AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestions
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2803636727
Éditeur : Le Lombard (06/01/2017)

Note moyenne : 3.42/5 (sur 30 notes)
Résumé :
Un tigre, une guéparde, un bouc. Un trio de mercenaires uni par cette réalité intemporelle : l'union fait la force. Surtout quand le monde dans lequel ils doivent survivre n'a jamais été aussi dangereux. Car le règne de l'Humanité est révolu. Et nos trois aventuriers ont à affronter son terrible héritage : des puissances naturelles destructrices...
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr
Critiques, Analyses et Avis (15) Voir plus Ajouter une critique
Enki
  25 octobre 2017
La saison des démons a débuté. le prince Jason et Daphnis sa conjointe entament à la tête d'un convoi la transhumance vers le Shrine où ils trouveront, contre un lourd tribu, l'abri nécessaire à la survie. Surviennent des pillards, la garde est débordée. Plus qu'opportunément interviennent trois mercenaires, Octavia, Pantacrius et Isaac. A la suite de leur salvatrice intervention, ils sont engagés par le prince. le reste du voyage est marqué par d'autres confrontations, toutes gérées par nos trois héros jusqu'à ce que la caravane atteigne le fameux Shrine…
L'action de cet album, bien menée, est cependant plutôt répétitive. le voyage est marqué par d'incessantes démonstrations de la hiérarchisation et du racisme de la société qui nous est dépeinte. Les races dominantes se montrent hautaines et méprisantes envers les plus faibles et les espèces en voie d'extinction. Ces dernières préfèrent vendre leurs services et survivre, assumant l'affront permanent d'être rabaissé.
Le principal point fort de l'album est l'ambiance mise en place par les auteurs, Runberg au scénario et Boiscommun au dessin. Un contexte post-apo écologique dans un lieu qui nous est suggéré comme le futur de la France. L'homme, disparu, endosse le rôle d'une créature mythique et malfaisante à l'origine des désastres qui menacent toutes vies. Les auteurs nous suggèrent amplement que l'état actuel de leur monde est dû à l'incurie humaine. Armés traditionnellement, pour ne pas dire moyenâgeusement, les personnages portent les parures de multiples cultures, Japon traditionnel, XIXè européen, etc. Ajouté à cela le récit de ce convoi malmené, on obtient un savoureux et original western.
On notera l'intention louable d'une colorisation traditionnelle, plutôt réussie au demeurant. Malgré tout certaines scènes d'action paraîtront légèrement figée. Pour ma part je trouve les blancs trop présents mais ils donnent une véritable identité à l'ensemble. Sans véritable originalité, l'anthropomorphisme est de qualité, en particulier dans les expressions. du point de vue graphique cet album est donc globalement un succès.
A mes yeux cet album est une promesse. Les faiblesses de scénario, par trop linéaire, sont patentes, mais un univers aux bases solides, des personnages attachants permettront certainement par la suite aux auteurs de s'exprimer pleinement, reste à espérer qu'il ne manque pas la marche du deuxième album.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          220
Pavlik
  03 avril 2017
J'ai vu des critiques mitigées concernant "le Règne"...Pour ma part, je suis tout à fait enclin à laisser sa chance à cette série.
D'abord pour les dessins de Boiscommun, qui est, non seulement un très grand dessinateur (probablement un des dix meilleurs dessinateurs français actuels), mais également un excellent coloriste. Et puis l'univers proposé par ce premier tome dépote, je trouve...
Si on se contente de feuilleter, comme ça en passant, on va se dire, "tiens de la fantasy animalière"...Oui, c'est vrai que les personnages sont zoomorphes (en l'occurrence le trio de personnages principaux est composé d'un tigre, d'une guéparde et d'un bouc) mais, en s'arrêtant plus sérieusement sur l'histoire, donc en la lisant, on va fatalement se demander si l'ouvrage est à classer dans le genre SF ou Fantasy (en tous cas moi je me le demande). Et puis on conclura que c'est sans doute sans importance^^...et que la réponse viendra surement en son temps.
La porte d'entrée de cette univers singulier est certes constituée d'un choix narratif qui peut ne pas être apprécié (du genre, on pose plein de questions, sans donner la moindre piste...) Mais personnellement j'ai furieusement envie de croire que l'ensemble a été mûrement réfléchi...Et puis on est pas complètement largué, puisqu'on comprend vite qu'on se trouve dans un contexte post-apocalyptique (du genre qui dénonce, en creux, le réchauffement climatique...) et que le monde a connu, non seulement une régression technologique spectaculaire mais que les maîtres de la Terre ne sont plus les humains (si ce n'est peut-être sur le plan symbolique^^).
Au final, l'ensemble de ce premier tome est plutôt bien foutu, c'est rythmé, on rentre d'emblée dans l'histoire sans préambule, les personnages (bien qu'archétypaux) fonctionnent bien (un trio de mercenaires) et l'univers, surtout, retient l'attention. J'attends donc de pied ferme le tome 2, et espère en découvrir davantage sur les dynamiques et l'histoire de ce monde étrange, peuplés d'animaux humanisés...
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          210
tchouk-tchouk-nougat
  13 février 2017
Nous sommes dans un futur très lointain, la race humaine a disparu au profit d'espèces animales qui se sont "humanisés". C'est une ère de grand dérèglement climatique et chaque année il faut passer la mauvaise année dans un abri, "le shrine". Mais les places sont chères!
