AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizForum
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2367401195
Éditeur : Scrineo (13/02/2014)

Note moyenne : 3.69/5 (sur 13 notes)
Résumé :
Après avoir été frappé par un sortilège, "La Belle espérance", un fier navire de pirates, devient le théâtre de phénomènes des plus étranges... le drapeau à tête de mort acquiert le don de la parole, n'hésitant pas à mettre son grain de sel un peu partout...
Lorsque Ian Flix, le second du capitaine, manque d'être tué par un squelette et que le bateau est attaqué par un serpent de mer maléfique, l'équipage réalise qu'il devra désormais vivre sous l'influence d... >Voir plus
Acheter ce livre sur

AmazonFnacPriceministerLeslibraires.frGoogle
Critiques, Analyses & Avis (12) Voir plus Ajouter une critique
murielan
  02 mai 2014
A bord de la Belle Espérance, l'équipage hétéroclite du capitaine Kutter est frappé par un mystérieux sortilège tout droit sorti d'un vieux grimoire. Des phénomènes étranges apparaissent alors. La découverte d'une épave contenant un coffre les entraine dans une chasse au trésor maudite...
Un roman jeunesse drôle, mêlant aventures, pirates, chasse au trésor et fantastique.
Dès les premières pages, le lecteur est plongé dans une galerie de portraits de marins assez loufoques. Seul Ian Flix, le second du capitaine, semble avoir la tête sur les épaules. J'ai trouvé amusant les inventions anachroniques des deux savants présents à bord et le fait que la tête de mort du drapeau nous livre ses réactions.
Un petit bémol cependant : les références citées et les jeux de mots ne me semblent pas tout à fait adaptés au public visé (pré-adolescents). Dommage !
Commenter  J’apprécie          200
harmo20
  24 mars 2014
Les éditions Scrineo est une maison d'édition que j'apprécie beaucoup, du coup, je voulais découvrir ce roman, en plus, la couverture est très colorée et donne très envie de le lire.
La Belle espérance est un navire pirate. Il est commandé par le Capitaine Kutter qui se trouve que celui-ci est dans un fauteuil roulant, chose très bizarre pour un Capitaine. de plus, l'équipage a tous des origines différentes, un passé qui les ont tous mené sur ce bateau.
La Belle espérance navigue tranquillement jusqu'à ce qu'il soit secoué. Il y a assez de profondeur, normalement, le bateau n'aurait rien du toucher… Un pirate va aller voir ce qu'il se passe sous le bateau, mais celui-ci va être agressé par un squelette vivant. Que se passe-t-il sur la Belle espérance ? Depuis la collision, il y a beaucoup de choses très très bizarre qui se passent.
Le début a été assez difficile, car on entre de suite dans l'histoire, on est sur le bateau avec tous les personnages. du coup, petit à petit on commence à savoir qui est qui… de plus, l'auteur fait une courte biographie sur les personnages principaux, comme ça, on apprend à les connaître. J'ai beaucoup apprécié les personnages, Ian Flix est le second du capitaine, il a beaucoup d'expérience pour son jeune âge.
Les personnages sont nombreux, on s'attache facilement à tout l'équipage, on navigue avec eux. Les deux savants sont très intelligent, heureusement qu'ils font partit de l'équipage avec leur drôle d'inventions.
C'est un livre jeunesse, on le ressent dans le style de l'auteur, car Alain Ruiz va à l'essentiel. C'est un livre qui se lit très rapidement, on entre vite dans l'action, on accompagne l'équipage dans leur chasse aux trésors. le côté sortilège m'a bien amusé, un Léviathan dirigé par un squelette, la Tête de mort du drapeau qui parle, d'ailleurs ces commentaires sont souvent drôles, la mascotte qui se met à parler…
La touche humoristique de l'auteur a été très bénéfique, j'ai rigolé à un certains passage et ris à plusieurs autres. D'ailleurs, un petit extrait à la fin de mon avis sur le passage qui m'a bien fait rire. Là, vous n'allez pas être dans l'histoire du livre, mais cet extrait en dit long sur l'humour.
Ce roman est court, tout se passe très vite, les personnages se sortent de situations très facilement, d'où le côté jeunesse du roman. J'ai lu ce roman au bon moment, en plus, c'est exactement ce que je voulais quand je l'ai commencé. Je voulais de la jeunesse et une lecture rapide, je n'ai pas été déçue.
En conclusion, une lecture rapide et plaisante. J'ai bien apprécié naviguer sur ce bateau pirate. D'ailleurs, à chaque fois que je lis un roman sur les pirates, je repense à La planète aux trésors qui est l'un de mes Disney préféré. Une lecture que je peux conseiller surtout aux adolescents, le style est quand même jeunesse donc nous adulte on le ressent. J'ai lu ce roman quand il le fallait, donc si vous voulez passer un bon tranquille et rapide, là je peux vous le conseiller.
Lien : http://livres-films-series.b..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          120
martinperez
  03 mai 2014
Comme disent les Canadiens dans le pays de là-bas : "Caribou à tous".
