AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2226247378
Éditeur : Albin Michel (27/03/2013)

Note moyenne : 4.15/5 (sur 136 notes)
Résumé :
Loin de tout, dans le sous-sol d’une ferme, une mystérieuse Agence pratique des expériences sur quatre garçons génétiquement modifiés. Il y a Nick, Cas, Trev et Sam, vers lequel Anna, la fille du scientifique qui pilote le projet, est irrésistiblement attirée sans savoir pourquoi. Quand les garçons apprennent que l’Agence veut les déplacer, Sam s’échappe, entraînant les autres à sa suite et... Anna, sans que son père l’en empêche. Mais il y a un problème de taille :... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (48) Voir plus Ajouter une critique
Melvane
  09 avril 2013
J'adore mettre un mot sur un bouquin ... Et pour celui-ci, je dirai : « PALPITANT » !
En allant dans ma librairie, en quête de nouveauté, je remarque cette couverture aux aspects quelque peu « Milady » mais en plus « grand ». Un petit haussement d'épaule, je lis le résumé et voilà, que mon esprit part déjà dans d'innombrables scénarios. Ce qui est plutôt bon signe pour ma part.
Je ne nie pas le fait que les premières lignes eurent été un peu « nunuche » mais encore une fois, la cause en est le personnage qui l'est totalement. Fragile et seule, nous avons droit à des pensées sur sa passion ( le dessin), sa vie (seule avec son papa dans une grande ferme) et cet « amour » quel porte à un homme enfermé dans le sous-sol de sa maison, qu'elle ne connaît pas. Par la suite, nous apprenons que son père et elle travaillent pour une organisation secrète du gouvernement. Leur mission ? Observer quatre hommes, amnésiques, esseulés dans des pièces blanches et leur donner des médicaments en temps et en heure. Notre héroïne, Anna, ne se pose pas trop de questions. Cela fait des années qu'elle y participe ( avec toujours les mêmes hommes), même clandestinement ( pendant que papa faisait dodo, alors qu'elle était toute jeune, elle se rendait dans le sous-sol) et elle s'est toujours imaginé que c'était pour une bonne cause. Les quatre hommes étaient préparés à devenir de grands soldats, préparés à toutes menaces sans conséquences. Que cette naïveté est belle et positive * Ironie *. Mais elle ne durera pas ... Ces quatre cobayes, Sam – Cas – Trev et Nick, sont intelligents et pires que patient. Leur évasion est préméditée, calculée et lorsque ce jour se présenta enfin, la situation dérapa complètement.
C'est après ce moment que toute l'histoire prend une ampleur considérable. Anna se voit partir avec les hommes, par ordre de son père et après avoir casser des têtes des hommes de l'agence venus leur rendre visite. Elle les suit, bien obligée. Une force douteuse en elle, la pousse à être proche de ces hommes forts et incroyablement vifs. L'éloignement la rendrait certainement malade.
C'est au fil des pages, que l'histoire se dénoue de façon intelligente et terriblement spectaculaire ! C'était très difficile de retenir son souffle durant le roman – même si quelque fois- Anna était navrante – mais pour une fois, ce côté fleur bleue et bébête, était du à un phénomène scientifique et non pas au caractère même du personnage. Je dois certainement parler chinois mais je ne peux pas vous en dire plus. Un indice, plomberai la chute du livre que j'ai adoré !!! Chaque chapitre possédait sa part de mystère et d'étonnement, chaque personnage portait en lui des traits de caractère bien marqué qui irrite et amusant.
D'autres tomes arrivent et c'est avec une grande conviction, que je me jetterai dessus sans conteste !
