AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
EAN : 9782803633715
80 pages
Éditeur : Le Lombard (02/10/2014)

Note moyenne : 4.06/5 (sur 51 notes)
Résumé :
Mamie Ortie a disparu pour de bon, mais les occupants du cimetière ont à peine le temps de la pleurer. La guerre contre les promoteurs immobiliers fait rage, mais les revenants ont quelques tours dans leur sac – et comptent quelques vieux briscards dans leur rangs. Mais dans le cœur d'Alisik, c'est une autre bataille qui se déroule : si elle continue de vivre son histoire avec Ruben, ce dernier risque bien d'être pris pour un fou. Un tragique dilemme en perspective ... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (18) Voir plus Ajouter une critique
garrytopper9
  21 avril 2015
Nous voici au printemps dans ce troisième et avant dernier tome. Dans le tout premier tome il y avait la découverte, dans le deuxième tome on approfondissait un peu plus l'intrigue, et on rancit des pistes pour le troisième tome. Ou pas. Car honnêtement il ne se passe pas grand chose dans ce tome, d'ailleurs le temps de lecture n'a pas du dépasser les vingt minutes.
Les grand mystères sur la mort d'Alisik nous sont dévoilés, mais n'importe qui les avait déjà devinés dans le tome 2. du coup le seul moment intéressant est la dernière page, qui lance le quatrième et dernier tome. Cette fois-ci, l'esthétique et le style Burtonniesque ne parviennent pas à sauver l'intrigue trop simpliste.
Commenter  J’apprécie          240
Mladoria
  06 août 2017
Une bande-dessinée format comics chez Le Lombard, découverte grâce à Babelio. Même s'il s'agit d'un troisième tome, il n'est pas trop difficile de raccrocher les wagons sans avoir lus les précédents. On suit une jeune fantôme dans son amourette avec un jeune homme bien vivant lui, mais aveugle qui est en capacité de la voir. le cimetière est menacé par un promoteur. Les Postis cherchent une solution pour ne pas se retrouver sans tombe au lever du jour.
Le dessins sont assez particuliers, les physiques des personnages font penser à des dessins animés, tête et yeux disproportionnés mais ils sont néanmoins attachants. Les couleurs sont sombres et le jeu de couleurs sur les bulles entre morts et vivants permet de s'y retrouver très facilement. L'intrigue est entrecoupée de jolies planches pour les titres de chapitres et de pages de la réglementation du code des morts. Un petit intermède printanier original et distrayant.
Commenter  J’apprécie          120
Autantenemportentleslivres
  28 octobre 2015
Attention ne pas lire la suite si vous n'avez pas lu les tomes précédents!!!
Résumé:
Mamie Orties a disparu. le vieux cimetière est toujours menacé de destruction. Les amis morts d'Alisik cherchent plus que tout une solution pour le sauver. Mais elle comprend que c'est peine perdue, qu'il n'y a rien à faire. Elle qui vient d'avouer à Ruben qu'elle est morte, n'a plus beaucoup l'espoir de pouvoir rester dans le monde des vivants.
Ils décident donc de chercher la porte qui mène au royaume des morts, qui sera leur dernière demeure.
Mon avis:
Comme vous le savez sans doute, j'ai adoré les tomes 1 et 2 des aventures d'Alisik et c'est tout naturellement que je me suis procurée la suite. le tome précédent se terminait de façon surprenante, sur un Cliffhanger et je ne pouvais pas faire autrement que de dévorer celui-ci.
Tout d'abord, j'ai adoré encore une fois me plonger dans l'univers de Vogt et Rufledt. Les dessins modernes, aux couleurs flamboyantes, nous transportent dans une bande dessinée fantastique, entre deux mondes. Ils arrivent avec une simplicité et une émouvante tendresse, à nous parler d'un thème particulièrement difficile: la mort. Les expressions des personnages sont toujours admirablement retranscrites et les images tellement profondes et criantes de vérité, qu'on a l'impression d'être à l'intérieur de la bande dessinée,que l'on entend et ressent tout (voir photos 1 et 2).
J'étais heureuse de retrouver notre heroïne: Alisik, qui est toujours fidèle à elle même.
Profondément attendrissante, attachée à ses amis et au vieux cimetière, elle va tout faire pour trouver une issue au malheureux sort qui les attend, puisque ce dernier est condamné à être détruit, au profit d'un centre commercial. Mais où iront-ils tous après cela?
Toujours prête à aider les autres, attentive aux bien être de ses amis, elle va dans ce tome encore une fois, essayer de savoir et de comprendre comment ils sont arrivés là. Et c'est le tour du général de se confier à elle. On va savoir ce qu'il se reproche et de quoi il est mort. On comprend qu'ils sont tous là parce qu'il y a quelque chose qu'ils ont fait du temps de leur vivant, qu'ils regrettent.J'ai beaucoup aimé justement la planche où le général se livre à coeur ouvert à Alisik, au sens propre comme au sens figuré, puisque qu'il a un trou à la place du coeur où l'on va voir son passé (voir photos 3 et 4).
Elle passe également encore beaucoup de temps avec Ruben, le jeune garçon qu'elle a rencontré un soir au cimetière, qui est aveugle et qui lui seul peut l'entendre.
Amoureuse, elle ne supporte pas que son entourage se moque de lui et lui dise qu'il parle tout seul. Attristée, elle va du coup se sentir obligée de lui avouer la vérité sur son état.
Ce tome 3 lève le voile sur pas mal d'intrigues, que se soit sur l'histoire des compagnons de cimetière d'Alisik,mais aussi sur sa mort à elle. On comprend enfin pourquoi son père a perdu le contrôle de son véhicule, renversé Ruben et où il est à présent.
L'ambiance est beaucoup plus sous tension. Les révélations s'enchaînent. On pressent qu'il va se passer quelque chose de capital, qu'une décision va devoir être prise. Encore une fois, tout se termine sur un cliffhanger qui m'a poussé de suite, à lire le dernier tome: la mort.
Pour conclure:
Je le dis et le répète, j'adore cette bande dessinée! Ce tome 3 ne m'a pas déçu, bien au contraire. En cette période d'Halloween, je vous la recommande encore une fois!
Ma note: 20/20.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
Neneve
  01 avril 2018
Un 3e tome encore très intéressant sur ce monde particulier des Post-Mortem... Nous apprenons encore plus de la vie d'avant des ces fantômes qui partagent le quotidien d'Alisik et c'est toujours très bien amené. L'histoire d'amour entre la jeune et Ruben prends une dimension particulière, parce que c'est l'heure de quelques révélations. Rien de plus à ajouter qu'encore une fois, je suis complétement subjuguée par les dessins... c'est vraiment mon genre de trait avec toute cette dimension gothique...
Commenter  J’apprécie          70
Lucile-
  05 avril 2015
Dans ce nouvel opus, on en apprend comme de coutume davantage sur le passé d'un des personnages mais également sur les souvenirs d'Alisik. La fin nous laisse présager un tome 4 des plus palpitants et inconnus. Les dessins sont toujours aussi travaillés et sublimes.
J'ai eu la chance de rencontrer hier lors d'un salon Helge Vogt qui m'a dédicacé ce tome avec le dessin de Joe la faux et d'un chat. Il est très sympathique et apprécie la conversation. Il m'a demandé de lire ce tome aujourd'hui car il y a une référence à Pâques. C'est chose faite !
Commenter  J’apprécie          50


