AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
Critiques sur Harry Potter, tome 7 : Harry Potter et les reliques d.. (493)
Classer par :   Date   Les plus appréciées  



Ajouter une critique
florencem
  21 avril 2011
Que dire de ce dernier tome... Déjà que je l'avais commencé avec appréhension en sachant que la dernière pas de ce tome serait vraiment la dernière d'Harry Potter, mais aussi avec une excitation incontrôlable ! Je suis fan de la saga et l'attente avait été bien trop longue pour connaître enfin le dénouement, surtout après la mort tragique de Dumbledore dans le Prince de Sang Mêlé.

[Attention risques de spoilers]
Ce tome est ce que je pourrais qualifier du tome "adulte" de la saga. Tous les personnages que l'on connaissait depuis leur enfance grandissent inexorablement dans ce tome. Les morts, la peur, l'angoisse, la guerre, les violences, les pertes sont des tremplins douloureux pour tous. Mais ce que j'ai aimé c'est de les voir devenir ces êtres d'exceptions. Harry n'est plus le seul héros. le livre ne repose plus seulement sur lui. Si je ne devais citer que quelques noms : Ron qui découvre ses angoisses les plus terribles et qui parvient à les vaincre en détruisant un Horcruxe, Neville formant la résistance à Poudlard et menant ses troupes à la victoire, Dobby n'écoutant toujours que son coeur malgré les conséquences tragiques que l'on connait... et je pourrais encore vous en citer de nombreux autres.

Du trio, je retiendrais que ce qui renforce un groupe, c'est de braver les tempêtes qu'elles soient douloureuses ou de simples broutilles, que la force réside dans l'ensemble (comme le dirait Ron sans Hermione, ils ne tiendraient pas 5 minutes), que l'amitié se forge avec les années et grandit encore et toujours. J'ai surtout apprécié la nouvelle relation qu'ils réussissent à créer aussi avec Kreatur. j'ai trouvé cette idée de J.K. ... je ne trouve pas les mots, disons qu'elle m'a touchée. J'ai réussi à aimer ce personnage, à le comprendre d'avantage alors que je le trouvais imbuvable dans les tomes précédents. Et ce n'était vraiment pas gagné étant donné qu'il a quand même participé indirectement à la mort de Sirius (l'un de mes personnages préférés).

De Dumbledore, j'en garde un souvenir beaucoup plus "grand". le fait de connaître ses erreurs, de le comprendre permet de voir l'homme plus que le magicien et d'apprécier encore plus qui il était.

De l'histoire en elle-même... Beaucoup d'émotions. Les morts de certains de mes personnages préférés (Tonks, Lupin, Dobby, Fred), les moments difficiles, de doutes, les joies peu nombreuses mais encore plus appréciables, la peur, l'angoisse presque permanente à vrai dire, et un suspens dans les derniers chapitre, ceux de "la guerre", à vous faire retenir votre souffle et à tourner les pages avec frénésie. Il faut dire qu'avec toutes les rumeurs qui circulaient sur la mort de Harry... Pffff ! Une torture ces dernières pages !

J'ai donc aimé, beaucoup. du début à la fin. Je dirais que c'était une fin parfaite pour cette saga si chère à mon coeur. J'ai pourtant lu le livre il y a maintenant quelques années de cela, mais ce tome 7 reste très présent dans ma mémoire. Il reste mon préféré avec le tome 3.

En ce qui concerne le fameux épilogue (qui a fait couler beaucoup d'encre auprès de certaines de mes amies... elles n'ont pas du tout aimé...), j'en avais pour ma part besoin. Après toutes ces émotions, je devais savoir. Oui, certes, c'est un vrai "Happy End" peut-être même trop, mais j'ai été rassuré de savoir ce qu'étaient devenus les personnages qui ont accompagné mon adolescence. J'ai quand même un peu peur de voir ce que cela va donner à la fin du dernier film. Au vue des images que j'ai pu voir, les acteurs semblent avoir 60 ans alors qu'ils devraient en avoir 30...

Et pour finir, une petite liste de mes passages préférés et marquants :
- la découverte de la maison de Harry à Godric's Hollows avec les messages d'encouragements
- Neville devenu un leader et ayant une place plus qu'important dans la bataille
- Molly mettant fin au règne de terreur d'un des Mangemorts en protégeant ses filles (Hermione et Ginny)
- La mort de personnages que j'aimais énormément
- La dispute entre Ron et Harry
- Au tout début de la grande bataille, quand tous reviennent à Poudlard pour se battre...

Et j'en oublie certainement...

