AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestions
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2207140431
Éditeur : Denoël (07/02/2019)

Note moyenne : 4.42/5 (sur 6 notes)
Résumé :
Dans une pièce vide, deux femmes se font face. D'un côté, Silvia Germano, jeune et talentueuse procureure adjointe. De l'autre, Annamaria, la veuve de Marcello Nicotra, chef de clan de la 'Ndrangheta. Elles se dévisagent en silence - puis la veuve se met à parler et raconte son histoire. De l'amour fou des premiers jours aux illusions perdues, Annamaria livre ses souvenirs. Sous les feux de la passion transparaît peu à peu la brutalité d'un homme impitoyable, prêt à... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr
Critiques, Analyses et Avis (4) Ajouter une critique
alanfre
  24 mars 2019
Si "l'affaire est comme les autres", la lecture de ce roman est bien plus agréable que beaucoup d'autres!
Je recommande vivement ce "petit" roman, pour son écriture, simple mais précise, un travail d'orfèvre, de l'écrivain je suppose, mais pour moi, de la traductrice, Delphine Gachet. L'Italie est en passe de remplacer les auteurs qui nous viennent du froid semble-t-il!
Je le recommande aussi pour le choix de ses personnages principaux, deux femmes, dans un huis clos dont on n'est jamais prisonnier, qui est matérialisé par un cube sur la couverture, et de cette vue du dessus, les deux femmes se font face de par et d'autre d'une table.
Je le recommande aussi pour le procédé narratif: ces deux femmes parlent à tour de rôle, l'une complétant, éclairant le récit de l'autre.
Les chapitres sont courts souvent; nous sommes à côté d'Annamaria: c'est de sa vie dont nous prenons connaissance, de ses sentiments de l'âge de 15 ans à ses 37 ans. C'est sa vie auprès de Marcello, un des chefs de la 'Ndrangheta, qui nous est contée . C'est une Italie qui continue de faire froid dans le dos par ses magouilles, sa violence, ses codes d'honneur...
Mais, en peu de mots souvent, Pascale Ruju trace une autre histoire qui permet de classer ce roman dans les "thriller", un livre qui recèle des liens ténus et pourtant significatifs pour son roman.
Je n'en dirai rien, j'ai trop aimé lire sans rien attendre et y prendre un réel plaisir de lectrice: A LIRE SANS MODERATION!
Merci aux éditions Denoël pour ce cadeau et à Babelio qui sert d'intermédiaire!!!!
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
culturevsnews
  14 février 2019
Si vous pouvez paraphraser le titre lui-même et dire que ce n'est pas le livre habituel sur les infiltrations mafieuses, les nouvelles réalités criminelles on peut l'aborder de front.
On commence le livre un peu sceptique, espérant que ce n'était pas juste une autre mafia noire et c'est tout. Et à la place. Au lieu de cela, il propose un point de vue différent, faisant parler deux femmes : la femme du patron, Annamaria, et le procureur adjoint, Silvia. Nous savons tout de suite que le patron est mort, puisque nous parlons d'Annamaria comme de la "veuve" et nous comprenons aussi qu'elle l'a probablement tué, puisqu'il est en prison. Mais l'histoire de l'histoire d'Annamaria devient immédiatement vivante, pressante et vous voulez à tout prix la comprendre. Tu l'as vraiment tué ? Et pourquoi ?
On ce retrouve à avancer rapidement, chapitre après chapitre, pour comprendre, pour savoir. Jusqu'à la révélation finale insoupçonnée qui donne un sens différent à toute l'histoire et en fait vraiment un livre PAS comme les autres.
C'est très bien écrit, c'est agréable, ça vous pousse à continuer, c'est intéressant, ça vous intrigue. Les personnages, des deux femmes dans la salle d'interrogatoire à tous ceux qui peuplent leurs souvenirs, sont efficaces, vrais, bien définis. L'auteur sait attraper le lecteur pour nous mener de bout en bout. Bravo .
Note : 9,5/1
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
Lalitote
  23 février 2019
Un roman noir qui sort de sentiers battus, surtout en ce qui concerne la mafia et l'approche habituel de ce thème auquel nous sommes habitués. Ici, il faut oublier ce que l'on pensait pouvoir trouver à propos de la mafia. Tout se construit entre deux femmes autour d'une table, ce n'est pas un rendez-vous entre deux copines, non, il s'agit bien d'un interrogatoire mené par Silvia Germano la procureure avec Annamaria, la veuve de Marcello Nicota, chef de la ‘Ndrangheta. Un dialogue entre deux femmes pour structure à une histoire résolument mafieuse racontée par la femme du numéro un. Je n'ai pas été déçue par le point de vue original choisi par l'auteur. On comprend tout de suite que le grand patron ‘U-Primu est mort et que c'est en tant que suspecte qu'Annamaria est interrogée. le rythme est plutôt lent au début, une histoire forte qui devient palpitante et je n'ai pas pu lâcher ce livre tant les questionnements se bousculent, c'est avec avidité que j'ai poursuivi ma lecture afin d'en apprendre plus et d'enfin mettre de la compréhension tant cette construction est complexe et les détails foisonnants. Dès le début on devine combien cette affaire sera tout sauf une affaire comme les autres. Rien de plus facile pour le lecteur que de se projeter dans les souvenirs d'Annamaria, on s'échappe ainsi un petit moment de la salle d'interrogatoire pour vivre tantôt de la douceur, tantôt des choses plus effrayantes. La gestion des différents flashbacks n'étaient pas toujours aisées. On navigue entre suspense, drame, violence mais aussi amour, trahison bref de quoi nous faire vibrer comme jamais. Arrive enfin le final et quel final, une révélation qui nous apporte une vision différente de tout ce que nous venons de lire, sans remise en cause, juste un éclairage original et bien vu qui rend ce livre carrément savoureux. Bonne lecture.

