AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix BabelioRencontres
EAN : 9782070418978
209 pages
Gallimard (31/08/2001)
3.68/5   17 notes
Résumé :
1962. Paul est chercheur en psychopharmacologie. Ayant mis au point une substance qui stimule la mémoire, il en fait l'essai sur lui-même. Dans son existence et celle des autres, c'est le début d'un bouleversement irréversible. Paul n'est pas un apprenti sorcier.

C'est un vrai sorcier, comme tous les chercheurs qui trouvent. Car s'il est vrai qu'on ne fabrique jamais un outil qui ne puisse pas blesser, est-ce une raison pour cesser d'en fabriquer? C'e... >Voir plus
Acheter ce livre sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura
Critiques, Analyses et Avis (4) Ajouter une critique
NicolaK
  07 avril 2022
Kurt Steiner (Oui, je sais, André Ruellan, mais je préfère continuer à le nommer sous le nom que je lui ai toujours connu) nous embarque une nouvelle fois dans un tourbillon dont on ressort complètement perturbé.
Paul, chercheur en psychopharmacologie, teste sur lui-même un produit, le mémoryl, sur lequel il travaille, censé stimuler la mémoire. Enfin façon de parler, puisqu'en fait, sa vie en est changée à tout jamais, parce que la mémoire sollicite nos souvenirs, les vrais, les bien réels. Tandis que là, ce n'est pas le cas et l'imagination (ou pas) s'en mêle (ou s'emmêle, au choix).
Il se met à naviguer entre diverses époques et réalités, l'espace-temps ne signifie plus rien et il ne sait plus qui il est, qui l'entoure ou pas. Un jour marié et père, le lendemain grand vide, amnésie totale, le surlendemain fiancé.. Puis retour dans la réalité. Mais quelle réalité ? Bien difficile de faire la différence. Notre Paul consulte, bien évidemment, mais on lui dit qu'il souffre d'hallucinations. Bien entendu, ce qu'il relate dépasse l'entendement.
Mais nous on comprend, parce qu'on est tellement immergé dans l'histoire que tout est bien réel. Il est décidément très fort, cet auteur. On est tourneboulé comme pas permis, parce qu'on se fond dans le personnage, fort sympathique au demeurant.
Kurt Steiner a toujours aimé parler de dimensions parallèles, de paradoxes temporels, et j'adore ça. Ce qui me fait aimer même ses livres tendant un peu vers la science-fiction, parce qu'à mes yeux ça n'en est pas vraiment, hormis une toute petite poignée que je lui pardonne volontiers. Eh oui, je suis faible et un génie reste un génie.
Donc si vous aimez que vos neurones soient triturés dans tous les sens, dans un roman sans le moindre point mort, sans longueurs et vraiment passionnant, plongez-vous dans ce récit et croisez les doigts pour espérer retrouver la raison après avoir fermé le livre.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          3618
Rusen
  24 décembre 2015
Chercheur en pharmacologie, Paul travaille sur le memoryl, un médicament aidant à recouvrer la mémoire sur le point d'être commercialisé. Désireux de pousser ses recherches plus en avant, il expérimente certaines drogues mémorielles sur lui même...
Naviguant bien malgré lui entre diverses époques et diverses réalités, toutes plus sombres les unes que les autres -le roman n'a pas été écrit en 1984 pour rien-, Paul se retrouve complètement perdu, le lecteur avec lui, ne sachant s'il souffre de paranoïa, de schizophrénie, d'hallucinations ou si tout ce qu'il vit est bel et bien réel.
Comme si tout cela n'était pas déjà assez compliqué, André Ruellan ajoute aux errances de son personnage une bonne cuillerée de paradoxes temporels, une pincée de destin et de réflexion sur le progrès et sur la morale scientifique, quelques morceaux de dystopie et passe le tout au four thermostat « Mindfuck ».
En résulte un court roman d'à peine 150 pages à la construction délirante et aux thématiques très « Dickiennes », baladant le lecteur au sein d'un bon gros bordel complètement hallucinant, jusqu'à une fin bien morose comme il faut.
Très bon !
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          80
maltese
  30 octobre 2013
Si vous aimez les livres de P. K. Dick ou encore Michel Jeury et son cycle consacré à la chronolyse, vous pouvez vous précipiter sur ce roman d'André Ruellan, également connu sous le pseudo de Kurt Steiner, qui reçut le grand prix de l'imaginaire en 1985.
Paul Hermelin est chercheur en pharmacologie et travaille en biais avec le CNRS sur un médicament capable de stimuler la mémoire. N'hésitant pas à jouer les cobayes, Paul va basculer dans un cauchemar dont il lui sera difficile de distinguer la réalité du fantasme et de s'y retrouver parmi les différentes époques de sa vie qu'il va visiter.
Son entourage, à commencer par sa femme, sera tout autant perdu et ne pourra suivre véritablement les évolutions des recherches de Paul.
Et le lecteur est vite pris de vertige aux côtés de ce savant qui fonce dans son expérimentation sans prendre de grandes précautions.
L'auteur construit son récit d'impressionnante façon et tient en haleine jusqu'à une fin qui laisse songeur quant au poids du destin et à la place de la science.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          60
Fon95
  31 mai 2021
Un roman court, original, et surtout torturé comme je les aime!
Ruellan nous convie à une ballade à la frontière de la folie, en suivant les expériences hasardeuses d'un chercheur sur la stimulation de la mémoire.
Pas de round d'observation, on se retrouve dans le vif du sujet dès les premières pages, et, le moins que l'on puisse dire, c'est qu'il faut s'être mouillé la nuque au préalable.
Effets secondaires, troubles mentaux, réalité parallèle? L'auteur nous fait perdre pied pour mieux nous tenir en haleine, et le résultat est plutôt abouti.
Le récit reste cohérent, l'ambiance est sombre et chaotique, et les personnages agrémentent le flou artistique dans lequel ce roman nous plonge, et tout ça dans un style relativement fluide.
Du Dick à la française!
Commenter  J’apprécie          62


Video de André Ruellan (6) Voir plusAjouter une vidéo

Marie Mathématique : 1er épisode
Premier épisode d'une animation en six volets réalisée d'après une bande dessinée de Jean Claude FOREST sur des poèmes d'André RUELLAN et une musique de Serge GAINSBOURG.Serge GAINSBOURG est également l'interprète des textes.
autres livres classés : science-fictionVoir plus
Notre sélection Imaginaire Voir plus
Acheter ce livre sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura





Quiz Voir plus

R.I.P !, André Ruellan.

André Ruellan a écrit le scénario de ce film de Pierre Richard sorti en 1970. Avec Pierre Richard, Maria Pacôme, Bernard Blier et Paul Préboist. Glycia Malaquet convainc son amant, Alexandre Guiton, directeur d'une agence de publicité, d'engager son fils Pierre, garçon charmant et imaginatif mais affligé d'une distraction de tous les instants. Ce dernier se signale très vite en proposant des idées plus saugrenues les unes que les autres et en semant la panique autour de lui. La confrontation de Pierre avec M. Klerdenne, autre personnage affublé d'une incroyable distraction, conduit à deux scènes comiques dignes d'anthologie

L'étourdi
L'évanescent
Le distrait
Le rêveur
L'écervelé

13 questions
14 lecteurs ont répondu
Thème : André RuellanCréer un quiz sur ce livre