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          200
Edwige94
  21 avril 2013
« Amnesia » est un roman d'anticipation destiné aux jeunes à partir de 13 ans. Je ne suis plus toute jeune et je me suis régalée à suivre l'aventure d'Anna, Sam, Cas, Nick et Trev. le roman est centré sur leur groupe artificiellement créé par l'Agence. Ces cinq jeunes adultes cohabitent dans un laboratoire dirigé par le père d'Anna. Les garçons sont enfermés dans des cellules de verre dont ils ne sortent jamais, ils subissent un traitement médicamenteux dont le but est d'effacer leurs souvenirs mais pas leur mémoire. Anna aide son père au suivi médical et mental de ces quatre cobayes qu'elle côtoie chaque jour. Très fleur bleue, élevée par son père, sa mère étant morte alors qu'elle n'avait qu'un an, elle observe « ses » garçons avec les yeux d'une adolescente en quête d'amitié et d'amour aussi. Sam l'attire particulièrement et elle passe de longues heures la nuit à jouer aux échecs avec lui tandis qu'une vitre les sépare comme pour mieux sceller leur complicité. Jusqu'au jour où tout bascule, les chefs de l'Agence débarquent au laboratoire, situé dans le sous-sol d'une ferme isolée, dans le but d'emmener les quatre garçons voués à être des soldats d'élite. Ceux-ci, sous le commandement de Sam, décident d'en profiter pour s'évader et sont contraints de prendre Anna avec eux. Il s'ensuit une course poursuite avec les agents Riley et Connor de l'Agence qui les mènera à travers plusieurs états nord-américains à la recherche de leur passé et de leurs souvenirs au prix d'affrontements violents. Sam semble ne pas avoir tout oublié et il a semé des indices avant d'être « amnésié ».
Ce roman à suspense est très bien écrit (et traduit), l'intrigue est savamment construite autour de chapitres courts et rythmés, l'auteur nous embarque totalement au sein du groupe et au plus près d'Anna qui se révèle être une guerrière. Comme il est question d'amnésie provoquée par la prise quotidienne de médicaments et un conditionnement physique et mental, cette aventure est totalement crédible et nous plonge dans un état d'empathie avec les héros du livre, une sensation toujours agréable pour un lecteur. Je conseille ce roman-jeunesse, de la très bonne collection Wiz d'Albin Michel, où il est question d'aventure plus que de science-fiction, où les personnages bien campés sont confrontés aux sentiments primaires de l'humanité : la lutte pour la vie et la liberté, la confiance et la trahison, l'amitié et l'amour.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          160
orbe
  04 avril 2013
Quatre hommes amnésiques s'échappent du laboratoire où ils subissent depuis plusieurs années des tests. Ils amènent dans leur fuite, Anna, fille du scientifique responsable de la recherche. Où aller? Partir seul ou rester en groupe? Pourquoi le père d'Anna lui a-t-il conseillé de fuir avec eux? Ils vont, à partir de quelques indices partir enquêter sur leur identité et les raisons de leur destin hors du commun...

Abstraction faite de la couverture, ce récit fonctionne très bien et il est très agréable à lire. Les personnages ont tous des caractéristiques bien définies et l'énigme se dévoile peu à peu avec finesse. le thème principal est celui de la manipulation mais aussi celui du groupe et de l'entraide. Un roman prenant, un thriller réussit qui mêle intrigue et sentiments.

Lien : http://0z.fr/QYZMM
Commenter  J’apprécie          240
Lire-une-passion
  14 août 2013
Par où commencer, si ce n'est que le début m'a fait un peu peur pour la suite. En effet, les premières pages n'ont rien d'extraordinaires et je me suis même sentie perdue pendant un moment en me demandant où l'auteure voulait nous envoyer, quelle intrigue elle avait en tête et pourquoi tout ça sur le thème de l'amnésie. Et à peine cette dernière question en tête que tout démarre, et sur les chapeaux de roue ! À partir de là, impossible de lâcher le livre. Non mais vraiment ! Il n'y a eu aucun temps mort et on peut dire que les personnages n'ont pas eu vraiment de moments pour se reposer et souffler.