Lien : http://latelierdelitote.cana..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
lespetiteslecturesdemaud
  25 février 2019
Je ferai court, car j'aimerais que tu entres dans ce roman à l'aveugle, sans savoir exactement où il va t'embarquer et en sachant juste que le voyage vaut vraiment le détour !
Sache que tu es ici dans un huis clos entre deux femmes.
L'une, Sylvia, est procureure et est en train de faire tomber un des plus gros clan mafieux d'Italie.
L'autre, Annamaria, est la femme de ce chef de clan.
Elles sont dans une salle d'interrogatoire après l'arrestation de cette dernière.
Entre les deux femmes, l'interrogatoire est tendu.
À quel point Annamaria était au courant des activités de son mari ?
Où commence la complicité ? Connaissait elle réellement son mari, sa dangerosité ?
Au fil du temps, Annamaria va se confier sur la naissance de cette histoire d'amour et la lente dilution de son couple, mais aussi sur sa connaissance des activités de son mari.
J'ai été véritablement captivée de bout en bout par ce roman.
Autant par la naissance et la mort de cette histoire d'amour, que par l'aveuglement innocent, naïf ou absurde de cette femme.
Mais c'est aussi un roman noir, sur la mafia italienne et ses ramifications au sein du pays.
Non seulement j'ai été captivée par le récit, mais aussi par une écriture fluide et efficace, et par un dénouement qui m'a pris complètement au dépourvu et mon Dieu, que c'est agréable de tels moments de lecture !
Voilà très longtemps que je ne m'étais pas retrouvée bouche bée par le dénouement d'un roman. Tu sais, ce moment qui t'offre une révélation coup de poing dans les toutes dernières lignes du roman et qui te fait voir d'un lecture sous un angle complètement différent. Quel bonheur !
La plupart du temps, j'ai plus ou moins une idée de la direction.
Mais là... chapeau bas Monsieur Ruju.
Je n'en dirai pas plus car je ne veux pas te gâcher le plaisir !
Je n'ai pas encore lu beaucoup d'avis sur ce roman et j'ai hâte de savoir si c'est moi qui suis complètement stupide et naïve ou si vous allez vous faire piéger vous aussi.
Mais outre ce dénouement, c'est également un joli roman sur une histoire d'amour qui naît, vit et meurt et un portait de cette Italie sous emprise.
Une excellente surprise que je vous recommande chaudement !
Merci aux Editions Denoel pour cet excellent moment de lecture !
Lien : https://www.lespetiteslectur..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
Citations et extraits (11) Voir plus Ajouter une citation
LalitoteLalitote   23 février 2019
vous me racontez une histoire, Annamaria. Une belle histoire d'amour. Peut-être est-ce comme cela que vous l'avez vécue, au moins pendant un certain temps. Ce n'est pas que je ne vous croie pas, vraiment... mais voyez-vous..." L'index de Silvia Germano se pose sur la première ligne de la feuille la plus à gauche sans qu'elle baisse le regard. "C'est seulement une partie de la vérité"
Commenter  J’apprécie          10
rkhettaouirkhettaoui   03 mars 2019
Pour une fois — cela arrivait rarement — ce fut elle qui monta sur lui, qui le fit entrer en elle de cette façon, presque comme si elle voulait dominer cet homme tellement plus grand et plus fort qu’elle. Et pendant qu’ils bougeaient ensemble, en suivant ce rythme maintenant familier, elle avait pensé encore une fois que tout allait se passer pour le mieux. C’était sûr.
Il ne pouvait pas en être autrement.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
rkhettaouirkhettaoui   03 mars 2019
Maintenant il connaît mieux son cas, il sait qui elle est et ce qu’elle a fait. La première fois qu’il l’a vue, il s’était contenté de juger son corps. Sans aucune arrière-pensée, de façon tout à fait machinale, qu’il n’y ait pas de malentendus. Pas de la toute première jeunesse, mais désirable, avait-il sûrement conclu. Elle avait mentalement remplacé le mot « désirable » par « baisable ».
Commenter  J’apprécie          00
rkhettaouirkhettaoui   03 mars 2019
Des hommes et des femmes plus âgés, qu’Annamaria regardait avec une certaine timidité. Les femmes surtout. Maquillées, bien habillées, toujours prêtes à rire et à plaisanter avec leurs hommes. Et souples, sinueuses dans leurs mouvements. Conscientes de l’effet que produisait chacun de leurs battements de cils, chacune de leurs postures, chacun de leurs gestes.
Commenter  J’apprécie          00
rkhettaouirkhettaoui   03 mars 2019
Ils essaient de savoir pourquoi elle a fait ce qu’elle a fait. Ils veulent comprendre.
Comprendre, rien que ça, pense-t-elle. Comme si c’était facile.
Comme si c’était facile à comprendre, ce désir brûlant, irrépressible… Ce désir qui maintenant encore…
Ça suffit, se dit la veuve. Mieux vaut ne pas revenir sur certaines choses.
Commenter  J’apprécie          00
autres livres classés : mafiaVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr





Quiz Voir plus

Les Amants de la Littérature

Grâce à Shakespeare, ils sont certainement les plus célèbres, les plus appréciés et les plus ancrés dans les mémoires depuis des siècles...

Hercule Poirot & Miss Marple
Pyrame & Thisbé
Roméo & Juliette
Sherlock Holmes & John Watson

10 questions
3275 lecteurs ont répondu
Thèmes : amants , amour , littératureCréer un quiz sur ce livre