Nous avons là une série post apocalyptique où il ne reste que des ruines de civilisation humaine. On peut ainsi voir notre chère Tour Eiffel brisée. J'ai même cru reconnaitre la gare de Rouen...
Le contexte s'installe petit à petit. Il faut commencer à cerner le décors et les enjeux. Les personnages sont également présenté. Nous avons un trio de mercenaires qui protège un clan afin de gagner une place dans l'abri.
Les humains sont relégués en terme de croyance. ce sont des divinités qui lancent sur eux les cyclones et les coulées de boue. Il y aurait comme un petit message écologique...
Une mise en place pour ce premier tome mais un univers plutôt intéressant. J'espère que ça va se développer par la suite.
Les dessins sont très sympathiques. Un zoomorphisme auquel on adhère facilement. Il est expressif et vraiment bien conçu. J'aime assez le clan des phacochères avec leur coté un peu rock! Et j'ai particulièrement apprécié le coté aquarelle aux très jolies couleurs.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          190
Vexiana
  26 février 2019
J'aime beaucoup les BD zoomorphes. le petit plus qu'apporte les caractéristiques animales aux personnages est, si ils sont bien retranscrits et bien exploités, inégalable tant par des mots que par des descriptions. L'histoire adopte ainsi une dimension supplémentaire que j'apprécie beaucoup.
Mais, pour le coup, ici, je ne sais pas trop sur quel pied danse. le dessin est assez bon, les animaux bien caractérisés mais je ne perçois pas l'intérêt de la chose ici.
Le scénario n'est pas mauvais mais reste assez obscur dans ses tenants et aboutissants…et les quelques explications, nécessaires à mon sens, se trouvent uniquement dans les quelques feuilles du making of à la fin.
Bref, pas vraiment conquise mais comme ce n'est que le début de l'histoire, je remets mon jugement à plus tard
Commenter  J’apprécie          110
Amindara
  25 février 2017
Et c'est reparti pour un nouveau comité de lecture BD, à la différence que cette fois, ce n'est pas moi qui ai choisi les titres de la sélection. Etrangement, pour une fois, les BD proposées ne m'attiraient pas plus que ça. Probablement parce que je n'en avais jamais entendu parler. Ou alors parce que je n'avais pas spécialement envie de lire de BDs en ce moment. Il n'empêche que bon, ça fait partie de mon taf quand même donc je m'y mets, sans trop de mauvaise volonté par ailleurs. Et je commence avec le Règne.
Je ne saurais trop quoi dire de ce titre si ce n'est que je suis un peu déçue et assez sceptique. Autant être claire dès le départ, je ne savais absolument pas de quoi il s'agissait avant de la lire. La couverture me plaisait bien, que ce soient les couleurs utilisées, ou le style de dessin ou ce qu'elle représente. Je m'imaginais quelque chose comme de la fantasy un peu, ou alors dans le style « de Cape et de crocs » avec des animaux très proches des comportements humains comme personnages principaux. Quelque chose pour les enfants, aussi, peut-être. Pas des petits, mais des jeunes ados quoi. Je n'étais pas si loin de la réalité, mise à part en terme d'âge où je me suis aperçue en la lisant que ouais, 14-15 ans, mais pas avant.
Sinon, niveau histoire… le gros problème de cette BD je dirais, c'est qu'on ne comprend pas ce qu'il se passe. On voit ces animaux qui fuient quelque chose, mais quoi ? Ils parlent de « démons humains ». On comprend que c'est quelque chose de cyclique, mais on n'en sait pas plus. A la toute fin, on entrevoit que ce pourrait être des catastrophes naturelles, mais bon, on n'a aucune réelle confirmation. Nous suivons donc une famille qui a pris part à cet exode et qui affronte les dangers de la route. Dès les premières vignettes, ils sont confrontés à une horde de pillards, ils sont sauvés par des mercenaires qui proposent de les accompagner jusqu'au terme de leur trajet moyennant finances. Ok, pourquoi pas. On apprend qu'ils transportent des offrandes pour leur permettre d'entrer dans un endroit qu'ils appellent le Shrine. Mais on ne sait pas ce que c'est. Ils parlent de moines-guerriers qui gardent l'entrée de ce lieu… Tout ceci m'a paru tellement flou et nébuleux que je n'ai pas réussi à entrer vraiment dans l'histoire. Alors c'est vrai, les auteurs ont réussi à piquer ma curiosité en me faisant entrevoir les ruines d'un Paris dévasté, en abordant les humains comme des sortes de créatures monstrueuses qui lancent des démons pour détruire ces populations animales sans qu'on puisse savoir ce qu'il en est vraiment. Il y a du suspens, oui, des questions qu'on se pose. Mais ce n'est pas suffisant pour moi. Pour que j'aie envie d'aller plus loin, il me faut plus d'explications que ça.
En dehors de cela, le dessin me plait bien et l'intérieur de la BD est à la hauteur de la couverture. Nous avons de belles couleurs, des personnages expressifs, un tracé clair et précis, comme je les aime. J'ai été cependant gênée par la mise en page des dialogues qui fait que parfois, j'avais du mal à comprendre qui parlait. J'avais même du mal à faire la différence entre les dialogues et les didascalies.
En conclusion, c'est probablement une BD intéressante et je reconnais qu'elle doit avoir un certain potentiel auprès des amateurs de ce genre, mais elle m'a laissée sur le côté de la route. Dommage.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10

