commenter  J’apprécie          30
Videos de J. K. Rowling (31) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de J. K. Rowling
Entrez dans l?univers d'Harry Potter, le plus célèbre des sorciers, et découvrez la science qui se cache derrière...
Nos auteurs ont décortiqué l'univers incroyable et magique d'Harry Potter en offrant la possibilité à tous ceux qui ont été bercés par le monde ensorcelant de J.K. Rowling de le (re)découvrir sous un prisme nouveau : celui de la science.
« Mr. Et Mrs Dursley, qui habitaient au 4, Privet Drive, avaient toujours affirmé avec la plus grande fierté qu'ils?étaient parfaitement normaux, merci pour eux. » Voici l?incipit de la célèbre saga Harry Potter il y a 20 ans maintenant. Et pourtant, tout ce qui suit ces mots ne relève pas de la normalité, bien au contraire, merci pour nous ! C?est justement cet univers incroyable et magique que se proposent de décortiquer les deux auteurs de l?ouvrage en offrant la possibilité à tous ceux qui ont été bercés par le monde ensorcelant de J.K. Rowling de le (re)découvrir sous un prisme nouveau : celui de la science. La rencontre entre la magie de Harry Potter et la science des moldus que nous sommes met en perspective les deux univers de façon originale, pertinente et toujours empreinte de l?esprit vif et malicieux de Rowling.
Organisé en quatre grandes thématiques (Philosophie magique / Ruse et attirail techniques / Herbologie, Zoologie et Potions / Pot-pourri magique), cet ouvrage permet de revenir sur les éléments qui font la particularité de l?univers du sorcier et de mettre en lumière la science qui se cache derrière. Avec humour, les auteurs proposent aussi aux lecteurs de laisser libre cours à leur imagination et à leurs rêves les plus fous : Pourrions-nous recréer l?horloge de la famille Weasley ? Est-il possible de fabriquer une Carte du Maraudeur pour sécher les cours ? Verrons-nous un jour une cape d?invisibilité ? etc.
Pour en savoir plus : http://bit.ly/harrypotter-science
Retrouvez le livre en librairie et suivez-nous sur les réseaux sociaux : ? Facebook : https://www.facebook.com/deboecksuperieur ? Linkedin : https://www.linkedin.com/company/groupedeboeck ? Instagram :https://www.instagram.com/editionsdeboecksuperieur
+ Lire la suite
autres livres classés : fantastiqueVoir plus
Notre sélection Jeune Adulte Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Harry Potter et l'ordre du phénix : film & livre

Dans le film, c'est Cho Chang qui révèle à Dolores Ombrage les activités de l'armée de Dumbledore. Qu'en est-il dans le livre ?

C'est Cho Chang
C'est Marietta
C'est Luna
C'est Neville

10 questions
682 lecteurs ont répondu
Thème : Harry Potter, tome 5 : Harry Potter et l'Ordre du Phénix de J. K. RowlingCréer un quiz sur ce livre
.. ..