AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix BabelioRencontres
EAN : 9782246815051
77 pages
Grasset (15/11/2017)
4.19/5   134 notes
Résumé :
L’auteur a été invitée à prononcer le fameux discours de remise des diplômes aux étudiants de Harvard en 2008. J.K.Rowling a transformé ce rite de passage d’ordinaire convenu en une leçon de vie, conduisant son auditoire de l’époque, et tous les lecteurs futurs de ce livre, à méditer sur ce qu’est une vie réussie.

Ce texte inspiré aidera chaque lecteur, à chaque âge et à chaque étape de la vie. Il puise directement aux sources de l’expérience de l’aut... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (58) Voir plus Ajouter une critique
4,19

sur 134 notes
5
28 avis
4
21 avis
3
1 avis
2
2 avis
1
0 avis

LuMM
  25 mai 2018
Ce petit livre (à peine 80 pages) reprend le discours prononcé par J K Rowling lors de la remise des diplômes à Harvard en 2018. Plus touchant que surprenant, on retrouve dans les mots de l'auteure les idées qui lui sont chères et qui ont souvent servi de fil conducteur à son oeuvre : le pouvoir de l'imagination et la vertu de l'échec.
Le ton est à la fois tendre et drôle.
La mise en page de toute beauté, simple et poétique, un écrin parfait.
Commenter  J’apprécie          230
pegase-shiatsu
  26 juillet 2022
Un discours étonnant... l'autrice de Harry Poteur vient à Oxford, en 2008 pour un chemin de vie bien plus tortueux que ceux qui beaucoup agressent, calomnie ne se l'imagine... ce texte qui parle de ses propres expériences où , à travers l'appele à la solidarité on perçoit en fil rouge... sa vie... juste l'essenciel... elle ne critique même pas... ceux qui lui ont fait ce chemin tortueux... elle parle de son couple qui la éclatée, la laissant dans la misère... bien qu'elle ait pu compter sur des amis pour ne pas être SDF... mais cela va bien plus loin que le fin la magie des mots... car le film ne parle pas de la détresse et de la solidarité qu'elle a vécu en travaillant à Amesty Internationnale... et elle dit que pour comprendre les pauvres... oui... il faut vraiment avoir été pauvre.... et ce qu'elle ne dit pas (normal, elle est anglaise) c'est sans arrêt des smicards qi se croient pauvre en France et se plaingne du coût de l'Uraine.... elle me redonne du courage... parce que mercredi soir j'ai entammé une grève de la faim.... Ras le bol de ce qui veulent plus de sous ( surtout ceux qui refusent d'étudier... et veulent pourtant d'être cadre... elle nous pousse à faire un monde plus solidaire... faire pression... parce que beaucoup ignire... après ses études elle a vu tant d'horeur.... et ce n'est pas tout... juste après son discours, il y a un A propos de l'auteur, qui signale les récompenses très justifiés qu'elle a reçut, et une très courte présentation de son association Lumos, dont on ne parle hélas jamais c'est bien dommage ( il faut dire que en France, certains livres de Romain Sardou... ne sont plus édité, pourtant son une seconde avant noel... est tellement mieux... mais hélas on préfère les anneries... et c'est bien dommage, de tels livres nous font avancé...) J.K. Rowling nous exorte à sortir de notre train-train quotidien.... parce que sinon nous faisons un effroyable voyage au pays des mange mort dans nos pire cauchemard;... comme elle a raison... celui qui essai d'aider dans une pauvreté... qui non n'a rien de romantique... contrairement à ce que certains essaient de nous inculquer ... pour ne rien faire... pour les débarasser de leur culpabilité dont vraiment ils ne se débarasseroont pas entre fausse génnérosite... et surtout ne faisont rien... merci J.K. Rowling, en ces temps désastreux, où le réchauffement climatique est difficilement contrôlable, ou l'Ukraine croule sous les bombes, où l'Afrique est manipulé et exterminé par le Groupe Wagner... utilisons notre imagination pour manipuler... non pour faire un profit égoiste... mais pour améliorer le monde... Pouurquoi ce petit livre... simplement illustré mais avec grand talent des image avec du noir et blanc et souvent du rouge... des images choc.... Oui... un grand merci... il est grand temps qu'au lieu de détruire on se réveille enfin... ( vous pouvez commander la version française chez votre libraire... le distributeur leur en donne l'accès....
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          70
Enialooiv
  07 août 2015
