AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
EAN : 9781717773371
173 pages
Éditeur : Auto édition (14/07/2018)
4.45/5   11 notes
Résumé :
Sept couleurs. Sept histoires. Sept nuances aux pigments sombres, aux teintes douloureuses, parfois merveilleuses, où la peur côtoie la haine et où la haine, dans l’ombre, libère ce besoin viscéral de vengeance. Des histoires où le courage se montre en surface, où l’espoir évince la fatalité et où parfois, l’accablement et la honte poussent à la folie. Des récits qui souvent tutoient la mort, où les plus téméraires osent l’affronter, et où les plus couards préfèrent... >Voir plus
Acheter ce livre sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura
Critiques, Analyses et Avis (12) Voir plus Ajouter une critique
4,45

sur 11 notes
5
6 avis
4
4 avis
3
0 avis
2
0 avis
1
0 avis

Root
  21 juillet 2018
Elle court. Sa vie ne tient qu'à ses dernières forces. le froid l'engourdit. Lui chemine toujours plus vite et ne la lâchera pas. L'affrontement se rapproche, mais de ce duel inégal, il n'en restera qu'un. Ambre et Tristan se livrent eux aussi un étrange duel. N'importe quel couple aurait profité de ces vacances, un couple marié… pour le meilleur. À cet instant, plus que jamais peut-être, ils sont unis pour le pire. Stephen, lui, a d'autres soucis. Sa voiture ne répondait plus, il a évité le drame de justesse. Il lui faut trouver un abri pour son fils et lui, la nuit tombe vite. Mais loin de le rassurer, les lumières de la ville lui semblent tout à coup bien hostiles. Les choses ne sont guère plus claires en plein jour : voilà qu'un inconnu vous arrête pour vous remettre un livre avec d'étranges instructions…
Et « c'est en ouvrant ce livre que tout commença »…
La nouvelle n'est pas un exercice facile. Je le dis souvent, parce qu'on pourrait croire que, mais l'auteur dispose de peu de temps pour vous emmener là où il le souhaite. À lui de trouver les quelques mots qui suffiront à créer une ambiance, le petit truc qui donnera de la consistance à ses personnages. À lui surtout de vous berner vite fait bien fait, se réjouissant déjà de votre mine déconfite lorsque vous découvrirez le fin mot de l'histoire. Une nouvelle, c'est une chute qui vous donne envie de revenir en arrière pour traquer les indices que vous avez laissés passer. Comme moi, vous relirez chacune de celles-ci en soupirant : vous vous êtes fait avoir. C'est là qu'est tout le plaisir ! Ou presque. Parce que, aussi, David Ruiz Martin écrit très bien, disons-le simplement. Les métaphores, les adjectifs, les sensations, sans superflu, tout y est. Ces choses auxquelles on ne pense pas et qui nous saisissent.
Des bords du lac de Neuchâtel à l'Oregon en passant par Madrid, La face cachée de l'arc-en-ciel suspend le temps dans la douleur, le distance, le dilate jusqu'à la folie et vous laisse la très agréable impression d'avoir arrêté de respirer pendant 173 pages.
Avec une mention spéciale à Instincts primaires et Si près des ombres, et mes remerciements à l'auteur pour sa confiance.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          80
Nadine13
  27 juillet 2018
La face cachée de l'arc en ciel
David Ruiz Martin
114 pages
Sorti le 13/07/2018
Auto-édités
J'avais déjà dévoré « le syndrome du morveux » et « Que les murs nous gardent », et quand je vois sur Simplement pro que David me propose un service presse de « La face cachée de l'arc en ciel », je saute de joie !!! Je l'ai lu avec une avidité hors du commun, assise sur mon balcon à 3h du matin pour avoir un peu de fraîcheur, avec des chauves-souris qui me tournaient autour ! Rien de mieux pour vous mettre dans une ambiance angoissante, suffocante...
Déjà pour bien comprendre le titre : qu'est-ce qu'un arc en ciel ? C'est probablement un des phénomènes optiques et météorologiques le plus beau à observer.
Mais savez-vous que l'on ne peut pas voir toutes les couleurs de celui-ci ? Et que deux personnes regardant un arc en ciel, au même moment et au même endroit, ne voient jamais la même chose ? Car les gouttelettes d'eau sont constamment en mouvement...
« La face cachée de l'arc en ciel », de la beauté on passe à la noirceur, on a tous une face plus ou moins cachée, plus ou moins forte, qui peut sortir au grand jour suite à des événements qui nous perturbent.
Eh bien c'est exactement ce qui se passe dans les 7 magnifiques, extraordinaires, sublimes, remarquables nouvelles de David.
Elles sont d'une excellente qualité. Pour preuve, je n'arrive pas à en préférer une plus que l'autre. Autant elles sont différentes par leurs histoires et personnages et situations... avec pour moi, un seul point commun : méfiez-vous des apparences... la vérité est ailleurs...
Pas de résumé de ma part de ces nouvelles, Lisez-les simplement !
Avec cette écriture exceptionnelle que David possède, d'une fluidité incroyable, il nous scotche dès les 1ers mots, on ne peut que tourner les pages, une à une avec délectation.
Les personnages sont toujours sur une border-line, on ne sait jamais de quel côté de la frontière ils vont passer.
A lire absolument et sans délai, à savourer sans modération.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
edco6974
  21 juillet 2018
Que dire? D'abord je tiens à remercie David m'avoir fait confiance et de m'avoir permise de le lire avant sa sortie. Ça m'a évidemment beaucoup touchée.
Je dois dire que David écrit très bien j'ai déjà eu l'occasion de le lire et j'en ai été scotchée à chaque fois.
Cette fois-ci c'est un univers différent et intéressant.
J'y ai découvert une plume subtil dans chacune de ses nouvelles. C'est comme si il y avait 2 facettes, celle que l'on découvre directement et puis la face cachée de l'histoire qui est un miroir qui vous renvoie une image totalement à l'opposée de celle que l'on a découvert.
