AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix BabelioRencontresLe Carnet
EAN : 9782253120186
411 pages
Le Livre de Poche (02/04/2008)
3.19/5   99 notes
Résumé :
Au Muséum national d’Histoire naturelle de Paris, les sommités scientifiques sont en émoi : une météorite antérieure à la création du système solaire apporterait la preuve de l’origine extraterrestre de la vie. Les vieilles querelles resurgissent. L’homme est-il le produit accidentel de l’évolution ou le fruit d’un « dessein intelligent », autrement dit de Dieu ? Le directeur du Muséum sollicite alors le paléontologue et géologue américain Peter Osmond, un athée con... >Voir plus
Que lire après MuséumVoir plus
Critiques, Analyses et Avis (22) Voir plus Ajouter une critique
3,19

sur 99 notes
5
2 avis
4
9 avis
3
5 avis
2
3 avis
1
3 avis
Un excellent polar qui mêle des meurtres atroces mais originaux dans le cadre du musée d'Histoire Naturelle de Paris et des théories mi-scientifiques mi-religieuses, puisqu'il sera question du combat philosophique entre les créationnistes et les évolutionnistes.
L'auteur va mettre en avant les théories de Darwin et nous en apprendre un peu plus sur la vie de Pierre Teilhard de Chardin, prêtre et paléontologue.

Les personnages sont intéressants bien qu'assez caricaturaux : la plupart ressemblent à des hurluberlus en blouse blanche, à des siphonnés du ciboulot, à de doux excentriques habillés comme en 1970, voire carrément à des sociopathes, mais peut-être est-ce réellement les cas des scientifiques passionnés vivant à 100 % pour leur travail !

J'ai beaucoup aimé découvrir le musée d'Histoire Naturelle de l'intérieur, que ce soit les différents laboratoires, les sous-sols plein de trouvailles extraordinaires, la bibliothèque regorgeant d'ouvrages rares et anciens, l'ambiance très particulière du lieu qui semble ne jamais connaître de repos.
On a l'impression de pouvoir y croiser aussi bien un éthologue dans les couloirs sombres d'un étage désert tard dans la nuit qu'un botaniste dans les archives du sous-sol à l'aube.