Aujourd'hui, je vais vous parler d'un tout petit livre un peu particulier. Very Good Lives n'est pas un roman, pas un essai non plus, encore moins une pièce de théâtre. C'est une simple retranscription du discours tenu par J.K. Rowling à Harvard en 2008. Dans ce discours, J.K Rowling traite des bienfaits de l'échec et de l'importance de l'imagination.
Je suppose que la plupart d'entre vous connaissent au moins de loin l'histoire de cette auteure, mais je rappelle, au cas où, qu'elle vivait dans la pauvreté avant le succès phénoménal de Harry Potter. Elle est donc relativement bien placée pour parler de l'expérience de la pauvreté et de l'échec. Sa façon de parler de l'échec et de la déception est rassurante, réconfortante. de nos jours, on a l'impression que tout le monde réussit tout le temps, une connexion sur les réseaux sociaux est plus déprimante qu'autre chose lorsqu'on regarde les vies édulcorées de nos contacts. Ça fait du bien que quelqu'un parle de ses échecs et de ce qu'ils lui ont apporté.
L'importance de l'imagination, quant à elle, n'est pas traitée de la manière habituelle. L'imagination ne permet pas seulement de créer des mondes fantastiques, elle est à l'origine de notre capacité à ressentir de l'empathie envers des êtres humains que l'on ne connaît pas et qui vivent des choses que l'on a jamais vécu. C'est cette capacité qui nous permet d'améliorer le monde et de l'imaginer, en mieux.
Alors maintenant, vous allez me dire : mais quel est l'intérêt d'acheter ce livre, puisqu'on peut voir le discours sur Youtube ? La première raison est essentiellement matérialiste, il s'agit d'un très bel objet, avec de superbes illustrations. Si j'avais pu, j'aurai photographié toutes les pages car chacune d'entre elle est unique. C'est un petit objet de réconfort auquel vous avez toujours accès, et c'est plus touchant (pour moi en tout cas), de l'avoir dans les mains que de le regarder en vidéo. La seconde raison est un peu plus sérieuse, puisque 90% des bénéfices de la vente sont distribués à l'association Lumos, créée par J.K. Rowling pour venir en aide aux enfants défavorisés. Les 10% restants sont accordés au système d'aide financière aux étudiants de l'université de Harvard .
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          110
LivresdAvril
  05 octobre 2020
"La meilleure des vies" est la transcription du discours de la maman d'Harry Potter lors de la cérémonie de remise des diplômes d'Harvard en 2008.
"En cette merveilleuse journée, qui nous voit réunis pour célébrer votre succès, j'ai décidé de vous parler des bienfaits de l'échec." commence-t-elle. Avec humour, J. K. Rowling insiste sur ce qu'elle a appris de ses échecs (elle a suffisamment raconté dans quel contexte elle avait démarré l'écriture de sa saga pour que l'on voit le lien), un peu dans l'esprit des "Vertus de l'échec" de Charles Pépin. L'idée n'est évidemment pas de valoriser l'échec en tant que tel, mais plutôt d'appeler à ne pas le dramatiser et à s'en servir pour mieux se connaître, avancer et rebondir.
Mais c'est la seconde partie de son discours qui m'a le plus plu, celle consacrée à l'importance de l'imagination. Ici aussi, le lien avec le petit sorcier à la cicatrice est limpide. Mais elle insiste surtout sur les valeurs humaines directement liées à l'imagination : l'empathie, la capacité à choisir de voir ce qui se passe autour de nous dans notre société ou dans le monde et le pouvoir (qui n'a rien de magique) d'imaginer mieux.
Dans ce petit livre de 81 pages, J. K. Rowling sait trouver les mots justes, ceux qui touchent sans être péremptoires et donne envie de s'engager pour la meilleure des vies.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          120
Lunartic
  10 juillet 2019
Un petit livre qui peut avoir un grand impact sur votre vie...
Tout d'abord, et pour ne pas perdre les bonnes habitudes, un grand merci aux éditions Grasset pour ce sublime envoi. Etant donné que l'ouvrage est très court (moins de cent pages) et que donc, je ne vais pas trop m'éterniser à son propos afin de ne pas vous en gâcher son contenu si intéressant, inspirant et enrichissant, juste une petite mise en avant de l'objet-livre.
Tout simplement car il le mérite à mille pour cent. Ce livre est petit, compact,-très léger, donc très agréable à tenir en main. de plus, c'est un hard-back et je sais que pour pas mal de lecteurs, ça signifie beaucoup. Sa couverture papier est superbe, très épurée et élégante, et, quand vous l'enlevez, cela vous dévoile un petit livre rouge avec des toques de diplômés américains dessus.
