AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 9782755606140
Éditeur : JBZ & cie (19/08/2010)

Note moyenne : 3.2/5 (sur 5 notes)
Résumé :
Dans un train déglingué de la Russie post-soviétique, la rencontre improbable du narrateur et d'un Tatar désabusé et boiteux, qui finissent à Yalta, station balnéaire jadis célèbre pour ses beautés, aujourd'hui décaties. Rencontre explosive, femmes, vodkas et poésies, pour une amitié forte mais brève. Un premier roman dont on va parler, un premier roman qui va chercher son inspiration chez Tchekhov et les classiques russes. La souplesse de la phrase d'Emmanuel Ruben... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (2) Ajouter une critique
Skorpionnan
  08 décembre 2010
La langue d'Emmanuel Ruben est riche et foisonnante, mèlant habilement les 'immarcescible' et 'bagnole'.
Les chapitres sont longs : 50 pages environ, pourtant ce livre ne dure qu'une petite semaine. Mais ce qui est important n'est pas tant ce qui se passe que ce que cela éveille chez le narrateur...
suite sur le blog:
Lien : http://skorpionnan.over-blog..
Commenter  J’apprécie          20
Charybde2
  18 mars 2016
Voir Yalta et changer : un immobile et décisif voyage imaginaire.
Sur mon blog : http://charybde2.wordpress.com/2016/03/18/note-de-lecture-halte-a-yalta-emmanuel-ruben/

Lien : http://charybde2.wordpress.c..
Commenter  J’apprécie          00
Citations et extraits (3) Ajouter une citation
Charybde2Charybde2   18 mars 2016
Je dis le Tatar car, le mystère est bien là, mais voici : ce type était un Tatar. Un vrai. Certaines vies sont tissées tout du long de ce genre d’énigmes : tel est né sur les bords du Rhône, qui découvre un beau jour, sur ceux de la Volga, qu’il n’est ni français ni lyonnais, ni même suisse ou romanche, mais tout bonnement russe, oudmourte, bachkir ou tatar. Le mien, de Tatar, avait de ce peuple ainsi qu’on le fantasme en Occident le caractère mordant, le principe corrosif. Le regard aussi, et la matité de peau. Disons qu’il avait un air d’Asiate, comme les appellent les Russes, qui se tiennent à bonne distance du premier visage non pâle venu, au cas où il trimballerait partout sa ceinture d’explosifs comme un pèlerin son chapelet. Pauvre Russie, pauvre vieille, pauvre myope ! Serait-ce d’être ainsi – Europe un jour, Asie le suivant – Janus Bifrons ; serait-ce d’avoir vécu tant d’années de glaciation qui devrait te dispenser de miroirs ? Serait-ce la guerre de Tchétchénie qui t’aurait convaincue qu’yeux bridés, poil noir et teint mat accusent une proportion naturelle à finir en kamikaze ?
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
SkorpionnanSkorpionnan   08 décembre 2010
Je crois même, que je cherchais à le perdre, mon temps : je me disais naïvement que chaque heure perdue, ce pouvait être une impression de gagnée, voire une personne de rencontrée.
(p..20)
Commenter  J’apprécie          30
Charybde2Charybde2   18 mars 2016
Yalta. Pour la plupart des gens, le mot désigne une conférence, des accords, voire un partage ; ils ont appris cela à l’école, mais ils ne savent plus vraiment, au juste, ce qu’on y a découpé ; pour les gens du pays où j’habite aujourd’hui, c’est un mot terrible ; on leur dit Yalta, ils entendent Munich, pacte infâme, grand bradage de peuples – bref, en deux syllabes, on leur a rappelé le jour et le lieu où l’Occident, sitôt remis de la peste brune, les aurait lâchement abandonnés à l’ogre rouge. Pour moi, c’était la ville de Tchékhov.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
Videos de Emmanuel Ruben (6) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Emmanuel Ruben
Reportage sur l?atelier gruppetto. Dans le cadre du banquet d?été 2019 intitulé « Transformer, transfigurer » qui s?est déroulé à Lagrasse du 2 au 9 août 2019
L?écrivain Emmanuel Ruben prix Roger Nimier pour son livre «  sur la route du Danube » Rivages 2019, accompagne un groupe de cyclistes amateurs sur les routes des corbières.
autres livres classés : urssVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Retrouvez le bon adjectif dans le titre - (2 - littérature francophone )

Françoise Sagan : "Le miroir ***"

brisé
fendu
égaré
perdu

20 questions
2091 lecteurs ont répondu
Thèmes : littérature , littérature française , littérature francophoneCréer un quiz sur ce livre