AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
EAN : 9782266014991
Éditeur : Pocket (18/03/1998)

Note moyenne : 3.25/5 (sur 10 notes)
Résumé :
Sur Lointemps, les hommes ont disparu il y a mille ans, victimes d'une épidémie.
Les hommes. Mais pas les femmes. Les femmes ont survécu, ont enterré et pleuré les morts, les ont oubliés, ont survécu, se sont adoptées et ont trouvé le moyen de faire des enfants toutes seules - des filles évidemment. Elles ont rebâti un autre monde, un autre univers social. Différent. Lointemps n'est pas une autre planète. Lointemps est la Terre, notre monde. Lointemps n'est p... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (2) Ajouter une critique
eterlutisse
  05 juillet 2020
Joanna Russ écrit un roman qui malheureusement résonne et résonnera encore longtemps dans nos sociétés humaines : Comment peuvent vivre ensemble l'Homme et la Femme idéels et idéalisés sans abîmer les êtres réels dans lesquels ils sont incarnés ?
L'autre moitié de l'homme est déroutant. Pour servir son histoire et sa réflexion sur la cohabitation homme-femme l'auteure utilise un narrateur pluriel -Jeannine, Janet, Joanna, Jael-. L'une des voix de ce narrateur est explicitement la réelle autrice du livre ce qui donne des passages savoureux dans lesquels, par exemple, elle critique la forme du roman en imaginant ce qu'on en dirait d'un point de vue académique ou normatif.
Le propos est clairement la dénonciation du patriarcat et ses conséquences. Elle nous plonge dans les paradoxes qui font tenir notre société inégalitaire, elle nous met face à la réalité de comportements induits par l'endoctrinement éducatif.
En peu de pages on vit avec Joanna Russ : ses utopies, ses fantasmes, les impasses se sa réflexion, ses frustrations,...
Il n'y a pas de solutions mais des constats, un besoin de chercher, de trouver d'autres voies, de former des "guerrières" d'un nouveau genre.
Un roman militiant qui s'adresse directement au lecteur, un manifeste ou un roman, quelque chose entre les deux. Une vraie histoire de SF qui m'a fait penser à ma lecture du récent Périphériques de William Gibson dans sa structure qui perd puis repêche le lecteur avant la noyade pour lui montrer le tableau final depuis la bonne distance, éclairant tout ce qui vient d'être lu. Aussi et surtout parce qu'ils traitent tous deux de voyages dans les multivers...
Un classique qui mérite son statut et surtout d'être lu en entier 😜
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
Vermer
  31 mars 2017
La question est comment ai-je pu lire 166 pages sur 289 de ce truc avant d'abandonner ?
Car il faut bien dire, ce livre est une sorte de brouillon et de fragments éparses de textes où l'on ne comprend pas grand-chose. C'est un bordel incroyable, on comprend à peine ce qui se passe, qui est le narrateur, qui change d'ailleurs souvent en cours de paragraphe sans prévenir…
Je pense que j'ai tenu car si on n'essaye pas de comprendre quoi que ce soit mais que l'on lit juste les scènes indépendamment, certaines sont très évocatrices ou ont de sympathiques idées concernant un futur féministe… Mais globalement c'est un gros bordel quasiment illisible et à déconseiller…
Commenter  J’apprécie          22

Citations et extraits (6) Voir plus Ajouter une citation
eterlutisseeterlutisse   05 juillet 2020
Tu aimes le corps des hommes ? Bon ! C'est presque aussi bien que se marier, à notre époque. Ça signifie que tu possèdes la Véritable Féminité, ce qui est parfait tant que tu ne veux pas faire l'amour avec lui en dessous et toi par-dessus, ni d'aucune autre manière que celles qu'il désire, tant que tu ne jouis pas au bout de deux minutes, tant que tu ne refuses pas de faire l'amour, tant que tu ne deviens pas agressive, tant que tu ne montres pas que tu as de l'esprit, tant que tu ne te fâches pas parce qu'on ne t'adresse jamais la parole, tant que tu ne lui demandes pas de te sortir, tant que tu n'arrêtes pas de lui faire des compliments, tant que tu ne te poses pas la question de savoir s'il Te Respecte, tant qu'il ne te traite pas de putain, tant que tu lui montres ton affection (voir plus haut à Femme Inachevée), tant que tu n'es pas irritée de devoir affronter tout le temps les avances qu'il te fait...
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
eterlutisseeterlutisse   05 juillet 2020
Être des Mères, de s'occuper de la génération qui vient, des bébés, leur donner naissance, les soigner, laver les parquets pour eux, les aimer, leur faire la cuisine, nettoyer pour eux, changer leurs couches, ramasser les choses derrière eux, et d'une manière générale se sacrifier pour eux. C'est le travail le plus important qui soit au monde. C'est pourquoi on ne vous paie pas pour l'accomplir.
Commenter  J’apprécie          00
eterlutisseeterlutisse   05 juillet 2020
-Quand nous eûmes fini de faire l'amour, il se tourna vers le mur et dit : "Femme, tu es charmante. Tu es sensuelle. Tu devrais avoir les cheveux longs, te maquiller les yeux, et porter des vêtements moulants." Quel rapport y a-t-il entre ces choses ? J'en suis encore étonnée.
Commenter  J’apprécie          00
eterlutisseeterlutisse   26 juin 2020
(1) Jeu de la scie (ou jeu du berceau) : Jeu consistant à former des figures diverses à l'aide d'une ficelle (N.d.T.)
Commenter  J’apprécie          10
eterlutisseeterlutisse   05 juillet 2020
Il ne faudra pas te plaindre quand finalement tu paraîtras désuet et suranné, [...] Réjouis-toi, petit livre !
Car ce jour-là, nous serons libres.
Commenter  J’apprécie          00

autres livres classés : science-fictionVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Les plus grands classiques de la science-fiction

Qui a écrit 1984

George Orwell
Aldous Huxley
H.G. Wells
Pierre Boulle

10 questions
3335 lecteurs ont répondu
Thèmes : science-fictionCréer un quiz sur ce livre