Bref, je pourrais m'extasier pendant des heures sur cet ouvrage qui fait divinement bien dans ma bibliothèque et continuer mon télé-achat, mais voilà, je tenais à souligner la qualité d'édition de cet ouvrage. Bravo, Grasset.
Maintenant, entrons dans le vif du sujet. Késako ? Qu'est-ce que ce livre peut bien nous raconter en une poignée de pages seulement, même pas cent ? Eh bien, toute l'expérience d'une vie, mes amis. Et pas des moindres : celle de notre maman magicienne, notre reine adorée, celle qui a marqué l'enfance et la vie de lecteur de beaucoup, j'ai nommé : J.K. Rowling.
Et une fois de plus, force est de constater que notre autrice bien-aimée sait manier les mots avec une dextérité que personne d'autre ne possède et qui, pour le coup, relèverait presque de la magie. Celle-ci, en tout cas, continue de faire mouche, cette fois dans le cadre d'un discours donné aux diplômés de Harvard de la promo 2008. Soit il y a presque dix ans, et pourtant, je peux vous assurer que les mots prononcés par J.K. ce jour-là ne tomberont pas dans l'oubli, qu'ils garderont éternellement leur valeur et leur force, et je remercie la maison d'édition anglaise Little, Brown and Company, et celle française de Grasset deux ans après, d'avoir eu l'intelligence remarquable de transmettre et de partager ces mots prononcés sur papier, de les graver noir sur blanc.
Même Albus Dumbledore n'aurait pas fait mieux en prononçant ces paroles qui vous forgent un individu et lui permettent d'avancer dans la vie. Qui plus est, de magnifiques illustrations viennent agrémenter la lecture et s'accordent parfaitement avec les propos pleins de bon sens et éclairants comme un phare dans la nuit de J.K.
Un vrai plus à ce livre petit par la taille mais grand par l'effet colossal qu'il produit sur nous, lecteurs, par la leçon de vie foudroyante qu'il nous donne, tel un nouveau jour qui se lève et qui nous éblouit. Je le garderai à tout jamais comme livre de chevet dans lequel me replonger dès que je me sentirai mal dans ma peau ou aurai la sensation de n'être qu'une moins-que-rien. Ce livre est une source de motivation perpétuelle qui en fait un indispensable à mes yeux afin d'aborder convenablement la vie.
Je vais vite conclure, car je ne voudrais pas vous priver de cette opportunité unique de découvrir d'autres pans de la vie de J.K. Rowling, qui, malgré ses malheurs, son désarroi, son sentiment d'abandon et de non-appartenance au monde, s'est rendue compte qu'on peut en survivre, surpasser ce chagrin presque morbide, et que la fidélité, la dignité, le respect et l'intégrité continuent à exister dans un monde malade qui peut sembler être un gouffre sans fin de noirceur.
Une fois de plus, J.K. confirme qu'elle a le coeur grand comme ça, accompagné d'un humour qui n'a pas su être entaché des dures épreuves qu'elle a dû traverser, et elle nous prodigue des conseils réconfortants et qui nous poussent à aller de l'avant. Ce discours fait preuve d'une grande humilité, d'une sagesse exemplaire concernant la façon de percevoir autrui et soi-même, et surtout, Joanne a su, je pense et je l'espère grandement, atteindre en plein coeur, toucher, émouvoir ces étudiants de la prestigieuse Harvard qui, elle le rappelle, sont brillants de leur travail acharné et n'auront sans doute aucun mal à trouver une place enviable dans ce bas monde.
Le fait qu'elle leur incombe comme mission d'élever la voix pour ceux qui n'en ont pas, de se servir de ce privilège qu'ils ont entre leurs mains d'être entendus et considérés comme importants pour se placer du côté de l'Humanité au lieu de celui du pouvoir, c'est un exemple qu'on devrait tous prendre comme maxime dans notre vie, qu'elle soit lumineuse de gloire, d'argent, de réussite, de succès, ou qu'on soit plus dans l'ombre. Tant qu'on a l'imagination d'un monde meilleur, une grandeur et une ouverture d'esprit, tout reste possible et réalisable. COUP DE COeUR ♥
J'ai fait lire cet ouvrage à ma maman, et elle a su être conquise par son message instructif, rayonnant de vérité et de lucidité. Et vous, qu'en sera-t-il pour vous ?
Lien : https://lunartic.skyrock.com..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30