Les éditions Scrinéo nous livre aujourd'hui un livre sympa écrit par Alain Ruiz racontant les histoires de Ian Flix, second du navire "La Belle Espérance".
Ce dernier (le bateau) , même s'il porte un joli nom , est un bateau pirate fraîchement acquis par le capitaine Kutter (un nom à couper au couteau^^) et qui arbore fièrement le drapeau noir à la tête de mort. Mais ce bateau renferme de fantastique secret et suite à une rencontre fortuite avec une épave qui traînait (Charles?) par là , La Belle Espérance et son équipage vont enclencher malencontreusement un sortilège qui va les conduire vers des aventures et une chasses aux trésors des plus folles. Ian aura fort à faire pour tenir l'équipage et arriver à destination.
Un beau livre, de grosse lettres , une écriture simple et accessible parsemée d'anecdotes historiques , ce livre est clairement ciblé jeune publique même si tout à fait abordable pour les plus vieux d'entre nous. Avec sa maquette colorée, dynamique et soignée, celle-ci plaira et attirera l'oeil vigilant et soiffard du jeune publique par son coté aventureux et foufou.
L'histoire quant à elle est simple et franchement fraîche, parsemée de situation burlesques et de répliques faisant aussi bien référence au cinéma qu'à d'autres univers. Néanmoins je trouve que l'auteur se perd dans le descriptif des personnages et de leurs backgrounds dans la première moitié du roman, ce qui nui à la clarté de la lecture et empêche pleinement de profiter l'histoire , et ce même si les personnages sont tous supra-stéréotypé et introduisent des moments cocasses (les inventeurs japonais illuminés toujours en disputent, le drapeau qui parle , le capitaine Kutter qui est sur une chaise roulante , le prêtre , etc...). Mais je chipote, je radote et je suis trop vieux (ouais nous les vieux on sait rien de la vie ^^ Powa aux jeunes).
Pour terminer et conclure, une aventure de pirate ayant un petit air de "Monkey Island", une chasse au trésor , de l'humour et de la désinvolture et un peu poussif parfois.
En route vers l'aventure et le trésor de l'île aux Treize Os ^^
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
Korrigan
  21 juillet 2014
Ian Flix et ses amis marins embarquent sur " la belle espérance ", quand un matin, un sortilège s'abat sur eux. La cabine des deux savants saute, un marin va à la mer trouve une épave et se fait piéger par un squelette maléfique...
Moi je l'ai trop aimé, alors, à lire!
Commenter  J’apprécie          130
Salyna
  27 avril 2014
Merci à Babelio pour ce roman reçus pour le masse critique
Ian Flix, c'est une vraie histoire de pirate comme on en rêve enfant : des pirates de tous les horizons, de la magie, un serpent de mer, une malédiction, des squelettes… Bref tous les ingrédients pour faire une bonne histoire. Et c'est le cas !
Le livre se lit vite, on accroche rapidement même si le premier chapitre m'a semblé un peu brouillon. Les personnages sont hauts en couleur, ma préférence va aux 2 scientifiques et au drapeau tête de mort. Car oui, ce dernier parle !
Mais, il y a 2 hics pour moi. D'abord une faute de l'éditeur : chapitre 15 au lieu de chapitre 5… Et le deuxième hic passe très mal en 2014. Dans le communiqué de presse joint au livre, il est dit que le livre est pour les filles et les garçons. Vraiment ? Pour les filles ? Alors qu'il n'y en a AUCUNE dans cette aventure ? Ah si pardon ! il y a le castor ! C'est une fille ! Je suis persuadé que toutes les gamines rêvent d'être un castor dans leur vie ! Non très sérieusement, je trouve cela désolant. Il est plus crédible de faire des squelettes vivants, des capitaines en fauteuil roulant, qu'une fille au sein de la piraterie ! Pire, la seule évocation de fille dans le roman est comme une « récompense », je cite :
« — en tout cas, si Flix se présente à un rendez-vous galant dans un pareil accoutrement, je vois mal comment il pourra enlacer sa compagne.
— Ou l'embrasser. »
Alors dans un livre pour 8-12 ans, présenter les filles comme des galantes qu'on embrasse, c'est donner une très mauvaise image ! Les filles, on les embrasse, mais elles ne participent pas aux aventures. Navrant en 2014 dans un roman jeunesse.
C'est très dommage car sinon, c'était simplement une très belle réussite.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          40
Citations & extraits (7) Voir plus Ajouter une citation
harmo20harmo20   19 mars 2014
- Mais qui es-tu, toi ? lui demande le pirate, surpris.
- JE SUIS... TON PÈRE !
- Mon père ? s'interrogea le marin. Je ne comprends pas. C'est vraiment toi, papa ? Mais comment est-ce possible ? Je te croyais mort et enterré depuis longtemps... En tout cas, c'est ce que maman m'a toujours dit...
- MAIS NON? BOUGRE D'ÂNE ! JE NE SUIS PAS TON PAPA, JE SUIS LE PÈRE CHOUARD !
- Oh, pardonnez-moi, mon père, je me suis fourvoyé ! avoua le marin en réalisant qu'il se trouvait en face d'un prêtre.
[...]
ALLEZ, L'AUMÔNIER, DÉFENDS-TOI ! l'encouragea la Tête de mort, qui exultait du haut de son pavillon noir. QUE LA FORCE SOIT AVEC TOI !

