AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2749135664
Éditeur : Le Cherche midi (28/11/2013)

Note moyenne : 3.95/5 (sur 21 notes)
Résumé :
Tous les jours depuis déjà quinze ans, Laurent Ruquier et son équipe de chroniqueurs improvisent autour de l'actualité, pour le plus grand plaisir des auditeurs d'Europe 1.

Nous vous proposons de retrouver ici une sélection du meilleur et du plus drôle de l'émission " On va s'gêner ". Des emportements de Pierre Bénichou à la mauvaise humeur réjouissante d'Olivier de Kersauson, en passant par les coups de gueule de Christine Bravo ou les compliments d... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (6) Voir plus Ajouter une critique
Kenehan
  08 décembre 2013
Voilà, même pas un petit weekend pour le terminer, et encore, j'ai fait de longues et nombreuses pauses dans ma lecture.
Un livre recueillant une sélection des meilleurs moments de l'émission d'Europe 1 "On va s'gêner". Lorsque l'on suit l'émission quotidiennement, on retrouve des répliques plus ou moins récentes. Tout dépend à partir de quand l'écoute a commencé. Certaines font toujours mouches et déclenche le rire même si la voix des chroniqueurs ne s'entend plus. D'autres perdent de leur force hors contexte, l'écrit n'étant pas suffisant. Parfois, rien de mieux que d'entendre des paroles de la bouche de celui qui les prononcent !
S'ajoute à tout cela des portraits de l'ensemble des chroniqueurs, de la main même de Laurent Ruquier. le plus souvent, on retrouve ce que l'on sait déjà, on apprend peu de choses, peu d'anecdotes. Chacun à sa petite éloge et on sourit à l'évocation de tel ou tel élément renvoyant à la personnalité du chroniqueur en question.
Le tout est vraiment très bien construit. On sent que cette compilation n'a pas été réalisé au hasard, en plaçant les répliques n'importe comment. Il y a une structure s'élaborant notamment autour des portrait qui deviennent un peu les piliers porteurs du livre.
En somme, un livre sympathique pour découvrir des jeux de mots, des blagues, des piques que l'on ne connaissait pas, pour redécouvrir sous un jour différent celles que l'on avait entendu mais il y avait déjà les podcasts pour cela.
C'est un livre pour marqué le coup des 15 ans de l'émission, qui aurait pu être un peu plus conséquent avec peut-être plus que la participation unique de Laurent Ruquier.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          40
Souri7
  24 septembre 2016
J'adorai cette émission de radio que j'écoute régulièrement en podcast. Cela a été un vrai régal de retrouver quelques moments cultes de l'émission. Comme toujours, un gros coup de rire avec Steevy qui trouve qu'être gay c'est être ecolo puisqu'il ne se reproduit pas , qui aime la pétanque car comme il le dit si bien "quand il est bien tiré, il pointe" ....
Un vrai moment de bonheur... petit bémol.. c'est trop court !!
Un bon moment de nostalgie sans le son. ;)
Commenter  J’apprécie          20
Aikez
  20 janvier 2015
C'est avec un brin de nostalgie que j'ai lu ce bouquin, l'émission ayant été déprogrammée il y a quelques mois suite au départ de Laurent Ruquier sur une radio concurrente. J'ai retrouvé dans ce best-of les dialogues qui me faisaient rire naguère, même s'il est évident que rien ne vaut la version audio. Les meilleurs moments de l'émission sont entrecoupés par une présentation de chacun des chroniqueurs qui en ont marqué l'histoire ; j'ai trouvé cela plutôt sympa, sans plus. Bref, si vous avez une connaissance qui appréciait cette émission, il est certain que ce livre constituera un cadeau idéal.
Commenter  J’apprécie          10
stefdu53
  25 juillet 2019
Heureusement que je n'ai pas payé pour ce truc ! J'ai détesté ! Ce mec dont je n'apprecie pas l'humour a quand meme donné la parole, pendant des années, à Zemmour, Angot ...comment peut-il le justifier ?
Commenter  J’apprécie          10
crounet
  24 mai 2017
Toujours un bon moment de retrouver les moments qu'on a apprécié à la radio.
Un florilège de toutes les petites phrases des chroniqueurs qui ont fait les beaux jours de l'émission d'Europe 1.
Commenter  J’apprécie          00
Citations et extraits (13) Voir plus Ajouter une citation
AdrasteAdraste   03 février 2014
L. Ruquier: On vous parle souvent du fameux match de demi-finale de Coupe du monde France-Allemagne à Séville, le 8 juillet 1982, où le gardien de but Schumacher est sorti dans la mâchoire de Battiston... Moi, j'avais 19 ans et je me souviens de ce match mythique.
C. Bravo: Tout le monde s'en souvient ! Moi, mon fils a pleuré; c'est la première fois que j'ai vu mon fils pleurer autant. Il était jeune bien sûr. Il est né en 78.
L. Ruquier: Il avait 4 ans !
C. Bravo: Ah, merde alors, ce doit as être ce match !... Ou ça doit pas être ce fils ! C'est le fls que j'ai eu après l'avortement.
L. Ruquier: Oh, quelle horreur !