critiques presse (2)
LeFigaro   01 décembre 2017
La créatrice d'Harry Potter signe un éloge de l'échec et de la force de l'imagination.
Lire la critique sur le site : LeFigaro
LeFigaro   14 septembre 2017
La célèbre romancière et mère de la saga fantastique Harry Potter sort le 15 novembre prochain aux éditions Grasset un témoignage personnel et émouvant, tiré d'un discours qu'elle a prononcé devant les étudiants d'Harvard.
Lire la critique sur le site : LeFigaro
Citations et extraits (38) Voir plus Ajouter une citation
pegase-shiatsupegase-shiatsu   26 juillet 2022
Un cri de souffrance et d'horreur comme je n'en ai plus jamais entendu par la suite. La porte s'est ouverte. Une chercheuse d'Amnesty a passé une tête dans l'embrasure et m'a demandé de bien vouloir apporter le plus vite possible une boisson chaude au jeune homme avec qui elle s'entretenait. Elle venait de lui annoncer qu'en représailles des critiques qu'il avait exprimées contre le régime de son pays, sa mère avait été exécutée.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
pegase-shiatsupegase-shiatsu   26 juillet 2022
Ne vous inquiéte pas, je n'ai pas l'intention de vous expliquer que l'échec, est une expérience merveilleuse. Ce fut pour moi une époque de ténèbres, et j'étais loin alors de me douter que j'en sortirai bientôt à la faveur de circonstance dignes d'un conte de fée, comme a pu depuis le raconter la press. Je ne savais absoluement pas jusqu'à quand je resterai dans l'obscurité, et pendant longtemps, la lumière au bout du tunnel fut un espoir plus qu'une réalité tangible.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
pegase-shiatsupegase-shiatsu   26 juillet 2022
Et pourtant, j'en ai également plus appris sur la bonté humaine en travaillant pour Amnessty internationnal que jamais auparavant.
Amnesty emploi des milliers de personne qui non jamais été torturées ou incarcérées en raison de leur conviction et qui se mobilisent au non de tout ceux qui l'ont été. La puissance de l'empathie humaine, , lorsqu'elle s'exprime à travers l'action collective, sauve des vies et libèrent des prisonniers. Des gens ordinaire qui n'ont rien à craindre pour leur bien-être et leur sécurité personnelle.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
pegase-shiatsupegase-shiatsu   26 juillet 2022
.... je serais la premièère à dire qu'il n'y a rien de noble dans la pauvreté. La pauvreté engendre la peur, l'angoisse, parfois même la dépression : être pauvre c'est subir mille humiliations quotidiennes, mille tourments. Quiconque a réussi à s'extraire de la pauvreté par ses popres moyens peu à bon droit en être fier, oui, mais la pauvreté en elle-même n'a rien de romantique, sinon aux yeux des imbéciles.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
pegase-shiatsupegase-shiatsu   26 juillet 2022
Contrairement aux autres créatures de cette planête, les êtres humains sont capables d'apprendre et de comprendre quelque choses sans l'avoir eux même vécu. Ils peuvent se penser à la place d'autrui.
Il s'agit d'un pouvoir comme la magie dans mes propres romans, moralement neutre. On peut se servir de cette aptitude pour manipuler ou contrôler, tout autant que pour comprendre et compatir.
Commenter  J’apprécie          10

Videos de J. K. Rowling (45) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de J. K. Rowling
Robert Galbraith est le pseudonyme de JK Rowling. Ce cinquième volume de la série des Cormoran Strike, épique et labyrinthique à souhait, nous offre une lecture haletante. Incontestablement le meilleur roman de Robert Galbraith à ce jour.
autres livres classés : echecVoir plus
Notre sélection Non-fiction Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Harry Potter pour les nuls (niveau facile)

Combien de tomes contient la série Harry Potter

6
7
8
9

7 questions
14962 lecteurs ont répondu
Thème : Harry Potter, tome 1 : Harry Potter à l'école des sorciers de J. K. RowlingCréer un quiz sur ce livre