AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
EAN : 9782359000962
218 pages
Éditeur : LOKOMODO Editions (23/06/2012)

Note moyenne : 2.92/5 (sur 12 notes)
Résumé :
Au hasard d'une promenade, Dominique se voit remettre une invitation pour visiter un nouveau magasin d'antiquités. Dans la boutique déserte, elle ne peut résister à l'envie de consulter un livre poussiéreux qui traîne sur une étagère. Le gérant du magasin, un vieil homme étrange, apparaît et lui reproche de ne pas avoir tenu compte de l'avertissement figurant sur la couverture : " Lecture dangereuse pour les profanes "... Lorsqu'elle revient chez elle, Dominique se ... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (2) Ajouter une critique
Masa
  26 mars 2015
Je pars à la découverte d'un auteur fantastique récent : Michel Rozenberg. Faut dire que depuis que j'ai lu « La malédiction de Bethany » de Robert McCammon, j'ai une soif de fantastique et d'horreur. Mes deux précédentes lectures ne ressemblaient pas vraiment à ce que je recherchais. Cette fois-ci j'espère bien trouver.
Hé bien pas vraiment. Il y a bien du fantastique, mais les nouvelles sont, de mon point de vue, médiocres à part la dernière.
Au commencement, il y a « Les maléfices du temps » – qui la première nouvelle. le début semblait prometteur. Une jeune femme rencontre un clown qui l'envoie chez un brocanteur. Elle s'intéresse à un livre. le brocanteur lui propose une somme prohibitif, mais lui donne un mystérieuse boîte. Par la suite, le récit perd de son charme. Pour augmenter la taille de son texte, l'auteur propose deux points de vue. Et je n'ai pas du tout aimé la fin. Notons que le personnage du brocanteur est jouer par un petit chauve.
Le second texte est court et je dirai complètement raté. Une femme passe dans l'au-de-là. Elle est intitulé « Le temps d'aimer ».
Et c'est partie pour « À rebrousse-temps ». Une histoire raconté par… un chauve. Il a des problèmes psychologiques et croit avoir vu le cadavre d'une petite fille. Il est question d'une poupée également. Bon là encore, c'est très décevant.
La suivante est « Les spectres du temps ». Un inspecteur s'interroge sur la mort d'un vieil homme qui est… chauve. le début est intéressant. Par la suite, je n'ai pas du tout aimé. En gros ça raconte l'histoire d'un homme (chauve) torturé par sa vie et se prend de multiples personnalités.
Enfin « Le temps fissuré » qui finit bien ce médiocre recueil. Il s'agit de la seul potable et que j'ai trouvé sympathique. Deux types de narration. Il s'agit en fait d'un auteur qui narre son roman. D'un côté nous avons un super héro séduisant et son antonyme écrivain torturé…. Chauve. Bon son super héro s'avère être un tueur à gage devenu tueur malgré lui. Voilà enfin une histoire plaisante.
Mais tout cela est bien maigre dans ce petit recueil pauvre en sensation. C'est une belle déception et je n'ai pas tellement envie de poursuivre l'aventure avec cet auteur qui doit être alopophobe.
Je me demande même s'il existe de nouveaux talents capable de rivaliser avec les ténors du genre, ces gloires qui ont donnés au Fantastique et à l'horreur, leurs plus belles plumes durant les deux décennies '80 et '90.
Hum, d'ailleurs, je vais me replonger avec l'une d'entre elle, histoire de me dire qu'avant c'était mieux.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          103
Patroth
  14 décembre 2018
Je ne me suis pas vraiment régalé avec ce livre , qui m'a laissé parfois perplexe , pourtant les histoires commencent bien , mais trop complexes à mon gouts ...
Commenter  J’apprécie          00

Citations et extraits (19) Voir plus Ajouter une citation
rkhettaouirkhettaoui   17 juillet 2014
Les matières me semblent trop simples. Je n’ai pas besoin d’étudier pour les connaître. Les instituteurs sont inintéressants, prétentieux, fiers de leur pouvoir sur les pauvres gosses que nous sommes, démunis. Ils ont vite compris qu’avec moi, ils n’ont pas de prise. Aucune punition ne m’atteint.
Souvent, je quitte les cours sans permission sous les rires des camarades et je me sauve. Une fois dehors, je me sens libre. Je me réfugie dans les bois adjacents où mille activités plus intéressantes m’attendent. Constitution de flèches acérées, chasse aux petits mammifères, cueillette des mûres… Mes absences répétées n’affectent pas mes connaissances. Aux rares contrôles où je suis là, j’obtiens le maximum de points. Les professeurs enragent.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
rkhettaouirkhettaoui   17 juillet 2014
Demain est un autre jour. Je dois me mettre dans de meilleures dispositions. On n’écrit pas sur commande. Ceux qui diront le contraire auront droit à mon mépris. Allez, des raviolis à la sauce tomate, un coca et au lit. Le sommeil… il est temps que je me discipline.
Commenter  J’apprécie          30
rkhettaouirkhettaoui   17 juillet 2014
Les cours ne m’intéressent plus. Je veux juste mon diplôme. Je ne sais pas ce que j’en ferai, mais ça, c’est un autre problème. Qui sait, si mon livre plaît, la question ne sera plus à l’ordre du jour. Encore un petit effort, le temps de boucler le manuscrit. En une soirée, j’ai tapé plusieurs pages. Je viens de les relire. Être juge et partie, ce n’est pas simple. Je me demande même si ça a un sens. Cela devrait être interdit.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
rkhettaouirkhettaoui   17 juillet 2014
Certains naissent avec une santé en béton, d’autres sont un réceptacle pour ce que l’air véhicule de malsain. Quant à l’apparence, vous savez aussi bien que moi que… enfin… c’est sans importance.
Commenter  J’apprécie          30
rkhettaouirkhettaoui   17 juillet 2014
Mes bonnes intentions se sont évanouies pour laisser place à la colère, la rancœur, l’amertume. Disparue, ma détermination. Tel l’alcoolique soumis à l’implacable loi des rechutes, je me suis fait l’effet d’un récidiviste qui se justifiait de la moindre difficulté pour ne pas affronter les conséquences de ses actes. Est alors apparu mon désir de vengeance envers la classe dirigeante.
Assez vite, je me suis remis à mentir, à tricher, à voler ; j’ai pratiqué la manipulation, les pressions, le chantage… bien plus qu’auparavant. C’était facile, j’avais tout appris dans ce domaine. Au début, cela m’a rapporté gros. Puis est venu le retour de manivelle.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00

autres livres classés : fantastiqueVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox

Autres livres de Michel Rozenberg (2) Voir plus




Quiz Voir plus

Ce film d'horreur et d'épouvante est (aussi) un roman

Jack Torrance, gardien d'un hôtel fermé l'hiver, sa femme et son fils Danny s'apprêtent à vivre de longs mois de solitude. Ce film réalisé en 1980 par Stanley Kubrick avec Jack NIcholson et Shelley Duvall est adapté d'un roman de Stephen King publié en 1977

Le silence des agneaux
Psychose
Shinning
La nuit du chasseur
Les diaboliques
Rosemary's Baby
Frankenstein
The thing
La mouche
Les Yeux sans visage

10 questions
644 lecteurs ont répondu
Thèmes : cinema , horreur , epouvanteCréer un quiz sur ce livre