L'intrigue policière en elle-même est assez peu crédible car elle est vraiment tirée par les cheveux, mais elle a le mérite de nous faire réfléchir et il n'y a pas de temps mort du tout.
Attention aux personnes sensibles, les scènes de meurtres sont particulièrement crues et détaillées.
Commenter  J’apprécie          300
En Bretagne une météorite manque d'écrabouiller une mamie. Une météorite qui remettrait en cause les fondements de l'humanité. Aux dernières nouvelles la mamie va bien, merci. le Muséum nationale d'Histoire naturelle de Paris convoque alors deux éminents spécialistes de la question, chacun avec des convictions différentes : un italien le père Magnani et un américain paléontologue Peter Osmond.
Vous la voyez venir l'intrigue ? Un joli débat entre darwinistes et créationnistes, avec une touche de Teilhard de Chardin, normal il fait partie des deux communautés. Bah c'est pas seulement ça.
A peine les deux spécialistes débarqués, une série de meurtres se succède. Ajoutez-y une malle au contenu précieux que personne ne retrouve, la météorite qui disparait et vous avez un scénario prêt à vous tenir en haleine.
Justement avec de tels fils conducteurs cela aurait pu être un excellent policier mais y a quelque chose qui manque. Peut-être une certaine crédibilité à l'histoire : une ribambelle de meurtre et tout un chacun continue son petit train train comme si de rien n'était. Incorporez-y quelques scènes d'amour un peu trop chaste et vous avez un livre qui m'a gardé à distance. Oh je ne dis pas que c'est un mauvais livre, que nenni. Un polar dans la bonne moyenne avec des personnages plus ou moins consistants.
Commenter  J’apprécie          290
Meurtres au musée
Les parisiens connaissent tous le Jardin des Plantes qui abrite en son sein le Musée National d'Histoire Naturelle et la Grande Galerie de l'Evolution. Je m'y suis beaucoup promenée lorsque j'étais gamine, l'une de mes tantes habitait tout à côté. Vous comprenez qu'un thriller se déroulant dans ce lieu prestigieux porteur de souvenirs d'enfance ne pouvait que me séduire.
C'est une météorite qui est le point de départ du roman. Son analyse laisse penser qu'elle serait antérieure à la création du système solaire et elle pourrait apporter, ni plus ni moins, la preuve de l'origine extraterrestre de la vie. Deux spécialistes de renommé mondiale sont appelés par le directeur du Musée qui a récupéré l'objet (elle en possède toute une collection : https://www.mnhn.fr/fr/qu-est-ce-qu-une-meteorite) : Peter Osmond, un vieil ami américain, paléontologue et géologue et le père Magnani jésuite et astrophysicien, dépêché par le Vatican. Tous deux s'opposent catégoriquement sur l'origine de la vie : l'un athée convaincu et évolutionniste, l'autre défendant que la vie émane de Dieu. Mais les deux scientifiques n'ont pas le temps de s'écharper sur ces théories : une biologiste travaillant au musée est découverte assassinée, son corps disséqué… Et les meurtres s'enchaînent à un rythme implacable pendant une semaine sanglante.
Mon avis sera mitigé car je n'ai pas été convaincue par l'intrigue.
Le roman partait bien pourtant, j'étais assez excitée par l'idée de la découverte induite par la météorite et les conséquences sur la sphère scientifique et religieuse. Malheureusement, l'auteure n'exploite pas suffisamment le potentiel que recelait ce point de départ. Il y a bien, comme on s'en doute, une joute entre évolutionnistes et créationnistes mais finalement assez peu développée alors que ce débat est très actuel aux Etats-Unis notamment, où les tenants du créationnisme fondamentaliste vont jusqu'à demander la réécriture des manuels scolaires.
Autre point qui m'a dérangé est celui du parti pris de l'auteure de s'adresser directement au lecteur, dans des apartés qui –à mon sens- n'apportent rien au récit. Ce procédé m'a agacé à plusieurs reprises, j'ai eu le sentiment d'être un peu infantilisée…
Un mot sur les personnages (auxquels il ne faut pas trop s'attacher vu le sort que réserve l'auteure à certain) : j'ai bien aimé la sobriété du père Magnani qui va sensiblement évoluer dans sa réflexion au fil des pages, un peu moins Osmond qui est assez caricatural. La jeune conservatrice Léopoldine Devaire, l'héroïne de ce thriller, est malheureusement un peu trop naïve et fleur-bleue pour que son personnage soit tout à fait crédible (dommage). Fort heureusement il y a tout un aréopage de scientifiques excentriques, plus ou moins toqués qui peuplent les couloirs du musée et les allées du jardin (le professeur Florus, Alex…) donnant à cette histoire assez sombre un peu d'humour bienvenu !
Le point positif du roman, et finalement son personnage principal, est bien le musée lui-même, dont on visite chaque recoin, du sous-sol au grenier, et qui réserve bien des surprises.
Commenter  J’apprécie          125
Meurtre au Muséum national d'Histoire naturelle.

Une découverte exceptionnelle agite les savants du Muséum national d'Histoire naturelle, une météorite de 6 milliards d'année est tombée sur Terre. Elle apporterait la preuve que la vie est d'origine extraterrestre. le paléontologue américain Peter Osmond et le prêtre astrophysicien Marcello Magnani doivent le découvrir. Toutefois dès leur arrivée, un meurtre est commis.

J'ai adoré ce polar. Véronique Roy a travaillé au Muséum et cela se ressent à la lecture. Ce cadre magnifique est bien exploité et mis en valeur. L'autrice aime cette institution. Moi-même j'ai eu plaisir à revoir les lieux, ayant visité le Muséum il y a des années.

Les trois personnages principaux sont attachants, Peter Osmond scientifique renommé et fantasque venant tout droit des Etats-Unis, le Père Magnani, religieux ouvert d'esprit, et enfin Léopoldine Devaire conservatrice débordée et fleur bleue. Ce trio devra résoudre le mystère autour du crime.

L'autrice montre les débats dans la communauté scientifique entre darwinistes et créationnistes. Toutefois elle réussit à montrer que la fermeture d'esprit peut venir des deux bords, tout comme l'ouverture d'esprit. L'origine de la vie étant le point d'orgue de ce policier.

L'enquête en elle-même est surtout un prétexte pour nous faire découvrir le Muséum de fond en comble. de plus j'ai découvert assez rapidement qui était le coupable. Mais la lecture fût très plaisante, d'autant plus que l'autrice met des traits d'humour.