Ce premier tome introducteur est un vrai condensé d'action, de suspense, de questionnement, de doutes. À tel point qu'à plusieurs moments mon coeur pulsait et je me demandait comment ils allaient s'en sortir mais surtout s'ils ALLAIENT s'en sortir.
Anna est une jeune fille vivant avec son père dans une maison à la ferme. Sa mère est morte lorsqu'elle était encore bébé, du coup elle n'a aucun souvenir d'elle si ce n'est un journal de recettes dont elle prend soin comme la prunelle de ses yeux. Dernier vestige de sa mère qu'elle compte bien emporter partout avec elle. Et une photo. Mais sa vie n'est pas banale, loin de là. Au sous-sol de leur maison, son père mène des expériences sur... des êtres humains et plus précisément quatre garçons. Ces derniers sont génétiquement modifiés pour être plus forts, plus rapides et plus intelligents. Anna va s'intéresser et s'attacher à l'un d'eux : Sam.
Tout se passera bien jusqu'au jour où la visite des plus hauts gradés va tout faire basucler. L'agence pour qui travaille le père d'Anna, veut récupérer ses cobayes. Malheureusement, ce n'est pas l'avis de tous et les garçons vont réussir à s'échapper, grâce à l'intelligence de Sam, leur « chef ». Contre toute attente, le père d'Anna va la pousser à s'enfuir avec eux. Ce qu'elle fait. À partir de ce moment c'est une véritable course contre la montre et très haletante !
Pendant cette cavale, Anna va apprendre à connaître ses compagnons, qui ne l'acceptent pas forcément en tant que tel. Pour eux, impossible de lui faire confiance, étant donné qu'elle est la fille de l'homme qui les a retenus en cellule pendant cinq années. Cependant, des affinités vont se créer entre certains, ce qui la mettra plus à l'aise face à la seule personne qui ne l'accepte pas dans le groupe.
Il y a évidemment Sam, dont elle est amoureuse. C'est un garçon posé, réfléchi et qui sait ce qu'il veut. Pendant leur périple il apprendra pas mal de choses, et des bribes de son passé referont surface, ce qui n'arrangera pas forcément les choses, puisqu'il se sentira perdu à plusieurs reprises.
Ensuite, il y a Cas. le petit rigolo de la bande ! J'ai bien aimé ce personnage, parce qu'il donne une bonne touche de fraîcheur au roman et à leurs péripéties. D'ailleurs, Anna, n'hésite pas à lui lancer des piques, répondre à ses blagues, ce qui fait qu'ils vont vite devenir amis. D'ailleurs, elle est la seule à vraiment prendre plaisir à rire avec lui, malgré la situation.
Le troisième garçon se nomme Trev. Au fil des années, Anna s'est rendu compte que c'est devenu son meilleur ami, son confident. Elle lui dit tout, lui parle de ses peines, de ses joies, de certains de ses secrets et lui en fait autant. Il est très protecteur envers elle, et on sent qu'il est sincère.
Et enfin, le dernier et pas des moindres : Nick. Lui, c'est le bougon du groupe, celui que j'ai vraiment apprécié, même si parfois il est tout de même ingérable. J'aime avoir dans un roman un personnage avec un caractère de merde. Ça met du piquant à l'histoire et ça fait rire à certains moments. Lui n'accepte pas du tout Anna et la traite de boulet. Il veut s'en débarrasser et en fait part à Sam qui refuse tout net. Il n'hésite pas non plus à montrer ce qu'il pense d'elle, ce qui déplaît à beaucoup, si ce n'est pas tous. Mais on apprend par la suite que s'il est comme ça, c'est qu'il a une raison. Une fois son secret révélé, on s'attache bien à son personnage et on apprend à l'apprécier tel qu'il est, avec des mauvais côtés.
