AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix BabelioRencontresLe Carnet
EAN : 9782070117482
160 pages
Gallimard (13/10/2016)
4.5/5   5 notes
Résumé :
«La domination du capitalisme fut telle qu’elle cessa d’être perçue comme une idéologie. Elle est devenue le modèle par défaut, le comportement naturel. Elle s’est infiltrée dans la normalité, a colonisé l’ordinaire, au point que la contester est apparu comme aussi absurde ou ésotérique qu’une remise en cause de la réalité elle-même. Dès lors, le pas fut aisément et promptement franchi pour affirmer : "Il n’y a pas d’alternative."»
Dans cette série d’essais, ... >Voir plus
Critiques, Analyses et Avis (1) Ajouter une critique
Heval
  04 septembre 2021
L'ouvrage date de 2014 mais qu'importe puisque la critique du capitalisme reste toujours d'actualité. Arundhati Roy dénonce les vampires qui se goinfrent du sang des plus faibles malheureusement nombreux. Elle dénonce ces tortionnaires qui imposent un système politique, économique et social qui crée la pauvreté; une pauvreté qu'ils se promettent ensuite d'endiguer à coups de programmes défendues par des fondations caritatives ou ONG financées par des entreprises hautement coupables. C'est du foutage de gueule, de la duperie, de la tromperie mais ça marche puisque la masse n'y voit que du feu. La masse s'égosille en criant "vive le capitalisme" quand tout brûle et meurt à petit feu. La masse est incapable de penser autrement car elle a intégré et digéré l'idéologie mortifère comme une nature impossible à dépasser. La masse continuera à crever dans son ignorance crasse. Alors crevons pauvre Humanité.
Commenter  J’apprécie          43

Citations et extraits (3) Ajouter une citation
OooookOooook   11 mars 2020
Les fondations commencèrent à soutenir l’ANC, qui ne tarda pas à attaquer les organisations plus radicales comme le Black Consciousness Movement [mouvement de la conscience noire] de Steve Biko et à les éliminer peu ou prou. Lorsque Nelson Mandela prit le pouvoir en tant que premier président noir d’Afrique du Sud, il fut canonisé de son vivant, non seulement pour avoir passé vingt-sept ans en prison en tant que combattant de la liberté, mais aussi pour s’être complètement plié au consensus de Washington. Le socialisme disparut du programme de l’ANC. La grande “transition pacifique” de l’Afrique du Sud, si louée et encensée, signifiait qu’il n’y aurait ni réformes agraires, ni demandes de réparations, ni nationalisation des mines du pays. Au lieu de cela, il y eut de la privatisation et de l’ajustement structurel. Mandela remit la plus haute distinction honorifique d’Afrique du Sud — l’ordre de Bonne Espérance — à son vieil ami et partisan, le général Suharto, le tueur de communistes en Indonésie. Aujourd’hui, l’Afrique du Sud est gouvernée par une poignée d’anciens radicaux et syndicalistes qui roulent en Mercedes. Mais c’est amplement suffisant pour perpétuer le mythe de la libération des Noirs.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
Impression-de-lecteurImpression-de-lecteur   01 mars 2020
Dans la nouvelle guerre froide entre les États-Unis et la Chine, on prépare l’Inde à jouer le même rôle que celui tenu par le Pakistan en tant qu’allié américain dans la guerre froide avec la Russie. (Et voyez ce qui est arrivé au Pakistan.)
Commenter  J’apprécie          20
OooookOooook   11 mars 2020
Ayant trouvé comment s’y prendre avec les gouvernements, les partis politiques, les élections, les tribunaux, les médias et l’opinion progressiste, l’establishment néolibéral fut confronté à un ultime défi : gérer l’agitation croissante, la menace du “pouvoir du peuple”. Comment l’apprivoise-t-on ? Comment transforme-t-on des protestataires en gentils toutous ? Comment canalise-t-on la colère des gens pour l’évacuer vers des voies sans issue ?
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00

Lire un extrait
Videos de Arundhati Roy (9) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Arundhati Roy
8 février 2013 :
- "Indigo", Catherine Cusset, Gallimard -
Un festival culturel rassemble pendant huit jours en Inde quatre Français, deux hommes et deux femmes, qui ne se connaissent pas. Une surprise attend chacun d'eux et les confronte avec leur passé. Cette semaine bouleverse leur vie. de Delhi à Kovalam, dans le Sud, ils voyagent dans une Inde sur le qui-vive où, juste un an après les attentats de Bombay, se fait partout sentir la menace terroriste. Une Inde où leur jeune accompagnateur indien déclare ouvertement sa haine des États-Unis. Une Inde où n'ont pas cours la légèreté et la raison françaises, où la chaleur exacerbe les sentiments, où le ciel avant l'orage est couleur indigo. Tout en enchaînant les événements selon une mécanique narrative précise et efficace, ce nouveau roman de Catherine Cusset nous fait découvrir une humanité complexe, tourmentée, captivante.
- "Le Dieu des petits riens", Arundhati Roy, Gallimard -
Rahel et Estha Kochamma, des jumeaux de huit ans, vivent en Inde, entourés de leur grand-mère, Mammachi, qui fabrique des confitures trop sucrées, de l'oncle Chacko, un coureur de jupons invétéré, esprit romantique converti au marxisme pour les besoins de son portefeuille, de la grand-tante Baby Kochamma, qui nourrit un amour mystique pour un prêtre irlandais, et de leur mère Ammu, abandonnée par son mari, qui aime secrètement Velutha, un Intouchable. Un drame va ébranler leur existence et les séparer. Comment réagir quand, à huit ans, on vous somme de savoir «qui aimer, comment et jusqu'où» ? Comment survivre quand, après un événement affreux dont on a été témoin, on vous demande de trahir la vérité pour l'amour d'une mère ?
+ Lire la suite
autres livres classés : indeVoir plus






Quiz Voir plus

La littérature indienne : etes-vous intouchable ?

Quel est le nom de l'ancienne propriétaire de la maison qu'occupe le couple dans "Loin de Chandigarh" de Tarun Tejpal ?

Fizz
Karine
Catherine
Angela

10 questions
95 lecteurs ont répondu
Thèmes : littérature indienne , indeCréer un quiz sur ce livre