7 Histoires qui sont très différentes les unes des autres ce qui fait que l'on ne s'ennuie pas en le lisant. Des thèmes qui m'ont surpris pour ne pas encore avoir lu ce type de nouvelle par exemple : que diriez vous de voir à travers les yeux de la victime et ressentir chacune de ses émotions lors d'une traque (ses peurs, sa fuite, ses envies...). Vraiment surprenant. Car il est vrai que l'on parle souvent du chasseur mais qui aurait eu l'idée de se mettre à la place de la victime que l'on chasse? Hé bien l'a fait. C'est une couleur de son recueil. le ton est donné.
Il y a un proverbe qui colle parfaitement à une autre couleur: tel est pris qui croyait prendre... Et chaque nouvelle a un proverbe qui lui colle à la "peau".
J'ai passé un excellent moment en le lisant et j'ai trouvé ce recueil très diversifié, très bien écrit et je vous le recommande vivement.
Merci et encore merci....
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          40
AlexianeTh
  14 février 2019
http://marmiteauxplumes.com/la-face-cachee-de-larc-en-ciel-de-david-ruiz-martin-recueil-de-nouvelles/
David Ruiz Martin se prête à l'exercice des nouvelles, arpentant les sentiers des divers concours. L'un d'eux a payé, puisque son récit Un regard d'avance a terminé lauréat du prix « Lire et Librinova ».
Ces sept nouvelles abordent une certaine noirceur à plusieurs niveaux, mais semblent se réunir sur des thématiques communes, tel que les faux-semblants, les masques que l'on porte, parfois les oeillères que l'on s'impose, mais aussi la cruauté humaine. Chaque nouvelle est unique, plus ou moins courte, mais complète. Aucun manque n'est ressenti à la fin des récits. Libre au lecteur de lire un texte par jour ou de tous les lire d'un bloc. Une lecture directe, jusqu'à la toute dernière page, est très rapide, mais intense.
Le genre du recueil se consacre surtout au thriller et au suspense. Toutefois, le fantastique s'invite parfois, apportant une autre ambiance encore, très sombre et dérangeante, à une exception près. de l'aveu de l'auteur, Stephen King est une source d'inspiration — une nouvelle lui rend d'ailleurs hommage.
Les textes se consacrent donc à des histoires uniques, avec des protagonistes construits et une densité d'intrigue surprenante qui tient en quelques pages. Les émotions passent et se transmettent rapidement, le rythme se tient ou se diversifie selon les besoins du déroulé narratif. David Ruiz Martin maitrise son scénario et relève le défi de nous partager la pulsation entière d'un roman en une vingtaine de pages tapuscrits.
L'écriture est très efficace : elle va à l'essentiel sans oublier de métaphoriser les émotions des protagonistes, de glisser de courtes introspections néanmoins bienvenues, tout en tenant fermement la bride de son plan scénaristique du début à la fin.
Les dernières pages du recueil formulent une note de l'auteur, un petit (ou plus ou moins long) message de David Ruiz Martin qui propose aux lecteurs d'en apprendre davantage sur les nouvelles : d'où lui est venue son inspiration, ses déclics, ce qui l'a motivé à les écrire, ce qu'il a souhaité transmettre… Une à une, il décortique concisément la genèse de ses histoires. Cependant, aucune obligation à en prendre connaissance. Les nouvelles sont bien compréhensibles, il faut le voir comme un petit bonus afin de prolonger le plaisir. En revanche, pour ceux qui n'ont jamais lu un Stephen King, vous seriez amenés à lever le voile sur la nouvelle-hommage qui pourrait vous poser un peu plus de souci.
Si vous souhaitez un ouvrage rapide en terme de lecture, qualitatif, nous ne pouvons que vous encourager à plonger dans ce recueil très appréciable où vous ferez la rencontre d'un couple au bord d'un lac, les troubles d'un auteur de best-sellers, une course-poursuite au coeur d'une forêt où chaque battement de coeur peut être le dernier, un père et son enfant perdus sur l'accotement d'une route en pleine nuit, une femme déboussolée qui reçoit une curieuse lettre… de la France à Madrid, d'une maison de vacances à un monde sinistre, il y en a pour tous les goûts si tant est que vous acceptiez de plonger derrière les sept couleurs de l'arc-en-ciel et découvrir ce qui s'y cache, dans l'ombre.
Lien : http://marmiteauxplumes.com/..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
leslecturesdemoe
  18 février 2019
Ayant besoin d'une petite pause dans la lecture de romans, j'ai lu ce week-end un recueil de nouvelles gentiment envoyé par son auteur : La face cachée de l'arc en ciel de David Ruiz Martin.
Je n'en lis que très peu, préférant les romans, mais je dois admettre que celles-ci m'intéressaient de par leur thème : le suspense !
Livre de moins de 200 pages, il se lit rapidement et inclut une nouvelle lauréate du prix "lire et librinova" Paris.
Sur les 7 nouvelles, il y en a que j'ai particulièrement aimées :
• Et pour le pire : où le week-end en amoureux d'Ambre et Tristan tourne au cauchemar. Avec un mari qui n'est finalement pas celui qu'il prétend être, et un super twist à la fin !
• Fiasco : l'histoire de Landon Lesture, écrivain à succès qui n'a en fait aucun talent, car il dispose d'un auteur fantôme... ou la descente aux enfers d'un homme qui a les yeux plus gros que le ventre.
• Si près des ombres : où un père se retrouve dans un monde "entre la vie et la mort" suite à un accident, et où il sera amené à prendre des décisions pour son enfant, lui aussi dans cet accident.
Pour ceux qui l'ont lu, qu'en avez-vous pensé ?
Pour ceux qui ne l'ont pas lu, c'est une lecture que je recommande volontiers. :)
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10