critiques presse (4)
Actualitte   10 février 2017
Le règne mêle intelligemment action et mystères, laissant au lecteur le soin de combler les vides.
Lire la critique sur le site : Actualitte
BoDoi   09 janvier 2017
Un premier tome peu palpitant et bancal, qui laisse un sentiment de gâchis.
Lire la critique sur le site : BoDoi
BDGest   06 janvier 2017
Un peu trop confortablement campé dans les stéréotypes, le canevas de La saison des démons ne détonne guère.
Lire la critique sur le site : BDGest
Sceneario   04 janvier 2017
Le premier tome est riche en action et rebondissements divers ! De plus, avec Olivier G.Boiscommun aux dessins et aux couleurs, cela nous promet de très belles planches ! Et c'est le cas.
Lire la critique sur le site : Sceneario
Citations et extraits (3) Ajouter une citation
tchouk-tchouk-nougattchouk-tchouk-nougat   13 février 2017
-Venez à nous! Apportez vos offrandes aux dieux humains qui nous écoutent! Nous vous promettons la protection des maitres des cieux! Prouvez-leur votre dévotion!
-Regarde-moi ces charlatans sans cœur! Ces prédicateurs me dégoutent! Mais il y aura toujours de pauvres imbéciles pour croire à leur sornettes!
Commenter  J’apprécie          50
MarquePageMarquePage   26 février 2017
- C'est le défaut des forts en gueule de ton espèce !!! Parler fort !!! Parler mal !!! Et toujours trop vite !!!
Commenter  J’apprécie          30
robert7robert7   12 juillet 2017
Les vendettas sont le socle de leur culture.
Commenter  J’apprécie          10
Lire un extrait
Videos de Sylvain Runberg (37) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Sylvain Runberg
Les Chroniques d'Under York - Trailer
autres livres classés : exodeVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr





Quiz Voir plus

Les personnages de Tintin

Je suis un physicien tête-en-l'air et un peu dur d'oreille. J'apparais pour la première fois dans "Le Trésor de Rackham le Rouge". Mon personnage est inspiré d'Auguste Piccard (un physicien suisse concepteur du bathyscaphe) à qui je ressemble physiquement, mais j'ai fait mieux que mon modèle : je suis à l'origine d'un ambitieux programme d'exploration lunaire.

Tintin
Milou
Le Capitaine Haddock
Le Professeur Tournesol
Dupond et Dupont
Le Général Alcazar
L'émir Ben Kalish Ezab
La Castafiore
Oliveira da Figueira
Séraphin Lampion
Le docteur Müller
Nestor
Rastapopoulos
Le colonel Sponsz
Tchang

15 questions
3340 lecteurs ont répondu
Thèmes : bd franco-belge , bande dessinée , bd jeunesse , bd belge , bande dessinée aventure , aventure jeunesse , tintinophile , ligne claire , personnages , Personnages fictifsCréer un quiz sur ce livre