AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
>

Critique de Fandol


Fandol
  09 mai 2021
« Je suis persuadée qu'il est venu en sous-marin pour faire une BD sur les Ehpad.
- Tu crois que c'est possible ? Deux ans d'immersion, c'est long. »
Voilà ce qui se dit alors que Geoffroy vient de décider de reprendre sa vraie passion, le dessin. Il a quitté l'Ehpad (Établissement d'hébergement pour les personnes âgées dépendantes) où il travaillait pour tenter de gagner un peu d'argent afin de vivre et payer ses dettes… On le lui avait tellement dit et répété : dessiner n'est pas un métier…
Avant de trouver ce poste en Ehpad, il avait cherché sans succès. de plus, sa situation familiale est compliquée car la mère de ses enfants l'a quitté et il ne peut voir ses deux garçons que certains week-ends.
C'est pourquoi il avait envoyé des CV, écrit aussi à l'hôpital jusqu'à ce qu'une infirmière l'informe que l'Ehpad du secteur cherche un remplaçant comme Agent de soin.
Débute alors son parcours à la Résidence Alphonse Gratinier où il commence dans l'unité pour les malades d'Alzheimer.
Ainsi, me voilà lancé dans la lecture de Prends bien soin de toi ! BD signée Rudo (Geoffroy Rudowski) puisqu'enfin cet artiste talentueux a trouvé un éditeur : Bamboo édition ! C'est grâce à ce dernier et à Babelio (Masse critique) que je vibre en découvrant ces images, ces dessins pleins de sensibilité et ces textes particulièrement efficaces, percutants, souvent teintés d'humour.
L'ensemble est dans les tons ocre mais certaines planches virent au gris pour les retours en arrière, les souvenirs, le dessin est précis, souple et plein de tendresse.
Au milieu du livre, Rudo gratifie même son lecteur d'une splendide double page lorsqu'il se confronte à l'auteur, sûrement un psy, d'un bouquin que lui a donné son ex : « Vaincre la dépendance affective. » Sa lecture ne sera pas concluante.
Rudo fait preuve d'originalité, n'évacue pas ses sentiments, son ressenti. Au contact des résidents, il est confronté à la fin de vie et ne peut s'empêcher de penser à ce qui l'attend, redoutant le plus ce que l'on nomme dépendance.
Subitement affecté à un autre étage avec beaucoup plus de personnes à s'occuper, il tente de privilégier les rapports humains, même si c'est très difficile.
Prends bien soin de toi !, BD complètement différente, bien que traitant le même sujet que le Plongeon de Séverine Vidal et Victor L. Pinel, n'évacue aucun problème. Rudo montre même la direction de l'établissement qui n'a qu'une obsession : faire des économies pour plus de profit, tout en faisant payer très cher les résidents, achetant de la nourriture industrielle parce que plus rentable et s'étonnant de la quantité de déchets parce que « C'est dégueulasse ! », comme le confirme Suzanne.
Enfin, il y a La Mort que Rudo n'a pas évacuée, la traitant de façon réaliste. Certains l'attendent, d'autres sont pris par surprise mais, la chambre une fois libérée, est aussitôt récurée et attribuée à un nouveau résident qui finira sa vie ici, payant « pour un 5 étoiles sans en avoir les avantages. »
Prends bien soin de toi ! est vraiment une BD qu'il faut lire et méditer, quel que soit son âge, tellement elle regorge d'informations, touche à la fin de vie et permet de réfléchir à ce que nous en faisons.

Lien : http://notre-jardin-des-livr..
Commenter  J’apprécie          1111



Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Ont apprécié cette critique (110)voir plus