AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestions
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2365691420
Éditeur : Editions Les Escales (04/11/2015)

Note moyenne : 3/5 (sur 10 notes)
Résumé :
Un homme décide de tout quitter : sa ville, son pays, son ex-femme et leur fille. Sans beaucoup plus qu'un hamac et quelques carnets dans ses valises, il part vers le Sud. Le hasard le conduit à Cabo de Gata, un village de pêcheurs perdu sur la côté méditerranéenne de l'Espagne. Un paysage hostile balayé par les vents où il ne fait pas bon de vivre. Seul hôte de la pension locale tenue par une vieille veuve, l'homme décide pourtant de rester et d'écrire un livre. La... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr
Critiques, Analyses et Avis (4) Ajouter une critique
sabine59
  27 octobre 2017
Voilà un livre assez déconcertant mais marquant...
A la manière de Georges Perec, le narrateur ponctue son texte d'un lancinant" Je me souviens". Un narrateur perdu, à la dérive, qui décide brusquement de quitter l'Allemagne et Berlin pour un village isolé, au bord de la mer, en Andalousie, à Cabo de Gata. Assez désoeuvré, il y observera les habitants, les pêcheurs, les mouettes, tout en essayant d'écrire un livre.

On sent que ce temps passé là-bas a été comme une sorte de catharsis , une pause nécessaire pour revivre, car il évoque son présent d'auteur a priori connu.
Il y aura la rencontre avec un chat....ou plutôt une chatte qui sera à la fois déterminante du renouveau et de l'adieu à l'Espagne.
De belles réflexions jalonnent le livre, notamment concernant la mémoire, le souvenir, l'illusion souvent de celui-ci, et aussi le quotidien qu'on ne décrypte pas assez, mais on reste sur sa faim, face à ce personnage énigmatique, qui ne se dévoile pas vraiment , ce qui est sans doute voulu par l'auteur. On reste aussi sur sa fin, qui n'en est pas une, un goût d'inachevé demeure après lecture...
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          170
virginie-musarde
  17 novembre 2015
Tout plaquer et aller voir ailleurs si l'herbe est plus verte, chercher le soleil et la solitude. Voila ce qui motive ce drôle de narrateur qui s'embarque en train pour l'Espagne, erre dans Barcelone pour finalement rejoindre un bout du monde andalou où il cherche un autre sens à sa vie.
Comme le roman d'un échec (amoureux, humain, littéraire), ce livre a la douce qualité de ne s'enfoncer ni dans la mélancolie ni dans l'introspection nombriliste. Il évoque des rencontres, parfois muettes, souvent cocasses, avec les autochtones et les limites de ces relations qu'on essaie d'entretenir ou qu'on peut trouver envahissantes.
C'est une lecture délicieuse, légère et profonde à la fois, où l'absurde perturbe la routine, où le narrateur parle d'écriture, d'un chat étrange, d'un cercueil échoué, et de soupe aux pois chiches.
Commenter  J’apprécie          20
LevoyagedeLola
  10 décembre 2015
Un jour, le narrateur décide de tout quitter ; son appartement, son travail, sa fille, son ex-femme Karolin, Berlin sa ville, l'Allemagne son pays. Après s'être débarrassé de ses quelques meubles, il poste ses lettres de résiliation, met les clefs sous la porte et part vers le sud. Il cherche un endroit "chaud en hiver, bon marché et accessible par voie terrestre". Au terme de son voyage hasardeux, il pose ses valises à Cabo de Gata, un parc naturel, situé dans la Province d'Almeria en Andalousie au bord de la Méditerranée. Il s'installe dans une pension de famille, et tente de se mettre à l'écriture d'un livre.
Quand je lis les critiques des magazines allemands, je me demande si nous avons lu le même livre. Je n'ai trouvé ni magie, ni gaieté, ni humour, ni tendresse... je me suis ennuyée et si je n'avais pas eu à le lire pour un comité, j'aurais interrompu ma lecture dès les premières pages. Un problème de traduction peut-être qui n'a pas réussi à rendre le talent de l'auteur.
L'histoire repose sur le narrateur dont on ne sait rien, et qui a assez peu d'intérêt, on ignore ce qu'il fuit, les raisons de son départ, et aucun élément ne nous permet de le deviner. Les personnages secondaires sont inconsistants et n'ont pas de place dans l'histoire. Les descriptions sont fades, il manque le contraste entre le monde qu'il fuit et celui qu'il rejoint. Et pour finir la langue est commune, sans richesse.
Bref, il y a bien plus intéressant à lire en ce moment !
Lien : http://www.levoyagedelola.com/
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
Gadget
  13 novembre 2015
Pas aimé du tout
Commenter  J’apprécie          00
Citations et extraits (1) Ajouter une citation
sabine59sabine59   27 octobre 2017
Il y eut aussi d'autres moments: les fins d'après-midi, quand le soleil rentrait dans mon appartement. La lumière est couleur framboise , l'air en semble saturé, je la bois comme du sirop pendant que j'erre entre mes deux pièces, pieds nus sur le parquet.
Commenter  J’apprécie          120
Videos de Eugen Ruge (3) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Eugen Ruge

Quand la lumiere decline par Eugen Ruge aux editions Les Escales en librairie le 23 août
Le dernier Goncourt allemand par le Alexis Jenni berlinois. Odyssée familiale magistrale et voyage passionnant à travers l'histoire contemporaine, ce premier...
autres livres classés : littérature allemandeVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr





Quiz Voir plus

Quiz: l'Allemagne et la Littérature

Les deux frères Jacob et Whilhelm sont les auteurs de contes célèbres, quel est leur nom ?

Hoffmann
Gordon
Grimm
Marx

10 questions
242 lecteurs ont répondu
Thèmes : littérature allemande , guerre mondiale , allemagneCréer un quiz sur ce livre