Quant à Voldemort, je n'ai qu'une chose à dire : Bien Fait ! Oui, c'est puéril mais après tout, il a toujours agi de façon puérile à mon goût, donc cela lui convient parfaitement.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          627
Mero
  06 avril 2019
Je suis content d'avoir connu la saga Harry Potter avant que son auteure JK Rowling devienne une dégénérée pathétique, désireuse de salir l'oeuvre qui lui a donné son succès.

J'ai ressenti la même émotion qu'autrefois en finissant le dernier chapitre. Harry serrant dans ses bras son fils, dissipant toutes ses craintes quant à la décision du Choixpeau magique sous l'oeil protecteur de sa mère Ginny.
Une fin où tout finit bien et qui fait du bien. On se remémore les délices de Bertie Crochue à bord du Poudlard Express, on s'imagine à nouveau le confort de la salle commune des Gryffondor, les boiseries raffinées du château et le vaste domaine où se sont déroulées tellement d'aventures.

Pour moi c'est avant tout dans ce lieu que s'opère la magie. J'en ai vraiment été convaincu lorsque j'ai regardé les films dont les scenarii ont été écrits par l'auteure elle même : Les animaux fantastiques et Les crimes de Grindelwald. Malgré les clins d'oeil à Poudlard, le charme n'opère plus car ce n'est pas cohérent avec l'âge que sont censés avoir les protagonistes.

Elle se sert aujourd'hui de l'univers HP pour servir de la soupe idéologique à ses fans sur les réseaux sociaux quitte à les insulter, se réjouir de les voir s'intoxiquer avec ses livres brûlés. Elle agit comme la véritable caricature de la progressiste moralisatrice 2.0 absolument imbuvable.

Quand elle finit de décuver, elle remodèle l'histoire pour allonger quelques billets. Un exemple frappantde sa mauvaise foi ; Hermione dont elle nous dit qu'elle a toujours été noire alors qu'elle a écrit le contraire dans son livre.
Elle aurait très bien pu dire qu'elle trouvait l'actrice noire bonne pour lui donner le rôle de sa pièce de théâtre, mais non, il faut qu'elle continue de nous étaler sa propagande en traitant tous ceux qui lui disent le contraire de racistes.

Pareil pour les délires sexuels qu'elle imagine entre Dumbledore et Grindelwald. La communauté gay qu'elle tente de ramener à sa cause se rend compte qu'elle délire complètement avec ses provocations sur Twitter qui n'apparaissent pas dans le film.

Faites ce que je dis, mais pas ce que je fais.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          551
Lorraine47
  23 février 2013
Par toutes les cifelles du caleçon de Merlin, ai-je subi un sort de pétrifiction ou bien est-ce mon patronus qui s'est barré avec la femme du voisin?
Pendant plus de la moitié de l'ouvrage, on transplane, on transplane presque à en avoir le tournis comme Plastic Bertrand... "Ça plane pour moi!"
Les ados Hermione, Harry et Ron sont d'une humeur de chien, bref un excellent aperçu de ce qui vous attend heureux parents d'enfants en bas-âge!
Heureusement l'autre moitié se révèle un peu plus palpitante sinon j'aurais refermé mon grimoire!
Une certaine poésie est même au rendez-vous après l'affrontement entre Harry et celui dont on ne doit pas prononcer le nom, mais vous savez qui bien sûr!
Je ne dirais pas que ce dernier tome ne vaut pas tout l'or d'un horcruxe mais je pense qu'à trop délayer la sauce elle est moins goûteuse!
Que mon humble avis ne décourage pas les intrépides, quant aux fans je pense que cette critique ne leur fera pas plus d'effet qu'un coup de baguette de sang de bourbe! Je n'ai pas vu le film mais je crains le pire sachant qu'il est en deux parties à moins qu'il ne m'aide à soigner mes insomnies!
Choixpeau bas à Mme Rowling pour cette réussite mais je n'ai pas retrouvé le charme des premiers tomes!

+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          525
Megadonut
  08 mars 2016
Et voici ma dernière critique de cette superbe saga ensorcelante de J. K. Rowling... Quelle tristesse de devoir quitter cette série par un tome... si sombre...
Sombre selon moi, tout dépend du lecteur mais ce tome a été l'un des plus tristes, noirs mais aussi envoûtant de cette série...
Commençons par un petit sypnosis :

Le tome commence tout d'abord par le problème suivant : il faut évader Harry de chez son oncle et sa tante car leur protection cessera dès qu'ils aura atteint sa majorité... Mais comment, car les mangemorts sont maintenant partout ?