Niveau ambiance, l'auteure n'a pas lésiné sur les moyens ! Toutes sortes de sensations nous habite pendant cette lecture ! Comme je vous le disais plus haut : du suspense, de l'angoisse, du danger, de la peur, de la colère, de la tristesse, du choc (lors des révélations). Bref, toute une panoplie qui ne peut que me plaire et me convenir ! Autant dire clairement que la fin j'ai eu du mal à décrocher. Quand viennent enfin certaines réponses sous forme de révélations, j'ai souvent eu la bouche en « O » tellement je ne m'y attendais pas ! J'aimerais vous dire plus que ça, vous montrer à quel point j'étais dans le récit et que je ne pouvais plus décrocher, mais je ne trouve pas les mots adéquates... L'intrigue que l'auteure nous offre est originale, prenante et poignante vers la fin. Sa plume est fluide et belle et j'ai apprécié le fait que l'on découvre tout en même temps qu'Anna, car on est autant hébétés, sous le choc qu'elle.
En résumé, un premier opus qui promet de belles suite. Une intrigue qui tient la route, des surprises auxquelles on ne s'attend pas vers la fin, des retournements de situations étonnants, des personnages remplis de mystères, atypiques, avec chacun leur propre caractère. Des questions qui restent en suspend, d'autres qui ont leur réponse, ou encore des qui arrivent à la fin du tome 1. un premier tome riche en action du début à la fin, pas de temps morts. Bref, je suis vraiment curieuse de savoir ce que nous réserve le tome 2 ! très, très curieuse ! Vivement la suite !
Justine P.
« Il voulait que je saute ? Non. Non ! Hors de question. Il y avait une quinzaine de mètres. Je reculai.
— Il te rattrapera, murmura Nick
— Je ne peux pas.
— OK. Mais surtout, ne crie pas.
Il me poussa dans le dos. Je trébuchai jusqu'à bord du toit, agitant les bras dans tous les sens, les cheveux dans la figure. »
« — Qui a dit que j'essayais de te remonter le moral ? plaisanta Cas. Soyons honnêtes.
Un : Sam est charismatique. Deux : Je suis hétéro. Trois : Tout en étant hétéro, je suis moi aussi un peu amoureux de ce mec. »
PS : Anne-Cha, je t'autorise à me donner encore des titres de livres à lire, s'ils sont tous aussi bons que celui-là ! :D
Lien : http://lireunepassion.blogsp..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          50
Anne-C
  22 mai 2013
Je suis tombée par hasard sur ce livre à la librairie (à l'origine j'en cherchais un autre que je n'ai pas trouvé bien sur). Je n'en avais absolument pas entendu parler et la couverture ne me disait rien, je ne l'avais jamais vu non plus ... ! Pourtant je l'ai de suite repéré (en même temps la couverture attire l'oeil il faut le dire !), le résumé a finit de me séduire et je l'ai de suite, et sans aucune hésitation, acheté. Je peux vous le dire immédiatement, je ne regrette pas du tout cet achat, j'ai adoré adoré adoré ce livre !!!
Dès le début de l'histoire nous rencontrons Anna une jeune fille de 16-17 ans environ (j'ai un petit doute là ...), orpheline de mère depuis ses un an, elle vit avec son père dans une petite ferme perdue dans la campagne. Pourtant ils ne sont pas seuls ... En effet ce dernier, scientifique, est chargé d'un projet depuis maintenant plusieurs années. Il est en charge de quatre jeunes hommes vivant enfermés dans des chambres en verre dans la cave de la ferme. Ces garçons sont loin d'être ordinaire ayant été génétiquement modifié afin de devenir plus fort, ils sont également amnésiques. C'est donc le père d'Anna qui s'en occupe en les étudiants, en s'occupant d'eux, en leur faisant passer des tests, etc ... Anna l'aide elle même un peu dans sa tâche depuis quelque temps. Dès qu'elle a découvert l'existence de ces quatre personnes dans son sous sol, sa curiosité en a été décuplé et elle a très vite appris à les connaître, même à s'y attacher. Pourtant un jour, l'Agence, l'organisme à l'origine du projet, décide de récupérer les quatre jeune hommes ... Or ces derniers ne comptent absolument pas se laisser faire et décident donc de s'évader. Un imprévus de dernière minute vient se greffer à leur projet : Anna. le père de cette dernière promet de ne pas les arrêter à condition qu'ils emmènent sa fille avec eux et qu'ils la protègent des dangers qu'ils vont rencontrer. Commence alors pour nos quatre personnage une véritable quête d'identité. Découvrir son passé tout en échappant à leurs poursuivants, voilà ce qui les attend. Autant dire que la tâche est loin d'être aisé, surtout que pas mal de secrets planent autour d'eux et de l'Agence.