critiques presse (1)
BDGest   17 octobre 2014
Hubertus Rufledt peine à donner une réelle ampleur à son récit. Curieusement, il se passe beaucoup de choses mais l’ensemble manque de rythme et peut-être de sens !
Lire la critique sur le site : BDGest
Citations et extraits (3) Ajouter une citation
PegLutinePegLutine   28 avril 2017
- Eh, cool! Tu es une joueuse-née!
- Plutôt une joueuse-morte.
- Quoi?
- Non rien.
(...)
- En fait quand je m'entraînais le soir, je jouais avec des baguettes de bambou. Regarde elles sont très légères... Tu dois tenir tes baguettes comme ça, comme si tu tenais un petit oiseau dans tes mains. Si tu les serres trop, tu les écrases. Si tu ne les tiens pas assez fort, elles s'envolent!
Commenter  J’apprécie          60
garrytopper9garrytopper9   21 avril 2015
La route qui mène à l’âge adulte n’est pas que stress et colère. Il y a aussi de jolis moments.
Commenter  J’apprécie          190
swordsword   12 novembre 2014
"Tout va bien, dit la lune du printemps en se blottissant derrière un nuage de brouillard blanc.
Après que la dernière neige eut fondu lentement et que mes dernières larmes eurent séché, je savais : la lune est une menteuse."
Commenter  J’apprécie          20

Lire un extrait
Video de Hubertus Rufledt (1) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Hubertus Rufledt
Manga report au Festival International de la BD d'Angoulême. Interview de Hubertus Rufeldt et Helge Vogt auteur d'Alisik édité aux éditions du Lombard. Une interview d'auteurs qui ont gagne le prix des Collégiens au FIBD 2015 !
autres livres classés : fantômesVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Les Amants de la Littérature

Grâce à Shakespeare, ils sont certainement les plus célèbres, les plus appréciés et les plus ancrés dans les mémoires depuis des siècles...

Hercule Poirot & Miss Marple
Pyrame & Thisbé
Roméo & Juliette
Sherlock Holmes & John Watson

10 questions
3784 lecteurs ont répondu
Thèmes : amants , amour , littératureCréer un quiz sur ce livre