AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2234064910
Éditeur : Stock (01/02/2011)

Note moyenne : 3.2/5 (sur 10 notes)
Résumé :
Angèle, jeune femme enceinte, s’adresse à Eric, son futur bébé. Pour lui, elle offre un regard sans filtre sur les siens et sur ellemême et révèle ses secrets, ses envies et ses pensées honteuses sur la maternité, la féminité et les liens du sang.
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (3) Ajouter une critique
tulisquoi
  20 mai 2011
Une femme, Angèle, attend dans la salle du médecin, le ventre rond. Alors qu'elle s'apprête à donner la vie, elle s'interroge. Comment laisser venir au monde son enfant, alors qu'on traîne déjà tout un lourd passé derrière soi ? Comment savoir si on va savoir aimer correctement, alors qu'on a soi-même manqué d'amour en étant jeune ? Ou qu'on a été mal aimé, parce que nos parents avaient déjà hérité eux-mêmes des carences de leurs propres parents ? Comment rompre ces fils qui se tissent de génération en génération à force de silence, de non-dits et de manques ?
D'une voix très douce, Capucine Ruat démêle ces fils, tente de trouver toutes les pièces nécessaires pour donner un sens à cette vie qui se profile. Mais, en même temps, le regard est sans concession sur ceux qui ont décidé de subir, dans le silence, le poids du passé. Alors elle attend cet enfant avec impatience Angèle, bien sûr, mais avec de l'appréhension aussi. Mais elle n'attend pas résignée, car elle ne veut pas faire subir à ce petit être son passé. Elle note les blessures, perce les secrets, recherche les moments où ça a dérapé. Parce que «de mon histoire j'ignore parfois ce qu'il y a à comprendre, mais je sais qu'il faut m'en débarrasser avant même de connaître ton visage, ton odeur et ta peau, ton premier cri. Pour ne pas te déranger trop tôt, pour conjurer les absences, les silences et la déraison qui rongent nos vies.»
(lire la suite...)
Lien : http://www.tulisquoi.net/jat..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
Beautylicious
  21 janvier 2020
Ce roman suit les pensées d'Angèle alors qu'elle patiente dans une salle d'attente. Elle s'adresse à Éric, son futur enfant. Elle revient ainsi sur son passé, ses souvenirs, bons comme mauvais, mais surtout sur le manque d'amour que plusieurs membres de sa famille ont connu.
Cet ouvrage m'a particulièrement touché, car je me suis rendue compte que moi aussi, j'ai "hérité" inconsciencement des peurs et angoisses de ma mère. Cette histoire nous prouve que même les choses non dites ont un impact sur notre vie en devenir.
Une histoire poignante, révoltante par moment, même si je garde une réserve sur certains passages un peu brouillons (peut-être les souvenirs de la narratrice n'étaient pas suffisamment clairs), qui ont tendance à embrouiller la lecture.
Commenter  J’apprécie          00
yv1
  27 janvier 2011
on, comment dire, pour ne pas fâcher ? C'est un livre... allez, j'y vais : c'est un livre qui, loin d'être désagréable, ne me laissera pas un souvenir impérissable. Bien écrit avec des phrases courtes, rapides, il dit toutes les angoisses d'une future mère. Cette future mère qui vit dans une famille dans laquelle les relations et la communication sont difficiles, voire conflictuelles. Envie, jalousie, ... Une petite dose de secret de famille en plus que l'on sent poindre dès le début autour des hommes, grands absents de la fratrie. Se lit vite, même si j'ai mis un petit peu de temps, peut-être par manque de motivation (139 pages aérées).
Malgré ces bons points, j'ai eu du mal donc à aller vite, parce que je me suis senti relire. Comme si Capucine Ruat écrivait des choses déjà dites, sans rien inventer. C'est un peu larmoyant, mais sans vraiment d'émotion. Peut-être mon statut d'homme m'empêche-t-il d'entrer dans la psychologie de la femme enceinte (mais, bon, j'ai quand même dû supporter -dans les deux sens du terme- ma femme pendant deux grossesses, et ce n'était pas une sinécure !) et dans la subtilité des relations mère-fille, très largement évoquées
Lien : http://lyvres.over-blog.com/..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
autres livres classés : maternitéVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox

Autres livres de Capucine Ruat (2) Voir plus




Quiz Voir plus

Famille je vous [h]aime

Complétez le titre du roman de Roy Lewis : Pourquoi j'ai mangé mon _ _ _

chien
père
papy
bébé

10 questions
1090 lecteurs ont répondu
Thèmes : enfants , familles , familleCréer un quiz sur ce livre