AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestions
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
>

Critique de Annabelle19


Annabelle19
  25 juillet 2017
Je dois dire que j'ai beaucoup beaucoup aimé ce roman. C'est complexe, approfondi, ça touche à plein de sujets passionnants comme le fonctionnement du cerveau, la question de savoir si notre perception de la réalité est neutre ou la transforme...

L'histoire pourrait se résumer ainsi : alors qu'une équipe de scientifique est sur le point de parvenir à créer la première entité consciente de toutes pièces, des phénomènes étranges se produisent. La population, à travers le monde se met à avoir des hallucinations ultra réalistes et semblent comme propulsée dans le passé l'espace de quelques instants.
L'intrigue est morcelée entre l'évolution du personnage de John Macbeth et celle d'autres personnages plus secondaires. On va par exemple pouvoir assister à l'expérience de tout un tas de personnages en marge de l'intrigue principale. Certains revivent leur propre jeunesse, d'autres sont propulsés au temps des nazis, des vikings ou même à la préhistoire...

L'intrigue très mystérieuse permet au lecteur de se poser un tas de questions, et j'adore ça dans un livre. On pense à Matrix et on se demande si tout cela n'est pas dû à un bug, si, comme certains personnages membres d'une secte nouvellement formée dans le roman le pensent, on ne se trouverait pas dans une sorte de simulation en proie à des dysfonctionnements. Se pose la question de savoir si ce phénomène arrive uniquement dans l'esprit des gens ou bien si c'est le monde qui ne tourne plus rond.

J'ai aimé aussi le fait qu'on apprenne un tas de petites choses, comme le fait que, aux débuts du monde, l'oxygène était bien plus important que maintenant sur terre, ce qui permettait l'existence d'insectes géants. Ou bien le fait que la Terre telle qu'on la connaît était le résultat de sa collision avec une autre planète, qui en explosant a créé la lune.

Le roman oppose sans cesse science et religion : à mesure que les hallucinations se répandent, ces deux courants tentent de l'expliquer à leur manière. Tandis que les scientifiques s'efforcent de trouver une explication rationnelle, les religieux y voit un message divin, un signe de la fin des temps, peut-être. Cette opposition tourne à la confrontation quand la religion commence à rendre la science responsable de ces catastrophes, à travers lesquelles Dieu nous punirait pour essayer de nous élever à son rang. le roman souligne en effet le fait que l'être humain ait fait preuve, en quelques siècles, d'une évolution technologique exponentielle. On parle de la "Singularité", ce moment supposé où l'homme aura atteint un tel stade de développement qu'il sera in-différenciable d'un dieu.

En bref, j'ai été passionnée par ce roman, que j'ai trouvé complexe, riche, vraiment fouillé dans ses explications sur la construction de la réalité, le fonctionnement du cerveau humain, l'histoire du monde... Un grand nombre de concepts intéressants sont abordés, reliés entre eux, le roman interroge sur beaucoup de choses qui font partie de nous et qui pourtant restent un mystère.
Commenter  J’apprécie          30



Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr
Ont apprécié cette critique (3)voir plus