En bref, un excellent polar dans un magnifique cadre. Je regrette que l'autrice n'ai pas écrit de suite car les personnages sont très attachants. Désormais je n'ai qu'une envie: retourner visiter le Muséum national d'Histoire naturelle !

Commenter  J’apprécie          152

Je viens de découvrir un nouveau genre, le thriller humoristique. Comme le titre le suggère, cela se passe dans le milieu scientifique. Plus précisément au Musée d'Histoire Naturelle de Paris. Les chercheurs y sont presque tous caractériels et l'organisation des collections et documents loufoque. Peut-être y a t'il un fond de vérité mais je pense que le trait est volontairement forcé.
Ceci dit le propos est très intéressant puisqu'il s'agit d'un affrontement entre darwinistes et créationnistes. Sur fond de meurtres de scientifiques et assistants à la fois assez recherchés et violents.
Au départ une météorite manque d'écraser une dame dans son jardin en Bretagne. Les premières analyses révèlent des résultats assez inattendus pour que l'on demande à un paléontologue mondialement reconnu Peter Osmond de quitter les Etats-Unis ainsi qu'à un Jésuite et néanmoins astrophysicien le père Magnani de sortir du Vatican pour venir l'étudier au Musée d'Histoire Naturelle. Ajoutons à ce duo la jeune et jolie conservatrice Léopoldine Devaire qui tous trois vont essayer de comprendre la logique du tueur.

Je n'ai pas trouvé que l'auteur faisait dans la finesse mais le thème est vraiment séduisant.
Je préfère les Preston et Child mais ça se laisse lire.
Commenter  J’apprécie          120

Citations et extraits (10) Voir plus Ajouter une citation
Les protagonistes de cette histoire passèrent une nuit courte et agitée. Léopoldine, pour sa part, ne ferma pas l'oeil. Elle tenta bien de se plonger dans un roman, mais son esprit butait sur les mots comme une roue dentée ripe sans trêve sur l'engrenage. Seule dans l'obscurité, elle revoyait le corps inerte d'Anita Elberg et l'Américain subtilisant l'étiquette mortuaire.
Commenter  J’apprécie          50
- Regarde-moi ces crétins... Ils n'ont jamais rien vu ?
- Il faut avouer que c'est spectaculaire... Comment fait-elle tenir tout ça sans soutien-gorge ?
- C'est parce qu'elle est jeune. Tu verras, dans quelques années...
- C'est peut-être de la magie...
Commenter  J’apprécie          70
Au lecteur sceptique, l'auteur de ces lignes répondra pourtant ceci : il aurait préféré ne jamais avoir à écrire ce livre. On pense que l'horreur, à l'instar de la science, a des limites. On se trompe. L'horreur n'a pas de limites.

Prologue
Commenter  J’apprécie          30
Au terme d'une course approximative de 3 000 milliards de kilomètres qui le vit frôler Jupiter à moins de 500 000 kilomètres de distance et traverser sans encombre les anneaux de Saturne, un astéroïde de 13,724 kg pénétra dans l'atmosphère terrestre et termina sa course ce samedi 27 août, aux alentours de 16 heures 51, dans le jardin de Madame Aurélie Leroch, retraitée à Saint-Cast-le-Guildo, charmante bourgade bretonne perchée à deux pas d'une falaise.
Commenter  J’apprécie          10
Nous touchons ici la grande faiblesse du professeur Florus : il rangeait tout, mais ne se souvenait jamais où exactement. Plusieurs jours lui étaient nécessaires pour redéfinir la logique de son système de classement. Voilà pourquoi chaque enquête lui demandait tant de temps et d'efforts.
Commenter  J’apprécie          10

Video de Véronique Roy (1) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Véronique Roy
Mon fils djihadiste est aussi une victime du terrorisme.
autres livres classés : thrillerVoir plus
Les plus populaires : Polar et thriller Voir plus


Lecteurs (214) Voir plus



Quiz Voir plus

Retrouvez le bon adjectif dans le titre - (6 - polars et thrillers )

Roger-Jon Ellory : " **** le silence"

seul
profond
terrible
intense

20 questions
2789 lecteurs ont répondu
Thèmes : littérature , thriller , romans policiers et polarsCréer un quiz sur ce livre

{* *} .._..