Page 199 - 200
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          140
HistoiredenlireHistoiredenlire   23 février 2014
Grimpés aux haubans pour se balancer avec leur cordage ou sautant d'un pont à l'autre, les marins se croisèrent dans les airs sans s'affronter directement. Kutter et ses hommes se retrouvèrent ainsi presque seuls sur le navire ennemi tandis que leurs opposants l'étaient eux aussi sur La Belle espérance.

L'étonnement se lut un instant sur tous les visages. Jamais ces pirates expérimentés n'avaient vécu une situation aussi singulière durant un combat. Tout aussi surpris, mais non moins perturbé, le capitaine Kutter ne perdit pas de temps à se questionner sur le caractère insolite de la scène. Pour la première fois de sa longue carrière de marin, il hurla :
- A L'ABORDAAAGE INVERSE !
[...]
Agacé, Martigan protesta néanmoins :
- BON, C'EST LEQUEL, LE NAVIRE ENNEMI , AVEC CE VA-ET-VIENT, JE NE SAIS PLUS, MOI !
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          100
KorriganKorrigan   22 juillet 2014
- PAR TOUS LES SAINTS! s'écria le père Chouard. C'est le Léviathan que l’Éternel avait frappé de sa grande et forte épée. Le voilà de retour des Enfers!
- DE RETOUR DES ENFERS? répéta le matelot Porouc, horrifié, avant de s’évanouir sur le pont comme une masse.
Tout aussi terrifiée par la présence de ce monstre marin, la tête de mort de La belle espérance s'empressa de clamer, en se dissimulant derrière ses deux os entrecroisés :
" Écoutez, je ne veux pas faire la mauvaise langue, mais les Enfers sont loin d'être une prison sous haute sécurité! D'après ce que je vois, il me semble qu'on s'en évade assez facilement. Je dirais même qu'on y entre et qu'on en sort comme dans un moulin depuis ce matin. Je ne sais pas qui est le directeur de ce pénitencier, mais à mon avis, il faudrait songer à le remplacer! Il a largement fait son temps! "
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          80
gouelangouelan   07 avril 2014
- Vous avez eu raison , capitaine, d'inviter les hommes à prendre une double ration de rhum. Ils ont vite retrouvé le chemin de l'enthousiasme...
" Comme je le dis toujours, tous les chemins mènent à Rhum!" se rappela joyeusement la tête de mort, tout en attrapant sa chope et un petit baril de rhum qu'elle gardait précieusement dans son drapeau pour les grandes occasions."
Commenter  J’apprécie          90
KorriganKorrigan   22 juillet 2014
La tête de mort de La belle espérance ne put s'empêcher de féliciter ses deux compagnons d'armes :
" Quel coup de maître! Vraiment trop fort! En plus, j'adore le cri de maître Fujisan. Mes os en claquent de frissons à chaque fois... Maître Chow devrait lui aussi se choisir un cri de guerre. Tiens, il pourrait dire : CHOW DEVANT! Ce serait bien approprié, je pense... Je ne manquerai pas de lui suggérer pour la prochaine bataille... "
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          70
Videos de Alain Ruiz (3) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Alain Ruiz
L' Ile aux Tresors 04
Livres les plus populaires de la semaine Voir plus
Acheter ce livre sur

AmazonFnacPriceministerLeslibraires.frGoogle





. .