Citations et extraits (1) Ajouter une citation
silencejelissilencejelis   06 février 2019
Mes doigts frôlent mon visage avec dégoût. Le bout de mes doigts est aussi dur que du bois, et ce que je palpe n'a rien à d'humain, seulement une texture aussi lisse et insensible que du marbre.
Commenter  J’apprécie          20

Video de David Ruiz Martin (1) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de David Ruiz Martin
« Seule la haine », la bande-annonce. Un thriller de David Ruiz Martin.
Persuadé que le psychanalyste Larry Barney est responsable du suicide de son frère, Elliot le prend en otage dans son cabinet. Sous la menace d'une arme, Larry n'a pas d'autre choix que de laisser l'adolescent de 15 ans lui relater ses derniers mois. Mais très vite, c'est l'escalade de l'horreur : Larry est jeté dans un monde qui le dépasse, aux frontières de l'abject et de l'inhumanité. Tandis que les détails scabreux se succèdent, une seule idée l'obsède : celle de s'en sortir, à tout prix…
Un thriller psychologique qui va vous retourner la tête !!!
Roman disponible le 10 juin 2021 (papier & numérique).
+ Lire la suite
autres livres classés : littérature suisseVoir plus
Acheter ce livre sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura





Quiz Voir plus

Retrouvez le bon adjectif dans le titre - (6 - polars et thrillers )

Roger-Jon Ellory : " **** le silence"

seul
profond
terrible
intense

20 questions
2172 lecteurs ont répondu
Thèmes : littérature , thriller , romans policiers et polarsCréer un quiz sur ce livre