AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
Critiques sur Globalia (73)
Classer par :   Date   Les plus appréciées  



Ajouter une critique
Fx1
  29 avril 2014
Qu'il est bon de lire un roman intelligent , qui aborde de maniére aussi posée un sujet si souvent maltraité ailleurs . le propos de Rufin nous parle parceque cet homme maitrise les mots , maitrise chaque thématique . Et ce roman qui aurait eusa place chez K.Dick ou Orwell démontre que la France à toujours de grands auteurs qu'il faut juste faire l'effort de lire . Une grande réussite de plus pour Rufin.
Commenter  J’apprécie          50
lecteur84
  18 mars 2014
un livre qui fait froid dans le dos, tant il semble réel!!!! L'image à peine caricaturée de notre monde moderne et de sa conception des normes et des formes de pensées admises et considérées comme acceptables!!!! Uniformisation des gouts des façon de faire, pouvoir concentré dans les mains d'une caste intouchable quiveille sur ce "bon peuple" anesthésié!!!! Cela ne vous rappelle rien?
derrière ce tableau, hélas d'une réalité criante, il reste quelques chemins de la liberté, mais Dieu qu'elle est difficile à trouver!!! L'espoir est il encore de ce monde?
Un livre de reflexion, sur notre société occidentale aux mains des financiers et des politiciens "douteux" qui font tout pour que le troupeau ne s'égare pas...A lire et à méditer très vite!!!
Commenter  J’apprécie          50
Quetbo
  07 décembre 2012
Bonjour,
voilà un beau petit livre. J'ai déjà lu plusieurs des romans de Jean-Christophe Rufin. Ce dernier m'a surpris. Nous sommes dans un monde futur ou une super puissance habitée de vieux vit dans des bulles en verre. Attention de grosses bulles qui englobent des villes entières, Paris, New-York, etc... Donc, nous sommes dans une fiction, mais dans un thriller également où certains fomentent la révolte que le système hégémonique de Globalia.
Il n'y a pas à proprement parler de héros, même si bien sûr certains personnages sont plus forts que d'autres.
C'est divertissant, facile à lire, il y a même du suspens. Mais pour que cela devienne véritablement intéressant, surtout n'omettez pas de lire l'épilogue.
L'auteur y parle de son livre, de ses choix, cette épilogue éclaire le lecteur . Il est A LIRE ABSOLUMENT.
Commenter  J’apprécie          50
colibri
  19 juillet 2008
Par delà la trame romanesque, livre de Globalia présente une critique très intéressante de notre société. Globalia est la projection de notre société dans le futur. En suivant les protaganistes du roman qui y vivent, nous découvrons petit à petit les même aspects que notre monde actuel : l'individualisme, la marchandisation, la médicalisation, la technique omniprésente. Globalia est aussi une démocratie parfaite et la liberté y est totale. Mais on se rend vite compte que cette liberté concerne tout les aspects insignifiants de la vie et que le reste est dirigé par un conformisme mou et étouffant savament entretenu par des médias complices.
Tout ces caractéristiques, poussées à l'extrème, permettent au lecteur de prendre conscience des dérives possibles auxquels même les aspects les plus positifs de notre mode de vie peuvent nous conduire.
Quant à l'intrigue du roman, tant que J-C Rufin nous présente le monde de Globalia l'intrigue est vivante et le monde qui l'entoure est riche. Par contre un fois que l'hitoire se déplace à l'extérieur de Globalia, on sens l'auteur pressé de finir et le roman se termine un peu platement.
Je vous conseille malgré tout vivement la lecture de ce livre.