Ensuite, vient la mission des horcruxes : comment les trouver, comment les détruire sans se faire repérer ? Harry va-t-il périr dans sa mission ? Sera-t-il trahi par des amis ?

Mais il sera aidé par Ron et Hermione, ses deux fidèles amis et par Dumbledore qui par son héritage va offrir quelques pistes à Harry...

Et, dernière question pour vous lancer dans la lecture : quel est ce symbole que retrouve Harry plusieurs fois dans son aventure ? Avec un bâton à l'intérieur d'un cercle lui-même à l'intérieur d'un triangle ? A vous de le découvrir...

Ou peut-être pas vu le nombre de personnes qui ont lu ce roman ! Mais bon, une critique de plus ne fait jamais de mal !

Enfin, voyons la série en elle-même. Il est quand même difficile à imaginer que lorsqu'elle a écrit ses premiers tomes qu'elle ai pensée à chaque petit événement qui allait se dérouler après... Non ? Dans ce dernier tome on découvre que des événements sans importances des tomes précédents deviennent importants...
Et enfin, à combien d'enfants, d'adolescents ou même d'adultes cette série a lancé dans la lecture ? Des milliers, dont moi ! Donc je dis, et dites-le avec moi si vous êtes d'accord :
Merci J. K. Rowling, merci Harry Potter !
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          512
facteur84
  07 juin 2010
Enfin le voilà ! C'était le dernier opus de l'impressionnante oeuvre de Mme Rowling. Et quel livre !

Ce livre était le but de départ. Arriver au bout pour Harry. Mais au bout de quoi ? Si vous avez lu tout les livres auparavant vous savez de quoi je parle. Sinon vous savez ce qui vous reste à faire.

Une série auquel il est difficile de ne pas s'attacher. L'auteur à tous fait pour que l'on trouve son compte dans le nombre des personnages bons comme mauvais. Les mauvais comme les bons sont tout aussi bien ciselés. Avec pour chacun des mots descriptifs spécifiques, qui nous permette de les reconnaître tout de suite dans les descriptions.

Pour ne pas divulguer par inadvertance des détails, je vais parler de manière générale. Je préfère vous dire que vous allez lire et vivre un épopée palpitante, où les temps de repos sont calculé à la seconde près pour ne pas que l'on s'ennui.

Une histoire riche en rebondissements mauvais comme bons, des liens qui s'approfondissement, et d'autres qui se créent. Il y a des personnages que l'on ne attend vraiment pas dans certaines situations. Les personnages seront obligé de ne compter que sur eux-même car ils seront confronté à beaucoup de doutes et d'incertitudes. Beaucoup de douleurs émotionnelles aussi. Certains ont été plus émouvants ou encore plus ridicules que dans d'autres livres. le danger imminent donne des ailes de courage à certains comme d'autres perdent leurs moyens ou diront-nous se révèlent tel qui sont vraiment.

Un tome sans précédents puisque le rythme n'est pas le même que les autres. Même en changeant ses codes routiniers et qui jalonnaient les autres années à Poudlard, l'auteur à su donner un souffle différent mais au combien palpitant et où l'on en s'ennuis pas. le livre est construis comme une sorte de quête de la connaissance matérielle comme émotionnelle et spirituelle ou un chemin de croix.

J'ai lu une aventure spéciale qui allait au-delà de ce que j'avais imaginé pour la fin de Harry Potter. Des réponses à toutes les questions qui nous taraudait depuis le début, et même encore plus que ce que l'on pensait, ce qui ajoute une dimension un peu plus tragique.

Une histoire bien ficelé qui intègre une bonne partie des autres romans. Si vous avez l'habitude de l'écriture de Mme Rowling, je ne saurait que vous conseillez de faire comme elle nous a habitué depuis le début. Donc faite attention à tout !


Quand j'y pense, je n'aurais plus le plaisir et l'excitation de retrouver ce monde magique et attachant, teinté de beaucoup d'humour. A moins de recommencer à tout lire ; mais c'est à la fin que l'on se rend compte de l'oeuvre monumentale qui a été écrite.

