AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix BabelioRencontres
>

Critique de Derfuchs


Derfuchs
  24 août 2019
Dany est flic dans l'état de Washington. Joanne s'occupe de lui et du foyer. Entre dispute et réconciliations, Dany accepte une spermographie et, sans attendre le résultat, amène sa femme camper en montagne histoire de s'entraîner à faire un bébé. Dans la montagne il y a des ours et, de temps en temps un grizzli. Ils rencontrent un randonneur qui les épie depuis leur domicile. Il s'agit d'un dérangé, orphelin de fille-mère, livré à lui même parmi des forains, tueur en série de femmes dans plusieurs états, condamné que pour des délits mineurs. L'homme se joint pour la nuit au couple et disparait pour revenir affolé au matin suivant et entraîner Dany à la chasse à l'ours puisqu'il a été, soi-disant, attaqué par une femelle défendant ses petits. Lors de la chasse Dany est tué par...l'ourse, dixit l'homme. En fait il a été froidement abattu par ce dernier lequel veut Joanne pour lui depuis qu'il l'a vue, pensant qu'il s'agit de la réincarnation de sa mère morte. Joanne vivra un véritable cauchemar qui lui fera perdre la raison, lui faisant croire que l'homme qui s'occupe d'elle est Dany. ce dont elle ne démordra plus.
La disparition se confirme et des secours sont envoyés.
La longue descente aux enfers de Joanne et sa folie font froid dans le dos quant-au génie déployé par l'être huùain pour s'approprier un autre être humain jusqu'à son propre esprit et amener la culpabilité de ce qui arrive sur une personne totalement innocente, naïve certes mais innocente et désarmé devant l'adversité.
Il faudra beaucoup plus que de la commisération, de la persuasion et le d'affection pour amener Joanne à retrouver ses esprits et revenir à la réalité. Elle reviendra enceinte de l'autre, Dany étant dans l'impossibilité de procréer. le bébé qu'elle mettra au monde, pour l'entourage et avec l'aide des médecins et de l'omerta locale restera pour tous l'enfant de Dany.
Rule avec ce roman abandonne son style façon rapport de police pour un récit réaliste, bien conté à l'écriture bien sentie, lisse et agréable malgré le contexte et les longs moments passés dans les montagnes. On ne s'ennuie jamais car Rule a bien préparé son histoire notamment le prélude au départ en vacances et la fragilité des êtres et de leurs relations. Dany tient la baraque et sans lui sa femme est un corps dont on aurait supprimé les médicaments ou des muscles sans os ni soutien, un corps qui s'affaisse tant la béquille est l'autre. le salopard dépasse en méchanceté ce qui peut être lu dans les journaux et quand on sait que Ann Rule ne relate que des faits réels... La dimension psychologique de la situation et la transformation de l'esprit de Joanne est un morceau de bravoure et d'écriture. de prude, cette dernière devient accro au sexe, c'est le syndrome de Stockholm dans toute son horreur. le mot est juste c'est horrifiant de penser que l'on puisse être dominé et avili à ce point par l'un de ses semblables.
Lien : https://www.babelio.com/livr..
Commenter  J’apprécie          140



Acheter ce livre sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura
Ont apprécié cette critique (13)voir plus