Parlons un peu des personnages, il y en a pas mal ... Mais cinq principaux comme vous pouvez vous y attendre. Tout d'abord Anna, elle vit depuis longtemps dans un cocon un peu hors du monde, en compagnie de son père uniquement et de ces quatre mystérieux jeunes hommes dont elle ne sait, au final, que peu de choses. Elle est curieuse et très autonome, cela étant du en partie à sa solitude du au fait que son père est tout de même très occupé. Sa vie, avec l'évasion, va s'en retrouver chambouler, elle va se retrouver à fuir des gens qui lui veulent du mal sans savoir si les personnes avec qui elle se trouve lui font confiance et ne vont pas finir par se retourner contre elle. Elle va devoir se montrer courageuse pour faire face à tout ça mais aussi et surtout pour encaisser tout ce qu'elle va découvrir et comprendre au fur et à mesure que leur quête avance. Quand aux quatre jeunes hommes, il y a Trev, le "philosophe", toujours une citation sous le coude, Anna sait qu'elle peut se confier à lui et le considère comme son meilleur ami. Il a un côté rassurant pour tout le monde. Cas, lui, est un peu le rigolo de la bande, il ne pense qu'avec son estomac et sait toujours comment détendre l'atmosphère. Il prend tout à la légère ce qui permet de calmer les esprits à plusieurs reprises. Nick est le seul dont Anna a peur, il ne l'aime pas et elle le sait, depuis toujours elle l'évite même si elle ne comprend pas son ressentiment. Leur relation est très tendue et cela manque de déraper à plusieurs reprises. Enfin, il y a Sam ... Depuis toujours Anna ressent pour lui quelque chose d'inexplicable, elle se sent attiré par ce personnage si particulier. Distant, froid, mystérieux, protecteur, Sam incarne à la perfection le chef de leur groupe. Tous se tournent vers lui quand il s'agit de prendre une décision. Il ne montre jamais ses faiblesses et fait tout pour protéger Anna et les trois autres. Rien ne semble pouvoir l'atteindre, pourtant plus on apprend à le connaître plus on comprend que sous ce visage de marbre se cache beaucoup de choses. J'ai adoré ces cinq personnages, ils sont tous très attachant à leur manière, le fait qu'ils soient tous différents les uns des autres rend l'histoire encore plus agréable à suivre. Franchement ils ont tous leurs qualités et leurs défauts ... On peut dire qu'ils forment un groupe très hétéroclite. Il y a aussi d'autres personnages plus secondaire comme la père d'Anna, ou encore les représentants de l'Agence tel que Connor, Riley, etc ... Tous jouent un rôle important d'une manière ou d'une autre au cours de l'histoire.