Certains n'ont pas aimé (ou n'aimerons pas) la fin, car il ne la voyait pas comme dans leur rêve. Elle est ce qu'elle est. Et je la trouve très bien comme ça. Elle est simple et sans effets pompeux ni fioritures à l'américaine ou à l'asiatique. Moi je l'ai trouvé sans peurs ni doutes pour quelqu'un qui arrive à se connaître entièrement et qui accepte son sort. La fin est révélatrice de valeurs auxquels l'auteur s'est attachée à démontrer depuis le commencement de son histoire.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          462
einoha
  27 mars 2010
Comme un grand nombre de personnes, j'ai longtemps attendu la sortie de ce dernier tome tout en maudissant le jour de sa sortie, je me posais pleins de questions sur qui allait vivre, qui allait mourir... Mais j'avais peur de le lire trop vite et d'arriver à la fin en me disant : "Voilà, c'est fini !! Plus de Harry Potter !!" Je vais avoir 20 ans et ce héros m'a suivit durant toute mon adolescence, j'ai presque grandi avec lui ! Autant dire que j'attendais énormément de ce livre, voire peut-être trop, j'avais peur d'être déçue : mais non, AUCUNE DECEPTION !
J'ai été tenu en haleine à chaque page, chaque rebondissement apportait son lot de réponses mais aussi de questions, les personnages sont toujours aussi bien travaillés, même ceux que l'on connait depuis le début. Les batailles sont décrites avec brio, il est facile de se les réprésenter, malheureusement comme dans toutes guerres il y a des morts : certaines auxquelles on s'attendait, d'autres non...

J'ai pleuré, je l'avoue pour la mort de certains personnages, dont je tairais le nom pour ceux qui n'ont pas encore lu le livre, mais j'ai également pleuré lorsque j'ai refermé l'énorme volume, car pour moi : c'est la fin d'une époque, celle de mon adolescence qui se referme aussi...
Lien : http://dev0reuse-de-livre.ha..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          431
Souri7
  17 septembre 2016
Dernier tome de la saga ... sniffff

Super final pour clore une saga comme Harry Potter.
Je ne vais pas revenir sur l'intrigue qui est magnifiquement mené au travers des différentes quêtes laissées par Dumbledore afin d'amener Harry Potter à prendre conscience de sa mission. Les tensions entre les personnages, les clash avec séparations... l'émergence d'anciens et de nouveaux personnages dynamisent le roman.

Ce qui est bien pensé...le contraste entre les aventures que vivent Harry et ses amis devant fuir, se cacher et par moment les "pauses" dans des lieux sereins comme chez le frère de Ron marié depuis peu, le père de Luna Lovegood.

Le final est GRANDIOSE ! J.K. Rowling ne ménage pas ses lecteurs en tuant des personnages. Une manière de montrer que la mort touche les bons comme les méchants.

Qu'un mot... MERCI !
Commenter  J’apprécie          381
Rebus
  19 mars 2017
Dernier tome des aventures de Harry.
L'heure du dénouement a sonné. Un tome sombre, un tome du passage à l'âge adulte. Un roman qui n'est pas fait que d'actions : c'est aussi un roman d'introspection pour Harry.
Comment vaincre Voldemort ? Que se cache-t-il derrière ce lien mystérieux entre Harry et le Seigneur des Ténèbres ?
Qui sont finalement les véritables héros, derrière des apparences trompeuses ?

Une fois de plus, JK Rowling mène d'une main de maître son petit monde de la magie. Tout est pensé, choisi avec soin : les actions, les mots, les lieux... Quelle réussite ! Une saga qui me procure toujours un énorme plaisir de lecture.
Commenter  J’apprécie          320
lokipg
  17 février 2019
Si vous avez lu mes critiques des précédents tomes, vous aurez constaté que je ne suis pas un grand fan de la série. Je lui reproche sa tendance au remplissage et sa répétitivité, qui m'a donné l'impression de lire six fois de suite la même histoire. Toutefois, je lui reconnais des personnages attachants, de l'inventivité et de la fraicheur, une plume agréable à lire et, surtout, les derniers chapitres m'ont toujours donné envie de lire le tome suivant. D'aileurs, ce sont ceux qui m'ont le moins plu, c'est à dire la Coupe de feu (intrigue faible) et le Prince de sang-mêlé (overdose de romance) qui ont les plus belles fins. Comme quoi.
Tout ça pour dire que j'avais tout de même hâte de connaitre le dénouement de cette saga.

En quelque chapitres, j'ai su que j'allais aimer ce roman. Car, enfin, ENFIN, c'en est fini des cours, fini des petites bisbilles avec les profs et des histoires de coeur entre élèves, fini des matchs de quidditch sans rapport avec l'intrigue, fini du remplissage pour que l'histoire puisse se terminer en juin comme à chaque fois, bref, fini de la routine dans laquelle s'était installée mamie Rowling depuis six romans.