C. Bravo: le premier n'a donc pa pu pleurer...
Titoff: Elle est monstrueuse en fait.
L. Ruquier: Mais vous ne nous l'aviez jamais raconté, ça ?
C. Bravo: Non, ça ne se raconte pas. Vous êtes marrants, vous ! Vous croyez qu'on se fait avorter par plaisir ?
L. Ruquier: Ben non, mais pourquoi alors ? C'est intéressant, ça !
C. Bravo: Parce que j'avais 17 ans et demi.
L. Ruquier: Mais de qui ?
C. Bravo: Du même qui a fait mon fils pleureur... Je peux même te dre que j'ai avorté le 24 décembre au soir.
L. Ruquier (En chantant): Il est mort, le divin enfant !
C. Diament: Mais quelle idée d'aller faire ça un 24 décembre ?
C. Bravo: Comme à l'époque l'avortement était interdit, l'interne en médecine, qui est devenu aujourd'hui un très grand professeur, a dit: "On va faire ça en lousdé, au moment où il y a le moins de monde".
Titoff: Bon alors, quand est-ce que tu nous dis que c'est pas vrai ?
C. Bravo: Je ne plaisanterais pas avec ces choses-là. D'autant que j'étais enceinte de sept mois quand même !
L. Ruquier: Mais quelle mytho ! Là-dedans, je ne sais pas ce qui est vrai. Le seul truc qu'elle a inventé, je suis sûr, c'est que ce n'était pas à Noël; allez, avouez.
C. Bravo: Si, c'était le 24 décembre... Ou le 24 mars, je ne sais plus !
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
KenehanKenehan   08 décembre 2013
O. de Kersauson : Ruquier, il a été élevé au milieu des bêtes. Il habitait au Havre, c'était un genre de petit Thoiry, modeste, mais Thoiry quand même.
[...]
L.Ruquier : Nous, on ne vivait pas dans château, monsieur de Kersauson ! On n'avait pas de domestiques !
O. de Kersauson : Tu crois que c'est facile de briser des grèves à 4 ans et demi ? De refuser des augmentations de salaire à quinze mecs dans les couloirs qui te menacent avec des chandeliers en argent ? Des mecs qui refusent de border les draps de soie de ton énorme lit ? Eh bien moi, je l'ai fait ! Je ne me suis pas dégonflé ! Ça, c'est des enfances brutales.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          40
KenehanKenehan   06 décembre 2013
L. Ruquier : Une question qui nous emmène au Pérou, puisqu'un nouveau président a été élu par les Péruviens dimanche...
O. de Kersauson : Au Pérou, c'est normal !
L. Ruquier : Pardon ?
O. de Kersauson : Au Pérou, un nouveau président a été élu par des Péruviens. Tu gagnes du temps : il a pas été élu par les Belges, le président du Pérou ! C'est hallucinant, je sais pas où tu vas prendre tes textes, mais c'est une honte !
L. Ruquier : Je m'aperçois que tout ce que je dis devient banal, en fait...
O. de Kersauson : Ça ne devient pas. C'est.
[...]
L. Ruquier : 60% de la population andine vit dans la pauvreté...
O. de Kersauson : Ça veut dire qu'il y a 40% qui vit dans la richesse. Soyez positif !
L. Ruquier : C'est pas faux...
O. de Kersauson : Sinon, à quoi ça sert d'être riche s'il n'y a pas de pauvres ?
P. Bénichou : Oh, je t'en prie ! Il y a des gens dans le public qui gagnent moins de 200 000 euros par an... N'oublie jamais ça !
C. Sarraute : Ce n'est pas vrai... Mais comment ils font ?
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
KenehanKenehan   08 décembre 2013
O. de Kersauson : La cabane dans les arbres, ça, c'est vraiment un truc d'idiot intégral ! C'est vraiment un machin de citadin qui n'a rien à branler d'autre que de passer la nuit dans une cabane dans un arbre ! Le pauvre arbre qui voit arriver des planches. C'est un peu des squelettes qu'on met sur lui. T'es un bel arbre, tranquille dans la campagne, les mecs, ils arrivent avec les os de tes copains, et ils te les coincent entre les oreilles, les bras et les doigts de pied ! Tout ça pour faire de l'argent et des couillons qui viennent le week-end ! Non mais ça va pas, non ?
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          40
KenehanKenehan   08 décembre 2013
L. Ruquier : Ce qui était énervant au toboggan, c'était les gamins qui remontaient par le bas quand toi, tu voulais descendre. Ah ! ils étaient chiant, ceux-là, parce que pendant qu'ils bouchaient en bas, eh ben moi, j'attendais en haut, et moi, j'avais peur sur la plateforme, j'avais le vertige...
P. Bénichou : Dis donc, y a pas marqué psychanalyste, ici ! Tu vas raconter ça à ton psy, nous , on en a rien à foutre ! Lui, il nous coupe la parole si on parle de la Seconde Guerre Mondiale... et là il s'exhibe : "Pourquoi qu'il a peur sur le toboggan ?..."
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          40
Videos de Laurent Ruquier (3) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Laurent Ruquier
Interview au Café.
autres livres classés : radioVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Compléter les titres

Orgueil et ..., de Jane Austen ?

Modestie
Vantardise
Innocence
Préjugé

10 questions
15534 lecteurs ont répondu
Thèmes : humourCréer un quiz sur ce livre