L'histoire tourne principalement autour de deux choses ... Tout d'abord l'intrigue passant par la quête du passé des garçons. Eux qui n'ont aucuns souvenirs, ils vont tant bien que mal, avec l'aide d'Anna, tenter de comprendre ce qu'il leur est arrivé mais aussi quel était le but du projet dont ils étaient le centre. Parallèlement à ça, ils doivent aussi échapper à l'Agence qui ne compte absolument pas les lâcher comme ça. Mener tout ça de front n'est vraiment pas facile. J'ai eu le sentiment qu'à chaque fois qu'au cours de leurs recherches ils découvraient quelque chose, un nouveau secret leur tombait sur le coin du nez. Franchement c'était tellement ... Innatendu ! L'auteure a réussi à me prendre au dépourvu à plus d'une reprise et le dénouement final m'a également beaucoup surprise ! Je n'avais pas vu les choses venir, elle a très bien menée son affaire tout au long du livre je dois dire ! Face à cet aspect tournant plutôt autour du thriller donc, il y a aussi une "romance". C'est une part non négligeable du roman mais ça n'empiète pas du tout sur l'intrigue ce qui m'a beaucoup plu. Comme on l'apprend dès le début, Anna a des sentiments pour Sam ... Sentiments qui ne semblent pas vraiment réciproques. En même temps pas facile de savoir ce qu'il pense lui ... Surtout qu'on suit l'histoire du point de vue d'Anna donc forcément, elle est aussi perdue que nous la pauvre. J'ai adoré suivre la jeune femme la dedans, et j'ai adoré les moments où elle se retrouve avec Sam !!! Franchement il incarne à merveille le beau mec mystérieux et assez sombre. Comme Anna je suis totalement conquise.
L'histoire m'a plu du début à la fin, j'ai lu ce livre en une journée, preuve que j'ai accroché je pense. Jennifer Rush a vraiment réussie à me surprendre plusieurs fois, surtout vers la fin. Je ne m'attendais tellement pas à certaines choses ... ! Je ne vois pas de points négatifs à ce livre, j'ai vraiment tout aimé. Ici l'auteure mélange très habillement thriller et romance, les personnages sont attachants, il a vraiment tout pour plaire ! J'ai vraiment passé un super moment et je ne peux que vous le conseiller ! Même si la fin répond en partie aux interrogations du lecteur, j'ai hâte de savoir ce que la suite nous réservera !
Lien : http://galadelivres.blogspot..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30

critiques presse (1)
Ricochet   31 mai 2013
Un roman à l'adrénaline efficace et aux mystères trop nombreux pour ne pas devenir addictifs !
Lire la critique sur le site : Ricochet
Citations et extraits (33) Voir plus Ajouter une citation
CielvariableCielvariable   11 janvier 2014
– Tu es prêt ?
– Qu’est-ce que ça change ?
L’idée de lui lancer une réplique tout aussi sarcastique me traversa l’esprit mais je me ravisai. Autant en finir le plus vite possible.
Mon père avait mis en place trois règles dans le labo, qu’il fallait suivre à la lettre : 1) Ne jamais entrer dans la chambre d’un garçon s’il est réveillé ; 2) Vérifier que le sujet est allongé avant d’envoyer le gaz anesthésiant dans la chambre ; 3) Attendre quatre minutes pour que le gaz fasse effet.
Les garçons connaissaient les règles. Nick détestait les règles.
– Tu peux t’allonger, s’il te plaît ? demandai-je.
Il me lança un regard méprisant.
– Nick, allonge-toi.
Sur son visage, le mépris se transforma en rage, mais il finit par obéir.
Derrière moi, le téléphone sonna.
– Il faut que je décroche, dit mon père. Ça ne te dérange pas si je monte à l’étage ?
– Pas du tout, répondis-je, taisant que j’avais peur de Nick ; je ne voulais pas qu’il remette en question ma place à ses côtés.
Le téléphone calé contre son oreille, mon père sortit.
– J’y vais, prévins-je Nick en appuyant sur le bouton Cellule #4 du tableau de commande.
Les conduits de gaz du plafond de la chambre s’ouvrirent et un nuage de fumée blanche s’en échappa.
– Ce truc me fout un mal de crâne pas possible, parvint à articuler Nick avant de fermer les yeux.
Ses muscles, en tension permanente, se relâchèrent.
Je vérifiai le chronomètre pendu à mon cou. Peu d’humains peuvent retenir leur respiration quatre minutes. D’après mon père, 90 % des gens s’évanouissaient au bout de trois minutes. Il estimait que je ne courais aucun danger passé ce temps, mais compte tenu des 10 % restants, il préférait prendre ses précautions.