Libérée de ce carcan, l'histoire démarre sur les chapeaux de roues. Il y a de nombreuses scènes d'action, mais également beaucoup de révélations, notamment sur Dumbledore, qui n'aura jamais été aussi présent que depuis sa disparition. On retrouve tous les personnages qu'on a appris à apprécier et chacun aura son rôle à jouer. le ton est sombre, le danger et la mort rôdent à chaque chapitre. La menace de Voldemort et de ses sbires est, pour la première fois, réellement palpable tout au long de l'histoire, et pas uniquement dans les derniers chapitres. Il y a une véritable tension et un côté course contre la montre très bien rendu. Harry, Hermione et Ron enchainent épreuves sur épreuves, dénouant au passage de nombreux fils du mystère, jusqu'à un final épique, à la hauteur des attentes. J. K. Rowling répond à toutes les questions laissées en suspens et les réponses ne m'ont pas déçu.

Bref, si la série a des défauts, ce denier tome en est exempt. Je suis très content d'avoir persévéré, cela en valait la peine !
Lien : http://lenainloki2.canalblog..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          301
nadiouchka
  15 juillet 2018

Et voilà, c'est la fin : eh oui, je pourrais dire aussi : « c'est la dernière ligne droite » - « on approche du dénouement », etc. mais il ne faut pas se voiler la face, c'est vraiment fini : This is the end…
On peut dire que J.K. Rowling n'a pas ménagé son stylo (peut-être est-il magique ?) pour nous offrir un dernier tome passionnant sur cette grande saga qui a réussi à tenir en haleine les lecteurs, jeunes ou moins jeunes, peu importe. Quand c'est aussi envoûtant, on se laisse aller avec ce tome 7 de « Harry Potter et les reliques de la mort ».

A présent, notre cher Harry a dix-sept ans (pour un sorcier c'est l'âge de la majorité), comme le temps passe… Mais à la différence des tomes précédents, il ne retourne pas à Poudlard. Tiens donc, il sèche ? Mais non, pas du tout, aidé par ses fidèles amis Ron et Hermione, il va se vouer à une mission que Dumbledore lui a confiée avant de mourir, faire la chasse aux Horcruxes (un vrai cadeau empoisonné). Pas facile donc, car ce satané Seigneur des Ténèbres est à présent le Maître absolu.

Dans mes 882 pages (oui, en Édition Poche), on assiste à la traque des trois amis, leur exil, une solitude jamais connue auparavant. Mais ils ne manquent pas de courage, comme d'habitude et se liguent pour lutter contre les Forces du Mal et ils vont rencontrer les Reliques de la Mort. Là-dessus, motus et bouche cousue.

Pendant toute cette ultime lecture, on va s'en donner à coeur joie pour transplaner - donner des coups de baguettes magiques - voir que les Mangemorts sont partout (mais comment font-ils ?) - on découvre la maison de Harry à Godric's Hollows – la mort de certains sorciers comme Fred, Dobby, Tonks, Lupin… larmes).

Mais pour ne pas raconter cette histoire finale, on peut dire que c'est une guerre sans merci avec un rythme soutenu. On ressent vraiment d'énormes doutes, des émotions. Il n'y pas un seul moment de répit, c'est trépidant et tout est bien ficelé. Pour Voldemort, il n'a eu que ce qu'il méritait.

On peut dire Choixpeau bas à J.K. Rowling qui a su nous mener par le bout de sa baguette depuis le premier tome. En tout cas, en ce qui me concerne, c'est ce qui m'est arrivé lorsque j'ai lu cette saga.
Chez moi, il est rare que je lise autant de tomes 📚 📚sur un même personnage mais il faut reconnaître que ce fut tellement ensorcelant qu'il est fort possible que j'aurais pu en lire encore un peu plus.
Mais comme toute bonne chose a une fin, même si certains ont pu rester sur leur faim, This is the End, quand Harry dit adieu à ses amis : « La dernière trace de vapeur se dissipe dans l'atmosphère de l'automne. le train disparaît dans un virage. Harry levait toujours la main en signe d'adieu. »
On fait de même Harry, tu as dix-neuf ans à présent et toute la vie devant toi.

Merci J.K. Rowling pour ces aventures magiques !

❤❤ ❤❤❤ 😍
💕 💕💕💕💕
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          300


Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Citations de Harry Potter 1-7 à retrouver

" (...) Je t'envoie également quelque chose qui devrait te faciliter la vie à Poudlard, l'année prochaine. Si jamais tu as besoin de moi, écris-mo, ta chouette saura où me trouver. Je t'écrirais bientôt une autre lettre. Sirius (...)"

Harry Potter et le prisonnier d'Askaban
Harry Potter et la coupe de feu
Harry Potter et l'ordre du phénix

5 questions
1897 lecteurs ont répondu
Thème : Harry Potter, tome 7 : Harry Potter et les reliques de la mort de J. K. RowlingCréer un quiz sur ce livre