+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          50
Christophemalinois
  28 juillet 2019
Qu'elle est belle cette ville... Qu'on est bien sous ce dôme de verre, où tout est fabuleux, où le ciel est toujours bleu, où vieillir est une chance... Globalia, cité merveilleuse...
Mais alors pourquoi donc ces jeunes gens veulent la fuir et prendre le risque d'aller dans les non-zones, ces territoires effrayants où tout est dangereux, où règne la terreur? On nous a pourtant bien prévenu, l'ennemi est dehors, le bonheur est dedans. Pourquoi nous mentirait-on?
Dans ce roman d'une grande puissance, nous découvrons une cité futuriste qui, inévitablement, en certains points, fera écho à la société dans laquelle nous vivons aujourd'hui.
À chaque lecteur alors de se poser quelques questions : Qu'aurais-je choisi moi même? Serais-je resté sans douter sous ce dôme qu'on me dit merveilleux? Ou aurais-je bravé l'interdit pour aller découvrir, derrière la belle et sécurisante paroi vitrée, une incertaine vérité?
Commenter  J’apprécie          40
Arutha
  07 juillet 2017
S'attaquer à un genre qui a produit de purs chefs-d'oeuvre (1984, le meilleur des mondes, Fahrenheit 451...), le pari était risqué. Et le résultat n'est pas tout à fait réussi. le style n'est pas du meilleur Rufin, qui nous avait habitué à mieux et les personnages sont peu attachants. Mais la lecture est loin d'être désagréable.
Commenter  J’apprécie          40
venividiosculavi
  06 juillet 2017
Ruffin est un écrivain courageux. Tenter de revisiter comme il le fait ici les classiques Orwell, Huxley ou Bradbury est une vraie gageure. Malheureusement, il n'est pas à la hauteur de ses prédécesseurs. Tout d'abord, le postulat qu'une société démocratique doit identifier un ennemi extérieur pour assurer sa cohésion me parait très discutable et se rapprocher de trop près de la théorie du complot qui a émergé après les attentats de 2001. Ensuite, j'ai été très surpris par la platitude et la mièvrerie de l'intrigue, et surtout par l'indigence de l'écriture pour un tel écrivain. Bref, ce bouquin a un goût de réchauffé, et rien qui permette de le sauver du naufrage.
Commenter  J’apprécie          40
bina
  11 février 2017
Baïkal recherchait la liberté, on lui a donné l'exil.
Baïkal est un jeune homme hardi, à l'esprit rebelle, considéré comme asocial…du moins selon les normes de Globalia. Et si on ne peut pas ranger les gens dans des cases bien définies, on est surveillé constamment.
Globalia est une cité-monde où la démocratie est poussée à l'extrême. Les habitants de Globalia vivent dans leur bulle, au sens propre comme au figuré. Au sens propre car un gigantesque dôme de verre recouvre les zones protégées. Au sens figuré car tout est contrôlé, mesuré : le temps, la température, l'hygrométrie, l'ambiance…Les différences sont aplanies, tout est uniformisé. L'anglobal (la langue commune) s'appauvrit. L'histoire n'est plus vu que comme une mise en scène dans des parcs de loisirs présentant des ambiances.
Vouloir fuir cette uniformité angoissante dans laquelle les individualités ne peuvent exister se comprend sans problème et on s'identifie à Baikal. Mais on comprend aussi les craintes de Kate, car lorsque l'on ne connait que le modèle formaté, il faut beaucoup de courage pour oser sortir de la bulle.
Mais s'il n'y avait que cela…
Les autorités de Globalia sont les champions de la manipulation. Ils diffusent leur vérité qui doit être LA Vérité. Et la fin justifie les moyens, alors Kate et Baikal se retrouvent malgré eux au coeur d'une manipulation ‘'globalienne''.
C'est un livre passionnant qui peut se lire comme un roman d'aventure, mais c'est aussi un roman d'anticipation, une dystopie qui peut faire ouvrir les yeux sur les risques et les dérives de notre monde actuel.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          40
annec44
  23 octobre 2015
Je ne suis pas une grande adepte de la science-fiction, notamment quand le réalisme n'est plus de mise. Ce n'est pas le cas avec ce roman de JC Rufin.
L'histoire est bien ficelée. JC Rufin semble savoir précisément où il veut emmener son lecteur dès le départ et il le fait avec concision et élégance.
Ce livre est une ode au voyage, au rêve, à l'espoir mais également un cri d'alarme contre la privation des libertés, en tout genre.
J'y ai retrouvé avec plaisir le style de Rufin que j'avais tant apprécié dans "Un léopard sur le garrot" (quoique ce style soit moins mis en valeur ici). Et pour mon côté midinette, une jolie histoire d'amour en toile de fond, qui n'est pas mal menée (bien que déjà vue).
Un bon moment de lecture.
Commenter  J’apprécie          40
marc34
  15 novembre 2014
A lire absolument parce que ce terrifiant monde du futur n'est que la description de ce qui se met en place sous nos yeux approbateurs.
Commenter  J’apprécie          40


Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Global Quiz

Qu'est Globalia?

une cité-état
une principeauté
une planète
une cité perdue

10 questions
18 lecteurs ont répondu
Thème : Globalia de Jean-Christophe RufinCréer un quiz sur ce livre