Quatre minutes plus tard, j’appuyai sur un deuxième bouton et le gaz fut aspiré de la pièce. Je tapai le code d’entrée de la chambre de Nick et une moitié de la paroi en Plexiglas se décala vers l’avant puis coulissa sur le côté. L’odeur âcre du gaz persistait. Je rejoignis Nick sur le lit et posai mon plateau par terre.
C’était bizarre de le voir si paisible. Il semblait presque vulnérable. Son visage anguleux s’était adouci et son éternel air de mépris avait disparu. Ses cheveux noirs bouclaient derrière ses oreilles. S’il n’avait pas été aussi insupportable, j’aurais pu le trouver beau.
Je localisai une grosse veine dans le creux de son bras. Ensuite, il ne me fallut pas longtemps pour recueillir mes trois échantillons de sang. Je m’apprêtais à partir quand quelque chose sous l’ourlet de son T-shirt accrocha mon regard.
e consultai mon chronomètre. Une minute et trente secondes avant que les effets du gaz ne commencent à se dissiper. Je me débarrassai du plateau et soulevai son T-shirt.
Une cicatrice blanchâtre et ancienne balafrait sa peau. On aurait dit un E. Sam avait aussi une cicatrice, un R, sur le torse. Comment avais-je pu ne pas remarquer celle de Nick ?
Parce que tu ne l’observes jamais.
– Il ne te reste pas beaucoup de temps, me lança Trev depuis sa chambre.
Les paupières de Nick tremblotèrent et ses doigts se crispèrent.
Mon cœur fit un bond. Attrapant le plateau, je me précipitai vers la sortie au moment où Nick se ruait vers moi. Ses doigts mous, encore sous l’emprise du gaz, effleurèrent mon avant-bras mais ne parvinrent pas à m’attraper. Je pressai à toute vitesse le bouton de la porte, qui se referma juste avant qu’il ne glisse son pied dans l’ouverture. Il m’adressa un rictus chargé de haine. J’étais bien décidée à ne pas lui montrer qu’il avait réussi à m’intimider mais, au fond de moi, j’étais terrorisée.
Nick avait des yeux d’un bleu incroyable, de la couleur de la nuit quand elle rencontre le jour. Un bleu qui lui donnait un air plus mature, plus dangereux, plus…
– La prochaine fois, fais ton putain de boulot, ne me touche pas sauf si tu es obligée.
– Nicholas, arrête, ordonna Sam.
Il appuya sa main contre la vitre, comme s’il se préparait à la briser si nécessaire.
– Est-ce que ça va ? me demanda-t-il.
– Je suis désolée, marmonnai-je, le souffle court. Je…
J’avais envie de mentionner la cicatrice, de savoir s’il existait un lien avec la sienne, mais je compris à ses traits tendus que ce n’était pas le moment.
– Je suis désolée, répétai-je.
Je fis demi-tour et emmenai mon plateau jusqu’au comptoir du fond afin de poursuivre mon travail.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
orbeorbe   04 avril 2013
Au labo, j'avais vécu dans la certitude.Nos rôles, celui de Sam, le mien, étaient bien définis. Peut-être l'avais-je désiré chaque jour, recherchant son attention et son affection, mais j'étais protégée par une paroi de verre qui, je le savais, ne disparaîtrait jamais.
Commenter  J’apprécie          150
CielvariableCielvariable   11 janvier 2014
Sam s’apprêtait à frapper une deuxième fois quand la porte s’ouvrit. Un homme, la quarantaine avancée, ses cheveux gris attachés en une queue-de-cheval qui lui tombait sur l’épaule, nous observa. Ses yeux injectés de sang s’attardèrent sur moi. J’aurais dû me sentir gênée. L’ancienne Anna, certainement. La nouvelle n’éprouva que de la colère. Je redressai les épaules, avançai le menton.
« Aie l’air confiante », m’avait répété mon entraîneur. « Les prédateurs ne s’en prennent qu’aux faibles. »
– Ouais ? cracha-t-il. C’est pour quoi ?
– C’est vous, Tommy ? demanda Sam.
L’homme fronça les sourcils.
– P’t-être. Pourquoi ?
– On cherche des armes.
– J’ai pas d’armes, gamin, ricana-t-il. Allez, rentre chez toi, maintenant.
L’homme, Tommy, visiblement, entreprit de fermer la porte ; Sam la bloqua avec son pied.
Ça risquait de dégénérer.
– Bordel, tu te prends pour qui ?
– Vous voyez cette Jeep, là ? poursuivit Sam.
Tommy leva les yeux.
– Ouais… Et alors ?
– Et alors c’est une voiture volée, expliqua Sam tout en sortant son téléphone portable de sa poche. Non seulement je pense que vous vendez des armes illégalement mais vous vendez aussi de la drogue. Ce ne serait pas une odeur d’herbe que je détecte ? Je me demande bien ce que la police va trouver ici si je signale la présence d’un véhicule volé.
Tommy tendit son index en direction de Sam.
– Non mais écoute-moi bien, petit morveux…
– On veut simplement acheter des armes. À en juger par l’état du mobile home, Tommy avait besoin d’argent. Et il n’avait sûrement pas envie de voir les flics débarquer chez lui. Il se redressa.
– T’as du liquide ?
Sam sortit une liasse de billets de sa poche et la lui montra.
Tommy poussa un grognement de mépris.
– Ça a pas intérêt à me retomber dessus.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
MelvaneMelvane   09 avril 2013
- qu'est ce qu'on ferait sans toi ?
- vous mourriez d'ennui.
- Ou bien on s'épanouirait dans le silence, remarqua Trev en regardant par la fenêtre.
Commenter  J’apprécie          180
CielvariableCielvariable   11 janvier 2014
– On devrait s’arrêter pour la nuit, vous ne pensez pas ? proposa Trev alors que lui et Cas se partageaient le dernier Twinkie.
– J’aimerais qu’on mette un peu plus de distance entre nous et la police, répondit Sam. On s’arrêtera bientôt.
– Alors parlons nourriture, suggéra Cas. En particulier d’un truc qui commence par crème et qui finit par glacée.
Nous croisâmes une voiture dont les phares éclairèrent le visage de Sam. Un panneau au-dessus de nos têtes indiquait que nous nous dirigions vers Brethington.
Je me retournai vers Cas.
– Tu ne penses vraiment qu’à manger ?
– Non, pourquoi ? s’étonna-t-il.
– « Garder son corps en bonne santé est un devoir », dit Trev, puisant parmi ses innombrables citations. « Autrement nous ne serons pas capables de garder notre esprit ferme et clair. »
Cas ricana.
– Qui a dit ça ? Le dalaï-lama ?
– Bouddha.
– Ouais, OK, mais n’était-ce pas George Washington qui a dit : « Méfiez-vous des livres sur la santé, vous pourriez mourir d’une coquille » ?
– Oh, bien répondu, déclarai-je.
Trev soupira.
– Non, c’était Mark Twain.
– C’est presque pareil, répondit Cas en croisant les bras. Je lui tapotai le genou.
– Qu’est-ce qu’on ferait sans toi ?
– Vous mourriez d’ennui.
– Ou bien on s’épanouirait dans le silence, remarqua Trev en regardant par la fenêtre.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
autres livres classés : amnésieVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox

Autres livres de Jennifer Rush (1) Voir plus




Quiz Voir plus

Retrouvez le bon adjectif dans le titre - (6 - polars et thrillers )

Roger-Jon Ellory : " **** le silence"

seul
profond
terrible
intense

20 questions
1688 lecteurs ont répondu
Thèmes : littérature , thriller , romans policiers et polarsCréer un quiz sur ce livre
.. ..